Forum Japon

 

[ S'enregistrer ]   [ Rechercher ]    [ Liste des Membres ]    [ Groupes d'utilisateurs ]   [ FAQ ]  
[ Connexion ]   [ Mes messages privés ]   [ Profil ]
Yasukuni, le film

Recherche Rapide :
Aller à la page Précédente  1, 2, 3
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    ForumJapon.com Index du Forum -> Echos Divers
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Herikutsuya
4eme Dan
4eme Dan


Inscrit le: 30 Juil 2007
Messages: 294
Points: 8192
Pays, Ville: Rokko Island , Kobe entre 2 hotels

MessagePosté le: 09 Avr 2008 14:58    Sujet du message:

 Ce message n'a pas encore été noté.
Répondre en citant

Citation:
De la confrontation des idees ne peut sortir de toute facon que quelque chose de positif et je pense que tu seras d'accord avec moins sur ce point.


Tout-a-fait , du moins je l'espere , je ne suis pas du tout contre ce film bien au contraire.
Sinon , oui , apparemment , il ne passera que dans des petites salles , voyons ce qu'il adviendra dans le futur puisque de plus en plus de cinemas decident de le passer ( Ca me fait penser au suivisme que relatait Michael le voyageur sur le fait que les Japonais imitaient celui qui enfreignait une regle avec son exemple du passage pieton si je me souviens bien, il faut une sorte de " pionnier " qui fait ensuite boule de neige or ce fut le cas.Il y a donc peut-etre de l'espoir ) mais , au moins , la polemique a fait quelque peu parler de ce film puisque la television en a fait meme echo si j'en crois Junglebee.
_________________
L'abus de faux rhum est nuisible a la sante !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Novecento
Ceinture Bleue
Ceinture Bleue


Inscrit le: 29 Avr 2006
Messages: 30
Points: 560
Pays, Ville: Chatenay-Kariya / France-Japon

MessagePosté le: 11 Avr 2008 00:45    Sujet du message:

 Ce message n'a pas encore été noté.
Répondre en citant

Une dépêche qui remonte à février donnant un exemple de la teneur du discours nationaliste et militariste dont on parlait dans ce fil. Il ne s'agit rien de moins que les propos du maire actuel de Tôkyô. Ceci dit, aussi fondée soit la critique , cette dernière est formulée, sur un ton assez agressif, par la presse nord coréenne donc prudence pour ce qui est de la restitution des propos de Ishihara.

Maintenant, je serais presque certain que ses paroles traduisent ses convictions. Quoi qu'il en soit c'est tout le lobby d'extrême droite qui peut se flatter d'avoir trouvé en cet homme illustre un porte-parole qui a le sens de la formule...


Citation:
La Corée du Nord a accusé le maire de Tokyo de rêver d'une nouvelle invasion japonaise en Asie et l'a comparé à Adolf Hitler pour avoir dit que seul un missile nord-coréen pourrait réveiller le Japon.

Dans une interview récente, M. Ishihara, connu pour son franc-parler, a reproché aux Japonais de perdre leur identité nationale.

"Le Japon est de plus en plus colonisé par les Etats-Unis et les Japonais sont en train de perdre leur identité nationale", a-t-il regretté. "Si la Corée du Nord envoie un missile sur le Japon, ça pourrait les faire changer".

L'agence de presse officielle nord-coréenne KCNA a qualifié le maire de la plus grande métropole du monde de "Hitler japonais".

"Ishihara est un militariste pur et dur, imprégné jusqu'à la moëlle du militarisme qui a mené le Japon à la destruction au siècle dernier", a écrit KCNA.

"C'est pourquoi il nie et blanchit l'histoire criminelle du Japon et s'efforce de tout faire pour qu'elle se répète", a ajouté l'agence, en condamnant son "désir ardent pour l'agression".

KCNA a également répliqué vertement aux propos de M. Ishihara affirmant que beaucoup d'anciennes colonies en Asie et dans le reste du monde avaient remercié le Japon pour leur avoir permis d'accéder à l'indépendance grâce à la guerre qu'il a menée contre les puissances coloniales européennes.

