Forum Japon

 

[ S'enregistrer ]   [ Rechercher ]    [ Liste des Membres ]    [ Groupes d'utilisateurs ]   [ FAQ ]  
[ Connexion ]   [ Mes messages privés ]   [ Profil ]
[Fil permanent] Manifestations culturelles sur Paris (plein de trucs)

Recherche Rapide :
Aller à la page 1, 2, 3 ... 34, 35, 36  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    ForumJapon.com Index du Forum -> France Nippone
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
remuka
7eme Dan
7eme Dan


Inscrit le: 22 Sep 2003
Messages: 2422
Points: 27072
Pays, Ville: Tokyo, Setagaya-ku

MessagePosté le: 08 Sep 2005 23:53    Sujet du message: [Fil permanent] Manifestations culturelles sur Paris (plein de trucs)

 Note du Post : 5   Nombre d'avis : 6
Répondre en citant

Je ne crois pas que cette liste ait été postée... C'est un peu indigeste, désolé... Embarassed

Expositions

« Se souvenir – Hiroshima, 60 ans après »

du 5 au 30 septembre 2005
Lieu : Hôtel de Ville, 75004 Paris
Exposition gratuite
Exposition organisée à l’Hôtel de Ville, en partenariat avec le Musée de la Paix et la Ville d’Hiroshima, la Ville de Nagasaki et en collaboration avec la ville de Malakoff.


« « Sakutaro NAKAGAWA, Collages »

du 5 au 17 septembre 2005 (du lundi au vendredi de 12h30 à 20h, samedi jusqu’à 18h (fermé le samedi 10 septembre)
Lieu : Espace Culturel Bertin Poirée,
8-12 rue Bertin Poirée, 75001 Paris
Tél. : 01.44.76.06.06
info@tenri-paris.com
Collages calligraphiques. Tableaux d’idéogrammes reconstitués à partir de bandes de papier « washi » déchirées (« chigiri »)


« L’art du Japon, De l’Orient vers l’Occident »

du 6 septembre au 1er octobre 2005 (mardi de 15h à 19h ; mercredi et samedi de 10h à 18h ; vendredi de 10h à 12h et de 15h à 19h)
Lieu : Médiathèque Municipale,
70 bis avenue Ledru-Rollin, 94170 Le Perreux-sur-Marne
Tél. : 01.48.71.38.57
Imari, faïences et porcelaines du Japon, de Chine et d’Europe, collection de Georges Le Gars. L’estampe japonaise du 17ème au 19ème siècle, association Plaisir de Lire.
Animations : atelier de calligraphie (samedi 17 septembre à 16h) ; initiation à l’art floral ikebana (samedi 17 septembre à 11h) ; « Histoire de l’estampe japonaise » (conférence samedi 24 septembre à 15h30) ; « Philosophie orientale, philosophie occidentale », (conférence samedi 1er octobre à 15h).



« J'en rêve »

du 24 juin au 30 octobre 2005 (ouvert tous les jours, sauf le lundi, de 12h à 20h)
Lieu : Fondation Cartier pour l'art contemporain,
261 boulevard Raspail, 75014 Paris
Tél. : 01.42.18.56.50
Fondation.cartier.com
Participation de jeunes artistes japonais à l'exposition qui réunit plus de 100 jeunes talents des quatre coins du monde, pour la plupart de moins de 26 ans, et parrainés par des artistes de renommée internationale.


« Sumie » - exposition de la Fondation Matsushita

du 20 septembre au 20 novembre 2005
Lieu : Musée National de la Marine,
17 place du Trocadéro et du 11 Novembre, 75016 Paris
Tél. : 01.53.65.69.69
http://www.musee-marine.fr
La Fondation Matsushita organise, tous les ans, au niveau national, le "Concours de Sumie du Sud-Kyûshû", suivi d'une exposition. A l'occasion du 20ème anniversaire de ce concours, les œuvres récompensées sont exposées au Musée National de la Marine.


