Forum Japon

 

[ S'enregistrer ]   [ Rechercher ]    [ Liste des Membres ]    [ Groupes d'utilisateurs ]   [ FAQ ]  
[ Connexion ]   [ Mes messages privés ]   [ Profil ]
Abenomics à l'action

Recherche Rapide :
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, ... 31, 32, 33  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    ForumJapon.com Index du Forum -> Economie et Politique
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
So-chan
Ceinture Marron
Ceinture Marron


Inscrit le: 18 Déc 2010
Messages: 341
Points: 1225
Pays, Ville: Tokyo

MessagePosté le: 12 Aoû 2013 17:39    Sujet du message:

 Ce message n'a pas encore été noté.
Répondre en citant

En ce qui concerne Abe Shinzo, il faut savoir que sa femme, la première dame du Japon Abe Akie, est une business woman qui gère ses propres affaires et en ce sens elle pourrait influencer sur la perception de son mari. Abe Shinzo est de plus un dirigeant nationaliste qui souhaite par dessous tout voir son pays rayonner économiquement, politiquement, militairement, culturellement, en clair faire d'une Japon un géant. Or il est clair que pour y parvenir, il faudra mettre les femmes japonaises au travail étant donné que l'immigration de masse n'est pas considérée comme une option par les japonais. Le but est aussi d'aider les japonais à concilier vie de famille et vie professionnelle et pour cela il faut mener des politiques en direction des femmes.
Et c'est sur ces réformes que j'attend Abe. Il me donne un petit espoir étant donné qu'il dispose d'une situation politique très stable et qu'il devrait diriger le pays jusqu'en 2016 au moins. Un retour à la stabilité politique serait propice à des réformes. J'attend donc de voir si Abe sera finalement celui qui aura redressé le pays ou celui qui aura mené une politique qui aura échoué par manque de volonté de réformer.
Pour l'instant, il semblerait qu'il donne la priorité à ces réformes. Il a même expliqué dans un discours après sa victoire à la Chambre Haute que les réformes étaient plus importantes que la Constitution. J'espère que ce sera vrai. Attendons de voir.

LA HAUSSE DE LA TVA EN DEBAT

La croissance de l'économie japonaise a été moins dynamique qu'attendu au deuxième trimestre, une performance décevante qui plaide pour un report du relèvement de la TVA même si la dette publique vient de franchir le seuil symbolique du million de milliards de yens (7.772 milliards d'euros).
Les entreprises ont réduit leurs investissements pour le sixième trimestre d'affilée, signe qu'elles ne sont pas encore pleinement rassurées par les politiques du gouvernement de Shinzo Abe, censées sortir l'archipel de la déflation et de la stagnation.
Le produit intérieur brut (PIB) de la troisième économie mondiale a crû de 2,6% en rythme annualisé sur la période avril-juin. Ce chiffre marque un troisième trimestre consécutif d'expansion mais aussi une performance moins bonne que prévu puisque les économistes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne une croissance de 3,6%.
Il est en outre inférieur à la croissance des trois premiers mois de l'année, révisée en baisse à 3,8% annualisé.
"Il n'y a aucune nécessité de relever d'urgence la TVA", a déclaré à Reuters Koichi Hamada, l'un des principaux conseillers de Shinzo Abe et professeur honoraire à l'Université de Yale. "L'une des idées envisagées consiste à tout repousser d'un an. J'ai le sentiment que relever la TVA selon le calendrier prévu pourrait pénaliser l'économie."
C'est pour réduire la dette, déjà supérieure à 200% du PIB, que son gouvernement prévoit pour l'instant de porter la TVA de 5% à 8% en avril prochain, puis à 10% en octobre 2015. Mais les chiffres de la croissance pourraient remettre en cause ce scénario, plusieurs sources expliquant que Shinzo Abe craint de peser sur la consommation.
La Bourse de Tokyo a fini en baisse de 0,7% lundi après les chiffres du PIB.
"A plus de 2%, la croissance est toujours jugée élevée, ce qui ne devrait pas conduire à un abandon pur et simple du relèvement de la TVA. Mais le gouvernement pourrait opter pour un relèvement plus graduel, sans modifier le calendrier", estime Takeshi Minami, chef économiste du Norinchukin Research Institute.
D'un trimestre à l'autre, le PIB de la troisième économie du monde a progressé de 0,6% sur avril-juin. La demande extérieure a contribué à hauteur de 0,2 point de croissance et la demande intérieure pour 0,5 point.
La consommation a augmenté de 0,8% par rapport au premier trimestre, contre une hausse de 0,5% attendue, grâce à la bonne tenue des achats de produits alimentaires, de séjours touristiques ou encore d'électronique grand public.
Mais l'investissement des entreprises a subi une baisse inattendue de 0,1%, alors que le marché tablait sur un rebond de 0,7%.
"L'économie se redresse régulièrement depuis l'entrée en fonctions de l'administration Abe l'an dernier", a déclaré le Premier ministre à la presse. "Je souhaite me concentrer sur l'économie, y compris sur la mise en oeuvre à l'automne de stratégies supplémentaires pour la croissance."
Plusieurs responsables gouvernementaux ont expliqué que les chiffres révisés du PIB attendus le 9 septembre constitueraient un élément clé du débat sur la TVA, une décision définitive sur le projet devant être adoptée en octobre.
"La croissance est plus faible que je ne le prévoyais, on ne peut donc pas dire que les conditions soient idéales pour le relèvement de la TVA envisagé", a reconnu Etsuro Honda, professeur à l'université Shizuoka et conseiller de Shinzo Abe.
Il s'était auparavant prononcé à plusieurs reprises en faveur d'un relèvement d'un point par an.
http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/finance-marches/actu/reuters-00542136-japon-croissance-decevante-debat-sur-la-hausse-de-la-tva-594634.php

