Forum Japon

 

[ S'enregistrer ]   [ Rechercher ]    [ Liste des Membres ]    [ Groupes d'utilisateurs ]   [ FAQ ]  
[ Connexion ]   [ Mes messages privés ]   [ Profil ]
L'infidélité au Japon

Recherche Rapide :
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    ForumJapon.com Index du Forum -> Japon
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
shikalover
5eme Dan
5eme Dan


Inscrit le: 03 Oct 2006
Messages: 1531
Points: 15108
Pays, Ville: Prypiat

MessagePosté le: 25 Fév 2008 14:55    Sujet du message:

 Note du Post : 5   Nombre d'avis : 2
Répondre en citant

Deja Olrik, je vois deux mots differents dans ton premier post. Tu parles d infidelite mais tu mets un lien vers l aldultere egalement.
Je crois que ce sont des choses bien differentes.

L adultere, c est une relation extra conjugale donc forcement concernant des couples maries, rien d autre.

L infidelite, je trouve ca plus personnel. Une sorte de trahison d une relation, d un couple qui s aime, marie ou non. L infidelite va avoir une definition qui depend des couples. Etre infidele, ca peut vouloir dire regarder un autre homme, embrasser une femme ou avoir des relations sexuelles. Des limites qui sont plus ou moins explicitement etablies dans le couple. Une sorte d infidelite consentante qui peut etre tres laxiste ou bien meme inexistante (si tu regardes une autre femme, je te tue!)
Tiens, vous connaissez la celebre question d Ardison : Est ce que s*cer c est tromper?

Aussi, on peut trouver plusieurs types d infidelites. Je ne suis pas docteur, je parle avec mes mots.
L infidelite de besoin : Problemes dans le couple, manque de relations sexuelles, d attention, de reconnaissance. On ira voir quelqu un d autre pour essayer de combler ce manque.
L infidelite narcissique : Meme en etant comble, on veut se sentir beau, desirable, capable de seduire et on va tenter, provoquer le desir chez d autres personnes afin de se rassurer sur son eventuel "pouvoir de seduction".
L infidelite de... euh... non entente? : Les membres du couple n ont pas les memes valeurs, ni les memes limites. Un couple peut tres bien s entendre mais voila, pour monsieur aller au bordel, c est normal mais madame voit ca d un autre oeil.
Il y en a peut etre d autres, allez savoir. Mais si mon dernier exemple est difficilement excusable de la part des conjoint, le premiere, lui, est plus souvent excuse et est plus souvent vu comme un accident de parcours.

On a beau avoir une culture Judeo-chretienne ou l adultere etait (est) interdit (pour les hommes et les femmes), de nombreux couples se permettent maintenant une vision plus large de la fidelite, qui n a plus rien a voir avec ce que l Eglise pronait.
L infidelite va donc dependre des limites que s imposent le couple.

Pourquoi tant d audace et de coquineries? Je ne sais pas...
Peut etre parce que maintenant, on se marie par amour et non pas parce que papa nous force, parce que Monsieur a le porte feuille le plus garni du quartier ou parce que vite vite, la date de peremption approche!

Et il me semble maintenant que meme juridiquement, une personne qui souhaite divorcer avec comme motif l infidelite et mettre les torts sur le dos de son conjoint, devra prouver qu il avait une relation continue avec le meme amant. Plutot qu une infidelite "physique", il faudra prouver une infidelite "sentimentale".
N empeche que, l infidelite reste le premier motif de divorce des couples en France. Que c est dur d aimer et de se sentir trahit!
L amour, l amouuur...

Tiens, c est peut etre ca justement qu il manque a certains couples japonais.

Meme si les mariages amoureux existent, se marier n a pas le meme impact pour un Francais ou un Japonais.
Pour un Francais, il s agira maintenant d un symbole, d une preuve d amour. Avant c etait une autre histoire, les mariages par interet chez les papi-mamies, ca doit pas etre tres dur a trouver. D ailleurs c est peut etre pour cela que les papis allaient aux bordels!

