Forum Japon

 

[ S'enregistrer ]   [ Rechercher ]    [ Liste des Membres ]    [ Groupes d'utilisateurs ]   [ FAQ ]  
[ Connexion ]   [ Mes messages privés ]   [ Profil ]
Théâtre Nô, bibliographie

Recherche Rapide :

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    ForumJapon.com Index du Forum -> Cinéma et Littérature du Japon
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
ElieDeLeuze
7eme Dan
7eme Dan


Inscrit le: 04 Nov 2003
Messages: 2733
Points: 25606

MessagePosté le: 19 Juil 2011 23:01    Sujet du message: Théâtre Nô, bibliographie

 Ce message n'a pas encore été noté.
Répondre en citant

J'ai besoin de me cultiver sur le théâtre Nô. Il me faut le comment du pourquoi, les thèmes, les codes, l'arrière plan culturello-religio-spirituel, quitte à y avoir une couche de théorie théâtrale. Je ne peux pas dire que les livres en français soient faciles à dénicher. Donc j'ai besoin de vous, mais je ne vous force pas non plus.

Si quelqu'un recommande ces livres, je fonce, sinon, je reste frileux et ouvert à d'autres trésors que vous connaissez, sisi j'en suis sûr, c'est un forum de gens cultivés (en tout cas selon ses détracteurs):

Le théâtre Nô de Noel Peri
http://livre.fnac.com/a2248974/Noel-Peri-Le-theatre-no
Histoire de la littérature japonaise de Shuichi Kato
http://www.amazon.fr/Histoire-litt%C3%A9rature-japonaise-origines-th%C3%A9%C3%A2tre/dp/2213016283

Sur ce fil, il y a quelques livres d'images, pas mon propos du tout, et un livre dans le blog de ikebukuro:
Théâtre classique de René Sieffert
http://www.forumjapon.com/forum/viewtopic.php?t=10547&postdays=0&postorder=asc&highlight=n%F4&start=0
Y'a aut'chôse ?

Merci. Courbette
_________________
J'exige de mon lecteur une certaine intelligence. Il est peu probable que ce soit votre cas, veuillez passer au message suivant. Merci de votre compréhension.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Fuse
6eme Dan
6eme Dan


Inscrit le: 29 Oct 2003
Messages: 348
Points: 18646
Pays, Ville: Paname

MessagePosté le: 22 Juil 2011 09:23    Sujet du message:

 Note du Post : 5   Nombre d'avis : 1
Répondre en citant

Sur le théâtre Nô, je ne suis vraiment pas un spécialiste. Il ne faut donc pas hésiter à jeter un œil sur les dits ouvrages avant de les acquérir. On peut les trouver dans la plupart des grandes librairies (d’occaz, si on a un peu de chance) à Paris ou sur le Web.

Je ne connais pas le premier ouvrage cité et très peu le deuxième. Aucun avis à partager donc.

Sur l’ouvrage de M. Sieffert, certaines précautions sont à prendre avant la lecture. L’ouvrage est très intéressant mais n’est pas tout jeune. Il ne faut donc pas oublier de rafraichir par la suite ses connaissances sur les arts vivants traditionnels japonais. Le théâtre Nô ne compose qu’une petite partie de l’ouvrage(1/5 ?).

Je me permettrai de conseiller 2 ouvrages pour débuter et un dernier pour vraiment approfondir (si on le souhaite).

* Le premier est un catalogue d’expo.
Fleurs d’automne - Costumes et maques du théâtre Nô. Catalogue d’exposition du musée d’art et d’histoire de Genève.


2 raisons à cela.
Tout d’abord, l’ouvrage comporte de nombreux visuels sur le théâtre Nô avec des explications ou du moins des notices pour expliquer l’origine et la datation des pièces exposées. C’est beaucoup plus rassurant qu’un simple ouvrage rempli de photos, comme il en existe beaucoup, mais qui mélange le bon et le moins bon sans explications.
Ensuite, même si les textes ne représentent qu’un tiers de l’ouvrage, ils sont écrits par des auteurs assez spécialisés sur la question et sur des sujets bien précis.
Ex : Le Nô et son ombre : entre matière et vide par Armen Godel ,
Les particularités du costume du Nô par Karihata Ken, ou
Les costumes de Nô à l’époque d’Edo par Yamaguchi Akira, etc.
Cela permet de donner une première approche tout à fait intéressante et tout de même permettre de poursuivre ses recherches vers d’autres ouvrages des dits auteurs pour plus de détails.


* Difficile aussi de parler de théâtre Nô sans évoquer le nom de Zeami. Je ne vais pas faire ici sa biographie, mais elle est intimement liée à cet art vivant. Plusieurs ouvrages en poche existent en traduction française chez Gallimard dans sa collection Connaissance de l’Orient. Je conseille, entre autres, La lande des mortifications qui comporte 25 pièces de Nô. J’avoue ne pas avoir eu le courage de lire son « La tradition secrète du nô » car bien trop spécialisé pour moi.






