Forum Japon

 

[ S'enregistrer ]   [ Rechercher ]    [ Liste des Membres ]    [ Groupes d'utilisateurs ]   [ FAQ ]  
[ Connexion ]   [ Mes messages privés ]   [ Profil ]
Expériences

Recherche Rapide :
Aller à la page 1, 2, 3, 4  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    ForumJapon.com Index du Forum -> Japon
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Jeff46
Ceinture Blanche
Ceinture Blanche


Inscrit le: 19 Mai 2008
Messages: 6
Points: 0
Pays, Ville: France, Lachapelle Auzac

MessagePosté le: 31 Mai 2008 12:31    Sujet du message: Expériences

 Ce message n'a pas encore été noté.
Répondre en citant

Bonjour à vous,

J'ai survolé un peu la rubrique, mais je n'ai pas trouvé ce que je cherchais.

Voilà, je souhaiterai vivre au Japon dans les prochaines années (d'abord un peu quelques temps, peut être après définitivement), entre temps, je vais voyager un peu dans ce pays pendant les vacances d'été, pas cette année, mais l'année prochaine peut être...

Je suis passioné par le Japon, non pas par les mangas (je ne suis pas vraiment un grand adepte, j'aime mais sans +), mais par la culture japonaise, le mode de vie dans ce pays, les traditions, etc...

J'ai vu que dans ce forum, beaucoup vivent au Japon (ou y ont vécu). J'aimerais justement avoir vos impressions, vos expériences personnelles sur le sujet pour commencer à me faire une idée approxiamtive (et aussi pour ceux qui sont comme moi^^).
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
AclF
Banni


Inscrit le: 31 Juil 2006
Messages: 184
Points: 118
Pays, Ville: Japon

MessagePosté le: 31 Mai 2008 14:11    Sujet du message:

 Note du Post : 3.5   Nombre d'avis : 2
Répondre en citant

Je serais tente de dire qu'objectivement le Japon ne se distingue pas beaucoup des autres pays occidentaux developpes, malheureusement d'ailleurs. A savoir l'oubli de l'individu et du travail d'artiste, du travail unique, pour basculer vers la societe de consommation prete grace a l'aide des machines a formater chacun vers un desir toujours plus croissant d'achat de biens ephemeres et d'augmentations de salaire afin d'acheter encore plus, et du toujours plus ephemere. Comme en occident il ne reste plus de la grandeur japonaise que les traces du passe. Preuve en est d'ailleurs que pour les belles choses on va a Kyoto ou dans les endroits qui n'ont pas trop subi les attrocites contemporaines du genre Tokyo Opera City.

Bien entendu on ne peut pas etre universaliste a 100%, il y a bien des choses qui divergent au Japon, mais elles sont du domaine du ressenti. IL y a bien des choses qui tapent a l'oeil 'wah trop cool le transport' 'wah genial le telephone' mais une fois le choc culturel passe et l'acclimatation faite, tu te rends compte que mis a part ton attachement personnel aux nuances qu'offre la culture reminiscente, il n'y a rien d'outrageusement different au monde que tu connais deja.

Domaine du ressenti donc tu ne pourras tirer quelconque conclusion de l'experience des autres. Tout au plus tu pourras dresser a l'aide d'un sondage l'opinion generale (c'est a la mode...). Ca te donnera une idee de la norme, mais toujours pas de ce que tu ressentiras au Japon.
_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Herikutsuya
4eme Dan
4eme Dan


Inscrit le: 30 Juil 2007
Messages: 294
Points: 8192
Pays, Ville: Rokko Island , Kobe entre 2 hotels

MessagePosté le: 31 Mai 2008 18:18    Sujet du message:

 Note du Post : 4.33   Nombre d'avis : 3
Répondre en citant

On en revient a la fameuse question du sens , ce mal qui gangrenerait nos societes occidentales.
Malgre l'aspect deprimant de ce que tu constates , je crois que tu as parfaitement raison Aclf et ton avis converge d'ailleurs avec celui de M. Eric Seizelet qui ecrivait en 1995 , a cette nuance pres que le deficit de sens serait double au Japon :

