Forum Japon

 

[ S'enregistrer ]   [ Rechercher ]    [ Liste des Membres ]    [ Groupes d'utilisateurs ]   [ FAQ ]  
[ Connexion ]   [ Mes messages privés ]   [ Profil ]
L'infidélité au Japon

Recherche Rapide :
Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    ForumJapon.com Index du Forum -> Japon
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Olrik
Ceinture Blanche
Ceinture Blanche


Inscrit le: 05 Mar 2007
Messages: 273
Points: 0

MessagePosté le: 25 Fév 2008 06:44    Sujet du message: L'infidélité au Japon

 Note du Post : 4   Nombre d'avis : 1
Répondre en citant

Bon, je résume tout de suite, je ne trompe personne. Du moins, pas encore.

Mais après recherche, et mis à part le sujet "Les japonais sont-ils volage avant le mariage ?", et "les chiffres du divorce au japon", je n'ai rien trouvé de concluant.



Quid donc de l'infidélité, et de sa perception dans la société japonaise ? Y est-elle plus tolérée, plus acceptée ou au contraire, plus condamnée ? Et qu'en est-il de cette perception de l'infidélité au Japon, est-elle comparable avec nos critères et principes judéos-chrétiens, ou bien éloignée ?

Y'a-t-il une reconnaissance légale de l'infidélité ? Et qu'en est-il du point du vue législatif ?

Je vous invite à tous partager votre point de vue, que vous soyez marié(e) ou célibataire, fidèle ou infidèle, moraliste ou immoral(e), que vous ayez une expérience significative ou non, une approche curieuse ou un développement théoricien du sujet !



Quelques pages traitant du point de vue Français:


L'adultère par Wikipédia avec statistiques

Enquête sur l'infidélité paru dans l'Express
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sakana ôji
3eme Dan
3eme Dan


Inscrit le: 25 Oct 2007
Messages: 760
Points: 6111
Pays, Ville: tokyo

MessagePosté le: 25 Fév 2008 07:15    Sujet du message:

 Note du Post : 3   Nombre d'avis : 1
Répondre en citant

Une société est composée d'individus et, au Japon comme en France, être trompé par la personne qu'on aime brise le coeur. Donc même si l'image du salaryman volage et de sa bobonne effacée est plus récurente au Japon qu'en France, ça ne veut pas dire que l'infidélité y est mieux acceptée. L'exclusivité qu'on attend de l'être aimé est je pense quelque chose d'universel et d'incontrolable, quelque soit les principes religieux ou culturels.
_________________
www.japotexte.wordpress.com
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
remuka
7eme Dan
7eme Dan


Inscrit le: 22 Sep 2003
Messages: 2422
Points: 27072
Pays, Ville: Tokyo, Setagaya-ku

MessagePosté le: 25 Fév 2008 07:46    Sujet du message:

 Note du Post : 3   Nombre d'avis : 1
Répondre en citant

Moui, surement.

Il y a quand meme un truc que j'ai entendu plusieurs fois ici et qu'on ne m'a jamais sorti en France, c'est "si tu me trompes, debrouilles toi pour ne pas te faire griller". Pas "ne me trompe pas", ou, "si tu me trompes, je te tue". Ca fait une nuance de taille.

J'y vois une espece de resignation fataliste face a au caractere volage ineluctable des hommes - reel ou suppose, la n'est pas le probleme (ou est-ce le probleme ?). Je note quand meme que cette resignation est variable avec l'age du capitaine : a 20 ans, mademoiselle a encore beaucoup d'illusions sur les hommes et sur l'amour. A 30, elle en a deja nettement moins...
Les fuuzoku, ca semble passer egalement nettement mieux qu'une "vraie maitresse" egalement : de toute facon, c'est "shikata nai", et au moins ca ne risque pas de mettre en peril la stabilite du menage sur le long terme (on ne tombe pas amoureux d'une prostituee, non ? Si ?). En meme temps nos grand-parents allaient aussi "au bordel" de temps en temps non ?
Je me suis egalement laisser dire qu'il n'y a encore pas si longtemps (disons jusque apres-guerre), entretenir une voire plusieurs maitresses (j'ai oublie le terme consacre en japonais) etait considere non seulement comme normal, mais aussi comme une emanation du statut social d'un homme, de son degre de reussite.