« TRANSLATION »

du 23 juin au 18 septembre 2005 (tous les jours, sauf le lundi, de midi à minuit)
Lieu : Palais de Tokyo, site de création contemporaine,
13 avenue du Président Wilson, 75116 Paris
Tél. : 01.47.23.54.01
www.palaisdetokyo.com
Exposition d’art contemporain qui réunit les œuvres majeures d’artistes de la scène internationale des deux dernières décennies, parmi lesquelles l’artiste japonais Takashi Murakami. Ces œuvres proviennent de la collection de Dakis Joannou, l’une des plus grandes collections d’art contemporain en Europe et sont mises en scène par les graphistes français M/M (Paris) comme un opéra visuel.


« Gohki ENDOH »

du 8 septembre au 2 octobre 2005 (ouvert du mardi au vendredi de 14h à 17h30 ; le samedi et le dimanche de 14h30 à 18h)
Lieu : Château des Tourelles,
19 avenue de la Maréchale, 94420 Le Plessis-Trévise
Tél. : 01.45.93.34.78
Peintures de Gohki ENDOH. Exposition présentée par la Société Nationale des Beaux-Arts.


« ARAKINEMA » de Nabuyoshi ARAKI

du 8 au 23 octobre 2005 (tous les jours, sauf le lundi, de midi à minuit)
Lieu : Palais de Tokyo, site de création contemporaine,
13 avenue du Président Wilson, 75116 Paris
Tél. : 01.47.23.54.01
www.palaisdetokyo.com
A l'occasion d'une importante exposition au Barbican Arts Centre à Londres, Araki vient à Paris pour présenter une performance live, "Arakinema", pour la première fois en France. A l'aide de plusieurs projecteurs, Araki fait son cinéma en incorporant musique et mouvement à son travail photographique. L'ensemble évolue au rythme de multiples accélérations et culmine dans une apothéose d'émotions cinglantes et sensuellement à vif.


« Metropolitan Museum of Photography de Tokyo : 10ème anniversaire »

du 7 octobre au 18 décembre 2005 (du mardi au vendredi, de 11h à 13h et de 14h à 19h / samedi : de 14h à 19h)
Lieu : Centre des Arts,
16 rue de la Libération, 95800 Enghien-les-Bains
Tél.: 01.30.10.85.59
E-mail : accueilcda@cdarts.enghien95.fr
www.cda95.fr
Evénement dédié à la photographie contemporaine et aux nouvelles technologies par le « Metropolitan Museum of Photography » de Tokyo qui fêtera son 10ème anniversaire à cette occasion. Le regard de plusieurs artistes sur le thème de l'intelligence artificielle.


« Tokyo Station »

du 14 juin au 17 septembre 2005 (de 10h à 19h30)
Lieu : Fnac Montparnasse, (espace d'exposition au rdc)
136 rue de Rennes, 75006 Paris
Tél. : 01.49.54.30.00
Entrée libre
Photographies de Jean-Christophe Béchet sur l'univers japonais urbain entre 1992 et 2003.


« Yôkai - Bestiaire du fantastique japonais »

du 26 octobre 2005 au 28 janvier 2006 (du mardi au samedi de 12h à 19h ; nocturne le jeudi jusqu'à 20h)
Lieu : Maison de la Culture du Japon à Paris
101 bis quai Branly, 75015 Paris
Tél. : 01.44.37.95.01
www.mcjp.asso.fr
Cette exposition retrace l'évolution des « Yôkaï », êtres surnaturels, monstres, esprits, dans l'art japonais, du Moyen Âge à nos jours. L'ensemble de peintures sur rouleaux, estampes, livres illustrés, kakemono et mangas nous plonge dans un univers parfois effrayant, souvent humoristique.


Concert


« Ongakusai »

le dimanche 11 septembre 2005 (à 18 heures)
Lieu : Maison de Radio France,
Salle Olivier Messiaen
Tél. renseignements : 01.56.40.15.16
www.radiofrance.fr
Entrée libre (dans la limite des places disponibles)
Soirée musicale France-Japon. Orchestre de l’Orchestre Philharmonique de la Ville de Tokyo. Direction de Hikotaro Yazaki. Au programme : Hector Berlioz, Yoshida Susumu, Maurice Ravel, Johannes Brahms.

