Forum Japon

 

[ S'enregistrer ]   [ Rechercher ]    [ Liste des Membres ]    [ Groupes d'utilisateurs ]   [ FAQ ]  
[ Connexion ]   [ Mes messages privés ]   [ Profil ]
Pourquoi la musique Japonaise ne se vend-elle pas en Europe ou aux Etats Unis ?

Recherche Rapide :
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    ForumJapon.com Index du Forum -> Musique Japonaise
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Neubauten
Ceinture Bleue
Ceinture Bleue


Inscrit le: 24 Fév 2010
Messages: 104
Points: 560
Pays, Ville: Kumagaya-shi, Saitama-ken

MessagePosté le: 01 Mai 2011 13:39    Sujet du message:

 Ce message n'a pas encore été noté.
Répondre en citant

pierro a écrit:

Il n'empêche, il n'y a pas un marché de la musique mais plusieurs marchés de la musique et là dessus je serais d'accord avec So-chan. La musique asiatique peux très bien se faire une place confortable dans des pays comme la France, et ça les coréens l'ont compris avec leur industrie à boys band.


Je suis d'accord avec ça et mon argumentation ne s'y oppose absolument pas. Par contre je pense le marché de la J-Pop en France beaucoup trop restreint pour intéresser réellement les grosses agences japonaise, qui, car c'est la raison d'être de toute entreprise, sont avant tout là pour faire du profit, rappelons-le.

pierro a écrit:

Juste à titre d'information, il y a peu Frédéric Mitterrand a décoré l'actrice sud-coréenne Yun Jung Hee de l'insigne de chevalier des arts et des lettres et ce dernier sera présent à la Korean Connection à Paris, sorte de Japan Expo coréenne.
Le ministre souhaite faire de la diplomatie cutlurelle vis à vis de la Corée du sud, cela ne peut qu'encourager le renforcement d'investissements culturels réciproques.


J'ai du mal à évaluer la portée réelle de cette "diplomatie culturelle". Mais là encore je doute qu'elle ouvre un marché de la K-Pop en France du jour au lendemain... Et pour la simple bonne raison que le français moyen (et a fortiori le coréen) ne s'y intéresse aucunement.
_________________
Mon petit blog sans prétention sur mon Japon : http://myjapanesegarden.wordpress.com/
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Maitre K
Administrateur
Administrateur


Inscrit le: 20 Sep 2003
Messages: 2697
Points: 25951
Pays, Ville: Nishinomiya

MessagePosté le: 01 Mai 2011 14:11    Sujet du message:

 Ce message n'a pas encore été noté.
Répondre en citant

Citation:
Sur le long terme c'est possible. Mais certes difficile à faire.


Même sur le long terme, non. A moins que les occidentaux arrêtent de faire de la musique, mais j'y crois pas.

Citation:
Par contre question...pourquoi tu parles des "otaku" lorsque tu parles d'occidentaux écoutant de la jpop. C'est plutot péjoratif je trouve


Tous ceux écontant de la jpop ne sont pas des otaku, mais le marché (c'est à dire la ou se trouve le potentiel commercial) est clairement celui des otaku. C'est la ou se trouvent les plus grosses opportunités de promotion et de ventes directes. C'est pourquoi j'avais cité Japan Expo.

Citation:

La musique asiatique peux très bien se faire une place confortable dans des pays comme la France, et ça les coréens l'ont compris avec leur industrie à boys band.


Les boys band coréens (ou japonais tant qu'on y est) n'ont jamais eu pour vocation de sortir de l'Asie. L'occident, c'est un bonus. C'est vrai que les coréens sont plus agressifs sur ce marché que les japonais, mais c'est aussi parce qu'ils n'ont pas la part du lion sur le marché japonais, de loin le plus lucratif d'Asie. Donc ils sont forcément plus motivés pour ramasser les miettes occidentales.

