Forum Japon

 

[ S'enregistrer ]   [ Rechercher ]    [ Liste des Membres ]    [ Groupes d'utilisateurs ]   [ FAQ ]  
[ Connexion ]   [ Mes messages privés ]   [ Profil ]
Stage au Japon – Mon expérience

Recherche Rapide :

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    ForumJapon.com Index du Forum -> Japon pratique
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
nihon-tsubasa
Ceinture Orange
Ceinture Orange


Inscrit le: 03 Juil 2008
Messages: 93
Points: 176

MessagePosté le: 04 Mai 2017 10:55    Sujet du message: Stage au Japon – Mon expérience

 Note du Post : 4.33   Nombre d'avis : 3
Répondre en citant

Je sais pas si j’ai posté dans la bonne section et je m’en excuse d’avance.


Ça fait 1 an et demi que j’avais envie de faire ce post sur mon stage qui à durée 6 mois.
J’espère que se post aidera certaine personne à réfléchir a 2 fois avant d’aller faire un stage au Japon ou ailleurs.

Mon profile de l’époque :

25 ans, jeune diplômé en compta en cours du soir.
J’ai de l’expérience professionnel dans le secteur financier depuis moins de 5 ans.
Apprend le japonais depuis plusieurs années et a déjà fait plusieurs voyage au Japon.

Mon rêve étant jeune c’était de vivre au Japon point bar, je voyais que ça !

Ce que j’ai fait :

Après quelque recherche, je me suis trouvé une association étudiante qui envoyais des étudiant ou jeune diplômé partout dans le monde ou l’assos était présent (donc aussi le Japon).
J’ai réussi à bidouiller mes papiers pour faire voir ma petite école de cours du soir en grande unif Belge :haha :
J’ai passé des entretiens et tout c’est bien dérouler
j’ai réussi à avoir accès à leur base de données, puis j’ai fait des recherche pour le Japon il y avait quelque stage intéressant mais plus pour une période de 6, 8 semaines moi je visais les 6 mois.

Le stage :
J’ai trouvé mon bonheur a Hokkaido plus exactement a Otaru. Je me disait pourquoi pas ça change de Tokyo ou d’Osaka que j’ai visité plusieurs fois. C’est une petite ville de compagne et c’est à 50 min de Sapporo sa devrait me plaire.

Voilà ce que proposait le stage :
• Travaille en communication/marketing dans un Ryokan 10h – 18h
• Salaire de 100.000yen/mois
• Logement offert qui était à 30 sec du lieu de travail (mini studio de 2 étage)

Bon je check le ryokan ou je travaillerais, c’est assez loin de la ville mais si je termine à 18h je pourrais tranquillement me baladé et faire pleins de choses.

Mais en arrivant c’est là que le drame se passe, Je travaille en tant que hôtelier/barman j’ai jamais fait sa et mes horaires était de 14h – 23h
Donc de 14h à 17h services clientèle et de 18h à 23h j’étais barman. Moi qui es jamais fait sa quelle galère je vous jure ! et j’avais un uniforme pas beau.
Apparemment c’était mon maitre de stage qui s’est trompé dans la description qui était en anglais et lui parle pas anglais (un comble pour une assos international) J’avais envie de le tuer.
L’association a des règle spécifique si les condition de contrat ne sont pas rempli ils sont obligé de me trouver 2 autres stage qui remplissent les critère. Mais apparemment mon visa était lié au stage donc impossible de changer
J’avais négocié et j’ai gagné 1 jours de congé en plus par mois. (c’est déjà ça de pris)
Bref mes choix était les suivants soit rentré soit rester malgré les promesse non tenu, je suis finalement resté mais j’ai fourni aucune motivation car je me suis me suis senti arnaqué dans l’affaire alors autant rendre mon séjours le plus agréable au possible !

