Forum Japon

 

[ S'enregistrer ]   [ Rechercher ]    [ Liste des Membres ]    [ Groupes d'utilisateurs ]   [ FAQ ]  
[ Connexion ]   [ Mes messages privés ]   [ Profil ]
Vie et mort de Yukio Mishima

Recherche Rapide :
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    ForumJapon.com Index du Forum -> Cinéma et Littérature du Japon
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Alumi
Ceinture Verte
Ceinture Verte


Inscrit le: 07 Avr 2005
Messages: 1
Points: 242

MessagePosté le: 07 Avr 2005 23:11    Sujet du message:

 Note du Post : 3   Nombre d'avis : 2
Répondre en citant

Voici un petit corpus bibliographique (livres et thèses) sur la vie et l'oeuvre de Mishima :

BENEDICT (Ruth), Le chrysanthème et le sabre (Philippe Picquier, 1987).
Arrow Oeuvre sociologique américaine, par un auteur qui ne mit jamais les pieds au Japon, mais validée par Mishima à de nombreuses reprises (ce n'est d'ailleurs pas innocent).

BERNABE (Laurent), La mort chez Mishima : imaginaire et psychanalyse (Université de Perpignan, 1998).

BOURQUE (Jacques), Le corps guerrier dans l’œuvre de Yukio Mishima : La quête d’une identité virile (Université de Paris 7, 1992).

CECCHI (Annie), Mishima Yukio : Esthétique classique, univers tragique (Honoré Champion, Paris, 1999).
Arrow Intéressant notamment en ce qui concerne les influences littéraires occidentales de Mishima. Il s'agit néanmoins d'un travail très interprétatif.

FINO (Giuseppe), Mishima écrivain et guerrier (Guy Trédaniel, Editions de la Maisnie, 1983).
Arrow Pour tout comprendre sur la philosophie de l'action !

MONTPION (Roseline), Introduction à la lecture des oeuvres de Mishima : approche psychologique religieuse et sociologique des textes à partir de la nouvelle : mort au milieu de l'été (Université de Limoges, 1973).

NATHAN (John), La vie de Mishima (Gallimard, 1980).

PINGUET (Maurice), La mort volontaire au Japon (Gallimard, 1984).
Arrow Un chapitre consacré à la mort de Mishima

SCOTT-STOKES (Henry), Mort et vie de Mishima (Philippe Picquier, 1986).

STUBBE (Sétaphane), Tradition et modernité dans le théâtre de Mishima (Université de Louvain-la-Neuve, 1989).

YOURCENAR (Marguerite), Mishima ou la vision du vide Gallimard, 1980).
Arrow Celui-là, je l'aime pas trop, mais c'est un classique.

Les thèses sont accessibles par le service de téléthèse du SUDOC :
http://www.sudoc.abes.fr
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
cereal killer
4eme Dan
4eme Dan


Inscrit le: 06 Déc 2003
Messages: 70
Points: 11223
Pays, Ville: Nisshinmaru-sendan

MessagePosté le: 25 Nov 2005 21:02    Sujet du message: Livres à l'occasion du 35ème anniversaire de la mort de Mishima Yukio

 Note du Post : 3.66   Nombre d'avis : 3
Répondre en citant

Source : Asahi shinbun

Aujourd'hui, 25 novembre 2005, marque le 35ème anniversaire de la mort de l'écrivain Mishima Yukio.
J'ai trouvé ces deux articles dans l'Asahi Shinbun.

Traduction libre pour ForumJapon

Notes recueillies par Maeda lors de son interview avec Mishima. On peut y lire le commentaire de Mishima suivant : "Je ne fais pas confiance aux gens âgés de 35 à 40 ans". (Photo=Asahi Shinbun)

Pourquoi Mishima a-t’il fait une promesse pour après son suicide ? Un ancien journaliste raconte
Vendredi 11 novembre 2005

C’est le 25 novembre 1970 que l’écrivain Mishima Yukio se suicidait par seppuku dans le quartier général des Forces terrestres d’autodéfense pour l’Est du Japon, situé dans le quartier d’Ichigaya à Tôkyô. Maeda Hiroichi (69 ans) qui était alors journaliste pour la revue hebdomadaire "Post", avait interviewé Mishima juste avant son suicide et avait convenu avec lui d’un second rendez-vous pour le 27 novembre. "Pourquoi a-t’il fait une promesse qu’il n’allait pas tenir ?" Le journaliste explique pour la première fois dans le livre "Mishima Yukio – Saigo no dokuhaku (Mishima Yukio – dernier monologue)" (Mainichi Ones) qui doit paraître le 25 novembre, les circonstances et les interrogations qu’il a gardé au fond de lui pendant tout ce temps.