Et puis franchement, musique asiatique ? Quand la moitié de leurs tubes sont produits par des occidentaux ? A la limite, AKB48 est beaucoup plus représentatif la musique pop asiatique que les boys band. Mais même la, je ne les vois pas investir de gros moyens pour s'imposer hors du Japon. C'est beaucoup plus rentable d'attendre d'être invité tous frais payés par une convention et d'en profiter pour vendre des tonnes de goodies (puisque les CD sont piratés depuis longtemps). Mais faire une campagne marketing pour s'imposer auprès de la ménagère de moins 50 ans ? Je vois pas vraiment ou serait leur intérêt.
_________________
I'm so gifted at findin' what I don't like the most
So I think it's time for us to have a toast
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
So-chan
Ceinture Marron
Ceinture Marron


Inscrit le: 18 Déc 2010
Messages: 341
Points: 1225
Pays, Ville: Tokyo

MessagePosté le: 01 Mai 2011 16:38    Sujet du message:

 Ce message n'a pas encore été noté.
Répondre en citant

Pour le terme otaku, excusez moi...après avoir fait des recherches il semblerait que japonais et français n'utilisent pas le terme otaku pour désigner la meme chose. Ce qui m'a d'ailleur étonné.
Pour en revenir au sujet, il ne faut pas oublier un facteur important : le déplacement du leadership mondial vers l'Asie Orientale. Et on l'a vu par le passé : rayonnement économique a souvent pour conséquence un rayonnement culturel.
La musique américaine s'est développée via son rayonnement économique/militaire/diplomatique. Il est fort probable qu'il y ait le meme phénomène avec les pays d'Asie Orientale
_________________
Praying for Japan
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
pierro
2eme Dan
2eme Dan


Inscrit le: 17 Juil 2004
Messages: 410
Points: 3019
Pays, Ville: France, Lyon

MessagePosté le: 01 Mai 2011 17:15    Sujet du message:

 Ce message n'a pas encore été noté.
Répondre en citant

Maitre K a écrit:
Citation:
Sur le long terme c'est possible. Mais certes difficile à faire.


Même sur le long terme, non. A moins que les occidentaux arrêtent de faire de la musique, mais j'y crois pas.

Citation:
Par contre question...pourquoi tu parles des "otaku" lorsque tu parles d'occidentaux écoutant de la jpop. C'est plutot péjoratif je trouve


Tous ceux écontant de la jpop ne sont pas des otaku, mais le marché (c'est à dire la ou se trouve le potentiel commercial) est clairement celui des otaku. C'est la ou se trouvent les plus grosses opportunités de promotion et de ventes directes. C'est pourquoi j'avais cité Japan Expo.

Citation:

La musique asiatique peux très bien se faire une place confortable dans des pays comme la France, et ça les coréens l'ont compris avec leur industrie à boys band.


Les boys band coréens (ou japonais tant qu'on y est) n'ont jamais eu pour vocation de sortir de l'Asie. L'occident, c'est un bonus. C'est vrai que les coréens sont plus agressifs sur ce marché que les japonais, mais c'est aussi parce qu'ils n'ont pas la part du lion sur le marché japonais, de loin le plus lucratif d'Asie. Donc ils sont forcément plus motivés pour ramasser les miettes occidentales.

Et puis franchement, musique asiatique ? Quand la moitié de leurs tubes sont produits par des occidentaux ? A la limite, AKB48 est beaucoup plus représentatif la musique pop asiatique que les boys band. Mais même la, je ne les vois pas investir de gros moyens pour s'imposer hors du Japon. C'est beaucoup plus rentable d'attendre d'être invité tous frais payés par une convention et d'en profiter pour vendre des tonnes de goodies (puisque les CD sont piratés depuis longtemps). Mais faire une campagne marketing pour s'imposer auprès de la ménagère de moins 50 ans ? Je vois pas vraiment ou serait leur intérêt.


Où je ne suis pas d'accord avec toi c'est que les coréens tentent d'adapter leurs produits musicaux à la production occidentale (en rajoutant l'esthétique asiatique), reprenant les codes de la production américaine plus encore que les japonais de telles sortes qu'ils puissent passer sur MTV sans dénoter de façon trop importante.

Quand tu regardes les statistiques de visionnage de certains clips coréens, et que plus de la moitié des 2 à 3 millions de visionnages viennent par exemple des Etats-Unis, il y a de quoi se poser des questions.

Pour le moment, à défaut d'avoir des études de marchés ou d'évolution des tendances il faut attendre, mais je ne serais pas supris qu'il y ait une véritable percée.

A l'heure d'internet, ce ne sont plus les médias classiques qui décident des tendances, et il ne serait pas étonnant que les 12-24 ans d'aujourd'hui se tournent de manière non-négligeable vers ces musiques asiatiques qu'elles soient japonaises ou coréennes. C'est la même chose qu'avec le manga.