Abe Shinzo qui est actuellement en vacances d'une semaine dans la préfecture de Yamaguchi devra donc prendre la décision à son retour d'augmenter ou non la TVA comme il est initialement prévu.
Il serait aussi fort probable qu'en Septembre, il procède à un remaniement du gouvernement. Selon des proches, il devrait constituer un gouvernement de réformistes.
_________________
Praying for Japan
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Maitre K
Administrateur
Administrateur


Inscrit le: 20 Sep 2003
Messages: 2697
Points: 25951
Pays, Ville: Nishinomiya

MessagePosté le: 12 Aoû 2013 21:11    Sujet du message:

 Note du Post : 4   Nombre d'avis : 1
Répondre en citant

Citation:
Or il est clair que pour y parvenir, il faudra mettre les femmes japonaises au travail étant donné que l'immigration de masse n'est pas considérée comme une option par les japonais.


C'est peut-être involontaire, mais rien que la tournure de ta phrase fait immédiatement penser qu'il s'agit plus de soumettre les femmes au travail (forcé) et non à leur offrir une possibilité de se réaliser. Ceci dit, c'est tout à fait ce que je suspecte Abe de vouloir faire.

Citation:

Le but est aussi d'aider les japonais à concilier vie de famille et vie professionnelle et pour cela il faut mener des politiques en direction des femmes.


C'est la l'erreur: la politique doit se faire en direction de la famille. Tu peux donner toutes les carottes que tu veux aux femmes, si l'homme continue à passer son temps au boulot sans avoir le temps de vraiment participer à la vie de famille, le problème reste entier.
_________________
I'm so gifted at findin' what I don't like the most
So I think it's time for us to have a toast
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
kEep OnE
1ere Dan
1ere Dan


Inscrit le: 17 Mai 2008
Messages: 858
Points: 1788
Pays, Ville: Tokyo, Toshima-ku

MessagePosté le: 13 Aoû 2013 04:32    Sujet du message:

 Ce message n'a pas encore été noté.
Répondre en citant

Maitre K a écrit:
Citation:
Elle est bien bonne Laughing . Allez hop, bobonne à la cuisine.


Il y a peut-être un juste milieu entre ça et transformer les japonaises en bonnes petites salarywoman non ? Rolling Eyes

A mon avis, le but d'Abe n'a rien à voir avec une quelconque revendication d'égalité des sexes. Son objectif est purement économique: des femmes qui travaillent plus consomment, potentiellement, plus.

Le développement personnel, la qualité de vie, le bien être du couple ou des enfants passent de toute façon après.


