Forum Japon

 

[ S'enregistrer ]   [ Rechercher ]    [ Liste des Membres ]    [ Groupes d'utilisateurs ]   [ FAQ ]  
[ Connexion ]   [ Mes messages privés ]   [ Profil ]
Quel appareil adapté à la lecture de manga ?

Recherche Rapide :
Aller à la page Précédente  1, 2, 3  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    ForumJapon.com Index du Forum -> Cultures Populaires Japonaises
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  

Parmi les supports ci-dessous proposés, lequel choisirez-vous pour lire vos mangas ?
Ordinateur PC/MAC
0%
 0%  [ 0 ]
DS/PSP
0%
 0%  [ 0 ]
Smartphone (iPhone, Android...)
0%
 0%  [ 0 ]
Lecteur spécialisé (iPad et autres...)
100%
 100%  [ 7 ]
Total des votes : 7

Auteur Message
Maitre K
Administrateur
Administrateur


Inscrit le: 20 Sep 2003
Messages: 2697
Points: 25951
Pays, Ville: Nishinomiya

MessagePosté le: 31 Juil 2010 13:42    Sujet du message:

 Ce message n'a pas encore été noté.
Répondre en citant

Citation:
Certains s'adapteront aux nouveau modèle de diffusion dématérialisé de la culture mais l'essentiel disparaîtra comme les dinosaures qu'ils sont devenus.



Je ne parierai pas trop la dessus.

Au niveau du manga "underground" (doujinshi, etc...) peut-être... Au niveau du manga "mainstream" par contre, il ne faut pas rêver.

Premièrement, le système actuel est suffisamment bien noyauté pour que les gros éditeurs fassent la pluie et le beau temps. Il ne faut pas oublier que tout se tient, de l'édition papier à la diffusion TV en passant par le marchandising. Ce sont de gros conglomérats qui tirent les ficelles et il est quasiment impossible de passer outre. Les droits sont verrouillés.

Ensuite, le jours ou le taux de pénétration des lecteurs de type ebook sera suffisamment haut pour rendre le système incontournable, tu peux être certain que ces gros éditeurs auront tous les pouvoirs en mains pour dicter les règles du jeu. Penser que ton e-manga coûtera 80% moins cher qu'aujourd'hui est utopique.


C'est comme pour la musique: cela fait 10 ans qu'on nous parle de l'arrivée de nouveaux "business model". Tu parles ! Les majors gagnent certes moins, mais elles gagnent toujours beaucoup plus que n'importe quel indépendant (ce sont au contraire ces derniers qui ont le plus souffert du piratage et du changement des modes de consommation). Il n'y a eu aucune passation de pouvoir. Les seuls à en profiter sont de "gros dinosaures" comme Apple ou Google, dont les méthodes, sur le fond, ne diffèrent en rien d'un Universal ou d'un Sony (pour la musique) ou d'un Shueisha ou Kodansha pour l'édition.
_________________
I'm so gifted at findin' what I don't like the most
So I think it's time for us to have a toast
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Samuel
2eme Dan
2eme Dan


Inscrit le: 31 Mai 2010
Messages: 261
Points: 3159
Pays, Ville: Geneva

MessagePosté le: 31 Juil 2010 16:51    Sujet du message:

 Note du Post : 3   Nombre d'avis : 1
Répondre en citant

Maitre K a écrit:
Citation:
Certains s'adapteront aux nouveau modèle de diffusion dématérialisé de la culture mais l'essentiel disparaîtra comme les dinosaures qu'ils sont devenus.
Je ne parierai pas trop la dessus.
Moi si
Je ne prétend pas que ça se fera du jour au lendemain ni même en dix ans et t'accorde que la transition sera difficile car les "majors" de l'édition feront comme ceux de la musique et du cinéma: abuser des droits de la propriété intellectuelle pour maintenir au maximum le statu-quo et protéger leurs revenus. Ils ont la force du lobbying pour utiliser la politique afin de tordre les règles du marché qui sans cela accélèreraient considérablement leur mise au placard.