Citation:
La société japonaise se trouverait-elle plus affectée par les syndromes qui marquent
toutes les société industrielles avancées, et décrits de longue date par Whyte et Marcuse,
du temps même des «Trente glorieuses» ? Le culte aliénant de la consommation reposant
sur le renouvellement permanent de besoins artificiels dictés par les modes et les
supports publicitaires ; l’unidimensionnalité par l’annihilation, la récupération ou l’annexion
de toute forme d’opposition et de contestation ; la «désublimation répressive», c’est-à-dire
la disqualification de toute utopie, de tout idéal transcendant la réalité sociale. Les conséquences
n’en sont pas moindres. En premier lieu, on constate l’extension d’un conservatisme
pragmatique et utilitariste axé sur la protection des gains et avantages sociétaux,
donc du maintien du statu quo, et un affaiblissement corrélatif des facultés de
revendication et de mobilisation susceptibles de les remettre en cause. En second lieu,
la pertinence des clivages de valeurs comme facteur structurant de la conscience politique
japonaise entre un axe progressiste et un axe conservateur doit être singulièrement
révisée depuis la fin des années soixante : ainsi les électeurs de l’ancien Parti démocrate-
socialiste étaient politiquement plus à droite que les sympathisants du PS, mais plus
modernes dans leurs valeurs. Et, depuis le début des années quatre-vingt-dix, la porosité
des frontières partisanes est devenue telle que les clivages de valeurs n’apparaissent
plus comme le principal élément discriminant des formations politiques. En troisième lieu,
la société japonaise est confrontée à un double déficit de sens : d’abord, en raison de la
Les Etudes du CERI - n ° 2 - juin 1995 7
difficulté à définir de nouveaux objectifs stratégiques de développement se substituant au
modèle occidental de modernisation considéré comme caduc. Ensuite, parce qu’elle apparaît
mal armée pour gérer le changement de nature qui affecte les aspirations du corps
social, où l’accumulation des richesses, qui procède d’une rationalité économique quantifiable
et contrôlable, cède le pas à des exigences plus émotionnelles, moins immédiatement
identifiables, et donc au traitement plus aléatoire. Ainsi, selon un sondage gouvernemental
de 1992, 57,2 % des Japonais souhaitent mettre l’accent sur la «richesse
du coeur», contre 27,7 % qui choisissent le confort matériel.
Par ailleurs, si la réduction du taux d’insatisfaction à l’égard de la société est manifeste
- moins 22,6 points entre 1970 et 1985 -, il reste supérieur de plus de 20 points au
taux d’insatisfaction à l’égard de la vie. En outre, tant sur le plan individuel que collectif,
les enquêtes de la NHK (télévision publique) montrent que la progression du niveau de
satisfaction psychologique est en moyenne inférieure de sept points à celle du niveau de
satisfaction matérielle.