« Orchestre de Chambre de Kyoto »

le 29 septembre 2005 (à 21 heures)
Lieu : Eglise St Germain des Prés, 75006 Paris
Au programme : Mozart, Respighi, Akutagawa, Albinoni, Bartok.


Théâtre

« Théâtre Nô, Kyôgen et contemporain »

le jeudi 15 et le vendredi 16 septembre 2005 (à 20h)
le samedi 17 septembre 2005 (à 15h)
Lieu : Centre Culturel Franco-Japonais, Espace Hattori,
8-10 passage Turquetil, 75011 Paris
Tél. réservation (obligatoire) : 01.43.48.83.64 ou sur reservations@ccfj-paris.org
Fax : 01.43.48.00.38
infos@ccfj-paris.org
http://www.ccfj-paris.org
Tarif : 12 € (tarif réduit 10 €)
La Compagnie des Lucioles présente un spectacle de théâtre japonais en langues française et japonaise :
- Hagoromo, « La robe de plumes » (théâtre Nô)
- Kakushidanuki, « Le blaireau caché » (théâtre Kyôgen)
- Monsieur et Monsieur (théâtre contemporain)

Danse par la Compagnie Asami Maki Ballet Tokyo

les 9 et 10 septembre (à 20h)
Lieu : Théâtre des Champs-Elysées,
15 avenue Montaigne, 75008 Paris
Tél. : 01.49.52.50.50
http://www.theatrechampselysees.fr
Chorégraphie : Roland Petit. Musique : Pink Floyd. Danseurs : Lucia Lacarra, Cyril Pierre, Lienz Chang, Tamiyo Kusukari, Ken Kukuchi.

Danse

« Kafka » par la Compagnie Project Fukurow,


le 14 octobre 2005 (à 20h)
Lieu : Centre des Arts,
16 rue de la Libération, 95800 Enghien-les-Bains
Tél. informations et réservation : 01.30.10.85.59
E-mail : accueilcda@cdarts.enghien95.fr
www.cda95.fr
La compagnie japonaise Project Fukurow, fondée en 1996 par Ishikawa Fukurow, explore différents modes d'expressions tels que les écritures chorégraphiques, les arts cinétiques et les arts visuels. Sur scène, les robots et les danseurs tissent des relations qui relèvent tour à tour de l'étrangeté, de la fascination, du mimétisme ou du conflit.


Rencontres, débats, performances, ateliers

« Bains numériques #1 »

Rencontres internationales de la scène numérique - danse et nouvelles technologies
les 13, 14 et 15 octobre 2005,
Lieu : Centre des Arts,
16 rue de la Libération, 95800 Enghien-les-Bains
Tél. informations et réservation : 01.30.10.85.59
E-mail : accueilcda@cdarts.enghien95.fr
www.cda95.fr
La 1ère édition de « Bains numériques » propose une réflexion sur l'intégration des arts numériques aux arts chorégraphiques, à travers des exemples japonais, canadiens et français. Le jeudi 13 octobre est consacré au Japon : avec la Compagnie Project Fukurow et son chorégraphe Ishikawa Fukurow ; et avec la Compagnie Baby-Q et son chorégraphe Yoko Higashino.


Théâtre

"Kakushidanuki - Le Blaireau caché"

par la Compagnie des Lucioles
du 17 au 19 octobre 2005
Lieu : Espace Culturel Bertin Poirée,
8-12 rue Bertin Poirée, 75001 Paris
Tél. : 01.44.76.06.06
Théâtre Nô et Kyôgen.


"Kakushidanuki - Le Blaireau caché"


par la Compagnie des Lucioles
du 20 au 26 octobre 2005
Lieu : Centre Mandapa,
6 rue Wurtz, 75013 Paris
Tél. réservations : 01.45.89.01.60
Théâtre Nô et Kyôgen.

Théâtre

« Kaidan – une histoire de fantômes japonais » par Teisui Ichiryusai


le dimanche 18 septembre 2005 (à 15 heures)
Lieu : Centre Culturel Franco-Japonais,
8 passage Turquetil, 75011 Paris
Tél. : 01.43.48.83.64
E-mail : infos@ccfj-paris.org
www.ccfj-paris.org
Réservation obligatoire
Représentation de Kodan. Un conte traditionnel japonais (sous-titré en français).