Maitre K a écrit:
Premièrement, le système actuel est suffisamment bien noyauté [...]Les droits sont verrouillés.
Oui, les contrats existants doivent expirer, c'est pour cela que ça prendra du temps. La seule possibilité d'accélérer les choses à ce stade est une révision des règles, ça devient un problème politique, plus économique.

Maitre K a écrit:
C'est comme pour la musique: cela fait 10 ans qu'on nous parle de l'arrivée de nouveaux "business model". Tu parles ! Les majors gagnent certes moins,
Il est pourtant en train de s'établir sous nos yeux ce nouveau modèle. Et la compétition sur les prix des chansons et des albums est déjà lancée entre Apple et Amazon. Personnellement j'achète mes albums à la FNAC sans DRM pour un prix de 8 ou 9 €. Si l'artiste ne touche toujours pas plus, c'est parceque ces ventes continuent d'aller dans la poche des labels qui encaissent leur marge. Pour les labels indépendants, il y a justement de nouveaux acteurs qui sont la démonstration du futur modèle avec une répartition juste du revenu entre le créateur et son distributeur.

Maitre K a écrit:
Il n'y a eu aucune passation de pouvoir. Les seuls à en profiter sont de "gros dinosaures" comme Apple ou Google, dont les méthodes, sur le fond, ne diffèrent en rien d'un Universal ou d'un Sony (pour la musique) ou d'un Shueisha ou Kodansha pour l'édition.
Il y a bien un transfert de pouvoir en cours, des majors vers Apple ou Amazon. Le consommateur y gagne bien et il y a bien une baisse des prix. Pour que l'auteur y gagne aussi, il suffira tout simplement qu'il change de label (si évidemment il n'a pas déjà vendu son âme ^^). Et puis non Google n'entre pas dans cette catégorie (mais des Apple ou Amazon oui je te l'accorde).
_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Unixorn
Modérateur


Inscrit le: 21 Déc 2009
Messages: 689
Points: 2694
Pays, Ville: Paris ; Alsace

MessagePosté le: 31 Juil 2010 17:58    Sujet du message:

 Ce message n'a pas encore été noté.
Répondre en citant

Samuel a écrit:
Il y a bien un transfert de pouvoir en cours, des majors vers Apple ou Amazon. Le consommateur y gagne bien et il y a bien une baisse des prix. Pour que l'auteur y gagne aussi, il suffira tout simplement qu'il change de label (si évidemment il n'a pas déjà vendu son âme ^^). Et puis non Google n'entre pas dans cette catégorie (mais des Apple ou Amazon oui je te l'accorde).


Il y a effectivement création d'un pouvoir, intermédiaire, l'exemple le plus frappant étant Apple qui se taille une part sur des marchés qu'un assembleur de pc n'a traditionnellement pas (commission sur les appels iphone, prélèvement d'une énorme part (30%) des développeurs sur les applications vendus), et qui arrive également avec le support numérique.
Mais je ne vois pas ce que l'arrivée d'intermédiaires supplémentaires a de positif, tant pour le consommateur (un intermédiaire = des prix plus importants pour que chacun s'en mettent plein les poches) que pour les fournisseurs de contenu (écrivains, mangakas, développeurs, musiciens, ...).

Au contraire même, car il s'installe une dépendance de ces derniers par rapport à ces intermédiaire qui leur fournissent une plateforme de vente, qui imposent ainsi leur conditions de distributions et de partage des gains, tout en pouvant les modifier arbitrairement, unilatéralement, à tout moment. A ce propos, cf les récents changement de conditions d'utilisation clairement abusifs de la plateforme de développement iphone / ipad.
Je prend un exemple informatique parce que c'est ceux que je connais, mais je rappel que le business modèle dont on parle est le même pour tout type de contenu.
Et je trouve que les créateurs de contenus ce font encore plus avoir que dans l'ancien modèle.