Source : http://www.ceri-sciences-po.org/publica/etude/etude2.pdf

Je te plussoie aussi pour le ressenti.En revanche , je ne pense pas que nos experiences personnelles puissent etre totalement inutiles a Jeff46 car nous avons tous des conseils a lui prodiguer dont il pourra , bien sur , faire le tri entre les bons et moins bons si d'aventures il s'installe au Japon dans le futur.
Je conseille d'ailleurs a Jeff46 de lire le fil sur les anecdotes ( http://www.forumjapon.com/forum/viewtopic.php?t=520&highlight= ) et celui des presentations ( http://www.forumjapon.com/forum/viewtopic.php?t=3281&highlight= ) ou ceux qui resident ou sont alles au Japon relatent parfois de facon tres succinte, certes , leur experience.
Si cela peut satisfaire ta curiosite Jeff46 , voici mon ressenti du Japon qui , bien sur , n'a aucunement la pretention d'etablir des Verites et peut conforter certains cliches :
J'ai le sentiment que les gens sont respectueux et gentils dans une grande majorite ( Des personnes interessees et malignes, j'en ai frequente aussi mais ce fut plus rare ) , un pays relativement sur ou l'on se sent en securite meme a 3h du mat , plus de facilites pour se faire des amies filles puisqu'elles m'ont l'air plus nombreuses a s'interesser a des cultures etrangeres et represente la majorite des etudiants dans les ecoles de langues ( Ceci dit parler Japonais te permettra surement de te faire des amis, en tout cas accroitre ton nombre de connaissances voire beaucoup parmi la gente masculine si tu es du genre chaleureux.)
De nombreuses villes bien plus densement peuplees que celles francaises ce qui rend l'espace exigu.
Des quartiers parfois tres bruyants ou se melent brouhaha de la foule , bruit des voitures , cris des marchands et musique a donf venant des magasins et surtout des Pachinko.
Des trains bondes aux heures de pointe et une atmosphere d'excitation les Vendredi et Samedi soir plus les veilles de jours feries dans les villes surtout en Decembre , periode des Bonenkai.
Un melange d'uniformisation et d'excentricite en particulier chez les jeunes dans l'habillement.
Un cout de la vie qui me parait bien plus onereux a moins que tu resides a Paris Jeff46 amorti par des salaires plus importants.
Difficulte de trouver du travail a part les petits boulot de serveur , professeur de Francais ou d'anglais ,etc... si tu n'es pas specialise dans un secteur particulier et que ton Japonais se resume a quelques phrases , mission impossible si, de plus , tu ne parles pas couramment anglais.
Des paysages magnifiques , bien sur , si tu as l'occasion de voyager.
Un ete infernal par sa chaleur et son humidite sauf si tu habites a Hokkaido ou tu auras a subir un hiver tres rude.
L'automne et le Printemps sont en revanche particulierement agreables.

Mes conseils si tu dois galerer au debut de ton sejour :
Les 100 yen shop et Yoshinoya ( Pour la nourriture )
Les cybercafes ou au pire le karaoke si tu as rate ton dernier train.
Frequenter la communaute de francophones qui pourra te filer de bons tuyaux et peut-etre t'aider en cas de coup dur mais attention a ne pas rester qu'avec cette derniere si tu desires connaitre des Japonais et ameliorer par la meme occasion ton japonais , les bars ou il y a peu voire aucun etranger sont parfois l'endroit ideal pour ca mais , la , tu risques de debourser.
Acheter un Pass si tu dois le meme trajet chaque jour pour ton travail.
Vivre en collocation ou bien dans des ryokan house.
Te rendre dans les structures qui aident les etrangers , ainsi tu pourras peut-etre beneficier de cours gratuit de japonais ( A Kobe , au sud de la station Hanshin , cours gratuit chaque mercredi soir en groupe avec un professeur confirme au building qui avoisinne le musee du tremblement de terre. )
Etc...
_________________
L'abus de faux rhum est nuisible a la sante !


Dernière édition par Herikutsuya le 01 Juin 2008 18:29; édité 2 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Jeff46
Ceinture Blanche
Ceinture Blanche


Inscrit le: 19 Mai 2008
Messages: 6
Points: 0
Pays, Ville: France, Lachapelle Auzac

MessagePosté le: 31 Mai 2008 18:56    Sujet du message:

 Ce message n'a pas encore été noté.
Répondre en citant

Je vous remercie tous les deux pour vos réponses.

AclF, tu as raison, mais je voulais avoir d'autres points de vue, c'est pour ca^^.

Herikutsuya, merci pour les liens, et tes conseils, ca me donne encore + envie d'aller au Japon.

Je suis conscient que le Japon n'est pas le paradis, mais je ne pense pas non plus que ce soit l'enfer, chaque pays a ses avantages mais aussi ses inconvénients et heureusement sinon le pays serait vite saturé^^.

Je compte bien devenir professeur de Francais (et oui, encore un^^) comme beaucoup. J'apprends le japonais et j'ai un niveau correct en anglais, donc tout est encore possible^^.

Encore merci. Ca m'a un peu aidé, je vais voir les liens que tu as mis Herikutsuya.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
AclF
Banni


Inscrit le: 31 Juil 2006
Messages: 184
Points: 118
Pays, Ville: Japon

MessagePosté le: 01 Juin 2008 07:28    Sujet du message:

 Note du Post : 4   Nombre d'avis : 2
Répondre en citant

Jeff46 a écrit:
Je suis conscient que le Japon n'est pas le paradis, mais je ne pense pas non plus que ce soit l'enfer, chaque pays a ses avantages mais aussi ses inconvénients et heureusement sinon le pays serait vite saturé^^.

