Forum Japon

 

[ S'enregistrer ]   [ Rechercher ]    [ Liste des Membres ]    [ Groupes d'utilisateurs ]   [ FAQ ]  
[ Connexion ]   [ Mes messages privés ]   [ Profil ]
Le Ijime comme rite d'éducation à la culture de la masse?

Recherche Rapide :
Aller à la page 1, 2, 3  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    ForumJapon.com Index du Forum -> Faits de Société
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Rider's vision
Ceinture Verte
Ceinture Verte


Inscrit le: 21 Aoû 2008
Messages: 38
Points: 241
Pays, Ville: Lyon-Nancy

MessagePosté le: 04 Mar 2009 16:23    Sujet du message: Le Ijime comme rite d'éducation à la culture de la masse?

 Note du Post : 3   Nombre d'avis : 1
Répondre en citant

Bonjour à tous,

Je viens de lire un article fort intéressant sur le phénomène sociétal ijime.

Tout d'abord, j'ai fait quelques recherches afin de pouvoir correctement exposer mon sujet:

Définition du ijime (wikipédia...désolée):

"Ijime (いじめ) est un mot japonais désignant les brimades que subissent ceux qui sont exclus d'un groupe parce que différents et sont pris pour cible. Ce phénomène est non seulement très présent dans le milieu scolaire, mais également dans le milieu professionnel et la vie quotidienne. C'est le symptôme d'une société où l'individu ne peut exister qu'à travers l'appartenance à un groupe : famille, quartier, école, entreprise… D'où le besoin de gommer ses différences : on peut d'ailleurs résumer cette situation avec le proverbe japonais très célèbre: « le clou qui dépasse appelle le coup de marteau ».

Les brimades infligées peuvent prendre diverses formes : racket, harcèlement, sévices physiques, calomnies…"



Après cette brève mais importante prise en main du sujet, je me suis aventurée à rechercher des indices sur Internet, et je suis tombée sur cet article :

http://www.animeland.com/articles/voir/283/Le-ijime-a-lecole

Après la lecture de tels comportements, qui semblent être le fait de la société japonaise, surtout à l'adolescence, je me demande si des mesures ont été prises récemment par le gouvernement japonais, afin de mettre des barrières juridiques et judiciaires à ce phénomène.

De plus, connaissant un peu l'importance de l'appartenance au groupe au Japon, dans toutes les couches de la société (école, universités, entreprises), et face à l'explosion de la Mondialisation et à son lot de pensée "individualiste", ce phénomène ne tendrait-il pas à terme à s'amenuiser, dans les générations futures?
_________________
La curiosité est fondatrice.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Robert Patrick
5eme Dan
5eme Dan


Inscrit le: 27 Jan 2004
Messages: 1538
Points: 15564
Pays, Ville: Tôkyô, Japon

MessagePosté le: 04 Mar 2009 16:34    Sujet du message: Ben non.

 Note du Post : 3.5   Nombre d'avis : 2
Répondre en citant

Le problème est que la façon dont est exposé l'ijime ne correspond pas à la réalité.

A te lire, on dirait qu'il s'agit d'une seule personne dans la classe et que tous les autres sont ligués contre elle. En fait il s'agit plus du fait de quelques individus (les mâles ou femelles alpha) qui s'en prennent à l'animal omega et le reste de la troupe qui suit ou ne fait rien, à moins de disputer la première place à l'animal alpha.

Donc ce comportement n'a pas de raison de cesser avec une quelconque influence mondialisante.
_________________
À la demande générale :Robert Patrick t'apprend le japonais
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Wilco
Ceinture Bleue
Ceinture Bleue


Inscrit le: 16 Fév 2009
Messages: 85
Points: 466

MessagePosté le: 04 Mar 2009 17:09    Sujet du message:

 Ce message n'a pas encore été noté.
Répondre en citant

C'est un thème récurrent dans les drama, et je pense, du moins j'ose espérer, que c'est très exagéré dans les dramas. Par exemple au début de hana yori dango, avant que ça vire série à l'eau de rose, c'est assez violent.