"Les impérialistes japonais ont apporté des souffrances indescriptibles et du malheur au peuple de Corée et à d'autres Asiatiques", a répondu KCNA.

Le Japon a occupé d'une poigne de fer la péninsule coréenne entre 1910 et 1945. Il n'entretient pas de relations diplomatiques avec la Corée du Nord.

En 1998, Pyongyang a tiré un missile au-dessus du Japon qui s'est abîmé dans le Pacifique et a procédé en 2006 à son premier essai nucléaire.

M. Ishihara prône la révision de la Constitution pacifiste du Japon, héritée de la défaite, afin que les Japonais puissent avoir leur propre armée et se débarrassent des bases américaines où sont stationnés environ 40.000 soldats.

_________________
Pô Pô Pô hato Pô Pô!
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Herikutsuya
4eme Dan
4eme Dan


Inscrit le: 30 Juil 2007
Messages: 294
Points: 8192
Pays, Ville: Rokko Island , Kobe entre 2 hotels

MessagePosté le: 17 Avr 2008 01:31    Sujet du message:

 Ce message n'a pas encore été noté.
Répondre en citant

Novecento a ecrit :
Citation:
Quoi qu'il en soit, l'auto-critique est taxée de masochisme et anti-patriotique par cette même extrême droite, s'exprimant à travers Tomomi, et qui n'hésite pas à menacer tous ceux qui osent élairer le passé militariste de leur pays sous un jour critique.


Elle serait d'ailleurs meme passee a l'acte puisque Koichi Kato, un depute conservateur , aurait ete victime d'incendies criminels a son domicile et son bureau le 16 aout 2006 apres avoir critique les visites annuelles de Koizumi au sanctuaire.
_________________
L'abus de faux rhum est nuisible a la sante !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
ElectronLibre
Modérateur


Inscrit le: 20 Oct 2007
Messages: 1454
Points: 16361
Pays, Ville: Jiyuudenshirando

MessagePosté le: 17 Avr 2008 05:57    Sujet du message:

 Ce message n'a pas encore été noté.
Répondre en citant

Le depute Koichi Kato, on s'en doute, n'est pas le premier a avoir fait les frais de cette pratique des represailles dont les sympathisants de l'extreme-droite japonaise sont coutumiers.

En 1990, le maire de Nagasaki a ete blesse pour avoir explicitement affirme que l'empereur Hirohito est responsable de la guerre; en 1987, un journaliste d'Asahi Shimbun, lui, n'a pas eu autant de chance.

Citation:
Des débris calcinés et un homme gisant, le ventre ouvert à la manière du « bien-mourir » des guerriers (seppuku) : tel était le spectacle que donnait, dans la soirée du 15 août, anniversaire de la reddition du Japon, la maison du député de la majorité libéral-démocrate Koichi Kato, dans le département de Yamagata (nord de Honshu). Le coupable, Masahiro Horigome, 65 ans, inculpé d’incendie criminel, appartient à un groupuscule d’extrême droite. Il avait voulu protester par son acte contre les prises de position de l’ancien secrétaire général du Parti libéral-démocrate (PLD), qui critique les visites du premier ministre Junichiro Koizumi au sanctuaire Yasukuni où sont honorées, parmi les âmes des morts pour la patrie, celles de criminels de guerre.
(...)
Le Japon n’a pas de parti politique de droite. Mais un millier de groupuscules extrémistes (parfois de quelques membres), pour la plupart liée à la pègre, pratiquent un patriotisme militant.
(...)
Le terrorisme de droite n’est pas nouveau en soi : en 1990, le maire de Nagasaki fut blessé pour avoir accusé l’empereur Showa (Hirohito) d’être responsable de la guerre ; trois ans auparavant, un journaliste d’Asahi Shimbun avait été tué par un extrémiste ; en 2005, des cocktails Molotov embrasés étaient découverts devant la maison de Yotaro Kobayashi, président de Fuji Xerox, connu pour sa position favorable à la Chine.
(...)
integralite de l'article sur ce site

Comme vous l'avez devine, c'est la liberte d'expression qui est en jeu; jusqu'a quel point les limites de cette liberte peuvent-elles etre repoussees au Japon, des lors que des sujets sensibles sont abordes? Et quelle est la marge de manoeuvre des artistes en la matiere?