La langue :

Parlons de la langue tiens, l’annonce précisait niveau de japonais non requit ou basic seul l’anglais devrait être suffisant et ben non, j’utilisais le japonais 95% de mon temps, j’avais un niveau JLPT3-4 a l’oral une chance que je me débrouille mais les débuts ont été difficile je rentrait tous les soir avec un mal de crâne tellement mon cerveau a du faire des efforts.
Mon japonais c’est grandement amélioré, j’étais le seul non asiatique. Il y avait que 2 collègues étranger un chinois et un coréen mais qui parlait parfaitement japonais et vivais la depuis plusieurs années !

Comment se passait une journée de travail ‘’normal’’ :

Réveille vers 13h pour me préparer
Je commençais à 14h, en japonais sa voulais dire vraiment commencé à 14h et non être là à 14h je me suis pris des remarques car il fallait être la 15min plus tôt pour rien faire et puis avoir la petite réunion qui était simplement la relecture de la fiche du jour avec les nom des clients et leurs préférences.
14h les femmes de ménage avais fini leurs rangement, on devais contrôler toute les chambres. Voir que rien ne manquais dans les frigo, voir qu’il y’a bien des essuies et produits de toilette, les chausson à l’entrée, etc. etc. .
Tout dans les détails ! même l’emplacement du cendrier, des télécommande etc. était primordiale.
Quand on avait fini il était en générale 15h on devait attendre que les clients arrivent en regardant l’écran de sécurité. Des fois on avait rien avant 17h-18h d’autre fois ça n’arrêtait pas. Donc quand un client arrivaient je fessait du thé mâcha avec le pinceau et tout servis avec des sucrerie locale.
17h pause je rentrait chez moi je mangeais, regardais une série ou petite sieste tout ça en 1h.
18h j’allais mettre les futon avec des collègues. Puis direction bar ou je servais les cocktails et boisson divers (le services était à volonté donc il y avait du monde).
Puis 23h c’était l’heure de rentrer.
Je rentrait me changer puis souvent direction combini pour m’acheter de quoi manger. Le combini le plus proche était à 30 min de marche sa m’allais car je me j’aérer ma tête.
Généralement dodo vers les 3-4h du matin.

Le challenge ?:

Le challenge était surtout de m’adapter au management japonais, moi qui avais de l’expérience pro j’avais du mal, tout était lent, tout devait être décidé par mon chef qui lui n’avais aucune prestance, il avait de doutes et on dirais qu’il avait peur de moi car quand il me parlait il begeillais.
Je devais pas mettre de parfum ni de déo (euh je fais comment si je transpire et je pue ?)
Un jour une collègue ma limite engueulé car je lui répondais en ‘un’ et non par ‘hai’.
Je pouvais pas utilisé mon portable par contre les autres pouvait lire le journal, livre, manga, mais moi et les kanji sa fait 2. Ils ont oublié que j’étais pas japonais
J’ai eu des remarque pour utilisation de portable parce que je sais pas qui me balancais et oui les japonais c’est des balances ! JTout ça pour bien se faire voir, j’ai aussi été témoin de brimade sur une jeune collègue, tout dans un simple petit ryokan, alors j’imagine pas comment sa dois être dans des grands société.

Le boulot c’était pas trop sa mais c’était pas prise de tête j’étais bien intégré et les clients m’aimais bien j’aimais bien discuté avec eux et vice versa.
et j’ai pas du nettoyer les chiotte comme les autres nouveaux ! haha

Comment se passait une journée de repos :

La vie sur place était tranquille pendant mes jours de congé je me baladais souvent à Sapporo j’avais une copine sur place. Donc on se voyais souvent.
Sinon je sortais avec des amies, je me baladais dans d’autres villes…
Je sortais souvent les soirs aussi, je me permettais un verre avant de rentré, c’était cool parce que j’avais mon bar fétiche ou j’y allais tout le temps, tout le monde me connaissait.
Si j’avais pris mon jour de repos un vendredi ou samedi je sortais souvent en soirée.
C’était interdis de prendre un jour de repos le vendredi ou le samedi mais je m’en foutais j’en prenais souvent.