Au Japon, ce sera plus le moment de fonder une famille et de se stabiliser. Il n y a qu a regarder les Dekichatta kekkon. Je rappelle qu en France, depuis cette annee, la majorite des naissances ont lieux hors mariage.

Bref, qui dit famille ne dit pas toujours amour. On peut se marier precipitamment avec quelqu un de bien, de gentil, avec qui on a plein d etoiles dans les yeux, mais avec qui le sentiment amoureux ne vient pas et ne viendra peut etre jamais. Un peu normal que dans ce cas il y ait infidelite : quand il n y a pas d amour, ou alors juste de la sympathie, il devrait y avoir un genre d infidelite consentante.

En ce qui concerne le couple qui s unit par amour, j ai l impression que le cote "Famille et menage avant le couple" existe bel et bien. Pour le "bien de la famille" et pour la "stabilite du menage", on se resigne en se disant que de toutes facons, il n y a pas le choix. Et cela marche des deux cotes, hommes ou femmes.

La pression de "l homme doit avoir un bon travail et une belle petite famille" et de "la femme doit se marier et s occuper de ses charmants marmots" ne vont pas arranger les choses. Amant d un cote, maitresse de l autre, et malgre les sentiments, il y a quand meme des manques a combler! Et forcement, on prefere que monsieur aille voir les prostitues plutot que de prendre une maitresse... en esperant qu il ne veuille combler que de simples besoins tactiles et non chercher de l amour aupres d une autre femme (inverser la phrase pour appliquer ca aux hommes).

Ce probleme touche peut etre beaucoup de couples Japonais, mais il peut egalement toucher tous les autres couples. Et si une Francaise devait choisir entre maitresse ou prostituee, ce serait certainement la prostituee!
Je ne sais pas si c est un peu reducteur mais ne pas s ecouter, oublier son couple au profit de sa famille n est pas le meilleur depart pour se jurer fidelite. et ca, c est valable pour tout le monde.
D ailleurs, dans le contrat de mariage Japonais, la fidelite fait elle parti des devoir du couple? Au temple, se jure t on fidelite?

Remuka a écrit:
Il y a quand meme un truc que j'ai entendu plusieurs fois ici et qu'on ne m'a jamais sorti en France, c'est "si tu me trompes, debrouilles toi pour ne pas te faire griller". Pas "ne me trompe pas", ou, "si tu me trompes, je te tue". Ca fait une nuance de taille.
Remuka, je te conseille d aller faire un tour sur les forums feminins francophones, tu risques d etre surpris du nombre de "s il me trompe, je prefere ne pas le savoir", "tant que je ne le sais pas, cela ne gache pas notre bonheur" meme si ces messages ont plutot pour auteure des femmes proches de la trentaine. Les plus jeunes ayant plus souvent un "pour n importe quelle raison, je le tue" comme discours.

Au japon, on est plus "carre", il y a un genre de parcours a suivre. En France, c est plus inofficiel, on fait un peu plus comme on en a envie. Le fait de ne pas etre marie n empeche pas sa concubine d aller voir ailleurs et du coup, ca n entre pas dans les statistiques de l adultere ca! L infidelite et la trahison est pourtant la mais elle n est pas officielle.

Du coup, difficile d avoir des chiffres, sans parler de l honnete des gens sondes...

La prochaine fois, je vous parle des histoires de coeurs que des clients m ont confesse lorsque j avais mon magasin!
Desolee, je ne me suis pas relue.
_________________
Aux Etats-Unis, il y avait Steve Jobs,
En France, il y a toujours Paul Emploi.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
shugensha
Ceinture Orange
Ceinture Orange