* Enfin, un troisième ouvrage peut se révéler intéressant pour vraiment approfondir ses connaissances sur les origines de ces arts vivants et en particulier le théâtre Nô.
Le Dieu masqué - Fêtes et théâtre au Japon par G. Martzel chez POF.


La seconde moitié de l’ouvrage est consacrée aux origines religieuses ou liées à des festivités/rituels du théâtre Nô. Encore une fois, même si l’ouvrage est très intéressant, je suis incapable de savoir jusqu’à quel point les arguments de l’auteur sont confirmés ou non par d’autres chercheurs.

J’espère que ces exemples peuvent être utiles pour connaître un peu mieux cet art vivant.

A.

Fuse
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
MissPourpre
Banni


Inscrit le: 08 Juil 2011
Messages: 12
Points: 0

MessagePosté le: 22 Juil 2011 10:22    Sujet du message:

 Ce message n'a pas encore été noté.
Répondre en citant

Je m'intéresse moi aussi au théâtre Nô, que je trouve fascinant et j'ai commencé quelques recherches et lectures. Je suis vraiment une grande débutante, mais je commence à cerner un peu le sujet.
Pour ce qui est des ouvrages, j'ai commencé à lire le livre de Noël Péri, que je trouve intéressant.
Je vais noter les titres des autres et les ajouter à ma liste de lecture.
Merci Fuse pour toutes ces informations.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Dalneissa
Ceinture Blanche
Ceinture Blanche


Inscrit le: 05 Déc 2011
Messages: 1
Points: 0

MessagePosté le: 05 Déc 2011 22:39    Sujet du message:

 Note du Post : 4   Nombre d'avis : 1
Répondre en citant

Alors détrompe-toi, il y a une quantité grandissante d'ouvrages dédiés au nô ou l'abordant très fortement.

Je te recommande tout d'abord L'acteur qui ne revient pas de Georges Banu. Une petite merveille à lire et à relire, à griffonner, à mettre dans sa poche de manteau en hiver et en plus, il est pas trop difficile à dénicher (et est édité à Gallimard donc ne coûte pas 40euros... Wink )

Après, l'un des spécialistes du moment et qui a eu la chance de recevoir un enseignement de la part d'un maitre de nô est suisse: Armen Godel. Il a récemment édité un bel ouvrage Joyaux et fleurs du no. Là on tape sur du beau bouquin à se faire offrir à Noël ou à emprunter. Plus ancien, Le maître de Nô; alors ce bouquin date de 1989, mais je pense qu'il n'en demeure pas moins très intéressant et enrichissant.

Concernant les ouvrages de Zeami, ils sont effectivement à la base de tout comme l'a très bien dit Fuse. Mais bon, il ne s'agit pas des textes les plus accessibles et si tu débute, je te conseille de lire beaucoup (vraiment beaucoup) sur la culture japonaise en général et le nô avant de t'attaquer à ce maitre incontesté.


Par contre, lire des ouvrages de nô sans avoir des bases de culture japonaise est assez difficile. La pensée nippone est au centre de ce théâtre et il faut essayer autant que faire ce peu d'aborder le nô avec un regard averti et un tant soit peu connaisseur. Donc des ouvrages d'histoire du Japon en général: le but étant surtout d'avoir un regard global sur l'histoire, l'esthétique, la pensée et les mouvements religieux (très très très importants à mon sens) qui ont traversé le Japon.

Ah! Et aussi L'empire des signes de Roland Barthes. Un très beau bouquin sur la sémiologie au Japon. Comme tout ouvrage d'"explorateur", il faut garder un certain oeil critique, mais il ouvre des voies très intéressantes et utiles quant à la compréhension de la pensée nippone.

Et puis un dernier auteur pour la route. Mishima Yukio. C'est un auteur japonais qui a réecrit des pièces de nô et les a réadaptés à son époque (époque d'après-guerre au Japon). Il offre une vision autre et à la fois dans la continuité du nô. Je suis tout bonnement amoureuse de toutes les pièces qu'il a écrites, ainsi que de la plupart de ses nouvelles et romans, mais je te laisse te faire ta propre idée.