Je suis d'accord avec toi, je réagissais au message de Yaotomi qui me paraissait presque surréaliste de nos jours, surtout sur la critique de la Finlande qui est un pays qui se débrouille plutôt pas mal en Europe. Mais bon avec ce que l'on voit dans les rues françaises en ce moment, plus rien ne m'étonne Rolling Eyes .
Je ne me fais pas d'illusions sur Abe, au contraire je suis globalement opposé à sa politique du tout économique et de la remilitarisation du Japon. Mais je sais aussi que l'indépendance de la femme passe par son indépendance financière et que ces mesures peuvent jouer. Si Abe voit un intérêt à rallonger les congés parentaux et à faire travailler les femmes, je n'y vois aucun inconvénient sur le papier, c'est plutôt un geste en faveur des travailleurs. Maintenant je sais qu'avec les politiques de droite, il y a toujours un revers à la médaille en général.
Je suis aussi tout à fait d'accord pour la réduction du temps de travail. Une véritable semaine de 40 heures (allez disons 42) serait une bouffée d'air frais pour beaucoup de travailleurs au Japon.
_________________
Un gaijin réunionnais qui tient son petit blog :
http://reunion-tokyo-express.over-blog.com/
Twitter : @ReunionTokyo
Dogecoin : DGLnbSWisjvr71duQPPa2w3vfu7uwX2xDA
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Maitre K
Administrateur
Administrateur


Inscrit le: 20 Sep 2003
Messages: 2697
Points: 25951
Pays, Ville: Nishinomiya

MessagePosté le: 13 Aoû 2013 07:37    Sujet du message:

 Ce message n'a pas encore été noté.
Répondre en citant

Citation:
Je suis d'accord avec toi, je réagissais au message de Yaotomi qui me paraissait presque surréaliste de nos jours, surtout sur la critique de la Finlande qui est un pays qui se débrouille plutôt pas mal en Europe.


Mais on pourrait aussi dire que le modèle traditionnel japonais avec emplois à vie pour l'homme et femme qui reste au foyer a très bien fonctionné pendant longtemps. D'ailleurs il n'est certainement pas à l'origine des problèmes économiques japonais et c'est pour cela que vouloir s'en remettre au travail des femmes pour assurer la croissance relève pour moi de l'escroquerie politique.

Je suis dans une tranche d'âge ou je fréquente forcément pas mal de jeunes couples. Parmi ceux qui ont des enfants, la très grosse majorité des jeunes mères travaillent avant tout parce qu'elles y sont contraintes économiquement. Si elles pouvaient arrêter complètement de travailler ou diminuer leur temps de travail sans mettre en péril le budget familial, la plus part le ferait immédiatement.

Citation:

Mais je sais aussi que l'indépendance de la femme passe par son indépendance financière et que ces mesures peuvent jouer.


Je suis étonné que pour quelqu'un qui semble habituellement défendre des idées plutôt à gauche, tu vois la capacité financière comme seule source d'indépendance. Alors que justement au Japon c'est bien le cadre professionnel qui est souvent le plus aliénant. Tu fais fausse route en voyant dans le mariage traditionnel un rapport dominant / dépendant alors qu'il s'agit avant tout d'une collaboration ou chacun accomplis sa tache pour faire fonctionner le foyer le mieux possible. C'est d'ailleurs une des raison pour laquelle le mariage arrangé fonctionne bien au Japon, aujourd'hui encore.

Pour en revenir au concept d’indépendance, cela ne pourra pas marcher tant que le système "seishain sinon rien" continuera à être la norme dans le monde professionnel.
_________________
I'm so gifted at findin' what I don't like the most
So I think it's time for us to have a toast
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
kEep OnE
1ere Dan
1ere Dan


Inscrit le: 17 Mai 2008
Messages: 858
Points: 1788
Pays, Ville: Tokyo, Toshima-ku

MessagePosté le: 13 Aoû 2013 09:33    Sujet du message:

 Ce message n'a pas encore été noté.
Répondre en citant

Maitre K a écrit:


Mais on pourrait aussi dire que le modèle traditionnel japonais avec emplois à vie pour l'homme et femme qui reste au foyer a très bien fonctionné pendant longtemps. D'ailleurs il n'est certainement pas à l'origine des problèmes économiques japonais et c'est pour cela que vouloir s'en remettre au travail des femmes pour assurer la croissance relève pour moi de l'escroquerie politique.


Personnellement je dis peu importe, il faut que les femmes aient la liberté de faire des gosses et de travailler en même temps. Tout en ayant bien entendu un système social leur assurant des congés parentaux d'assez longue durée.

Maitre K a écrit:

Je suis dans une tranche d'âge ou je fréquente forcément pas mal de jeunes couples. Parmi ceux qui ont des enfants, la très grosse majorité des jeunes mères travaillent avant tout parce qu'elles y sont contraintes économiquement. Si elles pouvaient arrêter complètement de travailler ou diminuer leur temps de travail sans mettre en péril le budget familial, la plus part le ferait immédiatement.