Je ne crois pas non plus à une baisse significative des prix. Vendre une chanson à $0.99 ça revient au même que l'ancien prix de 20€ pour un album, sauf que la granulité d'achat est plus fine.
Et si une baisse de prix pourrait se faire constater pour lancer les solutions numérisées, je prédit que ce ne sera que temporaire, et aussi tôt qu'un marché de type monopolistique ou incontournable, les prix remontrons.
Tant que les clients payent (et qu'on on voit les gadget à 800€ qui se vend comme des petits pains...) ce sera le cas, et quand il ne le feront plus on trouvera un homme de paille pour trouver une réponse au déficit des ventes (actuellement c'est le "piratage").
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
LanaWith
Ceinture Blanche
Ceinture Blanche


Inscrit le: 30 Juil 2010
Messages: 3
Points: 15
Pays, Ville: France, mais un jour, Japon !

MessagePosté le: 31 Juil 2010 23:12    Sujet du message:

 Note du Post : 3   Nombre d'avis : 1
Répondre en citant

Citation:
Citation:
Bon, il est vrai que je suis du genre attachée à l'authentique[...]

En quoi une même oeuvre sur du papier est plus authentique que celle sur un support électronique ? C'est le même texte , les mêmes illustrations non ?

Certes, mais pour moi ça n'a rien a voir ! A l'époque des débuts des mangas, je ne pense pas que tous ces instruments existaient, pas non plus les PC. Pour moi le papier est plus authentique parce que tous les écrits ont commencé sur du papier quel qu'il soit ( les écrits, pas les dessins hein ! ), ou des gros blocs de pierre taillée. Enfin bref, un écrit reste quelque chose de touchable, que l'on peut tenir entre ses mains. Sur un de vos engin, ce n'est pas possible ! Je tient l'Ipad, la souris du PC, le téléphone, mais pas le manga... Enfin j'ai peut-être une vision des choses étranges, mais pour moi c'est... Je n'aime pas le manga électronique, c'est tout ! ^^

Citation:
Citation:
LanaWith a écrit:
[...]j'aime mettre des marques pages, ou même créer des marques pages dédiés à mes mangas, et sur vos trucs, c'est pas possible. ><

Bien sur que si, tu peux non seulement ajouter autant de marques-pages que tu veux mais aussi mettre des annotations. La vérité c'est que l'eBook reader se souvient de la dernière page que tu lisais. Donc la plupart des utilisateurs n'ont tout simplement plus besoin de marque pages.

Tu peux prendre un morceau de papier, le découper à la forme et taille que tu veux, faire exactement ce que tu veux à la rature près sur tes machins ? Tu peux faire des trucs qui passent par dessus les pages, qui dépassent de ton bouquin ? Il y a le marque-page "je sert juste a me souvenir de la page" et le marque-page "je fais partie intégrante du bouquin, j'ai été crée pour, au plaisir du possesseur". Il faut faire la différence. Il y a creer, et ... et rien du tout ! ^^



Sinon, okay ! Option 4 pour moi, même si je ne l'achèterai jamais ! ^^
_________________
"La haine est un fardeau trop lourd à porter. J'ai décidé d'aimer." Martin Luther King
"Le bonheur c'est l'orgasme du bien-être" Proverbe Japonais
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Maitre K
Administrateur
Administrateur


Inscrit le: 20 Sep 2003
Messages: 2697
Points: 25951
Pays, Ville: Nishinomiya

MessagePosté le: 01 Aoû 2010 01:34    Sujet du message:

 Ce message n'a pas encore été noté.
Répondre en citant

Citation:
Il est pourtant en train de s'établir sous nos yeux ce nouveau modèle. Et la compétition sur les prix des chansons et des albums est déjà lancée entre Apple et Amazon. Personnellement j'achète mes albums à la FNAC sans DRM pour un prix de 8 ou 9 €. Si l'artiste ne touche toujours pas plus, c'est parceque ces ventes continuent d'aller dans la poche des labels qui encaissent leur marge. Pour les labels indépendants, il y a justement de nouveaux acteurs qui sont la démonstration du futur modèle avec une répartition juste du revenu entre le créateur et son distributeur.