La fin :
Et au 5e mois j’ai eu une réunion avec mon chef qui m’annonce que je suis viré mais genre a 1 mois de la fin de mon stage. Je lui ai dit que non j’ai mon billet de retour qui était fixé ( c’était un mensonge j’avais un billet avec date retour modifiable) et que j’ai pas d’argent pour en payer un autre, donc ce qui a été convenue c’est qu’ils me paye mon salaire du mois + prix du billet retour et c’était 90.000 yen quand même. Donc en total j’avais un bon 190.000yen
Je devais quitter mon logement dans la semaine j’ai dit oui oui mais j’ai profité pour me reposer, faire la fête, voir les environ pendant plusieurs jours, faire des choses enfin intéressante.
Mon maitre de stage me demandais à chaque fois si j’avais pris mon billet d’avions et que je devais quitter l’appart. J’ai donc profité 3 semaines et je suis finalement rentrer en Belgique.

Suite ? :

En rentrant j’ai galéré a trouvé du travail, après environ 6 mois de recherche, de travail en intérim j’ai finalement trouvé un CDI. Entre temps je me suis mis en couple et j’attends mon 1er enfant.
Le Japon c’est pas fini j’y vais l’année prochaine en vacance :p
J’ai plus de contact avec mes ‘’amis’’ japonais. J’ai même eu ma pause ‘NIPPON’ pendant plusieurs mois ou j’ai plus fait de japonais.


Conclusion :

Au finale le Japon c’est bien quand tu as de l’argent et que tu y vas en tant que touriste mais y travaille plus jamais !
C’était une expérience à faire ! Mais honnêtement 6 mois c’était trop ! C’est vrai qu’au début c’est nouveau c’est chouette malgré mes problèmes rencontré mais après 2-3 mois j’en avais quand même un peu marre, la routine c’était installer, je rentrait fatigué et je me reposait hop lendemain pareil et je sortais pendant mes jours de congé mais il y avait des jours ou c’était clairement chiant. C’est pour sa 2-3 mois sur place serai l’idéal !
Faut pas oublié la vie que l’on va mener sera une vie de solitaire, j’ai vite compris que les japonais sont pas des vrai amis sur qui conter mais plutôt des connaissance avec qui on va boire un verre, manger un bout ou faire une petite sortie. Toujours profiter à fond !
C’est clair qu’il y’a un avant et un après japon. Vu que j’ai atteint mon but qui était de vivre au Japon je n’ai plus de motivation à apprendre la langue. 


Mes conseilles si vous voulez faire un stage au Japon sont :
• Prendre un billet retour avec une date modifiable on sait jamais ce qui peux se passer
• N’hésitez pas à prendre une valise en plus si votre compagnie aérienne n’offre pas 2 X 23 kilo
• Ne penser pas que vous allez vous amuser c’est comme chez vous vous aller travailler et après souvent c’est maison
• Travailler bien mais n’oublier pas que vous êtes ici pour une courte période donc prenez des jours de congé aller visité d’autres villes si c’est vraiment pas possible de prendre des jours de congé prenez des jours de maladie
• Économisé avant votre stage : un peu d’argent en plus ne fait pas de mal
• Faite vous le plus de souvenir possible !!

C’était long mais sa ma fait rappeler des souvenirs 

Sa ma pas dégouté du Japon mais
Hâte d’y aller l’année prochaine mais cet fois ci avec ma femme et mon bébé


Merci de m'avoir lu! Very Happy
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Maitre K
Administrateur
Administrateur


Inscrit le: 20 Sep 2003
Messages: 2697
Points: 25951
Pays, Ville: Nishinomiya

MessagePosté le: 04 Mai 2017 12:12    Sujet du message:

 Ce message n'a pas encore été noté.
Répondre en citant

Intéressant ton témoignage !