Inscrit le: 02 Jan 2008
Messages: 9
Points: 152
Pays, Ville: brignoles

MessagePosté le: 25 Fév 2008 17:11    Sujet du message: L'infidélité au Japon

 Ce message n'a pas encore été noté.
Répondre en citant

Remuka san,

"Si tu me trompes je te tue" est une phrase classique pour moi... Combien de fois n'ai-je entendu cette phrase autour de moi (pas pour moi, hein ?!) ; et fort heureusement, sans suite... Nous serions horrifiés du nombre de cadavres jonchant les trottoirs de nos villes !!! Ouarf ouarf ouarf...
Je ne sais pas trop ce qu'il se passe au Japon, mais j'ai entendu dire que les femmes divorcées n'avaient aucune aide sociale, ni pension de leur "ex-mari" en cas de "larguage"... Rien qui oblige l'homme a subvenir aux besoins de son "ex", si ce n'est sa propre conscience... Cela va t'il influer sur l'attitude de la partenaire et de sa patience quant à l'infidélité de son mari ?... La question reste en suspens.
Mon amie japonaise n'en est pas moins divorcée pour cause d'infidélité de son ex-mari... Il lui a fallu une sacrée volonté pour affronter le "vide" (dans tous les sens du terme) ; une preuve sans doute que la fidélité, chez certain, n'est pas un nonos avec lequel on joue...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
remuka
7eme Dan
7eme Dan


Inscrit le: 22 Sep 2003
Messages: 2422
Points: 27072
Pays, Ville: Tokyo, Setagaya-ku

MessagePosté le: 25 Fév 2008 17:56    Sujet du message:

 Note du Post : 4   Nombre d'avis : 1
Répondre en citant

Maitre K > Pour pas mal de monde, notamment des spécialistes du marketing en ligne japonais, Mixi n'est qu'un site de deai-kei (de rencontres donc, que ce soit pour un plan d'un soir ou pour la vie, c'est un autre débat Wink ) qui ne dit pas son nom, ce qui serait justement une des causes de son succès (en plus du système d'invitations fermé, et du relatif anonymat), majhoritairement auprès de la gent féminine (je n'ai pas les stats en main, j'essaierai de chercher si j'ai le temps). Quand à savoir si mesdames l'utilisent pour tromper leur bien aimé, je t'accorde que je suis peut être allé un peu vite en besogne, mais il court pourtant des rumeurs très insistantes sur ce fait, notamment chez des gens bien informés pour qui ce genre de sites est un gagne-pain... Comment ça je suis cynique ?
cecui dit, comme il a été très justement signalé, dans ce domaine, difficile d'avoir des faits quantifiables. Mais qu'on enrobe les choses sous un vernis de site social "SNS", de site "de mariage" ou qu'on soit plus cru, on a finalement affaire à la même chose, avec juste des approches marketing différentes : mettre en contact des gens, généralement de sexes différents, ce qu'ils font ensuite les regarde...

Shika > Peut-être que les Japonaises sont lucides/désabusées plus tôt que leurs consœurs hexagonales ? En tout cas c'est un truc qui peut surprendre venant d'une jeune fille d'une vingtaine d'années par exemple.

Je crois que tu as mis le doigt sur un truc essentiel: on ne se marie pas tout à fait pour les mêmes raisons au japon qu'en France (sauf toi et Junglebee OK, j'ai compris Wink ). On se marie parce qu'on veut fonder un foyer, parce qu'on a la pression de la société sur le dos (pour un homme aussi hein, même si ça vient plus tard que pour une femme), parce qu'on doit reprendre le nom de famille (sisisi ca existe encore, plus souvent qu'on le croit...), parce qu'on est tombée enceinte, et aussi, et également, par amour (ouf). Au final, on se marie plus qu'en France il me semble.
Mais dans le lot, entre le dekichatta-kon, le type qui se marie parce qu'il faut qu'il devienne un adulte, la peur de la solitude (ca existe aussi en France ça hein, sauf qu'on n'est pas obligé de se marier), ca fait pas mal de gens qui se retrouvent dans un mariage "de raison", et qui auront quand même plus de chances de tromper leur partenaire que s'ils s'étaient juste marié par amour...
Et encore une fois, ça dépend de ce qu'on appelle "tromper".
On va encore me dire que mon expérience n'est pas représentative, que tous les Japonais ne sont pas comme ça, etc. - je le concède de bonne grâce. N'empêche qu'aucun de mes employeurs, hormis les Japonais (israélien, anglais, espagnol, français, hollandais, australien, ...) ne considéraient normal de mener une négociation de salaire dans un bar à hôtesses. Ou d'y amener des clients pour pousser la signature d'un contrat. Et aucun de mes ex-collègues ne se vantait le lendemain d'avoir fini la soirée dans un "oppabu" ou dans un soap - certains en couple depuis un bon moment.