Tu aurais dis dans les années 1960-1970 que la bande dessinée japonaise allait avoir un tel impact en France alors que le Japon n'exportait que des montres et du petit électronique bas de gamme ?
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Maitre K
Administrateur
Administrateur


Inscrit le: 20 Sep 2003
Messages: 2697
Points: 25951
Pays, Ville: Nishinomiya

MessagePosté le: 02 Mai 2011 01:39    Sujet du message:

 Note du Post : 4   Nombre d'avis : 1
Répondre en citant

Citation:
Où je ne suis pas d'accord avec toi c'est que les coréens tentent d'adapter leurs produits musicaux à la production occidentale (en rajoutant l'esthétique asiatique), reprenant les codes de la production américaine plus encore que les japonais de telles sortes qu'ils puissent passer sur MTV sans dénoter de façon trop importante.


et

Citation:
A l'heure d'internet, ce ne sont plus les médias classiques qui décident des tendances, et il ne serait pas étonnant que les 12-24 ans d'aujourd'hui se tournent de manière non-négligeable vers ces musiques asiatiques qu'elles soient japonaises ou coréennes. C'est la même chose qu'avec le manga.


Ce sont deux affirmations contradictoires.


C'est justement parce que le manga proposait un contenu très différent de la BD franco-belge ou des comics américains qu'il a pu s'imposer comme alternative intéressante en occident.


Alors ok, tu peux prendre un groupe des coréens, les faire chanter en anglais sur des rythmes euro-dance avec des paroles qui parlent de "chiks in da club". Ca peut tout à fait marcher. Mais ça n'a plus rien d'asiatique non plus ! A la limite, je trouve presque un groupe comme Far East Movement plus "exotique" qu'un boys band coréen élevé aux hormones MTV. Car quitte à avoir des asiatiques américanisés, autant en prendre des vrais, nés et élevés aux USA !


Personnellement, je ne vois aucun intérêt à importer des groupes asiatiques s'ils répondent exactement aux même codes que ceux qu'on a déjà en occident.

La force des artistes japonais pendant les grandes heures de la jpop (en gros fin des années 80 à début 2000) c'était d'importer des concepts occidentaux et de les adapter à la sauces japonaise. Cela donnait une originalité propre à ces artistes, tout en restant dans des codes compréhensibles pour les amateurs de pop ou de rock. Maintenant, si tu prends ces artistes et que tu les réarranges à la sauce occidentale, tu obtiens un résultat qui n'offre plus rien pour sortir du lot. Pourquoi Utada Hikaru peut vendre un album à 10 millions d'exemplaires au Japon mais n'arrive pas à percer aux US malgré une collaboration avec le top des producteurs locaux (Stargate, Timbaland) ?

Citation:
Quand tu regardes les statistiques de visionnage de certains clips coréens, et que plus de la moitié des 2 à 3 millions de visionnages viennent par exemple des Etats-Unis, il y a de quoi se poser des questions.


1.5 millions de visionnages, ça fait combien de personnes différentes ? Et une fois que tu as enlevé la communauté asiatique + le public "otaku" dont je parlais avant, deux groupes qui ont déjà leurs sources d'approvisionnement spécialisées ?
_________________
I'm so gifted at findin' what I don't like the most
So I think it's time for us to have a toast
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Rhaya
1ere Dan
1ere Dan


Inscrit le: 16 Fév 2005
Messages: 303
Points: 2091
Pays, Ville: Bruxelles

MessagePosté le: 02 Mai 2011 11:16    Sujet du message:

 Ce message n'a pas encore été noté.
Répondre en citant

Maitre K a écrit:
Pourquoi Utada Hikaru peut vendre un album à 10 millions d'exemplaires au Japon mais n'arrive pas à percer aux US malgré une collaboration avec le top des producteurs locaux (Stargate, Timbaland) ?

Parce que le marché américain est ultra protectionniste ? C'est un aspect qu'on a pas encore visité ... Quels sont les artistes non-américains qui ont réellement percé aux USA ? Quelques australiens, anglais, canadiens, mais les autres ? Les français, italiens, espagnols ??

Et comme tu l'as dis plus haut, Utada et BoA se sont plantées parce qu'elles ont simplement copié ce qui se faisait déjà aux USA : elles ont fait dans le "boum-chack" de base, elles n'ont pas importé de touches j-pop / k-pop.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Maitre K
Administrateur
Administrateur


Inscrit le: 20 Sep 2003
Messages: 2697
Points: 25951
Pays, Ville: Nishinomiya

MessagePosté le: 02 Mai 2011 13:09    Sujet du message:

 Ce message n'a pas encore été noté.
Répondre en citant

Citation:
Parce que le marché américain est ultra protectionniste ? C'est un aspect qu'on a pas encore visité ... Quels sont les artistes non-américains qui ont réellement percé aux USA ? Quelques australiens, anglais, canadiens, mais les autres ? Les français, italiens, espagnols ??