Je compte bien devenir professeur de Francais (et oui, encore un^^) comme beaucoup. J'apprends le japonais et j'ai un niveau correct en anglais, donc tout est encore possible^^.

Encore merci. Ca m'a un peu aidé, je vais voir les liens que tu as mis Herikutsuya.


C'est etrange comme beaucoup de "fans" du Japon tentent de se justifier sur leur envie d'aller dans ce pays en disant tres souvent "c'est pas a cause des mangas" ou "je suis conscient que ce n'est pas le paradis". Ca reviens tres souvent, je ne sais pas si tu en a pris conscience Jeff46.

Enfin bon, concernant le metier de professeur de francais, malheureusement ce n'est pas un metier d'avenir. Certes tu peux avoir un travail correctement paye, mais au coup de la vie a Tokyo tu pourras faire une croix sur le fait d'habiter dans le centre avec famille et enfants (pour peu que ta femme ne travaille pas) et aussi sur le fait d'etre proprietaire d'une maison. C'est bien simple des expatries que je frequente au Japon, tous habitent en mansion de luxe avec femme et enfants (de 400000Y a 800000Y de loyer par mois) et aucun n'est professeur de francais... Tous sont ingenieurs sortis de grandes ecoles.

D'apres ce que je sais, ceux qui s'en sortent le mieux sont ceux qui travaillent pour les sections langue des universites. Leur cursus semble etre au minimum un master en langue francaise, le FLE est le bienvenu. Tu ne deviens pas professeur des universites avec ca donc oubli les salaires faramineux, mais charge de cours et c'est deja pas mal.

Le probleme majeure c'est que les places sont tres rares, et le fait que tu sois employe ou non depend plus de ta chance que de tes diplomes (cas d'un ami qui devient assistant en universite sans meme avoir fini son master).

Je ne sais pas quel age tu as Jeff46, ni meme le cursus que tu poursuis actuellement ou que tu as suivi. Mais si rien n'est encore fixe pour toi niveau etudes je te conseillerai d'abandonner l'idee de devenir professeur de francais au Japon. Peu ou pas de places pour les jobs serieux, facteur chance immense, salaire correct sans plus, et tu tombes dans le stereotype de l'etranger qui ne sait faire qu'enseigner sa langue (en gros le gars qui ne se foule pas).
Exclamation Je parle du stereotype pas de ce que je pense moi-meme.

A la rigueur si tu veux toucher absolument au domaine francais, essaye plus de t'orienter vers un doctorat en litterature ou civilisation francaise. Si tu valides ton doctorat au Japon ou que ton niveau de japonais est l'equivalent de quelqu'un qui aurait valide son doctorat au Japon alors tu pourras etre employe dans un premier temps comme charge de cours a la faculte des Arts, puis avec le temps devenir professeur des universites.

Il y a beaucoup plus de places (meme si il ne faut pas se leurrer la bataille est rude) que pour etre professeur de francais dans une institution scolaire et les salaires sont bien meilleurs (statut de professeurs des universites au Japon, surtout dans les meilleures universites, ca paye beaucoup).

Allez un exemple pour la route, mon professeur de russe a l'universite KEIO. Il est professeur des universites, responsable du departement de civilisation russe et est donc bien entendu docteur en civilisation russe (c'est la que c'est important "civilisation russe" et non "langue russe").
Le petit plus, c'est qu'etant de langue maternelle russe, il est non seulement professeur de cours de civilisation russe, mais aussi de langue russe!

Bien entendu il parle parfaitement le japonais a un niveau universitaire.
_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Maitre K
Administrateur
Administrateur


Inscrit le: 20 Sep 2003
Messages: 2699
Points: 25951
Pays, Ville: Nishinomiya

MessagePosté le: 01 Juin 2008 08:03    Sujet du message:

 Note du Post : 3   Nombre d'avis : 1
Répondre en citant

Citation:
C'est bien simple des expatries que je frequente au Japon, tous habitent en mansion de luxe avec femme et enfants (de 400000Y a 800000Y de loyer par mois) et aucun n'est professeur de francais...