Cinéma


« Grands scénaristes japonais » 1er volet - Mansaku Itami et Daisuke Itô - le clair et l'obscur,

du 13 au 24 septembre 2005
Films présentés en version originale sous-titrée français et version originale sous-titrée anglais.
Lieu : Maison de la Culture du Japon à Paris
101 bis quai Branly, 75015 Paris
Tél. : 01.44.37.95.01
www.mcjp.asso.fr


« Silenzio, NEW LIFE »


les 29 et 30 septembre 2005
dans le cadre de la « Semaine des cultures étrangères »
Lieu : Maison de la Culture du Japon à Paris
101 bis quai Branly, 75015 Paris
Tél. : 01.44.37.95.01
www.mcjp.asso.fr


Installation


« Love Lotus - Céramiques de Hanako Miwa »


du 29 septembre au 8 octobre 2005 (du mardi au samedi de 12h à 19h ; nocturne le jeudi jusqu'à 20h)
dans le cadre de la « Semaine des cultures étrangères »
Lieu : Maison de la Culture du Japon à Paris
101 bis quai Branly, 75015 Paris
Tél. : 01.44.37.95.01
www.mcjp.asso.fr
Entrée libre
Cette installation se compose de céramiques en forme de lotus, une fleur que Hanako Miwa affectionne tout particulièrement.


Danse contemporaine

« J-Dance 05 »


du 6 au 15 octobre 2005
Lieu : Maison de la Culture du Japon à Paris
101 bis quai Branly, 75015 Paris
Tél. : 01.44.37.95.01
www.mcjp.asso.fr
J-Dance 05 présente les dernières tendances de la danse japonaise, à travers trois jeunes femmes chorégraphes : Ikuyo Kuroda, Yôko Higashino, Mariko Okamoto.
- BATIK : « Shoku - Full version » (du 6 au 8 octobre, à 20h30)
- Mariko Okamoto - « sputonik*gilu » / BATY-Q : « Alarm ! - Zero hour edition » (les 14 et 15 octobre, à 20h30)


Conférence

« La danse contemporaine japonaise vue par la journaliste Marie-Christine Vernay »

le samedi 8 octobre 2005 (à 18h30)
Lieu : Maison de la Culture du Japon à Paris
101 bis quai Branly, 75015 Paris
Tél. : 01.44.37.95.01
www.mcjp.asso.fr
Entrée libre sur réservation.
Marie-Christine Vernay, journaliste à « Libération » et critique de danse, expose son point de vue sur les différents courants de la nouvelle création chorégraphique au Japon.


« Regards croisés sur les yôkaï »

le mercredi 26 octobre (à 18h)
Lieu : Maison de la Culture du Japon à Paris
101 bis quai Branly, 75015 Paris
Tél. : 01.44.37.95.01
www.mcjp.asso.fr
Entrée libre dans la limite des places disponibles.
A l'occasion de l'exposition « Yôkaï », Nobuo Tsuji, professeur émérite de l'Université de Tokyo, retracera l'évolution de la représentation des Yôkaï dans l'art japonais, de l'époque ancienne à nos jours. A la suite de cette conférence se tiendra un colloque auquel participeront trois autres personnalités.


Cinéma

Cinémas du monde III : Vietnam, Chine, Japon et Danemark

les 29 et 30 septembre 2005
Lieu : Maison du Danemark,
2ème étage, 142 avenue des Champs-Elysées, 75008 Paris
www.maisondudanemark.dk
Entrée libre dans la limite des places disponibles
La Maison du Danemark propose une sélection de trois films asiatiques et un film danois pendant cette troisième session. Pour le Japon : « Les bois, mon école » de Yoshiharu Nishigaki, 2002 (1h48), le vendredi 30 septembre 2005, à 19h.