Perso, j'ai un peu de peine avec le coup du "mon maître de stage avait pas compris la description du poste". En toute honnêteté, ça sent un petit peu l'arnaque au stagiaire qu'on attire avec des promesses intéressantes et qu'on utilise au final comme larbin. On voit régulièrement dans les news ces histoires d'étudiants étrangers qui viennent soit-disant pour apprendre le savoir-faire japonais dans l'industrie ou l'agriculture et qui finissent comme main d'oeuvre mal payée à faire des tâches ultra basiques... Certes, ce sont généralement les asiatiques qui sont visés, mais tu es peut-être tombé sur une version un peu plus internationalisée de la chose. Tu n'as jamais eu d'explications de la part de l'association en Belgique ?

En tout cas tes conseils pour les futurs stagiaires sont tout à fait pertinents: avoir un plan B, au cas ou... Rolling Eyes


Edit: avec le vieillissement de la population et le manque de main d'oeuvre pour les tâches ingrate qui va se faire chronique, ce genre de mésaventure pourrait devenir monnaie courante, car il est difficile d'obtenir des visas pour les emplois non qualifiés, en dehors justement des programmes d'échanges ou de stages. De plus en plus d'entreprises risquent, à mon avis, de jouer dans cette zone grise pour trouver de la main d'oeuvre. Un problème que le gouvernement va devoir régler tôt ou tard.
_________________
I'm so gifted at findin' what I don't like the most
So I think it's time for us to have a toast
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
nihon-tsubasa
Ceinture Orange
Ceinture Orange


Inscrit le: 03 Juil 2008
Messages: 93
Points: 176

MessagePosté le: 04 Mai 2017 13:42    Sujet du message:

 Ce message n'a pas encore été noté.
Répondre en citant

Merci Maitre K !
C’est clair j’avais pleins d’étoile au yeux ! Pour au finale me sentir arnaqué, je l’ai bien compris vu que mon maitre de stage m’avais dit que 2 étudiants chinois aller travailler dans un hôtels perdu dans la montagne a Hokkaido.
L’assos en Belgique était outré et a tout fait pour réglé mon problème mais vu que mon stage es lié à mon visa, j’étais dans l’incapacité de changer d’employeur, donc le seul moyen c’était de négocier un changement horaires.
On as eu quelques négociation avec mon maitre de stage et mon responsable et c’était un fiasco mon maitre de stage c’est fait manger ! j’ai gagné 1 jour de congé en plus par mois.
Vu que l’assos es géré par des étudiants je vous dis pas la misère. Une chance que je me débrouille et que je me suis amusé le plus possible 
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Maitre K
Administrateur
Administrateur


Inscrit le: 20 Sep 2003
Messages: 2697
Points: 25951
Pays, Ville: Nishinomiya

MessagePosté le: 04 Mai 2017 13:54    Sujet du message:

 Ce message n'a pas encore été noté.
Répondre en citant

Ouais je comprends alors... ils ont vraiment profité du truc. Sad


En fait je voudrais juste nuancer en soulignant qu'heureusement ce n'est pas une pratique "normale" chez les entreprises japonaises, mais qu'il faut quand même se méfier aujourd'hui car certains profitent des zones grises de la loi pour faire travailler de la main d'oeuvre qui n'aurait pas de visa autrement.

Désolé que ça te soit tombé dessus mais si ça peut éviter à d'autres de se retrouver dans la même situation, c'est au moins ça !
_________________
I'm so gifted at findin' what I don't like the most
So I think it's time for us to have a toast
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
eve
Modérateur


Inscrit le: 20 Sep 2003
Messages: 2435
Points: 26642
Pays, Ville: Tokyo

MessagePosté le: 04 Mai 2017 16:39    Sujet du message:

 Ce message n'a pas encore été noté.
Répondre en citant

Maitre K a écrit:
On voit régulièrement dans les news ces histoires d'étudiants étrangers qui viennent soit-disant pour apprendre le savoir-faire japonais dans l'industrie ou l'agriculture et qui finissent comme main d'oeuvre mal payée à faire des tâches ultra basiques... Certes, ce sont généralement les asiatiques qui sont visés, mais tu es peut-être tombé sur une version un peu plus internationalisée de la chose.

