Forum Japon

 

[ S'enregistrer ]   [ Rechercher ]    [ Liste des Membres ]    [ Groupes d'utilisateurs ]   [ FAQ ]  
[ Connexion ]   [ Mes messages privés ]   [ Profil ]
Elections japonaises du 16 Décembre 2012

Recherche Rapide :
Aller à la page 1, 2, 3 ... 9, 10, 11  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    ForumJapon.com Index du Forum -> Economie et Politique
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  

Quel parti politique soutenez-vous ?
Jyu Minshuto (parti libéral démocrate)
11%
 11%  [ 2 ]
Minshuto (parti démocrate)
5%
 5%  [ 1 ]
Nippon Ishin no Kai (parti de la restauration du Japon)
27%
 27%  [ 5 ]
Komeito (parti Komei)
0%
 0%  [ 0 ]
Tayo no to
0%
 0%  [ 0 ]
Shakai Minshuto (parti social-démocrate)
11%
 11%  [ 2 ]
Nihon kyosanto (parti communiste du Japon)
27%
 27%  [ 5 ]
Midori no to (Greens Japan)
16%
 16%  [ 3 ]
Minna no To (Votre Parti)
0%
 0%  [ 0 ]
Total des votes : 18

Auteur Message
So-chan
Ceinture Marron
Ceinture Marron


Inscrit le: 18 Déc 2010
Messages: 341
Points: 1225
Pays, Ville: Tokyo

MessagePosté le: 14 Nov 2012 22:17    Sujet du message: Elections japonaises du 16 Décembre 2012

 Note du Post : 4   Nombre d'avis : 3
Répondre en citant

Les 3 premières puissances économiques de la planète font face cette année à des changements politiques.
Aux Etats-Unis, après une campagne acharnée et très serrée, le président américain démocrate Barack Obama a finalement réussie à être reconduit à la Maison Blanche le 6 Novembre et ce malgré un Congrés tout aussi divisé qu'avant les élections.
Cette élection américaine sera suivie dès le lendemain, le 7 Novembre par l'ouverture XVIIIe Congrès National du Parti Communiste chinois. Ce Congrès a eu pour but de renouveler la direction du pays en désignant les nouveaux membres du Comité permanent du Bureau politique (le Conseil des Empereurs# parmi lesquels seront qui deviendront président et premier ministre de la République Populaire de Chine, à savoir Xi Jinping et Li Keqiang qui incarnent à eux deux la 5e génération de dirigeants, celle qui est née après la guerre et qui a été victime de la Révolution Culturelle de Mao Zedong. C'est également le premier Congrès ou un ancien dirigeant influent comme Deng Xiaoping #qui avait soutenu Jiang Zemin et Hu Jintao# n'a pas désigné un successeur. En conséquence, le jeu politique à la Cité Interdite a battu son plein, donnant finalement raison aux partisans d'une réforme de l'économie chinoise trop dépendante des exportations.
Le Congrès se cloturant le Jeudi 15 Novembre.

Mais évènement inattendu, le premier ministre japonais Noda Yoshihiko a annoncé le 14 Novembre qu'il allait dissoudre la Chambre Basse le Vendredi 16 Novembre pour un scrutin le 16 Décembre, soit 3 jours avant le scrutin présidentiel en Corée du Sud devant départager entre la candidate conservatrice Park Geun-hye et le candidat de l'opposition #probablement soit Ahn Cheol-soo le réformiste soit Moon Jae-in tout aussi réformiste#.


Une élection rapide qui promet d'être intense

Les financiers ouvrent déjà les paris et suivent avec attention ce scrutin qui il se pourrait bien, décidera de l'avenir du pays. La preuve en est que les investisseurs achètent massivement les actions de sociétés de sondages japonaises comme Moshi Moshi Hotline.

