Forum Japon

 

[ S'enregistrer ]   [ Rechercher ]    [ Liste des Membres ]    [ Groupes d'utilisateurs ]   [ FAQ ]  
[ Connexion ]   [ Mes messages privés ]   [ Profil ]
Fin des "exhibitionnistes" à Akihabara ?

Recherche Rapide :
Aller à la page 1, 2, 3, 4  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    ForumJapon.com Index du Forum -> Echos Divers
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
akanashi
Ceinture Marron
Ceinture Marron


Inscrit le: 08 Sep 2007
Messages: 57
Points: 1075
Pays, Ville: Paris

MessagePosté le: 09 Mai 2008 14:27    Sujet du message: Fin des "exhibitionnistes" à Akihabara ?

 Note du Post : 3   Nombre d'avis : 2
Répondre en citant

Un reportage la semaine dernière montrait un groupe de manifestants qui protestait contre les "performances" dans la rue à Akihabara. Sous-entendu, les cosplays, idoles qui se font photographier.
On voyait carrément une femme suivie par une dizaine de photographes qui montait sur une rembarde et levait généreusement la jambe pour laisser entrevoir sa culotte Shocked

Golden Week oblige, le hasard a voulu que le lendemain je sorte à Akiba et effectivement, on voyait ce même groupe suivi par des équipes de télévision. En fait, il était pas important et les gens manifestaient calmement avec des panneaux encadrés par 2 ou 3 policiers. J'ai vu cependant quelqu'un traquer des cosplays : il leur demandait d'arrêter de se montrer et aux passants d'arrêter les photos. Il interpellait également les cyclistes pour qu'ils descendent de vélo.
Les gens avaient l'air plutot surpris et le prenaient plutot pour un dérangé car il courait partout. Ils ont arrêté et recommencaient quelques minutes après ou quelques metres plus loin.

Si ce groupe manifeste tous les week-ends et essaye d'empêcher toute représentation dans la rue, est-ce qu'il y a un risque qu'akihabara ne devienne plus un lieu de rencontre pour ces exhibitionnites qui en a fait sa réputation ? Est ce le début de la fin ? Pensez-vous que c'est une bonne chose ?
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
rototo
Modérateur


Inscrit le: 01 Mai 2007
Messages: 1046
Points: 6205
Pays, Ville: Toulouse

MessagePosté le: 09 Mai 2008 14:32    Sujet du message:

 Ce message n'a pas encore été noté.
Répondre en citant

Tiens, j'ai lu une news presque identique aujourd'hui :

http://www.aujourdhuilejapon.com/actualites-japon-akihabara-fait-la-chasse-au-cosplay-4218.asp?1=1
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Maitre K
Administrateur
Administrateur


Inscrit le: 20 Sep 2003
Messages: 2697
Points: 25951
Pays, Ville: Nishinomiya

MessagePosté le: 09 Mai 2008 15:13    Sujet du message:

 Ce message n'a pas encore été noté.
Répondre en citant

Honnêtement: ça va pas m'empêcher de dormir !

Il faut bien garder en tête qu'Akiba n'a rien du quartier de "tradition otaku". A la base, c'était avant tout un quartier ou se sont regroupés les magasins d'électronique. Il y a 10 ans, il y avait bien entendu des magasins de jeux vidéo et de manga, mais pas tout ce cirque de cosplay et de maid café. Donc on peut facilement imaginer que la mode passera un jour ou l'autre...
_________________
I'm so gifted at findin' what I don't like the most
So I think it's time for us to have a toast
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gillou
Modérateur


Inscrit le: 22 Mai 2004
Messages: 1150
Points: 11374
Pays, Ville: De retour à Paris

MessagePosté le: 09 Mai 2008 16:06    Sujet du message:

 Note du Post : 3.75   Nombre d'avis : 4
Répondre en citant

Même s'ils ne sont pas ma tasse de thé, je ne comprends pas l'hostilité que suscitent chez certains les cosplayers d'Akihabara. On a le droit de trouver leurs jeux un peu nunuches voire carrément débiles, mais certains japonais font comme s'ils représentaient une nuisance voire une menace pour l'ordre public. Le groupe dont parle Akanashi avait bien sûr l'air assez isolé, mais certains éléments amènent à penser qu'ils disent tout haut ce que pas mal d'autres pensent tout bas. Il y a bien eu des descentes de police dans le coin afin de disperser les ados déguisés sous prétexte d'atteinte indirecte au chiffre d'affaires des commercants: http://www.aujourdhuilejapon.com/actualites-japon-akihabara-fait-la-chasse-au-cosplay-4218.asp?1=1

Sanctionner les comportements individuels un peu too much pourquoi pas, mais ces cosplayers semblent plus déranger de par leur existence même que par de réelles outrances répétées et explicitement réprouvées par la loi.... au lieu de harceler des ados sous prétexte qu'ils font du bruit, le police tokyoïte ferait mieux de s'en prendre aux défilés et aux vociférations des fachos made in Japan qui, juchés sur leurs camionnettes noires, font cracher du chant nationaliste à la en-veux-tu-en-voilà à leurs baffles tout en beuglant leurs habituels slogans haineux et nauséabonds.... comme nuisance sonore et intellectuelle, ca se pose là! Rolling Eyes Et ils ne semblent point déranger les commercants du carrefour de Shibuya alors qu'ils y sont plantés en quasi-permanence. Mais au Japon comme dans la plupart des pays vieillissants, dès lors qu'il se manifeste le jeune fait peur....

EDIT: "Dsl" comme dit l'expression consacrée, je viens de me rendre compte que mon lien était exactement le même que celui de rototo...


Dernière édition par Gillou le 10 Mai 2008 10:16; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Loeko
Ceinture Marron
Ceinture Marron


Inscrit le: 02 Avr 2006
Messages: 61
Points: 1421
Pays, Ville: Kyoto

MessagePosté le: 09 Mai 2008 17:16    Sujet du message:

 Note du Post : 3   Nombre d'avis : 1
Répondre en citant

Tout à fait d'accord avec Gillou, surtout sur la deuxième partie. Ils feraient mieux de s'occuper des camionnettes noires..

Pour répondre aux questions posées à l'origine : ça n'est que mon avis mais il faudra un bon bout de temps pour que les choses changent à Akihabara. Si encore elle se mettent à changer.
Après bonne chose ou non ? Je ne suis pas vraiment sûr que ce soit vraiment une mauvaise chose pour les commerçants au niveau des clients. De par ce caractère donné à ce quartier (après on aime, ou on aime pas), je ne pense pas que le nombre de gens que ça repousse soit si élevé que ça, et il est sûrement très bien compensé par le nombre de touristes.

Personnellement, je ne suis pas du tout fan de cosplay ou de maids mais je trouverais tout de même dommage de supprimer ça. C'est un effet de mode comme le dit Maitre K, c'est sûr, mais cela donne une ambiance particulière à ce quartier, qui dans l'ensemble, est plutôt agréable. Après, je comprends tout à fait que cela puisse déranger les passants.

Pour le côté bruyant de ces manifestations... je trouve ça assez marrant. Râler parce qu'une énième chanson vient se cumuler à toutes celles déjà criardes des magasins..
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
ElectronLibre
Modérateur


Inscrit le: 20 Oct 2007
Messages: 1454
Points: 16361
Pays, Ville: Jiyuudenshirando

MessagePosté le: 10 Mai 2008 03:11    Sujet du message:

 Note du Post : 4   Nombre d'avis : 1
Répondre en citant

Gillou a dit:
Citation:
au lieu de harceler des ados sous prétexte qu'ils font du bruit, le police tokyoïte ferait mieux de s'en prendre aux défilés et aux vociférations des fachos made in Japan qui, juchés sur leurs camionnettes noires, font cracher du chant nationaliste à la en-veux-tu-en-voilà à leurs baffles tout en beuglant leurs habituels slogans haineux et nauséabonds....