orobas > ne te fais pas griller PAR MOI Wink . Textuellement, 浮気したら、上手にして欲しい。(si il me trompe, je voudrais qu'il fasse ça de façon habile).
_________________
Sucre. | Candyland.jp
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
shikalover
5eme Dan
5eme Dan


Inscrit le: 03 Oct 2006
Messages: 1531
Points: 15108
Pays, Ville: Prypiat

MessagePosté le: 25 Fév 2008 19:21    Sujet du message:

 Note du Post : 5   Nombre d'avis : 2
Répondre en citant

Citation:
Shika > Peut-être que les Japonaises sont lucides/désabusées plus tôt que leurs consœurs hexagonales ? En tout cas c'est un truc qui peut surprendre venant d'une jeune fille d'une vingtaine d'années par exemple.
Mais justement, a cause des raisons qui les poussent a se marier, il ne faut pas etre etonne de se retrouver cocu (ca marche dans les deux camps).
Quand on se marie vite fait parce que le mome est dans la boite, parce qu il est beau et a de l argent, parce qu elle est belle et fait un bon nikujaga ou parce que vite j ai 25 ans, cela peut dans certains cas marcher, mais je doute que pour la majorite ce soit le cas. C est sur au debut, on y croit, c est beau, on se dit que bon, pour la famille et l avenir, on va facilement supporter.
Et meme s il n y a pas forcement de l amour, cela n empeche pas que l on doit connaitre profondemment la personne avec qui l on vit si on veut maximiser les chances de reussites.
Je pense que le minimum a prevoir dans ce genre de mariage de consentement, c est "le cas ou ca ne peut plus continuer". Et souvent, excusez moi, les seules choses de prevues sont : se retrouver un autre mari directement derriere ou je continue a subir. Pas de Plan B.
Normal de deprimer en pensant a ca.
Vous allez me dire que l Etat n aide pas a construire un plan B mais si personne n ose faire le premier pas, ca ne risque pas de changer. Meme les femmes marocaines ont fait avancer les choses et se sont faites entendre.
Je sais que ca bouge, que des Japonaises sortent du lot. Cependant quand je parle avec des Japonaises de mon mariage, dans les premieres questions qui viennent, j ai droit a : "Combien il gagne?" ou "Il fait quoi dans la vie?". Pas de "tu le connais depuis combien de temps?", "tu l as rencontre ou?"... non non a vrai dire, on me le demande tres rarement ou alors bien apres.
Je ne dis pas que les Japonaises qui posent ces questions sont venales mais plutot qu elles voyent le mariage comme un arrangement, une solution, un moyen d avoir une vie stable, le moyen d ouvrir certaines voies comme celle de la maternite. Pas comme un bonheur partage.

Il ne faut pas croire que la faute est exclusivement masculine non plus.
De leur cote, il doit tres certainement y avoir des hommes qui s investissent a fond dans leur travail pour satisfaire certaines exigeances materielles en donnant tout a leur famille et qui au final, n ont rien ou pas grand chose en retour. Il y a meme des cas ou la femme se met un petit pactol de cote et une fois la bourse bien remplie, divorce et laisse leur ex-mari sans rien, sans meme la chance de revoir les enfants.Quand on travaille et qu on a l impression que c est pour rien, on peut finir par se consoler avec des hotesses, par se suicider, par boire ou par fouttre sa femme dehors tout simplement.

Je serais curieuse de connaitre les reponses Francaises et de Japonaises sur ces questions :
- Combien y a t il de mere-filles qui se retrouvent seules sans n avoir plus aucune nouvelle du pere?
- Combien de temps attend on en moyenne avant de dire "oui"?
- Quelles sont, celon les personnes, les qualites indispensables a un bon mariage?
Je suis sure que la difference doit etre flagrante.