Le ijime à l'école peut aussi exister en France de façon violente, ainsi que dans les autres pays occidentaux notamment en Angleterre.

Ce serait pas simplement, qu'au Japon il y a moins de tabou à ce sujet que dans d'autres pays, qu'on en parle plus volontiers dans les médias ?

Parce qu'en France j'ai vu dans des écoles que j'ai fréquenté des gens se faire "victimer" de façon assez violente, sans que personne ne réagisse sans doute par peur de se retrouver à sa place et par flemme aussi.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
ElectronLibre
Modérateur


Inscrit le: 20 Oct 2007
Messages: 1454
Points: 16361
Pays, Ville: Jiyuudenshirando

MessagePosté le: 04 Mar 2009 17:27    Sujet du message:

 Ce message n'a pas encore été noté.
Répondre en citant

Excusez-moi, il y a déjà un fil sur cette pratique au nom douloureusement évocateur d'Ijime:
Ijime
dans la section Japon, soit 7 pages de discussion.
Idea Question : pourquoi ne rattacherait-on pas ces posts au topic Ijime ? Wink

EDIT:
Citation:
face à l'explosion de la Mondialisation et à son lot de pensée "individualiste", ce phénomène ne tendrait-il pas à terme à s'amenuiser, dans les générations futures?

Je me demande si ça va se passer comme ça. Si j'utilise ton raisonnement, je dirais ... :
Mondialisation, d'accord. Mais c'est un phénomène qui suscite des réactions très vigoureuses : valorisation de la culture locale, repli identitaire, mise en exergue des différences. Sachant que les Japonais sont des insulaires et, à des degrés divers, attachés à leur "japonité", la pratique de l'ijime aurait encore de beaux jours devant elle.
Si je prends l'approche de RP, eh ben, le phénomène porte un nom japonais mais, dans le fond, ça correspond à un trait humain ; mondialisation ou pas, on trouvera toujours une raison faussement plausible pour maltraiter les plus vulnérables et en faire des faire-valoir.
C'est triste à dire!...
_________________
"Chez un homme politique, les études c'est quatre ans de droit, puis toute une vie de travers."
(Coluche)
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Rider's vision
Ceinture Verte
Ceinture Verte


Inscrit le: 21 Aoû 2008
Messages: 38
Points: 241
Pays, Ville: Lyon-Nancy

MessagePosté le: 04 Mar 2009 18:10    Sujet du message:

 Ce message n'a pas encore été noté.
Répondre en citant

Excusez ma vivacité quant au postage de ce sujet, mais ceci m'a, à vrai dire, un peu choquée!
En France, on n'a jamais pour ainsi dire abordé le problème des "boucs emissairs", en allant jusqu'à parler de suicides, au alors ce sujet est plus que tabou dans notre société!
Je m'excuse de ne pas avoir pris le temps suffisant pour rechercher sur le forum tous les éléments, mais le but de ce post n'était pas de parler d'un nouveau sujet, mais "d'essayer" d'aborder le problème de manière différente, d'un point de vue non pas social mais plutôt structurel, législatif...

Et force est de constater que ce sujet fait débat, ce qui était le but de mon post... Rolling Eyes

J'ai donc toujours besoin de vos lumières...
_________________
La curiosité est fondatrice.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sleidia
Ceinture Blanche
Ceinture Blanche


Inscrit le: 13 Mai 2006
Messages: 169
Points: -183

MessagePosté le: 04 Mar 2009 18:32    Sujet du message:

 Note du Post : 3.33   Nombre d'avis : 3
Répondre en citant

Je vous rassure (façon de parler), mais ça existe bel et bien dans toutes les écoles de tous les pays industrialisés du monde. Beaucoup d'entre-vous semblent avoir la mémoire courte!

Dans mon enfance, j'étais une personne très introvertie et trop sérieuse pour le reste de mes "camarades". Cela m'a valu le droit d'être moqué/rejeté. Et je connais d'autres gens qui ont eu des problèmes similaires dans leur jeunesse.