Je plussoie.
Mais, pour la police, force est de constater qu'il est bien plus facile de persécuter des ados en mal d'espace où exprimer leurs fantaisies que de réprimer des fachos qui ont eu des décennies pour établir leur réputation de "terroristes". Les fachos semblent bénéficier de passe-droits officieux contrairement aux cosplayers. Ceci dit, certains cosplayers sont sans doute allés trop loin dans leurs prestations (ça se laisse discuter):
Citation:
On April 25, a woman who describes herself as a glamour model was arrested on suspicion of violating the Tokyo metropolitan government's public nuisance ordinance when she exposed her underwear for an extended time. She was held for one day.

source complémentaire
Comme le dit Loeko, je me demande, sans rien connaître de ce quartier, si le nombre de gens excédés par la présence de ces jeunes est si élevé que ça. Le phénomène cosplay, je peux le concevoir, peut décourager certaines personnes de s'aventurer dans le quartier, mais en attirer d'autres. Ils ne sont que bruyants, ils ne cassent rien, si je ne m'abuse; c'est un moyen pacifique d'exprimer quelque chose:
Citation:
La foire de la BD et les Cosplay
Quand ils n’imitent pas les stars de la pop, les adolescents japonais s’inspirent de héros de bande dessinée. La foire de la BD est l’eldorado des idéalistes de tous bords. En l’espace d’un week-end, elle rassemble quelques 500 000 fans de manga, le plus souvent déguisés et maquillés comme leurs idoles de papier. Des uniformes de tous genres, y compris nazis, jouissent d’une grande popularité. Uniquement pour leur esthétique, bien sûr. Ici, l’habit ne fait pas le moine et personne ne se veut porteur d’un message politique. Ce qui compte, c’est l’apparence.
Les réjouissances se poursuivent malgré la chaleur. Par plus de 35 degrés, une centaine de „Cosplayer“ se retrouvent sur le toit du hall. „Cosplay“ est l’abréviation de „Costume play“ une sorte de jeu de rôles. Ce passe-temps très répandu au Japon consiste à reproduire des scènes de bandes dessinées. Règle du jeu numéro un : ressembler à s’y méprendre à son idole. Les fans les plus mordus ont même recours à la chirurgie esthétique.
Le look manga aux allures infantiles n’est pas pour déplaire aux hommes. Dans le quartier Akihabara, ils en ont pour leur argent. Au cinquième étage d’un magasin de vidéos, un café Cosplay comme il s’en crée de plus en plus, leur propose un service exclusivement assuré par des serveuses en costume manga. Ici, jupes courtes et longs cils sont de rigueur. Le désir d’originalité est complètement galvaudé. Le cosplay a viré à l’uniforme.

Manque de contestation?
Pour les Européens, la fuite aveugle des jeunes Japonais dans des rôles de tous genres serait révélatrice d’un mal être culturel. L’énorme pression scolaire et la rigidité d’un système compétitif ne tolérant aucune escapade contribuent probablement à ce phénomène. La productrice télé Reina Endo a vécu aux Etats Unis pendant plusieurs années. Ce séjour à l’étranger lui a permis de voir la société dont elle est issue sous un autre angle. Et ses explications sont plus nuancées :

Reina Endo : "Je crois que ces phénomènes culturels se développent énormément parce que nous vivons dans une société très paisible, sans révolution, sans controverse majeure. Tout le monde est assez satisfait de son sort. On finit par s’ennuyer un peu. Alors les jeunes se disent : “Qu’est-ce que l’on pourrait contester, comment faire pour s’exprimer ou manifester ? “ Et ils se déguisent en personnages de BD, ils se lancent dans le hip hop ou adoptent des modes qui viennent de l’étranger. Comme les Japonais sont des gens très appliqués, ils font toujours les choses à fond, ces phénomènes cultes sont poussés à l’extrême." (...)