Tout à fait d'accord, mais il faut qu'elles acceptent alors d'être dépendante financièrement du mari, même si elles gèrent les comptes, ça reste son fric normalement. Mieux vaut donc ne pas tomber sur un malade.

Maitre K a écrit:

Je suis étonné que pour quelqu'un qui semble habituellement défendre des idées plutôt à gauche, tu vois la capacité financière comme seule source d'indépendance. Alors que justement au Japon c'est bien le cadre professionnel qui est souvent le plus aliénant. Tu fais fausse route en voyant dans le mariage traditionnel un rapport dominant / dépendant alors qu'il s'agit avant tout d'une collaboration ou chacun accomplis sa tache pour faire fonctionner le foyer le mieux possible. C'est d'ailleurs une des raison pour laquelle le mariage arrangé fonctionne bien au Japon, aujourd'hui encore.
Pour en revenir au concept d’indépendance, cela ne pourra pas marcher tant que le système "seishain sinon rien" continuera à être la norme dans le monde professionnel.


Déjà j'aimerais bien que l'on me présente des couples issus d'un mariage arrangé. Personnellement je n'en ai encore jamais vu dans mon entourage. Ou alors ils mentent tous et ce n'est pas si bien vu que ça...
Je suis tout à fait d'accord avec le travail qui devient aliénant, j'ai même défendu cette idée face à prof d'Histoire au lycée qui soutenait que le travail rendait libre. Sauf qu'à notre époque, soit tu bosses, soit tu es dépendant d'un façon d'une autre du revenu d'une personne, soit tu vis tant bien que mal avec ce que l'Etat veut bien te donner pour manger et avoir un toit. C'est comme ça je vois pas d'autre solution à part aller vivre dans la jungle ^^. C'est pour ça que je soutiens l'idée d'un revenu de base inconditionnel pour libérer l'individu du travail, qui fait d'ailleurs l'objet d'un autre topic dans la section "Discussions libres".
Les femmes ET les hommes ont tout à gagner je pense d'une véritable égalité au boulot. Après chacun est libre de vivre comme il l'entend. Mais si aujourd'hui les japonais ne font plus d'enfants c'est probablement en partie parce-que les femmes ne peuvent pas bosser en même temps ou alors difficilement. Et là ben je donne à contre coeur un point à Abe...

Ce que je trouve assez stupide c'est de dire que la société fonctionne bien mieux quand la femme s'occupe du chiard à la maison pendant que le mec va bosser pour soutenir tout le foyer. Tout le monde n'a pas vocation à vivre comme ça. Pour ne pas verser dans l'euphémisme, c'est bien une sorte d'apartheid sexuel accepté.
_________________
Un gaijin réunionnais qui tient son petit blog :
http://reunion-tokyo-express.over-blog.com/
Twitter : @ReunionTokyo
Dogecoin : DGLnbSWisjvr71duQPPa2w3vfu7uwX2xDA
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gillou
Modérateur


Inscrit le: 22 Mai 2004
Messages: 1150
Points: 11374
Pays, Ville: De retour à Paris

MessagePosté le: 13 Aoû 2013 10:13    Sujet du message:

 Ce message n'a pas encore été noté.
Répondre en citant

kEep OnE a écrit:
Mais bon avec ce que l'on voit dans les rues françaises en ce moment, plus rien ne m'étonne Rolling Eyes


? C'est un peu HS mais par curiosite, peux-tu developper?
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Maitre K
Administrateur
Administrateur


Inscrit le: 20 Sep 2003
Messages: 2697
Points: 25951
Pays, Ville: Nishinomiya

MessagePosté le: 13 Aoû 2013 10:38    Sujet du message:

 Ce message n'a pas encore été noté.
Répondre en citant

Citation:

Personnellement je dis peu importe, il faut que les femmes aient la liberté de faire des gosses et de travailler en même temps.


Non, il faut avoir la liberté de choisir entre les deux solutions c'est à dire travailler ou pas. Dans le système que mijote Abe, j'ai bien peur que le choix de ne pas travailler pour se consacrer aux besoins du foyer soit très difficile pour la plus part des couples. Donc ce n'est pas ça la liberté.

Citation:

Mais si aujourd'hui les japonais ne font plus d'enfants c'est probablement en partie parce-que les femmes ne peuvent pas bosser en même temps ou alors difficilement.


