Forum Japon

 

[ S'enregistrer ]   [ Rechercher ]    [ Liste des Membres ]    [ Groupes d'utilisateurs ]   [ FAQ ]  
[ Connexion ]   [ Mes messages privés ]   [ Profil ]
Fukushima: l'opérateur Tepco croyait que la centrale était en sécurité

Recherche Rapide :

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    ForumJapon.com Index du Forum -> Science et Technologie
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
ancien
Ceinture Orange
Ceinture Orange


Inscrit le: 01 Oct 2009
Messages: 147
Points: 126

MessagePosté le: 29 Mai 2011 18:51    Sujet du message: Fukushima: l'opérateur Tepco croyait que la centrale était en sécurité

 Ce message n'a pas encore été noté.
Répondre en citant

Fukushima: l'opérateur Tepco croyait que la centrale était en sécurité


Les responsables de la sécurité nucléaire du Japon croyaient que les réacteurs de la centrale de Fukushima pourraient résister au pire tsunami, avec comme seule garantie un mémo d'une page rédigé par l'opérateur du site, Tokyo Electric Power (Tepco).

Dans ce mémo en date du 19 décembre 2001, et dont l'Associated Press a obtenu copie, Tepco balaie du revers de la main la possibilité qu'une vague géante puisse endommager ses réacteurs, mais ne fournit que de maigres détails pour appuyer cette confiance.

Les responsables nucléaires japonais ne se sont apparemment pas formalisés de cette courte réponse et n'auraient pris aucune mesure pour valider les garanties de Tepco. Le document a été révisé une seule fois, l'an dernier, et Tepco en est venu à la même conclusion: tous les scénarios envisagés ne présentaient aucun risque pour la centrale — et ce même si des recherches menées pendant les dix années depuis la rédaction initiale du mémo démontraient que la côte nord-est du Japon était vulnérable à des tsunamis gigantesques.

Les experts embauchés par Tepco étaient d'avis que la faille sismique la plus rapprochée de Fukushima était incapable de générer des séismes d'une magnitude supérieure à 8,6; celui d'une magnitude de 9, 0 qui a frappé le 11 mars était quatre fois plus puissant que cette estimation.

Un porte-parole de Tepco, Naoyuki Matsumoto, a déclaré que le mémo de 2001 avait été préparé avec les meilleures données disponibles, tout en reconnaissant que le tsunami de mars «dépassait l'imagination».

Par ailleurs, une équipe de l'Agence internationale de l'énergie atomique a inspecté vendredi la centrale de Fukushima, a annoncé Tepco. Les experts de l'AIEA ont notamment observé de l'extérieur les quatre réacteurs les plus endommagés, précise Tepco.

Le séisme et le tsunami du 11 mars dernier ont détruit les systèmes de refroidissement de la centrale, provoquant des fuites radioactives. L'équipe de l'AIEA, composée de 18 membres, a entamé mardi au Japon une enquête sur ce qui est considéré comme le plus grave accident nucléaire depuis Tchernobyl en 1986.

Ils se sont entretenus mardi avec le ministre japonais de l'Économie, du Commerce et de l'Industrie Banri Kaieda, dont le ministère supervise et promeut la filière nucléaire. Ils ont également visité deux autres centrales nucléaires.

Le Britannique Michael Weightman, chef de la mission, a expliqué que sa délégation chercherait à «voir comment le monde peut tirer les leçons» de l'accident de Fukushima. Goshi Hosoni, directeur du groupe de travail japonais sur la crise nucléaire, a précisé que les experts de l'AIEA avaient présenté une «longue liste» de questions aux autorités japonaises.

L'équipe de l'AIEA doit présenter un rapport au gouvernement japonais mercredi prochain. Elle achèvera sa visite au Japon le 2 juin et rendra compte de sa mission lors d'une conférence internationale organisée à Vienne le 20 juin.

Le gouvernement japonais, qui a promis de coopérer avec la mission de l'AIEA, a également chargé une commission d'enquête nippone de mener des investigations.

Tepco espère stabiliser la situation dans trois réacteurs de Fukushima et une piscine de combustible usé d'ici le mois de janvier. L'opérateur a reconnu mardi que le combustible nucléaire avait fondu dans les réacteurs 1, 2 et 3 de la centrale.

Source : Presse canadienne

Dites, le mémo devait servir de garantie si j'ai compris ? si oui, pourquoi ils ne s'en servent pas contre Tepco ?
Est - ce que Tepco a prévu d'actualiser son mémo maintenant ?
_________________
"Il est facile d'apprendre mille disciplines, mais il est difficile d'en connaître une à fond."

[url=fauxwotasgeek.wordpress.com/[/url]Mon blog sur le Japon : MAJ 22 août 2014 : Japan Expo 2014 (Introduction)
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Max
Modérateur


Inscrit le: 24 Nov 2003
Messages: 769
Points: 10559

MessagePosté le: 30 Mai 2011 10:29    Sujet du message:

 Note du Post : 4   Nombre d'avis : 1
Répondre en citant

Ce mémo ne fait pas la garantie de la centrale dans le sens commun de "garantie" d'un article.

Ce mémo d'une page est la conclusion d'études qui ont été menés il y a plus d'une dizaine d'années et qui ont eu pour but de montrer que la centrale pouvait résister à certaines catastrophes climatiques selon des scenarii définis à l'époque.

Ces études de risques, qui sont communes dans ce type d'installation (nous en faisons également à la construction, charge à l'exploitant de les mettre à jour avec les nouveaux risques connus et encourus), sont une forme d'attestation que la centrale a été construite selon les risques connus lors de la conception et lors de sa construction.

Alors, on peut parler sur les scenarii qui ont été pris en compte (pas de tsunami gigantesque, faille ne pouvant pas créer un séisme supérieur à 8.6, ...) mais ce qui est le plus gênant dans cette affaire, c'est que malgré la connaissance de nouveaux risques au fil du temps, cette étude n'a pas été remis à jour (hormis une fois) et surtout, ils ont ignoré des risques connus et reconnus par les concepteurs sachant qu'en les prenant en compte, la centrale ne pourrait pas résister et donc devrait fermer.

On se retrouve dans le même cas qu'avec nos centrales françaises qui ne veulent pas passer le stress test de l'avion puisqu'elles ne peuvent y résister. Donc on ne fait pas le test, donc pas de résultat, donc pas de recalage à ce test, donc pas d'échec et les centrales sont sûrs. Circulez, il n'y a rien à voir. A ce sujet, lisez l'encart dans le Canard Enchainé de cette semaine assez instructif (page 3, il me semble).

Il n'est plus à démontrer que Tepco n'a pas pris en compte les risques mais à quoi cela va servir de ce servir de ce document. Ce sera une partie du dossier contre Tepco par l'Etat qui vient de le renflouer si ce n'est plus. Quand à remettre à jour le mémo, une note de Tepco a fait bien plus fort il y a quelques semaines en annonçant que Fukushima ne reproduira plus d'électricité.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    ForumJapon.com Index du Forum -> Science et Technologie Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB 2.0.16 © 2001, 2002 phpBB Group (Traduction par : phpBB-fr.com)