Cette élections est tout sauf ordinaire au Pays du Soleil Levant. Se déroulant un peu plus d'un an après la catastrophe de Fukushima elle verra s'affronter des partis politiques inédits. Même au sein des grands partis la situation n'est pas "normale" : qui aurait cru qu'un ancien Premier Ministre japonais, Abe Shinzo, puisse un jour revenir au pouvoir #il est de nouveau président du Jiminto, après avoir quitté son poste en Septembre 2007 à cause de problèmes de santé notamment#. D'autant plus, que cet Abe Shinzo promet une réforme de la Constitution japonaise.
Autre évènement inédit, la démission soudaine du gouverneur de Tokyo, Ishihara Shintara qui souhaite faire son retour, à 80 ans, à la Kokkai #Parlement japonais#. Il a d'ailleur fondé son propre parti, le Tayo no To, né d'une alliance avec le Tachiagare Nippon. Le parti présentera des candidats dans 11 blocs électoraux comme l'a annoncé Hiranuma Takeo, ex président du Tachiagare Nippon et vice président du nouveau parti.
Encore un évènement sans précédent : l'ex gouverneur d'Osaka et aujourd'hui maire de la même ville, jouissant d'une popularité non négligeable a fondé son propre parti : le Nippon Ishin no Kai qui selon plusieurs sondages pourrait devenir la 2e force politique du pays derrière le Jiminto et devant le Minshuto #Parti Démocrate actuellement au pouvoir, et ce depuis Septembre 2009#. De plus, Hashimoto, qui a rencontré à plusieurs reprises Ishihara depuis sa démission a annoncé officiellement qu'il souhaitait une alliance avec son nouveau parti.
Quant au parti de la majorité, le Minshuto, ces élections devraient voir son effondrement. Ce parti qui en 2009 promettait le changement s'est finalement révélé être inefficace voir incompétent à la tête du pays. Quel dommage diront certains.

Principaux Protagonistes

Noda Yoshihiko, premier ministre actuel et ce depuis Septembre 2011, réelu à la tête du Minshuto en Septembre 2012.


Abe Shinzo, premier ministre du Japon de Septembre 2006 à Septembre 2007. Redevenu président du Jiminto en Septembre 2012, une première dans l'histoire du Japon depuis la fin de la guerre, en réussissant à trascender les factions.


Hashimoto Toru, ex gouverneur d'Osaka puis Maire d'Osaka. Fondateur du parti Osaka Ishin no Kai qui deviendra le Nippon Ishin no Kai. Parti en faveur du Trans Pacific Partnership, de la sortie du nucléaire, de la réforme de la Constitution, du fédéralisme, de la renonciation des revendications japonaises sur les iles Dokdo #Takeshima#, doter le Japon d'une armée véritable et puissante face à la montée de la Chine, partisan d'une réforme du système éducatif...


Ishihara Shintara, le "daymio" #"seigneur féodal# de Tokyo, le puissant gouverneur de Tokyo depuis 1999. Il est le plus puissant et le plus influent maire/gouverneur d'une ville, étant à la tête de la ville la plus riche de la planète en terme de PIB devant New-York. Il a d'ailleur un très bon bilan à la tête de la ville. Très patriote il fera campagne pour la réforme de la Constitution du Japon, de la réforme fiscale, du sytème politique. Et surtout il fera campagne contre le Minshuto #parti démocrate# et le Jiminto #parti libéral démocrate#. Il est le fondateur du parti Tayo no to.



Yamaguchi Natsuo, président du Komeito depuis 2009. Ce parti de centre droit est allié au Jiminto. Plusieurs analystes estiment, d'après les sondages que le Jiminto et le Komeito pourraient parvenir à obtenir à eux deux une majorité absolue à la Chambre Basse.

Les marchés sont favorables à un retour au pouvoir des libéraux-démocrates #Jiminto#

Dès le début des élections et la publication de sondages accordant une victoire au Jiminto, dirigé par Abe Shinzo, le Nikkei a terminé en hausse, plusieurs séances à la suite.
Les investisseurs pensent que l'experience du pouvoir du Jiminto, sa bonne entente avec le milieu des affaires ainsi qu'un certain nombre de mesures qu'il souhaite appliquer pourront permettre une reprise de l'économie japonaise.
L'une des mesures clé du Jiminto sera de faire pression sur la BoJ #Banque Centrale Japonaise# afin qu'elle fixe un objectif de taux d'inflation de 2 à 3%. En effet, l'économie japonaise est rongée depuis plusieurs années par la déflation qui a pour effet une baisse des salaires, une réduction des investissements et un report de la consommation des ménages qui espèrent de meilleures affaires. L'inflation est donc une condition nécessaire afin de sortir le pays du marasme économique dans lequel il est plongé.
L'annonce des élections a également permis de faire baisser le yen face au dollar et à l'euro.