Attention c'est différent, eux font partie d'un programme de formation internationale appelé 技能実習制度 de 3 ans dont 1 année de formation, qui fait l'objet de nombreux trafics et abus (souvent par les entremetteurs étrangers et/ou les employeurs au Japon). Ce programme est dénoncé comme une forme d'esclavage moderne.

C'est assez différent des stages à l'européenne, d'ailleurs on imagine pas trop des Européens venir ici pour raisons économiques.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Maitre K
Administrateur
Administrateur


Inscrit le: 20 Sep 2003
Messages: 2697
Points: 25951
Pays, Ville: Nishinomiya

MessagePosté le: 04 Mai 2017 16:56    Sujet du message:

 Ce message n'a pas encore été noté.
Répondre en citant

eve a écrit:

Attention c'est différent, eux font partie d'un programme de formation internationale appelé 技能実習制度 de 3 ans dont 1 année de formation, qui fait l'objet de nombreux trafics et abus (souvent par les entremetteurs étrangers et/ou les employeurs au Japon). Ce programme est dénoncé comme une forme d'esclavage moderne.

C'est assez différent des stages à l'européenne, d'ailleurs on imagine pas trop des Européens venir ici pour raisons économiques.


Ce n'est pas le même programme certes, mais la mésaventure vécue ici semble étrangement s'en rapprocher. Je ne serais pas étonné, étant donné les circonstances dont je parle plus haut, que certaines entreprises abusent du système.

Et si les européens ne vont peut-être pas se précipiter pour raisons économiques, il y a quand même pas mal de jeunes qui veulent faire une expérience au Japon. Les appâter avec une proposition de job intéressant pour ensuite leur faire faire autre chose de beaucoup moins valorisant ne me semble pas si irréaliste. Encore une fois je ne dis pas que tous les programme de stage sont de l'arnaque, juste qu'il faut faire attention pour ne pas tomber dans le même piège.
_________________
I'm so gifted at findin' what I don't like the most
So I think it's time for us to have a toast
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
neptune75
Ceinture Blanche
Ceinture Blanche


Inscrit le: 14 Aoû 2006
Messages: 892
Points: 23
Pays, Ville: paris

MessagePosté le: 05 Mai 2017 21:27    Sujet du message: Re: Stage au Japon – Mon expérience

 Ce message n'a pas encore été noté.
Répondre en citant

nihon-tsubasa a écrit:
(...)
Merci de m'avoir lu! Very Happy


Merci.Te rappelles-tu des questions posées lors de l'entretien?
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
nihon-tsubasa
Ceinture Orange
Ceinture Orange


Inscrit le: 03 Juil 2008
Messages: 93
Points: 176

MessagePosté le: 08 Mai 2017 11:22    Sujet du message:

 Ce message n'a pas encore été noté.
Répondre en citant

Tu parles de mon entretien avec le japon?
Oui je m’en souviens c’était différent d’un entretien à l’européenne. Car j’ai raté un entretient avant pour une boite à Kobe et une autre a Tokyo et on m’a expliqué que j’étais trop sérieux alors je l’ai jouer à la japonaise.
On m’a demandé des questions du genre :
- Quelle es ton école, que fait tu comme études :
J’ai répondu avec des réponses du style, mon école et dans le top 10, j’aime étudié et faire de mon mieux toujours gambaru !
- Sur mon background professionnel, je leurs ai fait à la japonaise, des réponses simple avec pleins de gambarimasu et de mon rêve c’était de travailler dans une boite de ce genre, avoir pleins d’amis et faire pleins de chose chouette…
- Puis sur mes passions je leurs ai dit que je joue de la guitare et que j’aime voyager (je sais seulement jouer 2-3 accord lol)
- Puis une questions que souvent on m’a poser quelle es mon rêve

Pour moi faire des réponses nianian a fonctionner.
Faut être souriant sympa et sa passe
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    ForumJapon.com Index du Forum -> Japon pratique Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB 2.0.16 © 2001, 2002 phpBB Group (Traduction par : phpBB-fr.com)