Si contestation il y a, elle est vraiment, mais vraiment soft, rien à voir avec les violences estudiantes de la fin des années 60 et début 70, du moins à mon humble avis. Et d'ailleurs, ce phénomène a déjà été récupéré non seulement par le circuit marchand mais aussi par l'institution universitaire:
Citation:
La très sérieuse Tokyo University of the Arts va proposer à partir de la rentrée d’avril, pour la première fois dans une université nationale, un cursus « animé». Mais les initiatives se multiplient dans les facs privées et les centres de formation.
Les étudiants vont pouvoir tout apprendre des technique de l'animation de l'écriture du scénario au tournage et montage du dessin animé.
Ils devront également réaliser deux dessins animés au cours de leurs études.
De la même manière, depuis le mois de janvier 2008, à Osaka et Tokyo, les centres de formation Vantan Career School proposent un cursus d « cosplay ».
Les étudiants pourront tout y apprendre sur la réalisation de costume et le maquillage afin de vraiment ressembler à un personnage de dessin animé.
La culture populaire et underground japonaise est définitivement sortie de l'ombre !
C'est également la preuve que les autorités japonaises ont pris conscience de l'importance de l'animation dans la balance commerciale et dans le rayonnement à l'étranger du pays . source

Conclusion du document trouvé sur Arte:
Citation:
A défaut d’identité propre, on adopte un déguisement. Peut-être est-ce là l’explication de cet engouement des Japonais pour les jeux de rôles. Mais cette jeunesse fait peut-être simplement preuve d’une impartialité qui nous est étrangère. Une seule chose est sûre : cela les amuse beaucoup.

Ca gêne qui que ces jeunes puissent s'amuser un peu? On va punir tout le monde parce que quelques éléments isolés ont passé une limite?
Si on applique le même raisonnement aux fachos, qu'est-ce qu'ils vont se prendre dans la tronche!!! Twisted Evil
_________________
"Chez un homme politique, les études c'est quatre ans de droit, puis toute une vie de travers."
(Coluche)
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
akanashi
Ceinture Marron
Ceinture Marron


Inscrit le: 08 Sep 2007
Messages: 57
Points: 1075
Pays, Ville: Paris

MessagePosté le: 10 Mai 2008 13:31    Sujet du message:

 Ce message n'a pas encore été noté.
Répondre en citant

En effet, je trouve beaucoup plus ennuyant les camions hurlants de l'extrême droite pour les passants et les commerçants. C'est dommage qu'il n'y ait pas de mouvement de protestation.

Akihabara est également connu pour ses maids et cosplays. Ca serait dommage pour les touristes qui viendraient que pour ça.
Je parie même que dans l'improbable possibilité qu'il n'y ait plus de cosplays dans la rue, l'endroit perdrait de son attrait et il se passerait l'effet inverse : moins de monde et moins de clients pour les commerçants.

Le groupe, rappelons-le assez petit, était composé essentiellement d'hommes ayant la quarantaine : surement conservateurs.
Je pense qu'il y a une incompréhension et une intolérance envers ce phénomène de mode : le cosplay est pratiqué par les jeunes, essentiellement des filles et les adultes le comprennent mal.
En dressant un parallèle avec la tektonik que beaucoup trouvent ridicule, je doute qu'en France, il y ait un groupe défilant dans la rue pour protester contre cette danse.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Maitre K
Administrateur
Administrateur


Inscrit le: 20 Sep 2003
Messages: 2697
Points: 25951
Pays, Ville: Nishinomiya

MessagePosté le: 10 Mai 2008 16:43    Sujet du message:

 Note du Post : 4   Nombre d'avis : 1
Répondre en citant

Citation:
Je parie même que dans l'improbable possibilité qu'il n'y ait plus de cosplays dans la rue, l'endroit perdrait de son attrait et il se passerait l'effet inverse : moins de monde et moins de clients pour les commerçants.


A la base la clientèle d'Akihabara venait pour l'électronique. Il n'est pas impossible que cette clientèle ait en partie quitté les lieux face à une clientèle d'otaku allant en augmentant.

Citation:
Je pense qu'il y a une incompréhension et une intolérance envers ce phénomène de mode : le cosplay est pratiqué par les jeunes, essentiellement des filles et les adultes le comprennent mal.