Les investisseurs espèrent que le Jiminto sera un gouvernement en faveur des affaires et en faveur de la croissance. Les milieux d'affaire espèrent aussi que le retour au pouvoir du Jiminto permettra au Japon de rejoindre le Trans Pacific Partnership à un moment ou le Minshuto #parti démocrate au pouvoir# a du mal à engager le pays sur cette voie. Abe Shinzo s'est déclaré en faveur d'une entrée du Japon dans le TPP. Cependant un membre du Jiminto a fait une déclaration inverse au cours d'une rencontre avec une association d'agriculteurs.

Les économistes et les investisseurs sont également en faveur de réformes structurelles et d'un désendettement progressif du pays. Lors des années Koizumi, le Jiminto était parvenu à stabiliser la dette japonaise. Cependant celle ci n'aura pas eu le temps de baisser à cause de la crise de 2008 et du plan de relance Fukuda #en 2008# puis les 4 de Aso Taro #2008,2009#suivis par l'arrivée au pouvoir des démocrates.

Cependant ils craignent que le Jiminto ne fasse rien pour rechauffer les relations avec la Chine, un marché important pour le Japon. Il en va de meme pour les risques d'instabilité politique. Ils souhaitent en effet un retour à la stabilité politique et un leadership du gouvernement.

De même pour les Etats Unis qui souhaitent que leur allié retrouve sa stabilité politique et joue un role plus important internationalement. Obama veut en effet que le Japon prenne plus de responsabilité et joue un role à l'international équivalent à son importance économique.
Or le Jiminto souhaite réformer la Constitution et supprimer l'article 9 de la Constitution afin d'enfin doter le pays d'une véritable armée.
Les américains souhaitent également que coréens et japonais améliorent leurs relations ce qui pourrait impliquer que la Japon renonce à revendiquer les iles Dokdo #Takeshima#. C'est ce que propose déjà le Nippon Ishin no Kai.

Le Jiminto rejette un abandon pure et simple du nucléaire, considéré comme irresponsable. Non seulement les couts de production des entreprises japonaises ne cessent d'augmenter sous le poids de la fermeture d'une grande partie des centrales les incitant à délocaliser leurs usines à l'étranger et les rendant moins compétitives mais en plus la balance commerciale est menacée par une explosion des importations de matières premières nécessaires au fonctionnement des centrales thermiques, très polluantes. Le Jiminto est ainsi en faveur d'un redemarrage des centrales et d'un retrait progressif du nucléaire au profit des énergies renouvelables mais pas un abandon total.
L'abandon total du nucléaire en 2030, décidé par le gouvernement Noda pourrait ainsi etre remis en question par le prochain parti politique au pouvoir.

Hashimoto et Ishihara souhaitent incarner une 3e voie pour les japonais

Les spécialistes pensent qu'une union entre les partis d'Ishihara et de Hashimoto pourrait permettre au nouveau parti de gagner encore plus de soutiens de la part de la population japonaise, notamment auprès des électeurs indécis ne souhaitant voter ni pour le Jiminto ni pour le Minshuto, représentant près de la moitié de la population.
Le parti de Hashimoto est en faveur d'un abandon total du nucléaire pour 2030, de la réforme de la Constitution #élection du premier ministre au suffrage universel direct, réforme de la Chambre Haute, l'Empereur comme Chef d'Etat officiel, supression de l'article 9 pour doter le pays d'une véritable armée#, de la mise en place d'un Etat fédéral, de la réforme administrative #contre la bureaucratisation afin de donner plus de pouvoir à l'executif#, réforme fiscale #la TVA ne sera plus nationale mais modulée en fonction de la préfecture ce qui permettra d'etre plus proche de la réalité du terrain#, en faveur du désendettement et de la responsabilité fiscale du pays, d'un renforcement des relations avec la Corée et les Etats Unis #abandon des revendications japonaises sur les iles Dokdo#, entrée dans le Trans Pacific Partnership, réforme du système éducatif

Néanmoins il y a quelques désaccords entre le parti d'Hashimoto et Ishihara, notamment sur la question du nucléaire et du Trans Pacific Partnership. Cependant les deux partis souhaitent surmonter les divisions pour créer l'union.

Alliance entre Minshuto et Jiminto après l'élection ?

Si pour le Minshuto, l'objectif au cours de ces élections est de limiter les dégats en conservant un maximum de sièges à la Chambre Basse, pour le Jiminto, l'objectif est de reprendre réellement le pouvoir après une cure de 3 ans dans l'opposition parlementaire.

"Nous avons attendu 3 ans et la bataille commence maintenant...Gagner l'élection est notre mission pour la population. Et mon souhait est qu'ensemble, nous remportions cette bataille historique" a déclaré Abe Shinzo au cours d'une réunion avec l'executif du Jiminto le 16 Novembre.