Remuka a écrit:
N'empêche qu'aucun de mes employeurs, hormis les Japonais (israélien, anglais, espagnol, français, hollandais, australien, ...) ne considéraient normal de mener une négociation de salaire dans un bar à hôtesses. Ou d'y amener des clients pour pousser la signature d'un contrat.
Je te conseille le Luxembourg et le Carre Blanc. Alors je ne sais pas si on peut qualifier ca de kyabakura mais c etait un club de femmes topless dont on pouvait se payer la compagnie en leur offrant des bouteilles de champagne. Je fus tres surprise lorsqu un de mes anciens copains, pour son travail, a "du" aller rencontrer des clients dans ce club. Et pourtant la boite ou il travaillait n etait pas Luxembourgeoise! Cela dit, elle n etait pas tres loin de la frontiere.
_________________
Aux Etats-Unis, il y avait Steve Jobs,
En France, il y a toujours Paul Emploi.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Olrik
Ceinture Blanche
Ceinture Blanche


Inscrit le: 05 Mar 2007
Messages: 273
Points: 0

MessagePosté le: 25 Fév 2008 23:15    Sujet du message:

 Note du Post : 5   Nombre d'avis : 1
Répondre en citant

Je parle d'infidélité. L'adultère en est une résultante s'appliquant aux couples mariés. Ca n'enlève pas que l'infidélité et sa perception dans la société japonaise reste le sujet principal de mon post.

Le lien Wikipédia traite du sujet par l'adultère, en apportant quelques statistiques et travaux de chercheurs en sociologie et autres. C'est un début pour commencer.

Je ne recherche aucunement des statistiques, éminemment casse-gueule sur ce type de sujet, mais votre point de vue, ainsi que vos témoignages, vos connaissances, votre expérience. Je ne pense pas que quiconque puisse prétendre faire autorité en la matière, mais chacun est libre de manifester son avis.

Une question à certains. Des expériences en Fuuzoku, Soap et autres ? Des témoignages à ce sujet, vécus ou entendus de la part de votre entourage direct ou indirect ?

De mon expérience et point de vue:


A partir d'un certain seuil, et après l'amorce d'un déclin dans l'activité sexuelle du couple, il n'est pas rare de voir le mari entretenir sa libido via la pléthore d'offres proposé par le business du sexe au Japon. Il arrive également que les femmes contribuent au système. Par souhait, dû au manque d'activité sexuelle, ou simplement par appât du gain, ou nécessité matérielle. Les couples "sex-less" ne s'entendent pas forcément qu'en couple. Et j'ai remarqué qu'une telle activité est tacitement toléré, pas encouragé, mais simplement toléré tant qu'elle n'interférait pas dans les affaires du foyer. Le doute sur ce type de relation n'encourageant parfois pas la demande d'explication. Et encore moins l'envie de les révéler.

De l'avis de nombres de relations masculines, un divorce, et le scandale d'une liaison étant fortement réprouvé, on trouvait là une alternative "plus acceptable" et moins dangereuse pour le couple. Tout en sauvegardant des apparences plus légitimes. On se garderait bien généralement de tout faire voler en éclat avec une scène de jalousie, ou une crise de défiance à l'égard de son/sa partenaire.

J'ai également entendu à de nombreuses reprises de la part de femmes mariés mais d'âge mûr, déclarer à ce propos, que ce type de vagabondage sexuel était fréquent chez les hommes, mais que tant que la stabilité du foyer était assuré, et l'épouse tenu hors de ces frasques, un seuil de tolérance pouvait être trouvé. Le temps à l'homme d'atteindre un stade de maturité plus propice à s'assagir.

Un conseil que biens des gens, hommes ou femmes, m'ont donné:

Act Smart - Sois intelligent. Pour toi mais également pour ta femme.


Cela rejoignant l'intervention de Remuka. Et précisons qu'il s'agit généralement de témoignages de couples, d'hommes ou femmes d'un âge moyen compris entre 30 et 60 ans.