C’est le 17 novembre que Maeda s’est rendu chez Mishima, dans le quartier Minami-Magome à Tôkyô. Il avait interviewé Mishima pendant une trentaine de minute pour le projet "Shôwa hitoketa sedai no otoko no hinkaku (La dignité des hommes de la génération hitoketa de l’ère Shôwa)", puis lui avait dit qu’un ami photographe désirait le prendre en photo. Mishima avait accepté de plein gré. Maeda a alors demandé à l’écrivain quelle date et quelle heure lui convenait.

Après avoir indiqué de lui-même qu’il "avait une affaire pour laquelle [il] ne pouvait pas se désister le 25 novembre", Mishima a ajouté que "deux jours lui suffiraient à la régler", et convenu du 27 novembre pour la séance photo.

Huit jours plus tard, Mishima se suicidait à la grande surprise de Maeda. Cherchant à élucider la raison pour laquelle l’écrivain lui avait fait une promesse qui ne devait jamais se réaliser, le journaliste a lu les oeuvres de Mishima et interrogé les anciens membres du "Tate no kai".

Cela fait maintenant 35 ans que Mishima est mort. Selon Maeda, "Mishima était prêt mentalement, mais pensait sans doute ne pas mourir forcément. Il a dû se dire que si son projet ne réussissait pas, il serait certainement interrogé par la police, mais s’en sortirait avec une peine légère".

<Commentaire de Matsumoto Tooru, critique littéraire>
Il s’agit là de faits qui viennent alimenter la thèse selon laquelle Mishima aurait considéré calmement la possibilité que son projet échoue. Celui-ci qui consistait à kidnapper le général et faire un discours devant les troupes d’autodéfense, était difficile à réaliser. Je crois qu’il considérait tout à fait la possibilité d’échouer et de devoir rentrer chez lui.


2ème article :
Source : Asahi shinbun

Carte postale envoyée par Mishima Yukio et annonçant la dernière réunion aux membres du "Tate no kai". (Photo=Asahi Shinbun)

Un livre présente la carte postale annonçant la dernière réunion du "Tate no kai"
Vendredi 25 novembre 2005

Prochainement doit être publié un livre intitulé "Homura no yukue (La destinée des flammes)" (Suzuki Aemi. Hakurosha-kan) qui rassemble les pensées actuelles des anciens membres du "Tate no kai" que Mishima commandait, et où figure la carte postale les appelant à se réunir le jour-même où l’écrivain s’est suicidé par seppuku dans le quartier général des Forces terrestres d’autodéfense pour l’Est du Japon, situé dans le quartier d’Ichigaya à Tôkyô.

Cela fait exactement 35 ans, le 25 novembre, que Mishima s’est suicidé. Ce jour-là, suivant les instructions de la carte postale signée par l’écrivain lui-même et annonçant "la réunion mensuelle du mois de novembre", quelques trente de membres du "Tate no kai" s’étaient réunis à 10 heures du matin au Ichigaya-kaikan situé près de la base des Forces d’autodéfense. Cependant, ni Mishima ni Morita Masakatsu, chef des étudiants, ne s’étaient présentés. C’est par les informations à la radio que les membres ont appris leur suicide. Cette réunion devait finalement être la dernière du "Tate no kai".

S’intéressant à la façon dont les "camarades" de Mishima et Morita, ont pu percevoir et vivre avec cet événement, l’écrivain Suzuki Aemi, qui à l’époque était en CM2, a pendant 6 ans rendu visite à ces trente anciens membres du "Tate no kai" qui approchent désormais de la soixantaine. "J’ai ressenti l’amitié qu’ils éprouvaient pour Morita et les sentiments pures qu’ils avaient pour Mishima. La personne qui ma révélé la carte postale, l’avait gardée avec soin comme un souvenir de ses camarades disparus", raconte Suzuki.
_________________
「鯨一頭、七浦潤う」
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Mary
Ceinture Orange
Ceinture Orange