J'espère que ta passion pour le nô n'en est qu'à son début et qu'elle ne tarira pas avec le temps, et aussi que mes quelques conseils de lecture (qui ne sont pas exhaustifs) t'éclaireront un peu.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
TAMALA
3eme Dan
3eme Dan


Inscrit le: 14 Juil 2004
Messages: 307
Points: 7592

MessagePosté le: 06 Déc 2011 02:20    Sujet du message:

 Note du Post : 4   Nombre d'avis : 1
Répondre en citant

Je recommande très vivement La tradition secrète du Nô de Zeami, déjà cité par Fuse.
Il y a plusieurs raisons à mon enthousiasme.
-D'abord, ce livre contient plusieurs des textes théoriques de Zéami, ce qui permet de connaître les concepts clés utilisés à l'époque où cette art est en train de se formaliser et de se structurer.
-Ensuite, il y a les traductions de plusieurs pièces, et elles sont disposées dans le livre comme le programme d'une journée de nô typique. Du coup, on a vraiment l'impression d'aller au théâtre.
- Enfin, la préface de Sieffert est excellente. Je suis pas toujours fan du bonhomme, mais là il est très bon. On apprend énormément sur le nô et sur la culture japonaise médiévale en général.
_________________
Macte animo, generose puer, sic itur ad astra
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
KeemK
Ceinture Blanche
Ceinture Blanche


Inscrit le: 01 Nov 2011
Messages: 1
Points: 0
Pays, Ville: Paris

MessagePosté le: 08 Déc 2011 23:12    Sujet du message:

 Ce message n'a pas encore été noté.
Répondre en citant

Bonsoir à tous,

(je commence comme ça, parce que c'est mon premier post sur le forum, même si je vous lis depuis quelques temps)

Je recommande la lecture du Maître de nô pour les débutants pas spécialement avertis sur le nô (dont je fais parti), car ce livre se lit comme un roman donc est plus facile d'accès. De plus on trouve à la fin quelques références que nous donne l'auteur sur d'autres livres. J'ai vraiment accroché à sa façon de nous faire entrer dans un univers qui me parait, du haut de ma petite culture française, fort mystérieux et fort loin.

Egalement, mais je ne sais pas s'il est encore trouvable, il y a les fleurs de Yugen, édité pour l'année du Japon en 1997, qui explique bien les différents aspects (personnages, masques, musiques, interprètes, ...) du nô.

Et le mieux surement, c'est de garder un oeil sur les possibles représentations qui se déroulent en France, particulièrement à la Maison de la Culture du Japon à Paris.

http://www.mcjp.fr/francais/spectacles-concerts/kyogen-et-no-313/kyogen-et-no
_________________
Visez le grand, car le grand contient le petit. Dans le petit, il n'y a pas place pour le grand.

Zeami
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Aristarque
5eme Dan
5eme Dan


Inscrit le: 13 Aoû 2004
Messages: 709
Points: 14908
Pays, Ville: Paris

MessagePosté le: 01 Jan 2012 14:02    Sujet du message:

 Note du Post : 3   Nombre d'avis : 1
Répondre en citant

Fuse a écrit:
J’avoue ne pas avoir eu le courage de lire son « La tradition secrète du nô » car bien trop spécialisé pour moi.




Voici quelques extraits tirés de l'avant-propos de René Sieffert au début de « La tradition secrète du nô », peut-être de nature à donner envie de lire ce livre :

René Sieffert a écrit:
« Les Traités de Zeami (...) nous permettent de comprendre pourquoi, plus qu'en aucun autre pays d'Occident, c'est en France que l'on s'est intéressé au nô et que l'on s'y intéresse de plus en plus ».

« Le nô est en effet un art essentiellement classique, et le classicisme de Zeami se définit par les mêmes critères que le classissime d'un Eschyle ou d'un Racine ».

« Au risque de décevoir les fervents japonais du nô, je crois donc pouvoir affirmer que, pour l'Occident, Zeami théoricien du nô est plus important que Zeami compositeur de nô ».


Cet avant-propos a été publié dans la revue japonaise Kanze sous le titre « Signification de l'étude du nô en Occident ».

L'approche résolument démystificatrice de René Sieffert me plait beaucoup. Je pense qu'on peut s'en inspirer dans tous les domaines des études japonaises, de la poésie à la cérémonie du thé, en passant par la religion ou la calligraphie, voire aux centrales nucléaires [L'opacité de Tepco a bon dos pour le journaliste qui passe une semaine au Japon et qui est embarrassé par la barrière linguistique pour pouvoir se documenter] et je ne peux pas m'empêcher de citer aussi l'introduction dans laquelle il présente le nô aux débutants :

René Sieffert a écrit:
« Spectacle ésotérique ? » cette affirmation gratuite mérite à peine d'être réfutée. Elle repose généralement sur des jugements catégoriques émis par des Japonais ignorant tout de cet art, jugements repris complaisamment par les journalistes ou les voyageurs étrangers qui complètent ainsi l'expérience acquise au cours de la demi-heure que tout circuit touristique bien compris consacre au nô. Comment qualifierait-on à Paris la déclaration d'un Oriental qui, ignorant tout de notre langue, s'en irait répétant gravement que le répertoire de la Comédie-Française est ésotérique ?

_________________
« Aris »
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    ForumJapon.com Index du Forum -> Cinéma et Littérature du Japon Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB 2.0.16 © 2001, 2002 phpBB Group (Traduction par : phpBB-fr.com)