Source : http://www.fr.emb-japan.go.jp/jp_fr/culture/paris.html
_________________
Sucre. | Candyland.jp


Dernière édition par remuka le 12 Sep 2005 16:30; édité 2 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Wolverine
1ere Dan
1ere Dan


Inscrit le: 26 Déc 2004
Messages: 100
Points: 2103
Pays, Ville: Planète Terre

MessagePosté le: 09 Sep 2005 01:10    Sujet du message: Hiroshima

 Note du Post : 3   Nombre d'avis : 2
Répondre en citant

Pour ceux qui iront à la Fête de l'Humanité, il y aura un débat samedi à 14 heures intitulé : 60 ans après Hiroshima, pour un désarmement universel.
_________________
In girum imus nocte et consumimur igni / Nous tournons sans fin dans la nuit et sommes dévorés par le feu. Guy Debord
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
remuka
7eme Dan
7eme Dan


Inscrit le: 22 Sep 2003
Messages: 2422
Points: 27072
Pays, Ville: Tokyo, Setagaya-ku

MessagePosté le: 12 Sep 2005 16:29    Sujet du message:

 Ce message n'a pas encore été noté.
Répondre en citant

Je mets ce fil en post-it, ça peut servir il me semble.
_________________
Sucre. | Candyland.jp
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Kanayama
1ere Dan
1ere Dan


Inscrit le: 28 Avr 2005
Messages: 139
Points: 1999
Pays, Ville: France, Paris

MessagePosté le: 12 Sep 2005 17:31    Sujet du message:

 Ce message n'a pas encore été noté.
Répondre en citant

Citation:
Théâtre

« Théâtre Nô, Kyôgen et contemporain »

le jeudi 15 et le vendredi 16 septembre 2005 (à 20h)
le samedi 17 septembre 2005 (à 15h)
Lieu : Centre Culturel Franco-Japonais, Espace Hattori,
8-10 passage Turquetil, 75011 Paris
Tél. réservation (obligatoire) : 01.43.48.83.64 ou sur reservations@ccfj-paris.org
Fax : 01.43.48.00.38
infos@ccfj-paris.org
http://www.ccfj-paris.org
Tarif : 12 € (tarif réduit 10 €)
La Compagnie des Lucioles présente un spectacle de théâtre japonais en langues française et japonaise :
- Hagoromo, « La robe de plumes » (théâtre Nô)
- Kakushidanuki, « Le blaireau caché » (théâtre Kyôgen)
- Monsieur et Monsieur (théâtre contemporain)


J'y vais vendredi soir... D'autres personnes comptent venir ?
_________________
http://www.enviedejapon.com/
"Chaque rencontre fortuite est un rendez-vous..." Jorge Luis Borges
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Aurélie
Ceinture Bleue
Ceinture Bleue


Inscrit le: 05 Juil 2005
Messages: 0
Points: 673
Pays, Ville: France, STF

MessagePosté le: 14 Sep 2005 13:29    Sujet du message:

 Note du Post : 4   Nombre d'avis : 1
Répondre en citant

EXPOSITION

Galerie Xippas : Paintings de Lisa Milroy
Sur un quadriptyque de sept mètres de long, des geishas peintes dans des postures traditionnelles s’opposent ironiquement à celles représentées dans leur vie quotidienne. Une confrontation entre leur soumission apparente aux codes et l’indépendance dont elles jouissent dans l’intimité.

Communiqué de presse :
Figure importante de la scène artistique anglaise contemporaine, Lisa Milroy s’est fait connaître à partir du début des années 80 à travers ses peintures d’objets ordinaires —chaussures, livres, vêtements, timbres-poste, disques en vinyle, assiettes, etc— ou de sujets plus rares tels que des vases grecs, des pièces de monnaie romaines, qu’elle représente sur le mode de l’inventaire ou de la collection, sur une toile de fond neutre grisâtre, permettant de les isoler de tout contexte.
Puis à partir du début des années 90, Lisa Milroy décide de renvoyer les objets de ses peintures au monde auquel ils appartiennent et de les peindre dans le contexte dont ils sont issus, incluant des architectures, des personnes et des animaux.
Franchissant une nouvelle étape à la fin des années 90, ses sentiments et ses émotions deviennent les sujets de sa peinture. Le résultat étant une approche à la fois plus rapide et plus gestuelle basée sur des instants de vie.