Je note egalement que les reseaux de deai-kei fleurissent ici comme en France - apres tout, Mixi ca sert aussi a ca : sous une forme edulcoree, pour moi on a bien affaire a un site pouvant etre tout a fait utilise comme un site de rencontre (plutot oriente pour un public feminin pour le coup - et comme ca n'est jamais explicite, la morale est sauve ouf).
_________________
Sucre. | Candyland.jp
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
blablatus
1ere Dan
1ere Dan


Inscrit le: 18 Oct 2003
Messages: 277
Points: 2798

MessagePosté le: 25 Fév 2008 08:05    Sujet du message:

 Ce message n'a pas encore été noté.
Répondre en citant

Citation:
deai-kei


J'imagine que tu veux parler des réseaux de rencontre. Comme Meetic par exemple? C'est quoi concrètement?
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Maitre K
Administrateur
Administrateur


Inscrit le: 20 Sep 2003
Messages: 2697
Points: 25951
Pays, Ville: Nishinomiya

MessagePosté le: 25 Fév 2008 09:13    Sujet du message:

 Note du Post : 3   Nombre d'avis : 1
Répondre en citant

Je dirais qu'en général quand on parle de "deai-kei", cela sous-entend rencontres à but sexuel uniquement. C'est moins hypocrite que Meetic: on y cherche pas une âme soeur, mais un sex-friend (ou une maîtresse / amant au mieux).
_________________
I'm so gifted at findin' what I don't like the most
So I think it's time for us to have a toast
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
remuka
7eme Dan
7eme Dan


Inscrit le: 22 Sep 2003
Messages: 2422
Points: 27072
Pays, Ville: Tokyo, Setagaya-ku

MessagePosté le: 25 Fév 2008 09:46    Sujet du message:

 Ce message n'a pas encore été noté.
Répondre en citant

Maitre K a écrit:
Je dirais qu'en général quand on parle de "deai-kei", cela sous-entend rencontres à but sexuel uniquement. C'est moins hypocrite que Meetic: on y cherche pas une âme soeur, mais un sex-friend (ou une maîtresse / amant au mieux).
Mais bien sur Rolling Eyes ... Et les trucs genre JR-Kekkon (JR pour Japan Railways, kekkon pour mariage) dans le train, c'est aussi pour se trouver des sex-friends ?
Pas mal de Japonais(es) considerent meme Mixi comme un site de deai-kei comme un autre, peut-etre juste d'apparence un peu plus acceptable. Je me souviens d'ailleurs d'une histoire de reseau de prostitution sur mixi il n'y a pas si longtemps...

edit : j'avais oublie d'ouvrir ma parenthese a Japonais(es).
_________________
Sucre. | Candyland.jp


Dernière édition par remuka le 25 Fév 2008 10:42; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Maitre K
Administrateur
Administrateur


Inscrit le: 20 Sep 2003
Messages: 2697
Points: 25951
Pays, Ville: Nishinomiya

MessagePosté le: 25 Fév 2008 10:28    Sujet du message:

 Note du Post : 3   Nombre d'avis : 1
Répondre en citant

Je ne sais pas ce que sous-entendent les japonaises quand elles parlent entre-elle, mais entre hommes, lorsque quelqu'un parle explicitement de "deai-kei", on ne parle ni de mixi, ni facebook, ni de myspace ou de site de marriage, mais bien de site pour le sexe et rien d'autre ! En tout cas moi, je me méfierai avant d'utiliser ce mot, afin d'être certain que mon entourage comprenne la même chose que moi, sinon bonjour le quiproquos ! Embarassed
_________________
I'm so gifted at findin' what I don't like the most
So I think it's time for us to have a toast
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
orobas
Ceinture Marron
Ceinture Marron


Inscrit le: 12 Sep 2007
Messages: 192
Points: 1287
Pays, Ville: Kagoshima

MessagePosté le: 25 Fév 2008 12:47    Sujet du message:

 Ce message n'a pas encore été noté.
Répondre en citant

remuka a écrit:
Moui, surement.

Il y a quand meme un truc que j'ai entendu plusieurs fois ici et qu'on ne m'a jamais sorti en France, c'est "si tu me trompes, debrouilles toi pour ne pas te faire griller". Pas "ne me trompe pas", ou, "si tu me trompes, je te tue". Ca fait une nuance de taille.



Une petite precision si possible. Le debrouilles toi pour ne pas te faire griller, c'est dans le sens que le femme ne l'apprenne pas, ou que l'entourage ne l'apprenne pas.
Ce n'est pas tres clair pour moi.
_________________
Je boirai du lait le jour ou les vaches mangeront du houblon.

Ma vision du Japon ou mes conneries au jour le jour
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Junglebee
4eme Dan
4eme Dan


Inscrit le: 30 Nov 2006
Messages: 1310
Points: 10663
Pays, Ville: Californie

MessagePosté le: 25 Fév 2008 12:58    Sujet du message:

 Ce message n'a pas encore été noté.
Répondre en citant

lamentoc a écrit:
Vous n'allez quand même pas me dire que vous espérez des données fiables sur ce sujet?