Mais en même temps, les jeunes qui pratiquent le cosplay ne sont pas obligés de faire ça dans la rue. Il y a un certain nombre d'évènements en rapport avec le cosplay qui permettent de le pratiquer sans forcément l'imposer à ceux qui n'ont pas envie d'en voir. Qu'on aime ou qu'on aime pas, il faut quand même reconnaitre que c'est assez particulier et que certains pratiquants sont à la limite de la décence (voir la franchisse).

Le problème d'Akihabara c'est, commme je l'ai dit, qu'il n'est pas à la base un quartier dédié à la culture manga (et domaines associés) mais un quartier dédié à l'électronique. On peut facilement comprendre qu'une partie des magasins et de la clientèle du quartier ne voit pas d'un bon oeil l'expansion presque sans limites de certaines pratiques.
_________________
I'm so gifted at findin' what I don't like the most
So I think it's time for us to have a toast
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
ElectronLibre
Modérateur


Inscrit le: 20 Oct 2007
Messages: 1454
Points: 16361
Pays, Ville: Jiyuudenshirando

MessagePosté le: 10 Mai 2008 17:47    Sujet du message:

 Note du Post : 4   Nombre d'avis : 1
Répondre en citant

Salut, Maître K, c'est ElectronLibre en plein délire, content d'avoir à te donner la réplique. J'espère que tu te portes comme un charme. Tu viens de dire:
Citation:
Qu'on aime ou qu'on aime pas, il faut quand même reconnaitre que c'est assez particulier et que certains pratiquants sont à la limite de la décence (voir la franchisse).


Est-ce aussi particulier que des acteurs japonais jouant des rôles de femmes dans le kabuki d'hommes ou des actrices de Takarazuka tenant des rôles d'hommes?

La différence entre le cosplay d'une part et, d'autre part, le kabuki et takarazuka ne serait-elle pas que le premier ne jouit pas de la valorisation institutionnelle dont bénéficient les seconds? Je ne sais pas si on placarde beaucoup d'affiches dans les rues pour tenir les gens au courant des dates de cosplay, par contre on peut facilement voir, en ville, des affiches publicitaires pour les représentations de kabuki et de takarazuka.
Citation:
sans forcément l'imposer à ceux qui n'ont pas envie d'en voir.

Si je n'ai pas envie que des distributeurs de publicité me cassent les pieds, je décline poliment ou bien je trace, et je fais pareil avec les hosts de bar qui me prennent pour un type ayant du blé à claquer pour une bouteille à quelques bons milliers de yens. Je peux faire pareil avec les cosplayers. Ce ne sont pas des agressifs, quand même... hormis quelques hurluberlus qui, comme tu dis, ont dépassé les bornes... mais de là à sanctionner tous les autres et à les refouler dans des endroits prévus pour ce genre de manif à certaines dates... Et puis:
Citation:
Il n'est pas impossible que cette clientèle ait en partie quitté les lieux face à une clientèle d'otaku allant en augmentant.

Ben, les otakus ne sont pas que des allumés du ciboulot monomaniaques, ils peuvent être juste un peu plus passionnés que l'ordinaire mortel que je suis; ce sont aussi de sacrés consommateurs, il y a bien des otakus mordus d'informatique capables d'investir à bloc pour leur passion, non?
Et si la clientèle otaku augmente, de quoi le tiroir-caisse se plaint-il?

En fait, pour les cosplayers, le but de la manoeuvre ne serait-il pas de signaler gentiment à des gens comme toi et moi qu'ils existent et qu'ils ont d'autres aspirations assorti d'un sacré mal-être? Et qu'un peu de fantaisie dans la vie ne tue personne? C'est pas eux qui vont révolutionner le Japon et, d'ailleurs, pour se montrer, ils doivent se déguiser, et pour se déguiser, il leur faut investir, donc encore une fois tiroir-caisse. Pourquoi interdire à la jeunesse de tenter une forme de communication pacifique avec les passants? C'est surtout du visuel.