Lisa Milroy a une fascination de longue date pour le Japon qu’elle a visité à plusieurs occasions. Ainsi ses nouvelles peintures reprennent des sujets issus de cette culture : copies d’«Ukiyoe» (estampes japonaises), nourriture, objets, architectures et villes. Puis elle peint des mariées dans leur costume traditionnel. Leur robe et leur masque leur donnent un statut d’objet, offrant ainsi à l’artiste le moyen de la transition entre la nature morte et le vivant. Bien que l’aspect formel de ces premiers portraits ait disparu, ils préparent le terrain pour les œuvres les plus récentes.

Pour sa première exposition personnelle à la galerie Xippas, Lisa Milroy présentera un quadriptyque de presque sept mètres de long, particulièrement emblématique de son plaisir de peindre. Le titre de cette peinture Painting Fast Painting Slow annonce d’emblée le parti pris de l’artiste. Cette œuvre est l’occasion pour Lisa Milroy de confronter les différents sujets et formes de représentations picturales expérimentées depuis une vingtaine d’années. La composition de cette peinture produit une forme de narration nous livrant avec générosité l’intimité de son regard de peintre.
Les deux premières parties de l’œuvre se composent de trois portraits de Geishas, isolées sur fond gris neutre, peintes avec distance et retenue pour ne restituer que leur apparence. Celles-ci semblent avancer peu à peu vers la droite et entrer dans un nouvel espace pictural représentant un groupe de Geishas dans leurs activités quotidiennes. Ici l’écriture est très gestuelle, ironique, et s’oppose à la représentation «objective» de la partie gauche de l’œuvre. En exagérant les sentiments plus que l’apparence, ces femmes affichent leur intimité; Lisa Milroy les présente comme des femmes fondamentalement indépendantes. Elle ne les dépeint pas comme des sujets exotiques, mais nous les rend familières, car les Geishas de Lisa Milroy regardent la télévision et mangent de la pizza.
L’arrière plan forme une sorte de collage constitué de fenêtres représentant d’autres peintures de l’artiste: un intérieur japonais, un bol de thé, un plat de sushis et des copies d’estampes japonaises. On retrouvera d’ailleurs l’esprit de ces peintures à travers trois autres œuvres présentées en parallèle.

Lisa Milroy
Née en 1959 à Vancouver au Canada, elle vit et travaille à Londres.
En 2001, la Tate Liverpool lui consacrait une importante exposition personnelle sur l’ensemble de son œuvre depuis 1983. Elle est représentée par la galerie Alan Cristea à Londres et Luis Campana à Cologne. Ses œuvres sont présentes dans de nombreuse collections, que ce soit en Europe, au Japon ou aux Etats-Unis.

Infos pratiques :
Lieu > Galerie Xippas
108, rue Vieille-du-Temple. Paris 3e
M° Saint-Paul
Horaires > mardi au vendredi (10h-13h et 14h-19h) et samedi (10h-19h)
Durée de l'exposition : jusqu'au 22 octobre 2005
Entrée libre

quelques peintures :
http://www.liverpoolmuseums.org.uk/walker/johnmoores/22/artists/milroy.jpg
http://news.bbc.co.uk/olmedia/1975000/images/_1977908_jerwood_lisa_milroy_300.jpg
http://www.alancristea.com/media/milroy/large/geishas_gambling_again.jpg
http://www.alancristea.com/media/milroy/large/geishas_on_tour.jpg
http://www.alancristea.com/media/milroy/large/geishas_mucho_gusto.jpg
http://www.alancristea.com/media/milroy/large/rioting_geishas.jpg
_________________
L'enfant de lumière

www.robertlesite.net
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
heian
Modérateur


Inscrit le: 23 Déc 2003
Messages: 755
Points: 5271
Pays, Ville: Alfortville

MessagePosté le: 28 Sep 2005 18:29    Sujet du message:

 Ce message n'a pas encore été noté.
Répondre en citant

A noter, j'ai un peu de retard mais je n'ai eu la news que ce matin...