Inscrit le: 08 Avr 2004
Messages: 15
Points: 135
Pays, Ville: Paris

MessagePosté le: 26 Nov 2005 20:49    Sujet du message:

 Ce message n'a pas encore été noté.
Répondre en citant

A l'occasion de l'anniversaire du décès de Mishima, Courrier international consacre un article à l'écrivain : "La Vérité sur Yukio Mishima, milicien de l'empereur" (article issu d'Aera)

www.courrierinternational.com

Attention ! Pour pouvoir lire l'article sur le net, il faut être abonné.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Ikebukuro
Ceinture Marron
Ceinture Marron


Inscrit le: 07 Mar 2005
Messages: 145
Points: 1233

MessagePosté le: 28 Nov 2005 10:33    Sujet du message:

 Ce message n'a pas encore été noté.
Répondre en citant

Ce fil sur Mishima est passionnant, voici ma contribution Smile


Alumi a écrit:
Voici un petit corpus bibliographique (livres et thèses) sur la vie et l'oeuvre de Mishima :

FINO (Giuseppe), Mishima écrivain et guerrier (Guy Trédaniel, Editions de la Maisnie, 1983).
Arrow Pour tout comprendre sur la philosophie de l'action !

NATHAN (John), La vie de Mishima (Gallimard, 1980).

PINGUET (Maurice), La mort volontaire au Japon (Gallimard, 1984).
Arrow Un chapitre consacré à la mort de Mishima

SCOTT-STOKES (Henry), Mort et vie de Mishima (Philippe Picquier, 1986).

YOURCENAR (Marguerite), Mishima ou la vision du vide Gallimard, 1980).
Arrow Celui-là, je l'aime pas trop, mais c'est un classique.

Les thèses sont accessibles par le service de téléthèse du SUDOC :
http://www.sudoc.abes.fr


Sur mon blog j'ai repris la quatrième de couverture de ces ouvrages ainsi que d'autres parus en français, avec également un scan de la couverture.
Adresse directe du post :
www.japon.canalblog.com/archives/2005/11/27/1043429.html

J'ai mis également quelques photos retrouvées dans mes archives.

Impossible des poster ici car il y en a pour plus de 1 méga ( pensons à ceux qui n'ont pas l'ADSL )
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Sinclair
Ceinture Blanche
Ceinture Blanche


Inscrit le: 22 Mar 2006
Messages: 1
Points: -14
Pays, Ville: France, Montreuil

MessagePosté le: 22 Mar 2006 11:48    Sujet du message:

 Ce message n'a pas encore été noté.
Répondre en citant

Le dernier numéro de la revue Eléments consacre un passionnant article sur le seppuku de Mishima par Tadao Takemoto, avec des photos inédites sur l'entrainement de la Tatenokai.
En kiosque ou écrire: Eléments, 41 rue Barrault, 75013 Paris Very Happy
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Imperator
Ceinture Blanche
Ceinture Blanche


Inscrit le: 13 Oct 2005
Messages: 3
Points: 0

MessagePosté le: 03 Avr 2006 00:24    Sujet du message:

 Ce message n'a pas encore été noté.
Répondre en citant

benkun a écrit:
je pense que "Mon ami hitler" n'a jamais ete traduit en francais, mais peut-etre me trompe-je...

en français non, mais en anglais oui. (my friend hitler)
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Imperator
Ceinture Blanche
Ceinture Blanche


Inscrit le: 13 Oct 2005
Messages: 3
Points: 0

MessagePosté le: 03 Avr 2006 00:30    Sujet du message:

 Ce message n'a pas encore été noté.
Répondre en citant

Alumi a écrit:
Voici un petit corpus bibliographique (livres et thèses) sur la vie et l'oeuvre de Mishima :

BENEDICT (Ruth), Le chrysanthème et le sabre (Philippe Picquier, 1987).
Arrow Oeuvre sociologique américaine, par un auteur qui ne mit jamais les pieds au Japon, mais validée par Mishima à de nombreuses reprises (ce n'est d'ailleurs pas innocent).

BERNABE (Laurent), La mort chez Mishima : imaginaire et psychanalyse (Université de Perpignan, 1998).

BOURQUE (Jacques), Le corps guerrier dans l’œuvre de Yukio Mishima : La quête d’une identité virile (Université de Paris 7, 1992).