Non désolé, tout ça c'est de la branlette, une illusion entretenue par certains acteurs pour faire croire au changement... alors que la situation n'a absolument pas évolué.


Le fait que ce soit Apple ou Amazon comme principal vecteur des ventes à la place d'une FNAC ou d'un Virgin ne change strictement rien: les artistes qui profitent de ce "nouveau modèle" sont presque tous signés en major. Ceux qui dominaient le ventes de CD sont aussi ceux qui dominent les ventes sur Itune. On constate exactement la même chose au Japon.

C'est même pire pour le consommateur, car il se retrouve totalement lié à quelques entités qui pourront lui dicter ce que bon leur semble. Quand Apple détient 90% du marché de ventes en ligne et fournit aussi les lecteurs, tu crois vraiment que le consommateur a quelque chose à dire ? Contrairement au CD et au vinyle, tu ne pourras même plus te retourner vers le fameux disquaire indépendant, une grande partie ayant déjà disparu. D'ailleurs, je ne sais pas si tu as remarqué mais le prix des titres sur Itune va en augmentant actuellement, tout le contraire du phénomène de concurrence !


Bref, je ne vais pas m'étaler trop longtemps sur la musique, mais mon point de vue sur la question est qu'un changement de même type au niveau de la consommation de manga ne se fera probablement pas à l'avantage du consommateur, ni de l'éditeur indépendant et encore moins du mangaka qui cherche à sortir un tant soi peu du "mainstream". Je ne sais pas si ce serait pire qu'aujourd'hui, mais ce ne sera en tout cas plus facile. C'est la qu'il faut arrêter de rêver.
_________________
I'm so gifted at findin' what I don't like the most
So I think it's time for us to have a toast
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Samuel
2eme Dan
2eme Dan


Inscrit le: 31 Mai 2010
Messages: 261
Points: 3159
Pays, Ville: Geneva

MessagePosté le: 02 Aoû 2010 11:51    Sujet du message:

 Ce message n'a pas encore été noté.
Répondre en citant

Ben tiens, une petite nouvelle fort à propos de Amazon qui intéressera les auteurs. Bon pas les mangaka puisque le japonais n'est pas encore supporté mais je ne me fait pas de soucis à ce sujet Smile

Sinon une remarque à propos des prix qui augmentent sur iTunes, ce n'est pas Apple qui fixe ces prix mais les majors qui les imposent. Si tu regardes les tarifs des indies, eux ils n'ont pas augmenté, cela ne concerne que les tubes du moment, notamment suite à la renégociation du contrat avec Universal.

Enfin, le consommateur a beaucoup plus de choix maintenant qu'avant l'avènement de la musique en ligne, même sans passer par des labels comme Magnatunes ou CDBaby, il y a des tas de solutions. Rien que le catalogue indé de iTunes dépasse largement ce que peux faire le vieux disquaire du coin. Et pour celui qui n'est pas satisfait du catalogue iTunes, Google trouve toujours une solution: ce n'est pas le disquaire du coin qui m'aurait sortit les albums que j'ai trouvé sur HearJapan...

Nous devrions plus regarder ce qui ce passe dans le domaine de la musique, car ce marché à quelques années d'avances sur celui de l'édition, et l'édition suivra le même chemin. Amazon et son Kindle, c'est Apple et son Ipod il y a 5 ou 6 ans. A une différence près: Quelle que soit l'égémonie des Shueisha, Kodansha & Co. leur pouvoir de nuisance est forcément dérisoire comparé à celui des 4 majors du disque.