Ceci dit, plus je consulte la presse et plus je pense qu'un Japonais ou une Japonaise n'aurait peut-etre pas pu realiser ce film car une telle entreprise aurait immediatement suscite une ferme opposition, etouffant le projet dans l'oeuf. Dans l'etat actuel des choses, il fallait peut-etre un etranger pour donner l'impulsion de depart. En realisant "Yasukuni", le realisateur chinois ne pouvait pas ne pas etre au courant des risques qu'il courait... Toutefois, il a probablement moins a perdre qu'un eventuel realisateur japonais; le Japon n'est pas son pays bien qu'il y vit depuis environ 10 ans; s'il retourne dans son pays, a priori, il ne peut qu'etre bien accueilli par les autorites chinoises; sur le plan professionnel, sa reputation de cineaste semble deja bien etablie.

En passant, je me demande si un Tibetain aurait pu faire la meme chose en Chine: un film sur le Tibet. Ceux qui ont vecu en Chine ou qui y vont assez regulierement pourraient repondre. L'avis que j'ai actuellement sur le paysage politique chinois me conduirait a dire "non" (sous reserve car je ne suis pas tres attentivement les actualites chinoises). En comparaison, "Yasukuni" a eu beau suscite une controverse, il y a bien une controverse, ce qui me donne a penser que, en depit de violentes oppositions que certaines actions peuvent soulever, il y a de l'espoir et de la place pour les debats; un debat sur ce que, par exemple, les representants officiels du culte Shinto sont habilites a faire, et puis un debat plus muscle celui-la sur la conduite de la classe politique en general, lequel debat pourrait, a moyen ou a long terme, aboutir a une reforme en profondeur de la classe politique japonaise.

Mais, bon! Tout ce que je dis la n'est que banalites.

Que cela ne nous empeche pas de rever. Wink
_________________
"Chez un homme politique, les études c'est quatre ans de droit, puis toute une vie de travers."
(Coluche)
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Herikutsuya
4eme Dan
4eme Dan


Inscrit le: 30 Juil 2007
Messages: 294
Points: 8192
Pays, Ville: Rokko Island , Kobe entre 2 hotels

MessagePosté le: 17 Avr 2008 08:42    Sujet du message:

 Note du Post : 4   Nombre d'avis : 1
Répondre en citant

Electronlibre a ecrit :
Citation:
Ceci dit, plus je consulte la presse et plus je pense qu'un Japonais ou une Japonaise n'aurait peut-etre pas pu realiser ce film car une telle entreprise aurait immediatement suscite une ferme opposition, etouffant le projet dans l'oeuf.


Pourtant , des realisateurs japonais tel Hara Kazuo realisant des documentaires s'attaquant a des tabous et ayant du succes dans les salles malgre moultes critiques heurtant la sensibilite d'extreme-droite, ils en existent bel et bien :

Citation:
L'armée de l'Empereur s'avance (Yukiyukite shingun, 1987), film hautement original et fortement sujet à controverse, a marqué l‘entrée d’un talent d’importance dans le monde du cinéma international: celui du documentariste japonais, Hara Kazuo. A la sortie de ce film, la Guilde Japonaise des Réalisateurs a remis au cinéaste le prix du Meilleur Nouveau Réalisateur. Pour un documentaire, le film a fait un nombre d’entrées anormalement élevé au Japon, où il a aussi été l’objet d’un commentaire critique considérable, notamment une compilation de cinquante-cinq articles, rédigés par differents critiques et parus à l’origine dans diverses publications.2

L'armée de l'Empereur s'avance a pour protagoniste un vétéran de la guerre du Pacifique, Okuzaki Kenzõ, qui s'efforce d'établir l’inventaire des crimes de guerre commis par les soldats japonais durant l’occupation de la Nouvelle Guinée pendant la seconde guerre mondiale, crimes allant du meurtre au cannibalisme. Okuzaki met l’empereur Hirohito sur la sellette durant toute la durée du film, s’en prenant ainsi à l’un des plus forts tabous du Japon (Okuzaki s’était déjà rendu tristement célèbre au Japon en attaquant l’empereur à coups de billes avec un lance-pierres en 1969). C’est pour cette raison que le film de Hara n’a jamais été diffusé à la télévision japonaise et que les plus grandes sociétés de


--------------------------------------------------------------------------------
92
production ont eu peur de se charger de sa distribution.3 Cette œuvre provocatrice n’était pas le premier film de Hara, ce n’était pas non plus la première fois qu’il se trouvait au centre d’une polémique.