Le 2è congrès du réseau Asie a lieu à Paris en ce moment.
S'y déroulent un certains nombres d'atelier thématiques animés par des chercheurs.
Les manifestations ont lieu sur trois jours au CIC et à l'EHESS

- Les 5 Thématiques
Dynamiques économiques et intégrations régionales.
Géopolitique et territoires.
Idéologies, politiques et religions.
Savoirs, milieux et sociétés.
Arts et littératures.

Ce sont trois jours intensifs et je ne sais pas s'il y a encore moyen de s'inscrire, mais si certains d'entre vous y ont été, pourriez-vous nous dire à quoi ça ressemble?
Plus d'infos : Arrow
_________________
"Parler pour ne rien dire et ne rien dire pour parler sont les deux principes majeurs et rigoureux de tous ceux qui feraient mieux de la fermer avant de l'ouvrir."
P. Dac
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
walden
Ceinture Verte
Ceinture Verte


Inscrit le: 14 Fév 2005
Messages: 218
Points: 225
Pays, Ville: France, Paris

MessagePosté le: 06 Nov 2005 00:54    Sujet du message:

 Ce message n'a pas encore été noté.
Répondre en citant

Si vous en avez l'occasion, ne ratez pas le documentaire de Catherine Cadou "Kiba, Tokyo micropole", sur ce quartier de la basse-ville Smile
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Aurélie
Ceinture Bleue
Ceinture Bleue


Inscrit le: 05 Juil 2005
Messages: 0
Points: 673
Pays, Ville: France, STF

MessagePosté le: 16 Nov 2005 11:48    Sujet du message:

 Ce message n'a pas encore été noté.
Répondre en citant

EXPOSITION
(jusqu'au 28 janvier 2006)

"Yôkaï, bestiaire du fantastique japonais"

Maison de la culture du Japon

Citation:
Êtres surnaturels, monstres, esprits… : les yôkaï revêtent une multitude de formes et font partie intégrante de l’imaginaire japonais depuis les temps les plus reculés. Avec la modernisation de l’archipel au XIXe siècle, ils furent brusquement relégués au rang de simples superstitions. Pourtant, depuis plus de dix ans, ces étranges créatures suscitent un formidable regain d’intérêt au Japon ainsi que l’attestent les succès fulgurants des dessins animés de Hayo Miyazaki.
Cette exposition retrace l’évolution des yôkaï dans l’art japonais, du Moyen Âge à nos jours. L’ensemble de peintures sur rouleaux, estampes, livres illustrés, kakemono et mangas que présente la MCJP nous plonge dans un univers parfois effrayant, souvent humoristique.

Quelques statuettes aux formes étranges datant de l’époque Jômon montrent que les êtres aux apparence anormales ou effrayantes ont toujours exercé une puissante fascination sur les habitants de l’archipel. Toutefois, c’est au XIIe siècle qu’apparaissent les premières peintures de monstres, alors que le monde des nobles cède la place à la société féodale des guerriers. Reflet d’une société angoissée, une curiosité pour les choses étranges ou grotesques se développe dans la population. A partir de l’époque de Muromachi (1392-1573), les couches populaires, à l’instar de la classe aristocratique, deviennent friandes des peintures sur rouleaux narrant les aventures d’êtres surnaturels maléfiques. Chef-d’œuvre du XVIe siècle, le Rouleau peint des esprits des vieux objets raconte avec un humour féroce comment les ustensiles mis au rebut se métamorphosent en monstres et se vengent cruellement des hommes avant de se convertir au bouddhisme.
Dans le Rouleau peint du cortège nocturne des Cent Démons, êtres hybrides, démons et autres esprits d’objets forment une joyeuse cohorte qui se fond dans les ténèbres. S’ils rappellent les hordes de voleurs qui, à la nuit tombée, menaient des razzias dans la capitale, ces cortèges d’objets animés témoignent avant tout d’une conception animiste du monde selon laquelle une « âme » - un esprit – réside même dans les êtres inanimés.