Oui mais parmi ces femmes une bonne partie (si ce n'est la majorité) veut travailler par nécessité économique. Si le salaire du mari était suffisant pour assurer l'équilibre du foyer, beaucoup seraient heureusement de ne pas avoir à travailler ou au moins de pouvoir travailler à temps partiel. Encore une fois, c'est du vécu parce que je suis exactement dans la tranche d'âge concernée.

Citation:
Ce que je trouve assez stupide c'est de dire que la société fonctionne bien mieux quand la femme s'occupe du chiard à la maison pendant que le mec va bosser pour soutenir tout le foyer.


Je trouve l'inverse tout autant stupide: si c'est pour voir ses enfants 1 heure par jour et se reposer entièrement sur autrui pour faire leur éducation, autant ne pas en faire. C'est pas dramatique, la planète est déjà assez peuplée. Rolling Eyes
_________________
I'm so gifted at findin' what I don't like the most
So I think it's time for us to have a toast
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
kEep OnE
1ere Dan
1ere Dan


Inscrit le: 17 Mai 2008
Messages: 858
Points: 1788
Pays, Ville: Tokyo, Toshima-ku

MessagePosté le: 13 Aoû 2013 13:48    Sujet du message:

 Ce message n'a pas encore été noté.
Répondre en citant

Gillou a écrit:
kEep OnE a écrit:
Mais bon avec ce que l'on voit dans les rues françaises en ce moment, plus rien ne m'étonne Rolling Eyes


? C'est un peu HS mais par curiosite, peux-tu developper?


Manifs anti-mariage gay. Y a bien qu'en France que ça gueule pendant que les autres pays autorisent le mariage gay dans le calme...


Maitre K, je pense que l'on est d'accord sur une chose toute simple, il faut que tout le monde ait le choix et encore une fois c'est pour ça que je soutiens le revenu de base comme droit pour tout être humain. Pour préciser ma pensée, tout ceux soutenant que c'était mieux avant car les rôles étaient bien construits ben je trouve cela au mieux stupide.
_________________
Un gaijin réunionnais qui tient son petit blog :
http://reunion-tokyo-express.over-blog.com/
Twitter : @ReunionTokyo
Dogecoin : DGLnbSWisjvr71duQPPa2w3vfu7uwX2xDA
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Maitre K
Administrateur
Administrateur


Inscrit le: 20 Sep 2003
Messages: 2697
Points: 25951
Pays, Ville: Nishinomiya

MessagePosté le: 13 Aoû 2013 14:25    Sujet du message:

 Ce message n'a pas encore été noté.
Répondre en citant

Citation:
Pour préciser ma pensée, tout ceux soutenant que c'était mieux avant car les rôles étaient bien construits ben je trouve cela au mieux stupide.


Oui mais pourquoi stupide ? Un fait indéniable est que le modèle japonais traditionnel a permis à beaucoup de monde de bénéficier d'une qualité de vie que peu de pays n'ont jamais atteint avec une classe moyenne forte et très peu de fracture sociale. Suivant les milieux que tu fréquentes, tu pourras voir que beaucoup plus de jeunes que tu ne le penses envient ce modèle.

Après moi personnellement, je ne pense pas que je pourrais rentrer dans le moule du parfait salaryman et je ne suis pas certain que j'aurais fait long feu dans le Japon des années 80. Mais ce n'est pas parce que le modèle ne nous convient pas personnellement qu'il faut immédiatement le jeter à la poubelle ou dire que c'est stupide. D'ailleurs, je ne me vois pas non plus vivre dans les pays nordique, mais c'est leur problème pas le mien.
_________________
I'm so gifted at findin' what I don't like the most
So I think it's time for us to have a toast
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sakana ôji
3eme Dan
3eme Dan


Inscrit le: 25 Oct 2007
Messages: 760
Points: 6111
Pays, Ville: tokyo

MessagePosté le: 13 Aoû 2013 15:46    Sujet du message:

 Ce message n'a pas encore été noté.
Répondre en citant

Citation:
le modèle japonais traditionnel a permis à beaucoup de monde de bénéficier d'une qualité de vie que peu de pays n'ont jamais atteint avec une classe moyenne forte et très peu de fracture sociale

Ca serait pas la bulle economique des 80's, plus que le modele traditionel japonais?
_________________
www.japotexte.wordpress.com
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    ForumJapon.com Index du Forum -> Economie et Politique Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, ... 31, 32, 33  Suivante
Page 2 sur 33

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB 2.0.16 © 2001, 2002 phpBB Group (Traduction par : phpBB-fr.com)