De meme que les ecrivains comme Yoichi Higuchi qui n'ont pas leur langue dans leur poche pour denoncer a travers leurs ecrits et entretiens la " propagande nationaliste que certains politiciens et medias essaient de faire passer ".
http://www.liberation.fr/transversales/weekend/261596.FR.php

Le Japon ne correspond tout de meme pas a une dictature ou la liberte d'expression n'aurait pas le droit de cite , il est vrai que la censure du film Yasukuni apparait comme inquietante mais , a l'instar de l'ecrivain sus-cite , je pense que les citoyens japonais ne sont pas dupes et que , malgre certaines apparences , ils veilleront a ce que l'extreme-droite ne reussisse pas ses objectifs.Pour moi , il se trouve dans les citoyens japonais l'espoir.
_________________
L'abus de faux rhum est nuisible a la sante !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
ElectronLibre
Modérateur


Inscrit le: 20 Oct 2007
Messages: 1454
Points: 16361
Pays, Ville: Jiyuudenshirando

MessagePosté le: 17 Avr 2008 09:46    Sujet du message:

 Ce message n'a pas encore été noté.
Répondre en citant

Herikutsuya a dit:
Citation:
Le Japon ne correspond tout de meme pas a une dictature ou la liberte d'expression n'aurait pas le droit de cite , il est vrai que la censure du film Yasukuni apparait comme inquietante mais , a l'instar de l'ecrivain sus-cite , je pense que les citoyens japonais ne sont pas dupes et que , malgre certaines apparences , ils veilleront a ce que l'extreme-droite ne reussisse pas ses objectifs.Pour moi , il se trouve dans les citoyens japonais l'espoir.


Me suis-je mal exprimé? J'ai pourtant dit:
Citation:
En comparaison, "Yasukuni" a eu beau suscite une controverse, il y a bien une controverse, ce qui me donne a penser que, en depit de violentes oppositions que certaines actions peuvent soulever, il y a de l'espoir et de la place pour les debats; un debat sur ce que, par exemple, les representants officiels du culte Shinto sont habilites a faire, et puis un debat plus muscle celui-la sur la conduite de la classe politique en general, lequel debat pourrait, a moyen ou a long terme, aboutir a une reforme en profondeur de la classe politique japonaise.


Et puis, je n'ai jamais dit ni même laissé entendre que le Japon est une dictature d'où la liberté d'expression est bannie. Je te remercie d'avoir répondu indirectement à une question que je me posais mais que je n'ai pas eu le temps de travailler (la question des précédents en matière de productions artistiques attaquant les tabous de la société japonaise).

L'empereur du Japon est un symbole auquel la plupart des politiciens font du "lip service". Mais l'autorité réelle n'est pas exercée par l'empereur, elle est le fait d'hommes politiques dont les plus influents ne sont sans doute pas les moins virulents. Lorsque l'on critique le fonctionnement du sanctuaire Yasukuni, ce ne sont pas seulement les morts que l'on offense, c'est aussi une certaine partie de la classe politique japonaise que l'on critique, notamment ceux que satisfait le fait de voir des criminels de guerre de classe A trôner à côté de simples soldats dont la plupart peuvent être (ça, c'est une question de point de vue) considérés comme des héros (Qu'est-ce qu'un héros, d'ailleurs?); criminels de classe A qu'il faut donc, si la chose se passe publiquement, vénérer au même titre que le guerrier, le soldat.