L’époque d’Edo (1603-1868) est une période de prospérité pendant laquelle les marchands, forts de leur pouvoir économique accru, créent leur propre culture. Lassés par la monotonie d’un monde en constante paix, à la recherche d’émotions fortes, ils se prennent de passion pour les yôkaï qui deviennent une source inépuisable de divertissement.
Les citadins recherchent le frisson dans les peintures de spectres. Mais d’autres yôkaï ont également la faveur du public : le renard qui change d’apparence pour duper les humains ; l’attendrissant kappa, esprit des eaux qui vit dans les rivières ; l’étrange personnage au cou démesurément long…
Le développement des techniques de l’estampe permet une large diffusion des représentations de yôkaï dont le nombre ne cesse d’augmenter depuis le début du XVIIe siècle. Désireux de recenser de manière relativement scientifique ces êtres surnaturels, le maître d’estampes Toriyama Sekien publie une encyclopédie illustrée. Cette œuvre qui connaît un immense succès donne naissance à tout un courant d’ouvrages dans la même veine et stimule l’imagination d’autres grands peintres d’estampes de l’époque. Les plus célèbres sont Hokusai, dont les squelettes terrifiants et autres animaux fantastiques s’inspirent souvent des ouvrages d’anatomie ou de zoologie provenant de Hollande, et son disciple Utagawa Kuniyoshi qui perpétue avec talent ce style réaliste.

Les remarquables progrès techniques et scientifiques effectués à partir de l’ère Meiji (1868-1912) ont entraîné un désintéressement pour les yôkaï. Cependant, on assiste depuis peu à un renouveau des monstres dans le domaine pictural, principalement dans le manga.
C’est durant l’après-guerre que le manga de yôkaï devient un genre à part entière. Il connaît une formidable popularité dès la fin des années 1960 et contribue largement au boom de l’édition des mangas. Figure emblématique de ce nouveau genre, le dessinateur Shigeru Mizuki s’applique à la constitution d’un inventaire des yôkaï, comme l’avaient fait les peintres d’estampes dans les encyclopédies illustrées. Ses successeurs ont des approches souvent très différentes et vont chercher leurs matériaux de base encore plus loin, dans le Japon médiéval ou la Chine antique... Réputées pour leur grande sensibilité esthétique, les dessinatrices ont quant à elles réussi à s’imposer dans un genre a priori masculin, le manga d’horreur.


adresse : 101 bis, quai Branly - Paris 15è
horaires : mardi au samedi de 12h à 19h et nocturne le jeudi jusqu'à 20h
tarif : 6€ - Tarif réduit 4€ - gratuit aux adhérents MCJP, aux enfants de -12 ans (accompagnés par un adulte)
_________________
L'enfant de lumière

www.robertlesite.net
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Kanayama
1ere Dan
1ere Dan


Inscrit le: 28 Avr 2005
Messages: 139
Points: 1999
Pays, Ville: France, Paris

MessagePosté le: 16 Nov 2005 11:56    Sujet du message:

 Ce message n'a pas encore été noté.
Répondre en citant

Aurélie a écrit:
EXPOSITION
(jusqu'au 28 janvier 2006)

"Yôkaï, bestiaire du fantastique japonais"



Cette expo est déjà traitée ici...http://www.forumjapon.com/forum/viewtopic.php?t=10295 Wink
_________________
http://www.enviedejapon.com/
"Chaque rencontre fortuite est un rendez-vous..." Jorge Luis Borges
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Aurélie
Ceinture Bleue
Ceinture Bleue


Inscrit le: 05 Juil 2005
Messages: 0
Points: 673
Pays, Ville: France, STF

MessagePosté le: 17 Nov 2005 15:07    Sujet du message:

 Ce message n'a pas encore été noté.
Répondre en citant

Embarassed Autant pour moi.
_________________
L'enfant de lumière

www.robertlesite.net
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    ForumJapon.com Index du Forum -> France Nippone Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page 1, 2, 3 ... 34, 35, 36  Suivante
Page 1 sur 36

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB 2.0.16 © 2001, 2002 phpBB Group (Traduction par : phpBB-fr.com)