Les enfants sont comme ça en générale. Si t'es mal fringué ou t'as pas de Nike alors on se fout de ta tronche.

Si vous n'avez pas eu de problèmes, c'est que vous êtiez bien normés.
Mais tout le monde n'a pas eu cette "chance" (plutôt malchance).

Même dans le monde adulte, les suiveurs "ijimeurs" sont légions.
Je pense par exemple aux rois de la pensée unique qui punissent sévèrement les opinions différentes ... sur les forums Wink
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
black-helmet
Ceinture Marron
Ceinture Marron


Inscrit le: 08 Nov 2008
Messages: 314
Points: 1278
Pays, Ville: Sapporo / Toulouse

MessagePosté le: 04 Mar 2009 18:46    Sujet du message:

 Ce message n'a pas encore été noté.
Répondre en citant

D'ailleurs, j'avais lu (je ne sais plus où, désolé) que l'ijime au Japon, existe bel et bien au travail.
Je ne peux pas appuyer mon argument sur le drama "Life" car c'est une fiction, mais on voit bien que la professeur qui essaye de chercher d'éventuelles victimes de ce phénomène dans sa classe (en fait pas éventuelles mais bien réelles), on lui met sans cesse des bâtons dans les roues, elle est "exclue" en salle des professeurs etc...par ses semblables. (sous directeur, professeurs...)

Ensuite, je suis d'accord en partie avec Sleidia sur le fait que ça existe chez nous aussi.
L'"intello" à lunette aura plus de risques d'être maltraité qu'un dernier de la classe qui porte des vêtements dits de "marque".
Après, il faut pas faire l'erreur de généraliser, si dans la classe il y a pleins de bons élèves, c'est le dernier de la classe qui sera mis à l'écart.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Herikutsuya
4eme Dan
4eme Dan


Inscrit le: 30 Juil 2007
Messages: 294
Points: 8192
Pays, Ville: Rokko Island , Kobe entre 2 hotels

MessagePosté le: 04 Mar 2009 18:54    Sujet du message:

 Note du Post : 4   Nombre d'avis : 1
Répondre en citant

Citation:
En France, on n'a jamais pour ainsi dire abordé le problème des "boucs emissairs", en allant jusqu'à parler de suicides, au alors ce sujet est plus que tabou dans notre société


Je ne sais pas si , en France , nombre d'adolescents en arrivent au suicide parce qu'ils sont victimes de brimades , mais ce cas existe et peut-etre plus frequemment qu'on ne le croit et cela m'avait touche personnellement puisque , comme je l'avais deja relate dans le topic ijime , c'est un copain d'enfance qui en est arrive jusque la.
Pour ne pas periphraser ce que j'avais deja evoque , je m'auto-cite :


Citation:
Tout a fait mais comme les autres intervenants l'ont souligne , je crois que bon nombre d'enfants ou adolescents gardent ca pour eux.
Pour ces derniers , ce n'est point la peur du scandale qui leur fait garder le silence mais la peur des represailles et aussi de passer pour quelqu'un devant de faible devant tout le monde si cela venait a etre etale sur la place publique.
Alors quand on se retrouve en face d'un couteau avec des gens qui ne cessent de te menacer , on a ,petit, du mal a etre clairvoyant , je peux donc comprendre cette loi du silence de la part des agresses
Au Japon , je ne connais personne ayant ete victime d'Ijime , du moins je l'espere.
En revanche et c'est un sujet sensible pour moi ( C'est d'ailleurs la raison pour laquelle je me suis abstenue de repondre a Stout sur son post que je trouvais deplorable ou il expliquait que le suicide ne correspondait qu'a un caprice d'enfants gates des pays riches , j'aurais certainement repondu trop passionnement ) , j'ai perdu l'un de mes amis a 14 ans.
Il s'est suicide d'une balle dans la tete chez son grand-pere qui lui faisait la morale afin qu'il aille a l'ecole ce qu'il refusait obstinement.
2 jours avant le drame , nous jouions au rugby ensemble dans mon jardin.
Ce n'etait pourtant pas quelqu'un sans repondant mais faible physiquement , il s'est souvent fait bastonne par plus fort que lui , ceux qui lui cherchaient des noises conscient de leur superiorite
Ce n'est peut-etre pas la seule raison , du fait qu'il etait roux il subissait de nombreuses brimades depuis son enfance ( Le roux etant considere comme la couleur du diable au Moyen-age ) mais nous avons appris apres-coup qu'il se faisait racketter au college depuis plus de 2 mois ce qui l'avait oblige a voler ( Nous allions au College Louis Pasteur a Noyon , classee en Zep situe a cote d'une ZUP ou les problemes sociaux et la violence faisaient partie du quotidien , le principal s'etant meme fait tabasser un jour ce qui a failli etre mon cas aussi mais , heureusement , je connaissais tres bien l'un des leaders de bande de ce triste jeu ce qui m'a sauve la mise ).
Au Japon comme en France , je crois qu'il est impossible dans une enceinte scolaire de pouvoir surveiller tout le monde a toute heure...