Hormis la question des précédents où je me suis mal informé (je te le concède) sur le reste il n'y a guère de différence. Ceci dit, un bon point pour toi! Wink
_________________
"Chez un homme politique, les études c'est quatre ans de droit, puis toute une vie de travers."
(Coluche)
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
ElectronLibre
Modérateur


Inscrit le: 20 Oct 2007
Messages: 1454
Points: 16361
Pays, Ville: Jiyuudenshirando

MessagePosté le: 18 Avr 2008 03:42    Sujet du message:

 Ce message n'a pas encore été noté.
Répondre en citant

Toujours sur "Yasukuni", voici des extraits d'un article mis en ligne le 13 avril. Cet article propose un parallèle entre la ligne éditoriale de la NHK et la ligne de conduite d'un cinéaste subventionné par des fonds publics.
Citation:
Confusion reigns after 'Yasukuni' doesn't tell us how to feel

By PHILIP BRASOR

(...)promote Japan's "national interests" in its overseas broadcasts.
(...)
the connection between government funding and the right of free expression. In the case of "Yasukuni," which is directed by Chinese filmmaker Li Ying, a 20-year resident of Japan, at least part of the controversy centers on a ¥7.5 million grant that the production received in 2006 from the Agency for Cultural Affairs.
(...)
Liberal Democratic Party lawmaker Tomomi Inada, who is also a lawyer, has questioned whether or not the movie deserved such a grant, saying that it shouldn't be given to projects with a political agenda.
(...)
In the one story, you have politicians complaining that an independent documentary film is biased, while in the other you have a public broadcaster essentially promising to follow the government slant on whatever news it conveys overseas.
(...)
Shigetaka Komori (...) clearly equates "international broadcasting" with state-controlled media.(...)
As far as "Yasukuni" goes, some politicians have complained that the movie is not neutral, and their primary impulse is the same as Komori's, which is to ensure that Japan and its policies are presented in a favorable light. "Yasukuni" is viewed by both the media and the authorities as a foreign production — the director's nationality is the most prominent consideration in any report on the controversy. To them, the movie automatically assumes a certain bias since it is a film about a Japanese issue that was not made by a Japanese person.
(...)
documentary filmmaker Tatsuya Mori's (...) idea is what connects Shigetaka Komori to Tomomi Inada. Neither of these authority figures trusts viewers to make up their own minds about the information they receive. Komori believes that overseas viewers of NHK World broadcasts will not form a correct idea of Japan's interests unless those interests are conveyed exclusively; while Inada thinks that anyone who sees "Yasukuni" will come away from it hating Japan.

Both of these positions are inherently patronizing, which brings to mind a comment a Japanese friend made after seeing "Yasukuni." She said that all the local reports about the movie stress that it has no narration. Japanese people have been raised on NHK-produced documentaries, which could be described as overnarrated: The visuals and dialogue are reinforced with redundant voiceover whose content and tone implicitly tell viewers how to process what they're seeing and hearing. The trouble many Japanese will have with "Yasukuni," she said, is not that it brings up difficult issues, but that it doesn't tell them how they're supposed to feel about them.


Arrow Li Ying se voit reprocher un supposé parti pris qui transparaîtrait dans la manière dont son film a été réalisé. Personnellement, je me demande si on peut réaliser quoi que ce soit sans parti pris. Exiger la neutralité absolue, ce qui présuppose donc l'absence de jugement, a quelque chose d'exhorbitant. Un réalisateur est un être humain qui vit, pense, agit selon une ou des perspectives, a un regard, fait preuve d'une sensibilité qui lui sont propres. Le regard d'un étranger sur le Japon doit-il être nécessairement disqualifié par avance? Komori et Inada sont-ils forcément plus objectifs que Li-Ying ou vous ou moi? Sont-ils à même de dire objectivement la vérité sur leur pays?
Arrow On présume que les spectateurs sont incapables de faire la part des choses. Mais qui a éduqué ces spectateurs, qui a formaté, domestiqué en quelque sorte leur regard, et leurs oreilles? Lorsque les organes d'information passent des décennies à poser des balises narratives à tous les coins d'écran, il ne faut pas s'étonner du résultat auquel on arrive: une certaine paresse intellectuelle bien naturelle. Dire que les spectateurs ne sont pas capables de faire preuve d'une approche discriminante face aux contenus qui leur sont proposés équivaut à travestir la vérité qui est qu'on les a rendus, ou que l'on voulu les rendre inaptes à la critique.
Arrow la vérité défendue par une partie du LDP sympathisant avec l'extrême-droite ne relève pas d'un parti-pris? Rolling Eyes Rolling Eyes C'est quand même piteux, cette piètre tentative de monopoliser le discours politique, de s'arroger un copyright sur la définition de l'objectivité, de... défendre la conception d'un art à la botte des politiques.