Les médias donnent déjà le Jiminto comme le parti qui obtiendra le plus de sièges. Cependant la principale question est de savoir avec quels partis le Jiminto formera une coalition afin de gouverner. Une alliance avec le Komeito et le Minshuto est possible.

Les experts tels que Kawakami Kazuhisa, professeur de science politique à la Meiji Gakuin University, estiment que le Jiminto et le Komeito pourraient à eux deux remporter une majorité absolue.

Cependant, Hashimoto et Ishihara pourraient représenter une menace pour les partis traditionnels qui pourraient etre tentés de s'allier.

MISE A JOUR 18 NOVEMBRE

LES PARTIS D'ISHIHARA ET HASHIMOTO ONT FUSIONNE

Contre toute attente et en dépit de certains décaccords concernant les politiques à mettre en place, le maire d'Osaka et président du Nippon Ishin no Kai, Hashimoto Toru, ainsi que l'ex gouverneur de Tokyo et fondateur du Taiyo no To, Ishihara Shintaro, ont fusionné leurs partis Samedi 17 Novembre, créant ainsi une 3e force politique au Japon.

L'union, annoncée au cours d'une conférence à Osaka par Hashimoto, Ishihara et Matsui Ichiro, le secrétaire général de Nippon Ishin no Kai et gouverneur d'Osaka, a permis la fondation d'un nouveau parti conservateur et pro business.
Il est conçu pour tirer profit de la popularité de Hashimoto à Osaka ainsi qu'auprès des jeunes générations désillusionnées par le marasme économique des deux précédentes décenies, et la popularité nationale de Ishihara auprès des plus agés, des conservateurs et des ultranationalistes.

Le nouveau parti conservera le nom de Nippon Ishin no Kai et incluera en plus les anciens membres de Tachiagare Nippon, le petit parti ultraconservateur mené par Hiranuma Takeo.

Ishihara dirigera le parti et Hashimoto sera le numero 2. Hiranuma remplacera Matsuno Yorihisa en tant que chef du groupe du Nippon Ishin no Kai à la Kokkai (parlement japonais). Matsuno deviendra son bras droit.
Les relations entre les membres de Nippon Ishin no Kai et Tachiagare Nippon a longtemps posé problème en raison des contentieux opposant les deux partis. Hashimoto avait meme déclaré qu'une alliance avec Ishihara serait difficile à cause de la présence du Tachiagare Nippon.

Le nouveau parti a aussi nommé 47 candidats pour le 1er tour des élections.

Cependant, il y a des désaccords entre Hashimoto et Ishihara. Ishihara s'oppose au Trans Pacific Partnership, que Hashimoto soutien. Deplus, Hashimoto est favorable à une sortie du nucléaire en 2030, alors que Ishihara, pro nucléaire, continue de croire que le nucléaire est nécessaire non seulement pour des raisons économiques mais aussi diplomatiques.
A cet égard, les deux partis semblent avoir atteint un compromis.
En effet, le nouveau parti s'engagera à poursuivre les négociations pour une entrée du Japon dans le TPP.
Dans le meme temps, l'objectif de Hashimoto de devenir exempte d'énergie nucléaire en 2030 a été supprimé en faveur de la mise en avant d'une déreglementation du secteur énergétique.
Les deux partis se sont également mis d'accord sur un certain de points comme la mise en place d'un système administratif basé sur des blocs régionaux et le remplacement de la TVA nationale par un prélèvement au niveau local.

Le nouveau parti n'incluera pas le Genzei Nippon du maire de Nagoya Kawamura Takashi (en faveur de la réduction de la TVA). Quant au Minna no To, proche du Nippon Ishin no Kai, il ne fusionnera pas avec ce dernier et restera ainsi un parti à part entière. Néanmoins, la coopération entre les deux partis sera toujours aussi forte après les élections.


MISE A JOUR DU 20 Novembre

Les Partis Politiques


Le Minna no To est un parti politique fondé en 2009 par des membres du Jiminto après l'échec aux élections de Septembre. Ce parti est pour la réforme administrative contre la bureaucratie (réduction du poids des non élus au sein de l'administration) afin de soutenir la démocratie. Le parti défend également le moins d'Etat, moins d'impot, plus de libéralisation, déréglementation, en faveur de l'entrepreunariat et opposé au nucléaire... C'est donc un parti néo libéral.