Si on les confine en des lieux clos à des moments précis, le phénomène perd tout son sens. Au lieu de refuser, faudrait pas que les adultes japonais et en premier lieu les parents fassent preuve de plus de tolérance et de compréhension? Ou alors, on veut simplement les faire taire? Et puis, si on veut réglementer la chose, pourquoi ne pas tenter un compromis du type, présence de cosplayers autorisée en ces lieux dédiés au veau d'or entre telle et telle heure?

Le cosplayer bouc-émissaire, hein? Combien de commerçants ont appelé la police lorsque des fachos sont venus beugler devant leurs vitrines? Ca aussi, ça peut en gêner plus d'un, non? Les policiers ont-ils déjà fait la chasse à des fachos qui troublaient l'ordre public? A moins que troubler l'ordre public avec des messages de haine fassent partie de l'ordre public... Rolling Eyes Rolling Eyes Deux poids, deux mesures pour la liberté d'expression?
Tiens! Ceux qui connaissent Akihabara pourraient-ils nous dire s'il y a déjà eu des démonstrations de fachos là-bas et comment les commerçants ont réagi?
_________________
"Chez un homme politique, les études c'est quatre ans de droit, puis toute une vie de travers."
(Coluche)
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gillou
Modérateur


Inscrit le: 22 Mai 2004
Messages: 1150
Points: 11374
Pays, Ville: De retour à Paris

MessagePosté le: 10 Mai 2008 18:35    Sujet du message:

 Note du Post : 3   Nombre d'avis : 2
Répondre en citant

Maitre K a écrit:
Mais en même temps, les jeunes qui pratiquent le cosplay ne sont pas obligés de faire ça dans la rue. Il y a un certain nombre d'évènements en rapport avec le cosplay qui permettent de le pratiquer sans forcément l'imposer à ceux qui n'ont pas envie d'en voir. Qu'on aime ou qu'on aime pas, il faut quand même reconnaitre que c'est assez particulier et que certains pratiquants sont à la limite de la décence (voir la franchisse).


Dans ce cas, il faudrait interdire toute manifestation publique car on trouvera toujours des gens pour dire que ca fait trop de bruit et que de toute façon ils n'aiment pas ça. Supprimons tous les festivals (Ok les festivals c'est plus ponctuel mais n'empêche), les matsuris (ben oui quoi on est pas obligé d'aimer et pis ca aussi ca fait du boucan!), interdisons aux performers de rue d'exercer leur talent notamment à Shinjuku le weekend lorsque les rues deviennent piétonnes, etc etc. Moi j'aurai bien demandé à certains magasin de baisser un peu le volume de leur musique, car ca avait comme une tendance à me faire fuir!

On est toujours le gêneur de quelqu'un, un jour ou l'autre. Si on commence à vouloir parquer les gens dans des "réserves" spéciales sur cette base-là, alors on peut s'en prendre à quasi n'importe quelle catégorie. Les manifestations qu'on aime pas, on est pas obligé de les regarder, quant au boucan et bien on supporte tous en ville des bruits qu'on pas tellement envie d'entendre. Alors encore une fois, si on veut interdire à Tokyo les manifs de particuliers non expréssément autorisées, soit, mais alors qu'on ne fasse pas deux poids deux mesures comme disait ElectronLibre et qu'on s'en prenne réellement a tous ces types de manifs, et pas seulement à des ados aux goûts que l'on a le droit de trouver douteux, mais qui au moins ne font de mal à personne. Je ne suis pas loin de penser, comme Electron, que ces jeunes sont des boucs émissaires, tout simplement parce qu'ils dérangent de par leur indépendance et leur non-subordination à un ordre préétabli. Mais encore une fois, ce sont des rebelles bien soft....
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    ForumJapon.com Index du Forum -> Echos Divers Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page 1, 2, 3, 4  Suivante
Page 1 sur 4

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB 2.0.16 © 2001, 2002 phpBB Group (Traduction par : phpBB-fr.com)