Laissons donc les Japonais penser par eux-mêmes, et s'ils ne le font pas assez, poussons les gentiment dans cette direction.

EDIT: article entier
_________________
"Chez un homme politique, les études c'est quatre ans de droit, puis toute une vie de travers."
(Coluche)
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
ElectronLibre
Modérateur


Inscrit le: 20 Oct 2007
Messages: 1454
Points: 16361
Pays, Ville: Jiyuudenshirando

MessagePosté le: 19 Avr 2008 02:51    Sujet du message:

 Ce message n'a pas encore été noté.
Répondre en citant

Snif! Snif! N'ont rien compris!!! Crying or Very sad
Citation:
Rightists' 'Yasukuni' preview gets thumbs down
By TAKAHIRO FUKADA
Staff writer

At a special preview of "Yasukuni" demanded by rightwing groups, some of the 150 members criticized the controversial, but award-winning, documentary about the so-named Tokyo war shrine and even threatened to sue the state for subsidizing part of its production.
(...)
"Speaking straight, (this is) an anti-Japanese film. There is no doubt," Seishuro Nakao, an executive of a rightwing group, told the audience after the preview, which was held at the Loft Plus One live music club in Tokyo's Shinjuku Ward.
(...)
Another said the movie should not be shown in Japan because it would give the impression that the war Japan waged was an act of aggression.
(...)

Le pompon se trouve plus loin dans le même article:
Citation:
Mitsuhiro Kimura, one of the preview's organizers and the president of Issui-kai, a rightist group, "I would like to produce a pro-Yasukuni movie with about ¥15 million" in agency subsidies.(...)

Démagogie et langue de bois en action!
Arrow prétendre que le but de ce film est de critiquer Yasukuni; mais ce n'est pas le sanctuaire qui est en jeu. Si j'ai bien compris l'intention d'un film... que je n'ai pas encore vu... il s'agit plutôt de montrer différents points de vue; mais l'extrême-droite se comporte comme si elle possède un droit de propriété sur Yasukuni;
Arrow un film dit "pro-Yasukuni", dans ce cas, est une expression qui ne veut pas dire grand-chose; traduction plus appropriée=film pro-extrême droite japonaise!!!... Est-ce que le camp opposé aura le droit de critiquer ce film et d'exiger le visionnage de... "Yasukuni II" avant d'autoriser sa diffusion nationale et internationale? Est-ce que des Japonais opposés au révisionnisme auront le droit de protester, de manifester contre la projection de ce film sans se faire molester? Ou bien est-ce que l'on aura le droit de téléphoner au "sponsor" Kimura pour lui balancer des insultes à la tête? ...

Il me paraît évident que les adversaires du révisionnisme n'iront pas jusque-là et que le dialogue n'est pas équilibré du tout.

Conclusion: EDIT franchement, je me demande comment ça va se terminer...

Je vous jure: il y a des jours comme ça. Crying or Very sad
_________________
"Chez un homme politique, les études c'est quatre ans de droit, puis toute une vie de travers."
(Coluche)
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Michael_Voyageur
Administrateur
Administrateur


Inscrit le: 21 Sep 2003
Messages: 2578
Points: 47643
Pays, Ville: Paris, France - Tokyo, Japan