Je ne pense pas que le marché américain soit plus protectionniste que les autres. Simplement, pour percer sur le marché américain au niveau "Top 40" (celui visé par Utada ou Boa), il faut rentrer dans les critères commerciaux et correspondre à ce qu'attendent sponsors et grand public. Utada a voulu s'imposer sur le segment occupé par Beyoncé, Rihanna et co... Et malgré son indéniable talent d'auteur / compositeur, il est clair qu'elle n'a pas ce qu'il faut niveau image et chant pour régater avec ce type de concurrence.

Je pense que pour une artistes comme Utada, qui n'a plus besoin de faire du chiffre, il aurait été bien plus judicieux de viser un marché "de niche", fait de connaisseurs, de gens qui cherchent autre chose que le Top 40 façon MTV.

Pour les boys band coréens, c'est plus compliqué car la musique commerciale est leur raison d'être. Ils leur faudrait donc parfaitement se fondre dans le moule et collaborer avec des artistes locaux, un peu comme Taio Cruz ou David Guetta par exemple.
_________________
I'm so gifted at findin' what I don't like the most
So I think it's time for us to have a toast
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Steeve82
Ceinture Blanche
Ceinture Blanche


Inscrit le: 27 Juil 2012
Messages: 15
Points: -21

MessagePosté le: 28 Juil 2012 14:46    Sujet du message:

 Ce message n'a pas encore été noté.
Répondre en citant

Je pense que si la musique de groupe venant d'Asie n'est pas populaire chez nous c'est tout simplement que ça n'intéresse pas l'acheteur lambda. Pourquoi ne trouve pas beaucoup d'album de métal, underground ou indus chez les disquaires parce que cela n'intéresse pas la foule! Moi personnellement 95% des groupes japonais que j'écoute (mucc, B'Z, despair ray etc...) c'est grâce à internet que je l'ai découvert. Que la musique Japonaise ne soit pas populaire en Europe ça me va très bien car ça permet d'etre plus autonome et connaisseur dans ces découvertes de nouveaux talents.

Dernière édition par Steeve82 le 28 Juil 2012 17:36; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
lio689
Ceinture Jaune
Ceinture Jaune


Inscrit le: 07 Avr 2012
Messages: 10
Points: 77
Pays, Ville: Belgique

MessagePosté le: 28 Juil 2012 16:41    Sujet du message:

 Ce message n'a pas encore été noté.
Répondre en citant

N'y a-t-il pas surtout un problème de langue? Non pas que cela ne soit pas compréhensible mais surtout que ce n'est pas "chantable" pour les européens. Tout le monde baragouine un peu d'anglais et les consonances de cette langue nous sont forcément familière alors que pour le japonais, si on n'a jamais appris un minimum la langue ça sonne comme du chinois...

Et puis je suis désolé mais au niveau de la musique il y a un gouffre culturel entre l'Europe et le Japon... les japonais sont dans une espèce d'exubérance extrême que nous, en Europe, trouvons ridicule. Leur musique est dans la même veine que leur façon de s'habiller par exemple, on les écoute avec un sourcil relevé puis on détourne la tête pour revenir à nos standards habituels.

J'étais à l'aéroport en Russie il y a 2 jours et en écoutant je me suis rendu compte que la musique était russe, je me suis dit "tient, on écoute pas de musique russe dans le reste de l'Europe". pour moi c'est le même problème, consonance trop différente, style dépassé,...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Maitre K
Administrateur
Administrateur


Inscrit le: 20 Sep 2003
Messages: 2697
Points: 25951
Pays, Ville: Nishinomiya

MessagePosté le: 28 Juil 2012 16:53    Sujet du message:

 Ce message n'a pas encore été noté.
Répondre en citant

Citation:
Et puis je suis désolé mais au niveau de la musique il y a un gouffre culturel entre l'Europe et le Japon... les japonais sont dans une espèce d'exubérance extrême que nous, en Europe, trouvons ridicule.


Pour l’exubérance extrême, je pense que tu repasseras hein ! Wink
_________________
I'm so gifted at findin' what I don't like the most
So I think it's time for us to have a toast
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    ForumJapon.com Index du Forum -> Musique Japonaise Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivante
Page 6 sur 8

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB 2.0.16 © 2001, 2002 phpBB Group (Traduction par : phpBB-fr.com)