Tout a fait d'accord... je ne crois pas qu'on trouve des donnees plus fiables que "oui, mais mes collegues disent que leur femme sont ci et ca et donc, faut que je me trouve une maitresse pour assouvir mes besoins naturels..."

Je ne peux pas trop parler du Japon... pas d'experience sur ce plan la.
Je vous donne juste une donnee sur un pays europeens (question de pouvoir comparer): l'Allemagne.
Ils parlent de "Kuckuckskinder" (enfant-coucou... reference a l'oiseau et a sa maniere d'elever ses petits) et les Allemands parlent d'un enfant sur 4 dont le pere officiel ne serait pas le geniteur... (reference: article du Berliner Morgenpost)
Ca fait quand meme beaucoup d'AllemandEUH qui seraient aller voir ailleurs pendant leur vie de couple... par contre, pas de chiffre sur les Allemands... mais ca doit etre kif kif...

Si quelqu'un a des chiffres en France... Wink
_________________
押忍!!
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
muuzen
Ceinture Verte
Ceinture Verte


Inscrit le: 22 Fév 2008
Messages: 35
Points: 316
Pays, Ville: Hanakoganei, Tokyo-to

MessagePosté le: 25 Fév 2008 14:39    Sujet du message:

 Note du Post : 3   Nombre d'avis : 1
Répondre en citant

A mon avis il faut replacer les choses dans leur contexte. Faire un comparatif avec les pays occidentaux ne sert pas vraiment à grand chose vu la différence de culture.

Citation:
Une petite precision si possible. Le debrouilles toi pour ne pas te faire griller, c'est dans le sens que le femme ne l'apprenne pas, ou que l'entourage ne l'apprenne pas.
Ce n'est pas tres clair pour moi.


C'est pareil non? Qu'il ne se fasse pas griller par sa femme sinon ça va poser un réel problème de couple (on se sent toujours plus blessé d'avoir la preuve d'être trompé que d'en douter), et que l'entourage le sache salit l'image de la personne en question - et ça c'est pareil partout, et peut-être plus au Japon, tout dépend de si la personne est encore beaucoup attaché aux coutumes "féodales".

Je pense qu'il est nécessaire de parler des enjeux de l'infidélité:
- Que pourrait faire une femme qui apprend que son mari la trompe? Rien, sauf subir. OK je vais peut-être partir dans le cliché, mais la plupart des femmes japonaises sont mères au foyer afin de pouvoir élever leurs enfants. Ok c'est de moins en moins le cas mais ça reste connu. Une femme qui perd son mari suite à ça, c'est une femme qui n'a plus de revenu, et autant dire qu'au Japon on est pas autant aidé qu'ici, et que les femmes ne se réinsèrent pas si facilement qu'en Europe par exemple. Donc il ne lui reste qu'à accepter je pense.
- Qu'en est-il du point de vue de l'homme? Retournons dans les clichés. Ce n'est pas pour rien que le code civil de 1890 établi par un français n'avait pas plu aux japonais qui avaient demandé une révision(faite par des allemands) avant sa publication en 1898 afin de conserver une grande partie du système féodal. C'est un peu vieux, mais tout ça pour dire qu'au Japon les hommes occupent une place plus importante que les femmes. Pour revenir au modèle de famille que l'on retrouve assez souvent, c'est l'homme qui fait vivre sa famille en travaillant dur etc...Et de par ce fait (c'est une supposition) il peut se permettre une infidélité sans pour autant être blâmé. Il paraît même que ça les rend plus vivables au sein de leur famille!

Après il est clair que l'évolution des sociétés tend à des similitudes entre Japon et Occident(Europe/Amérique), et que les mœurs évoluent de la même façon.
La preuve avec cette article: Divorce au Japon: vers une modification du code civil

Puis je rejoins Remuka sur le concept de Deai-kei et de Mixi. Des amies elles-mêmes m'ont dit que ça leur permettait de rencontrer des gens tout en gardant l'anonymat d'internet (pas d'adresse e-mail, pas de numéro de téléphone, donc pas d'harcèlement possible), chose qui semble plus importante au Japon, vu aussi les manières d'approches entre personnes du sexe opposé.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    ForumJapon.com Index du Forum -> Japon Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivante
Page 1 sur 9

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB 2.0.16 © 2001, 2002 phpBB Group (Traduction par : phpBB-fr.com)