Un dernier mot pour Unixorn: Ne t'inquiètes pas de l'égémonie temporaire de Apple pour ce qui est de la musique: c'est juste grâce aux parts de marché de l'iPod. Or l'avenir n'est plus aux lecteurs mp3, mais aux smartphones. Or dans le domaine du smartphone, Apple n'est pas encore le leader, et son principal concurrent Android est ouvert: Plus besoin de ce bloatware qu'est iTunes pour récupérer sa musique.
_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Maitre K
Administrateur
Administrateur


Inscrit le: 20 Sep 2003
Messages: 2697
Points: 25951
Pays, Ville: Nishinomiya

MessagePosté le: 02 Aoû 2010 13:33    Sujet du message:

 Ce message n'a pas encore été noté.
Répondre en citant

Citation:
Sinon une remarque à propos des prix qui augmentent sur iTunes, ce n'est pas Apple qui fixe ces prix mais les majors qui les imposent. Si tu regardes les tarifs des indies, eux ils n'ont pas augmenté, cela ne concerne que les tubes du moment, notamment suite à la renégociation du contrat avec Universal.


Tu me donnes donc entièrement raison ! Wink

Le fameux "changement de mode de consommation" n'a rien changé du tout: ce sont les major qui dictent les règles du jeu ! C'est exactement la ou je voulais en venir: tu peux changer le support, ce sont toujours les même qui tirent les ficelles !

Citation:
Et pour celui qui n'est pas satisfait du catalogue iTunes, Google trouve toujours une solution: ce n'est pas le disquaire du coin qui m'aurait sortit les albums que j'ai trouvé sur HearJapan...


Oui oui, attends seulement que Google lance sont offre de musique en ligne, et tu verras que les recherches t'amèneront la Google le veux bien !

Comme pour Itunes d'ailleurs: à moins d'être connaisseur, il est très difficile de trouver quelque chose en dehors des "suggestions" très orientées d'Itunes. Il n'y a aucune neutralité.

Citation:

Quelle que soit l'égémonie des Shueisha, Kodansha & Co. leur pouvoir de nuisance est forcément dérisoire comparé à celui des 4 majors du disque.


C'est faux, parce qu'il faut remettre les choses à leur échelle. La production de manga est limitée au Japon. Et sur le territoire japonais, des boites comme Shueisha ont au moins autant de poids dans le monde de l'édition de manga que Universal ou Sony en ont dans le monde de la musique.
_________________
I'm so gifted at findin' what I don't like the most
So I think it's time for us to have a toast
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Unixorn
Modérateur


Inscrit le: 21 Déc 2009
Messages: 689
Points: 2694
Pays, Ville: Paris ; Alsace

MessagePosté le: 02 Aoû 2010 16:13    Sujet du message:

 Ce message n'a pas encore été noté.
Répondre en citant

Samuel a écrit:
Ben tiens, une petite nouvelle fort à propos de Amazon qui intéressera les auteurs.


previous link a écrit:
Authors can set their own prices for their work; however, Amazon keeps 65 percent of the sale price, passing only 35 percent along to the author.


En tant que futur auteur d'un roman steam-punk (with gay sex inside)* à succès je trouve que c'est de la spoilation.
En fait ça illustre exactement ce que je disais dans mon post précédent : la situation de monopole permet d'imposer ses conditions, qu'elles qu'elles soit. Evidemment on pourrait se publier soit même sur le net mais ça n'aurait pas la visibilité (donc le succès potentiel) d'une publication sur la plateforme d'Amazon.
Que les distributeurs de contenus se fassent du blé sur la distribution c'est tout à fait normal, c'est leur boulot, mais ils feraient bien d'apprendre à rester à leur place en ne voulant pas prendre les bénéfices qui devrait revenir aux auteurs, après tout sans eux, pas de business.

* c'est un vaporwarebook, ne l'attendez pas avec trop d'impatience Rolling Eyes

Citation:
Or dans le domaine du smartphone, Apple n'est pas encore le leader, et son principal concurrent Android est ouvert:


Permet moi d'en douter. Peut-être qu'en part de marché ils n'ont pas un monopole mais dans l'esprit de pas mal de gens smartphone = iphone (et tablette = ipad). Et ça grâce leur marketing extrêmement bien rodé (en fait c'est LE vrai point fort de la marque).
Android à côté c'est un truc de geek, pas très connu, et qui ne fait pas rêver les djeunz qui claquent le fric à papa dans un forfait exorbitant, ni les cadres branchouilles qui achètent chaque nouvelle version.
Je pense que l'augmentation du marché (via une réduction des prix et le facteur temps) entrainera plus d'iphone en proportion que du reste des autres smartphones (blackberry, phone sous Windows Phone 7) à cause de ce marketing omniprésent (on parle quand même des produits d'apple au JT, mais pas des autres...) et de la cohérence du produit, autre point faible qu'on Android et Windows Mobile (qui sont installés sur du matériel varié, et dont les interfaces utilisateurs vont jusqu'à être lourdement retouchées).