MessagePosté le: 05 Mai 2008 16:36    Sujet du message: Ca se joue a Shibuya

 Ce message n'a pas encore été noté.
Répondre en citant

A ce sujet petite anecdote,

j'ai vu que le film se joue actuellement a Shibuya, au cine "Amuse" (juste a cote du grand magasin Tokyu).
Je suis passe devant et appercu les affiches, en meme temps je m'appercois qu'il y a un attroupement devant l'entree : il y avait deja un camion de policier rempli d'agents statione en permanence juste en face de l'entree. Quelques noir americains (enfin a l'accent ils avaient l'air americains) qui s'etaient donnes rendez-vous la et attendaient le debut de la seance. Plus un japonais a l'air amiable qui distribuait des tracts, malheureusement je regrette de pas en avoir pris, j'ai horreur des tracts donc sur le coup j'ai decline et suis entre pour voir s'il y avait des places, malheureusement un des personel du cinema qui etait aussi dans l'entree m'interpele pour me dire qu'il n'y a plus aucune place de libre, decu donc je passe mon chemin.
En tout cas meme si ce petit cinema passe parfois de bon films (recemment j'y ai vu "le scaphandre et le papillon") j'ai rarement vu autant de monde attroupes a l'entree: 2 persones du cinema qui n'arretaient pas de dire a tous le monde "zenseki kanbai..." (toutes les places sont prises), 2 distributeurs de tracts, 2 ou 3 policiers qui surveillaient l'entree (plus encore plusieurs dans la fourgonette), plusieurs etrangers qui s'attendaient la... Joyeux bazar juste pour un film documentaire...

J'irais jeter un oeil un autre jour, voir deja quel est ce tract qui etait distribue a l'entree, et si je peux enfin avoir une place...

_________________
Michael_Voyageur

Live as if you were to die tomorrow
Learn as if you were to live forever...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur Yahoo Messenger
ElectronLibre
Modérateur


Inscrit le: 20 Oct 2007
Messages: 1454
Points: 16361
Pays, Ville: Jiyuudenshirando

MessagePosté le: 13 Juil 2008 04:14    Sujet du message: Le film "Yasukuni" face aux terroristes de l'intérieur

 Note du Post : 3   Nombre d'avis : 1
Répondre en citant

Opposés à la liberté d'expression, certaines personnes affirment avoir été mandatées par les puissances célestes pour parler au nom de ces dernières. Il est vrai que quand l'on n'a pas beaucoup d'arguments à faire valoir et que l'on est, en outre, habité par un orgueil démesuré et un niveau de réflexion et de sensibilité proche de la "néantitude", la panoplie des moyens pour se faire entendre se rétrécit très vite ; les dieux et les bombes:
Citation:
Bomb threats made ahead of screening of controversial film 'Yasukuni' in Kochi

KOCHI -- Telephone calls threatening to blow up a Kochi prefectural hall that is due to screen the controversial documentary "Yasukuni" on July 21 were made to the hall and the prefectural government headquarters, it has been learned.

Prefectural police are investigating the calls on suspicion of forcible obstruction of business.

Officials at the Kochi prefectural residents' cultural hall, where the film will be screened, said a man phoned the hall's office at about 9:50 a.m. on Wednesday and said "If you screen 'Yasukuni' there'll definitely be divine retribution. I will blow up the hall."

Shortly before 10 a.m., a man phoned the prefectural government headquarters and said, "I want you to connect me to the governor. The man told a secretarial worker who took the call, "If you screen 'Yasukuni,' I'll blow up the hall. Tell the governor that." It remained unclear if the two calls were made by the same person.

Prefectural police and the prefectural cultural foundation in charge of the hall are considering safety measures.

The representative of the "association to watch the film 'Yasukuni' in Kochi," which is sponsoring the screening, said there were no plans to halt the film directed by Ying Li.

"We have no intention of stopping the screening. We want to provide tight security on the day," the representative said.

(Mainichi Japan) July 12, 2008
(Source : Mainichi Japan, July 12, 2008)

Ca s'appelle une menace terroriste.
_________________
"Chez un homme politique, les études c'est quatre ans de droit, puis toute une vie de travers."
(Coluche)
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    ForumJapon.com Index du Forum -> Echos Divers Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page Précédente  1, 2, 3
Page 3 sur 3

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB 2.0.16 © 2001, 2002 phpBB Group (Traduction par : phpBB-fr.com)