Hum... ! Ce type d'expatrié n'est ni représentatif de l'ensemble des étrangers vivant au Japon (surtout ceux vivant en contrat local sur du long-terme), ni représentatif du mode de vie d'un employé "normal" au Japon. J'ai un peu de peine à voir ce qu'ils viennent faire ici...
_________________
I'm so gifted at findin' what I don't like the most
So I think it's time for us to have a toast
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
AclF
Banni


Inscrit le: 31 Juil 2006
Messages: 184
Points: 118
Pays, Ville: Japon

MessagePosté le: 01 Juin 2008 09:00    Sujet du message:

 Ce message n'a pas encore été noté.
Répondre en citant

Maitre K a écrit:
Citation:
C'est bien simple des expatries que je frequente au Japon, tous habitent en mansion de luxe avec femme et enfants (de 400000Y a 800000Y de loyer par mois) et aucun n'est professeur de francais...


Hum... ! Ce type d'expatrié n'est ni représentatif de l'ensemble des étrangers vivant au Japon (surtout ceux vivant en contrat local sur du long-terme), ni représentatif du mode de vie d'un employé "normal" au Japon. J'ai un peu de peine à voir ce qu'ils viennent faire ici...


Nous sommes d'accord mais ce n'est qu'un exemple pour dire qu'il y a de meilleurs moyens de reussir au Japon que de faire professeur de francais. Je pointe donc ici le fait que tant que Jeff46 n'a pas encore fait un choix dans ses etudes, il ferait mieux de s'orienter vers autre chose que l'enseignement de la langue francaise. Ou alors qu'il le fasse en complement de l'enseignement de cours de civilisation francaise. Ca lui donnera plus d'opportunites de travail, un meilleur salaire et une meilleure reconnaissance sociale.
_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Maitre K
Administrateur
Administrateur


Inscrit le: 20 Sep 2003
Messages: 2699
Points: 25951
Pays, Ville: Nishinomiya

MessagePosté le: 01 Juin 2008 09:06    Sujet du message:

 Ce message n'a pas encore été noté.
Répondre en citant

Citation:
Nous sommes d'accord mais ce n'est qu'un exemple pour dire qu'il y a de meilleurs moyens de reussir au Japon que de faire professeur de francais.


Je laisserai le soin à Electronlibre ou à Herikutsuya de débattre de ce point (tout dépend de ce que l'on entend par "réussir").

Disons que si tu parles du niveau salarial, on pourrait peut-être prendre un exemple moins extrême. Beaucoup d'étrangers font leure vie au Japon sans toucher un salaire d'expatrié de multinationale, et ces gens n'ont certainement pas les moyens de se payer des logement à 800k.
_________________
I'm so gifted at findin' what I don't like the most
So I think it's time for us to have a toast
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
AclF
Banni


Inscrit le: 31 Juil 2006
Messages: 184
Points: 118
Pays, Ville: Japon

MessagePosté le: 01 Juin 2008 10:01    Sujet du message:

 Ce message n'a pas encore été noté.
Répondre en citant

Nous sommes d'accord, reussir consiste tout d'abord a parvenir a l'achevement de ce que l'on s'etait fixe comme but.
Le terme de "La reussite" par contre je le comprendrais plus comme reussite sociale, reconnaissance par ses pairs.

Dans les villes les plus cheres du monde, dont fait parti Tokyo, il est impossible de s'offrir un logement (j'entends par la etre proprietaire) de bonne facture, qui resiste au temps, et qui peut se transmettre sur plusieurs generations, sans avoir de tres gros salaires (qui peuvent s'obtenir par la reussite intellectuelle, nul besoin de se pervertir dans l'economie capitaliste).

C'est pour cela que je dis que le metier de professeur de francais, bien qu'honorable, peut s'averer limite lorsque l'on a de l'ambition ou lorsque l'on veut tout simplement laisser un patrimoine derriere soi (l'argent dans le but de construire un patrimoine et non l'argent dans le but de consommer de l'ephemere et d'en vouloir toujours plus).