Enfin c'est Apple qui découvre des nouveaux business models (l'app store) et rien que parce qu'ils sont les premiers à le faire, ils profitent d'une longueur d'avance, que peine à retrapper certains constructeurs.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Maitre K
Administrateur
Administrateur


Inscrit le: 20 Sep 2003
Messages: 2697
Points: 25951
Pays, Ville: Nishinomiya

MessagePosté le: 03 Aoû 2010 04:47    Sujet du message:

 Ce message n'a pas encore été noté.
Répondre en citant

Citation:
En fait ça illustre exactement ce que je disais dans mon post précédent : la situation de monopole permet d'imposer ses conditions, qu'elles qu'elles soit. Evidemment on pourrait se publier soit même sur le net mais ça n'aurait pas la visibilité (donc le succès potentiel) d'une publication sur la plateforme d'Amazon.


Et non seulement un tel taux de rémunération est une arnaque totale puisque le fournisseur de service (Amzaon ici) ne prend aucun risque concernant la gestion du stock, le transport ou la manutention, mais la fameuse visibilité est toute relative: pour un auteur déjà connu, cela peut être une option intéressante (liberté de publier ce qu'il veut) mais pour un nouveau venu, personne ne le remarquera parmi les milliers d'autres auteurs inconnus !

Et c'est la (pour en revenir au monde du manga) que les gros éditeurs traditionnels ont toujours un avantage énorme: le pouvoir de promouvoir et donc de rendre visible un auteur ! Ils détiennent toutes les cartes en main, du magazine de prépublication au sponsoring TV, au partenariat avec les éditeurs de jeux vidéo, les fabriquant de goodies etc... Pour un indépendant, mettre sur pied un tel réseau de promotion est un travail titanesque, hors de prix et très risqué.

A l'arrivée, un jeune auteur qui se ferait remarquer sur le net, en travaillant de façon indépendante, aura quand même tout intérêt à signer chez un gros éditeur s'il veut passer à l'échelon supérieur. Comme en musique: les artistes auto-produits qui ont réussi à faire "le buzz" sur Youtube ou Myspace ont dans la majorité des cas fini par signer en major, pour concrétiser au niveau des revenus leur popularité sur le net.
_________________
I'm so gifted at findin' what I don't like the most
So I think it's time for us to have a toast
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
greg77_2010
Ceinture Blanche
Ceinture Blanche


Inscrit le: 30 Juil 2010
Messages: 5
Points: 0

MessagePosté le: 03 Aoû 2010 08:22    Sujet du message: Reformulation question sondage: support digital excepte "manga papier"

 Ce message n'a pas encore été noté.
Répondre en citant

Chers amis Smile

Je reformule ma question car beaucoup d'entre vous ont repondu "manga en version papier".

Sur quel support aimeriez-vous lire un manga parmi les 4 types
d'appareil proposes ci-dessous. SVP, NE REPONDEZ-PAS "MANGA SOUS
SA FORME PAPIER" mais uniquement l'une des 4 propositions ci-dessous:

1. ordinateur PC/MAC
2. DS/PSP
3. Smartphone (iPhone, Android...)
4. Lecteur specialise (iPad et autre...)

Si vous pouvez indiquez-moi la raison de votre choix.
Je vous remercie beaucoup pour votre gentillesse !!
Greg
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    ForumJapon.com Index du Forum -> Cultures Populaires Japonaises Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page Précédente  1, 2, 3  Suivante
Page 2 sur 3

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB 2.0.16 © 2001, 2002 phpBB Group (Traduction par : phpBB-fr.com)