Je plussoie donc les post de Robert Patrick et d'Electronlibre , l'ijime me semble-t-il , ne correspond qu'a un nom japonais pour un phenomene que l'on retrouve partout et qu'on s'y interesse parce qu'outre le nom exotique , cela montre que la societe japonaise ne fait pas exception aux cotes noirs de la nature humaine mais aussi que l'on monte ca en epingle car beaucoup d'entre nous part sur cette idee fausse que le Japon detient chaque annee le record de suicides et aussi que ca arrange certains d'affirmer : Au Japon , on travaille trop donc les gens se suicident ou bien les parents mettent tellement la pression sur leur progeniture ou parce qu'ils ont une culture de groupe que ca provoque inevitablement l'ijime.
En revanche , je crois qu'il existe des phenomenes propres a la societe japonaise comme par exemple les hikikomori dont un sujet leur est consacre sur ce forum : http://www.forumjapon.com/forum/viewtopic.php?p=112815&highlight=hikikomori#112815
_________________
L'abus de faux rhum est nuisible a la sante !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Wilco
Ceinture Bleue
Ceinture Bleue


Inscrit le: 16 Fév 2009
Messages: 85
Points: 466

MessagePosté le: 04 Mar 2009 19:06    Sujet du message:

 Ce message n'a pas encore été noté.
Répondre en citant

Dans c'est dans l'air sur la 5 hier, un intervenant, spécialiste du Japon, a d'ailleurs affirmé qu'on ne se suicidait pas plus au Japon qu'en France, toute proportions gardées vis à vis du nombre d'habitants bien entendu.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Aelia
Ceinture Orange
Ceinture Orange


Inscrit le: 28 Fév 2007
Messages: 39
Points: 121
Pays, Ville: Poitiers

MessagePosté le: 04 Mar 2009 19:28    Sujet du message:

 Ce message n'a pas encore été noté.
Répondre en citant

Il faut noter quand même qu'au Japon, la notion d'appartenance à un groupe revêt une grande importance dans une société verticale, qui semble davantage cloisonnée que la notre. C'est même quelque chose d'essentiel.

Alors qu'aujourd'hui, dans nos contrées, on laisse une place plus importante à l'esprit d'initiative, à l'individualisme, ce qui fait que la pression sociale, que l'on peut ressentir au Japon vis a vis de notre non appartenance au groupe, est probablement moins grande chez nous.

Cela n'empêche pas l'Homme, "animal social" de vouloir naturellement chercher à appartenir à un groupe mais s'il ne le fait pas en occident, il n'aura pas ce regard accusateur de la société.

C'est pourquoi, à mon avis, le Japon possède un modèle social dans lequel l'Ijime peut parfaitement se mouvoir
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    ForumJapon.com Index du Forum -> Faits de Société Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page 1, 2, 3  Suivante
Page 1 sur 3

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB 2.0.16 © 2001, 2002 phpBB Group (Traduction par : phpBB-fr.com)