Prenons le cas de Montreal. Pour 1000k tu peux t'offrir une tres belle demeure d'environ 600m2 en pierre, avec un grand terrain. De quoi, si ta descendance le souhaite, assurer la transmission d'un patrimoine qui peut s'accompagner par l'achat d'oeuvres d'art (sans que cela soit du Monet pour autant), de livres precieux etc. Bref back to the future lorsque les aristocrates et bourgeois avaient encore la notion des belles choses, de l'oeuvre qui se transmet, de l'ouvrage unique que tu realises pour ta fille plutot que de lui acheter la collection complete de la gamme enfant de chez Dior.

Au Japon c'est tres delicat avec un salaire, meme un tres bon salaire, de pouvoir se payer une belle maison, ou pour etre juste manoir (ce terme peu choquer mais un manoir n'est autre qu'une belle maison en dehors ou qui borde la ville. Un manoir en ville prenant le terme d'hotel particulier).

Je ne connais pas les ambitions de Jeff46 ni sa notion de "reussir", mais si son ambition c'est de construire un patrimoine, alors il ferait mieux d'oublier le metier de professeur de francais. Viser plus haut au niveau de l'enseignement (professeur des universites) s'avere un minimum.

Je parle bien entendu du cas de Tokyo ou des grandes villes japonaises en general (de toute facon vu les opportunites pour etre prof de francais en dehors de celles-ci...). S'il etait professeur de japonais a Montreal, "simple" charge de cours, alors il aurait acces a la construction d'un patrimoine non negligeable.

Ah question experience!

Il y a une chose qui me manque enormement au Japon; la culture romantique et moderne. Je suis un tres grand amateur d'Opera et de Requiem, IMPOSSIBLE de trouver des representations correctes a Tokyo. L'Opera n'est franchement pas un chef d'oeuvre ni pour les yeux ni pour les fesses (adieu les loges du theatre Bolshoi ou de l'Opera Garnier). J'aime aussi beaucoup les vieux livres (productions du 18/19eme) et a Tokyo c'est la mort... Bon on ca pourrait se comprendre si on cherche des ouvrages en francais, mais meme pour des ouvrages en japonais je ne trouve rien d'interessant. Je suis oblige de passer par la France pour me faire relier un livre en plein cuir maroquin parce qu'ici le siecle des lumieres et la periode romantique est inconnue j'ai l'impression.

Si t'es heureux dans un BIC Camera c'est la fete! Tu vas pouvoir consommer (ou etre frustre au choix)!!!
Mais si tu aimes les belles choses et l'art en particulier, et bien... Tokyo est loin d'etre la ville ideale (Montreal non plus d'ailleurs Laughing ). C'est d'ailleurs pour cela que je pense serieusement a la fin de mon master partir a Moscou pour un ou deux ans.

Si tu aimes la culture classique, alors c'est different, le Japon ayant eu une grande activite intellectuelle pendant cette periode.
_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Pav_Bxl
3eme Dan
3eme Dan


Inscrit le: 20 Mai 2004
Messages: 989
Points: 5238
Pays, Ville: Hiratsuka

MessagePosté le: 01 Juin 2008 10:26    Sujet du message:

 Note du Post : 3   Nombre d'avis : 1
Répondre en citant

Il y a quelque chose que je ne comprends pas. Jeff ne parle nulle part de se constituer un capital immobilier au Japon il me semble. Ni d'y faire fortune. Ou alors je n'arrive pas a lire entre les lignes Embarassed .
Il y a sur FJ pas mal de gens qui sont prof de Francais, certains meme ont des enfants. Peut etre qu'ils ne vivent pas dans le luxe, mais certainement pas dans la misere non plus. Il est clair que le marche des "profs de francais" commence a etre sature, surtout depuis la deconfiture de Nova mais il y a encore de la place pour les plus motives.
Et il ne faut pas oublier qu'il n'y a pas que Tokyo au Japon Wink
_________________
Roban vs Pav : le Pepsi "Schizo" ... Tu m'etonnes qu'il a un gout chimique, c'est bourre de medoc contre les problemes mentaux
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    ForumJapon.com Index du Forum -> Japon Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page 1, 2, 3, 4  Suivante
Page 1 sur 4

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB 2.0.16 © 2001, 2002 phpBB Group (Traduction par : phpBB-fr.com)