Juste comme ça Shika, c'est effectivement beaucoup plus rare d'emmener sa clientèle fréquenter un club à hôtesses, ou un strip club en Europe. Non seulement, c'est généralement perçu comme vulgaire, mais le cadre ne prête pas aux affaires (tout dépend alors de vos "affaires"). Une situation totalement inverse au Japon. Où le prestige de certains kyabakura attire même les hommes politiques, ou les grands patrons de la finance et de l'industrie.

En Europe, on a plutôt l'occasion de fréquenter ce type de lieu par intérêt personnel ou simplement pour décompresser, voire pour un enterrement de vie de garçon.

Ce sont des milieux interlopes nimbés d'une image trouble, et n'attirant qu'une clientèle d'habitué ou de curieux.

Edit qui doit beaucoup à la sagacité d'Electronlibre ! Wink


Dernière édition par Olrik le 26 Fév 2008 05:51; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Maitre K
Administrateur
Administrateur


Inscrit le: 20 Sep 2003
Messages: 2701
Points: 25951
Pays, Ville: Nishinomiya

MessagePosté le: 26 Fév 2008 05:09    Sujet du message:

 Note du Post : 3   Nombre d'avis : 1
Répondre en citant

Citation:
Maitre K > Pour pas mal de monde, notamment des spécialistes du marketing en ligne japonais, Mixi n'est qu'un site de deai-kei (de rencontres donc, que ce soit pour un plan d'un soir ou pour la vie, c'est un autre débat Wink ) qui ne dit pas son nom, ce qui serait justement une des causes de son succès (en plus du système d'invitations fermé, et du relatif anonymat), majhoritairement auprès de la gent féminine (je n'ai pas les stats en main, j'essaierai de chercher si j'ai le temps). Quand à savoir si mesdames l'utilisent pour tromper leur bien aimé, je t'accorde que je suis peut être allé un peu vite en besogne, mais il court pourtant des rumeurs très insistantes sur ce fait, notamment chez des gens bien informés pour qui ce genre de sites est un gagne-pain... Comment ça je suis cynique ?


Ah mais attention, je veux bien croire que certains utilisent Mixi pour des rencontres sexuelle !

Ce que je soulignais c'est que quand on dit "deai-kei", on sous-entend en général que c'est à but sexuel. Du moins dans la grosse majorité des discussions que j'ai pu avoir / entendre jusqu'au aujourd'hui. D'ou ma remarque de bien faire attention à la façon dont on utilise ce mot Wink

Je connais quand même pas mal de personnes qui utilisent Mixi de façon tout à fait "innocente". C'est pour ça que je ne le classerais pas directement parmi ce genre de site, même si comme tu dis, officieusement, il sert aussi à ça.
_________________
I'm so gifted at findin' what I don't like the most
So I think it's time for us to have a toast
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Herikutsuya
4eme Dan
4eme Dan


Inscrit le: 30 Juil 2007
Messages: 295
Points: 8192
Pays, Ville: Rokko Island , Kobe entre 2 hotels

MessagePosté le: 26 Fév 2008 09:01    Sujet du message:

 Ce message n'a pas encore été noté.
Répondre en citant

J'ai trouve un sondage interessant un peu en rapport avec le sujet tire de ce site http://whatjapanthinks.com/2008/02/24/the-marriage-blues-in-japan/ sur les principales craintes en cas de mariage au Japon :


Citation:
Ranking results
Q: What did (or might) you get the marriage blues about? (Sample size=1,094)
Rank Score
1 Getting on with the in-laws 100
2 Change in lifestyle 92.6
3 Making ends meet 83.4
4 Having no time for myself 77.5
5 Living with the in-laws 59.3
6 Whether partner’s character will change 55.5
7 Whether partner will help with child-care 55.1
8 Whether my work will understand my situation 53.3
9 Whether partner will help with the housework 52.4
10 Partner being unfaithful 51.0
11 Getting on with the neighbours 48.1
12 Costs of child-rearing 38.2
13 Getting on with partner’s friends 30.1
14 Whether my pocket money will decrease, disappear 28.8
15 Whether to have/can have children 28.8
16 Partner being transferred 22.5
17 Whether I can continue work if we have children 20.4
18 The magic fading 19.1
19 Partner being too busy at work 17.8
20 Me being too busy at work 14.8