CECCHI (Annie), Mishima Yukio : Esthétique classique, univers tragique (Honoré Champion, Paris, 1999).
Arrow Intéressant notamment en ce qui concerne les influences littéraires occidentales de Mishima. Il s'agit néanmoins d'un travail très interprétatif.

FINO (Giuseppe), Mishima écrivain et guerrier (Guy Trédaniel, Editions de la Maisnie, 1983).
Arrow Pour tout comprendre sur la philosophie de l'action !

MONTPION (Roseline), Introduction à la lecture des oeuvres de Mishima : approche psychologique religieuse et sociologique des textes à partir de la nouvelle : mort au milieu de l'été (Université de Limoges, 1973).

NATHAN (John), La vie de Mishima (Gallimard, 1980).

PINGUET (Maurice), La mort volontaire au Japon (Gallimard, 1984).
Arrow Un chapitre consacré à la mort de Mishima

SCOTT-STOKES (Henry), Mort et vie de Mishima (Philippe Picquier, 1986).

STUBBE (Sétaphane), Tradition et modernité dans le théâtre de Mishima (Université de Louvain-la-Neuve, 1989).

YOURCENAR (Marguerite), Mishima ou la vision du vide Gallimard, 1980).
Arrow Celui-là, je l'aime pas trop, mais c'est un classique.

Les thèses sont accessibles par le service de téléthèse du SUDOC :
http://www.sudoc.abes.fr

en effet le Fino est très bien, court et très spécialisé sur le rapport de Mishima et le bun bu ryo do (double voie des lettres et du sabre, au coeur du bushido)
le Yourcenar est assez nul, très daté, ça pue le saint-germain des prés bobo 40 ans avant l'heure....
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Imperator
Ceinture Blanche
Ceinture Blanche


Inscrit le: 13 Oct 2005
Messages: 3
Points: 0

MessagePosté le: 03 Avr 2006 00:32    Sujet du message:

 Ce message n'a pas encore été noté.
Répondre en citant

Sinclair a écrit:
Le dernier numéro de la revue Eléments consacre un passionnant article sur le seppuku de Mishima par Tadao Takemoto, avec des photos inédites sur l'entrainement de la Tatenokai.
En kiosque ou écrire: Eléments, 41 rue Barrault, 75013 Paris Very Happy

oais enfil il y a davantage de photos que d'informations nouvelles.... c'est plutôt un court article d'un japonais qui donne son avis sur l'événement.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Imperator
Ceinture Blanche
Ceinture Blanche


Inscrit le: 13 Oct 2005
Messages: 3
Points: 0

MessagePosté le: 03 Avr 2006 00:37    Sujet du message:

 Ce message n'a pas encore été noté.
Répondre en citant

sinon (après j'arrête de bombarder ce topic mais bon je le découvre à peine, et Mishima c'est sacré pour moi!); je signale qu'à sa mort en 70, une revue japonaise pleine de photos inédites mais bien sur toute en japonais est sortie avec un flexi-45 tours monoface avec son discours final depuis le balcon du général... on entend peu à peu les hélicoptères vrombir, les soldats huer l'écrivain et a voix de celui-ci s'étrangler un peu.... saisissant!!!!!!
mais c'est hyper collector et très difficile à trouver, prix très élevé, j'ai réussi à avoir le mien à Tokyo après un mois de transactions.... j'étais même passé par l'ambassade japonaise en Serbie dont l'attaché culturel est un fervent admirateur du dernier des samouraï! Very Happy
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
jill
Ceinture Verte
Ceinture Verte


Inscrit le: 12 Avr 2005
Messages: 17
Points: 203
Pays, Ville: Anywhere out of the world

MessagePosté le: 17 Juin 2006 20:38    Sujet du message: "patriotisme" de Yukio Mishima

 Ce message n'a pas encore été noté.
Répondre en citant

le film extrait de cette sublime et mortifère nouvelle est enfin sorti en dvd international (trouvable chez Junku) avec bien sûr l'auteur de la nouvelle en acteur principal...
_________________
"- You must tell us your past
- My past is my business "
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur MSN Messenger
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    ForumJapon.com Index du Forum -> Cinéma et Littérature du Japon Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivante
Page 5 sur 6

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB 2.0.16 © 2001, 2002 phpBB Group (Traduction par : phpBB-fr.com)