Le Shakai Minshuto ou Parti Social-Démocrate a été fondé en 1996 par d'anciens membres du Parti Socialiste qui était en 1995, le plus important parti d'opposition et dont un premier ministre a été issue de ses rangs (Murayama Tomiichi de 1994 à 1996, grace à une coalition avec les libéraux démocrates). En fait l'alliance contre nature faite avec le Jiminto et l'incapacité du parti à régler la crise qui frappait alors le pays ont provoqué un effondrement du parti aux législatives de 1996. Une partie des anciens membres formeront plus tard le Minshuto, d'autres ont formé le Shakai Minshuto.
Mais au Japon, le socialisme n'a que peu d'audience, contrairement à la France. Ainsi le parti social démocrate est vraiment un petit parti sur le déclin au point même d'avoir moins d'audience que le parti communiste !

Ce parti dirigé par une femme, Fukushima Mizuho, est un pacifiste et défend l'article 9 de la Constitution, est en faveur d'un renforcement de l'Etat Providence (sécurité sociale, système de santé, protection contre l'incapacité physique....), en faveur d'une désarmement complet du pays avec une remise en cause des Jietai (forces d'auto défense), abandon de l'alliance militaire avec les Etats Unis et donc renvoit des bases militaires américaines hors du pays, en faveur d'une taxe carbone, transition d'une société de consommation et de production de masse à une société durable respectueuse de l'environnement, hausse des investissements publiques dans les transports publiques, rejet du nucléaire en faveur des énergies renouvelables, supression de la peine de mort, opposition à la privatisation de l'eau, protection de l'environnement...

Le Midori no To (Greens Japan),
_________________
Praying for Japan


Dernière édition par So-chan le 20 Nov 2012 18:46; édité 4 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
iriakun
1ere Dan
1ere Dan


Inscrit le: 19 Nov 2010
Messages: 707
Points: 2064
Pays, Ville: Tokyo

MessagePosté le: 15 Nov 2012 01:36    Sujet du message:

 Ce message n'a pas encore été noté.
Répondre en citant

Dans un an (1 an et demi tout au plus), ca sera de nouveau le jeu de la chaise tournante et les problemes seront toujours les memes donc...Rolling Eyes
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
LVD
1ere Dan
1ere Dan


Inscrit le: 23 Aoû 2004
Messages: 298
Points: 2708
Pays, Ville: Oita, Japon(nord de Kyushu)

MessagePosté le: 16 Nov 2012 06:08    Sujet du message:

 Ce message n'a pas encore été noté.
Répondre en citant

Je ne connaissais meme pas le Minna no To. C'est quoi leur programme en gros?
_________________
omaetachi ni nanoru namae ha nai!
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Ocelyn
Ceinture Orange
Ceinture Orange


Inscrit le: 05 Mar 2007
Messages: 33
Points: 104

MessagePosté le: 16 Nov 2012 14:34    Sujet du message:

 Ce message n'a pas encore été noté.
Répondre en citant

Passionnant, moi qui aime beaucoup la politique en général, j'attends avec impatiente la suite. Pourra tu nous donner à ce sujet les différentes grandes proposition de chaque partie et les pronostiques / sondages ?

Merci !
_________________
Ocelyn
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
kEep OnE
1ere Dan
1ere Dan


Inscrit le: 17 Mai 2008
Messages: 858
Points: 1788
Pays, Ville: Tokyo, Toshima-ku

MessagePosté le: 16 Nov 2012 15:17    Sujet du message:

 Ce message n'a pas encore été noté.
Répondre en citant

Le 新党 ne se presente pas ?
Dommage, ils sont pour le revenu de base Sad :
http://youtu.be/yhef6c7elKY

Sinon oui, voir la droite revenir au pouvoir, c'est vraiment dommage.
_________________
Un gaijin réunionnais qui tient son petit blog :
http://reunion-tokyo-express.over-blog.com/
Twitter : @ReunionTokyo
Dogecoin : DGLnbSWisjvr71duQPPa2w3vfu7uwX2xDA
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Akinoshima
Ceinture Verte
Ceinture Verte


Inscrit le: 02 Juil 2010
Messages: 75
Points: 344

MessagePosté le: 17 Nov 2012 00:50    Sujet du message:

 Ce message n'a pas encore été noté.
Répondre en citant

je crois que les deux gouverneurs ou ex d'Osaka et de Tokyo vont se rapprocher. Je ne pense pas que Hashimotosan soit pour rendre des territoires japonais. En tout cas le rapprochement peut peser lourd.
Sinon le nouveau chef chinois n'a pas été victime de la révolution culturelle chinoise. De même que Teng Siao Ping et les autres, ils avaient perdu face à l'aile gauche mais ils ne disparaissent pas et la preuve est que dès 1974 ils reviennent en force après le X Congrès.
_________________
Etranger en France et étranger au Japon, étranger même chez moi, bref fils du monde.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
TeBu
Ceinture Orange
Ceinture Orange


Inscrit le: 29 Mar 2009
Messages: 15
Points: 185

MessagePosté le: 17 Nov 2012 01:36    Sujet du message:

 Ce message n'a pas encore été noté.
Répondre en citant

Akinoshima a écrit:
je crois que les deux gouverneurs ou ex d'Osaka et de Tokyo vont se rapprocher.


Ishihara a dissolu le Taiyo no To pour le fusionner avec le Ishin no kai (parti de Hashimoto, maire d'Osaka et non gouverneur). Ishihara en devient le representant et Hashimoto le No2.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Akinoshima
Ceinture Verte
Ceinture Verte


Inscrit le: 02 Juil 2010
Messages: 75
Points: 344

MessagePosté le: 17 Nov 2012 04:41    Sujet du message:

 Ce message n'a pas encore été noté.
Répondre en citant

Moi j'entends souvent que Shinzo Abe était malade et donc il est influençable par les clans du PLD. En tout cas la formation de Ishihara a reçu l'appui d'un député du PDJ. Je me demande combien du PLD sont pour Ishihara - Taro. On n'a pas de nouvelles d'Ozawa? Aux dernières nouvelles il n'était plus embêté par la justice.
_________________
Etranger en France et étranger au Japon, étranger même chez moi, bref fils du monde.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
teyubi
Ceinture Verte
Ceinture Verte


Inscrit le: 26 Nov 2008
Messages: 29
Points: 333

MessagePosté le: 17 Nov 2012 22:28    Sujet du message:

 Ce message n'a pas encore été noté.
Répondre en citant

Dans le contexte de cette élection, l'article (voir lien ci-dessous) de RFI m'a fait lever un sourcil étonné ce matin en faisant ma revue de presse ce matin sur ma tablette:

http://www.rfi.fr/asie-pacifique/20121116-japon-elections-devraient-pas-mettre-fin-paralysie-politique-pays

Le dernier paragraphe:
"Tout ce que le parti conservateur, qui a dominé la vie politique japonaise pendant un demi-siècle, promet de faire, c’est de réduire l’indépendance de la Banque du Japon pour la forcer à fixer des taux d’intérêts en dessous de zéro, avec l’espoir de dévaluer le yen.

Seules de petites formations, comme celle du maire d’Osaka, Toru Hashimoto, peuvent changer le Japon. Mais les grands médias s’appliquent à les calomnier, à l’incitation de la toute puissante bureaucratie, largement incompétente, mais qui entend continuer à diriger le pays au jour le jour."

Je suis un peu surpris par ce soutien manifeste à Hashimoto de la part de RFI. Des avis?
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
So-chan
Ceinture Marron
Ceinture Marron


Inscrit le: 18 Déc 2010
Messages: 341
Points: 1225
Pays, Ville: Tokyo

MessagePosté le: 18 Nov 2012 00:34    Sujet du message:

 Ce message n'a pas encore été noté.
Répondre en citant

Hashimoto représente une sérieuse alternative aux grands partis traditionnels. C'est pourquoi de plus en plus de japonais le considèrent non pas comme un populiste mais une véritable alternative.

Cependant l'article de rfi en lui meme est mauvais. Déjà si le PLD (jiminto) souhaite faire pression et pratiquer une politique de taux d'interets en dessous de 0, c'est pour enrayer la déflation, condition necessaire à la reprise économique.
De plus, dire de l'économie japonaise qu'elle est "largement socialisée" est très largement discutable.


Xi Jinpin a bien été victime de la Revolution Culturelle, puisque considéré comme un jeune instruit il a été envoyé se faire réeduquer en campagne durant 7 ans il me semble.
_________________
Praying for Japan
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    ForumJapon.com Index du Forum -> Economie et Politique Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page 1, 2, 3 ... 9, 10, 11  Suivante
Page 1 sur 11

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB 2.0.16 © 2001, 2002 phpBB Group (Traduction par : phpBB-fr.com)