Q: What did (or might) you get the marriage blues about? (Sample size=499, men)
Rank Score
1 Change in lifestyle 100
2 Having no time for myself 97.5
3 Making ends meet 96.8
4 Getting on with the in-laws 96.8
5 Whether my work will understand my situation 79.0
6 Whether wife’s character will change 49.0
7 Getting on with the neighbours 42.0
8 Whether my pocket money will decrease, disappear 42.0
9 Costs of child-rearing 38.9
10 Wife being unfaithful 38.2
11 Living with the in-laws 32.5
12 Whether to have/can have children 28.0
13 Getting on with wife’s friends 26.1
14 Whether wife will help with the housework 24.2
15 Whether wife will help with child-care 21.0
16 The magic fading 20.4
17 Me being too busy at work 20.4
18 Me being transferred 19.1
19 Whether wife will keep her figure 17.8
20 Me being unfaithful 17.8

Q: What did (or might) you get the marriage blues about? (Sample size=595, women)
Rank Score
1 Getting on with the in-laws 100
2 Change in lifestyle 83.3
3 Making ends meet 71.6
4 Living with the in-laws 69.6
5 Whether husband will help with child-care 69.3
6 Whether husband will help with the housework 63.7
7 Having no time for myself 62.7
8 Whether husband’s character will change 55.6
9 Husband being unfaithful 54.6
10 Getting on with the neighbours 48.4
11 Whether my work will understand my situation 36.9
12 Costs of child-rearing 35.6
13 Getting on with husband’s friends 30.4
14 Husband being transferred 28.4
15 Whether to have/can have children 27.5
16 Husband being too busy at work 21.9
17 Whether I can continue work if I have children 21.9
18 Whether my pocket money will decrease, disappear 20.6
19 The magic fading 17.3
20 Whether dates together will decrease 11.8


Les hommes auraient donc moins peur de l'infidelite ( 38 % ) de leur femme que le contraire ( 54 % ).
54 pour cent , ca represente tout de meme plus d'une femme sur deux mais que ce soit pour les hommes et les femmes , ca n'entre qu'au 9eme ou 10eme rang.
Olrik demande des experiences personnelles mais si l'on a ete ou l'on est encore infidele , c'est bien le genre de choses dont on n'a pas envie d'etaler sur la place publique , en general on n'en parle qu'a nos proches et encore.
Je peux vous citer le cas d'une de mes etudiantes qui a 50 ans passees mere au foyer avec 3 enfants qui a un amant depuis plus d'un an , elle l'a avoue a son mari japonais apres 3 mois .ce dernier a encaisse le coup bien sur mais il s'accomode apparemment de cette situation et refuse que sa femme le quitte.
Elle m'a dit que son mariage avait ete precipite par les 2 familles respectives et que , malgre l'affection qu'elle lui portait encore , elle a realise qu'elle n'avait jamais ete vraiment amoureuse de lui.
Je pense que Shikalover a parfaitement resume la situation dans son post precedent notamment les differentes causes qui poussent a trahir son ou sa partenaire.
Peut-etre suis-je bizarre mais si d'aventures ma compagne devait me tromper , je prefererais qu'elle le fasse pour des raisons sentimentales plutot que contenter de simples besoins physiques et encore plus payer un gigolo , je percois ca comme extremement sale.
Qu'elle me trompe par amour , je trouve ca beau quelque part meme si c'est moi qui en ferait les frais.
Par rapport aux differences de perception de l'infidelite au Japon et en France , je n'en sais strictement rien.
Il y a seulement des pistes qui me font penser que l'infidelite serait plus acceptee au Japon et plus frequente mais j'ai parfaitement conscience que cela resulte juste de mes propres conclusions qui ne reposent sur rien de bien concret.
D'abord , il me semble que l'on trouve plus de divorces dans les villes qu'a la campagne que ce soit en France ou au Japon qui resultent souvent de l'infidelite d'un ou une partenaire.
Pourquoi ?
Parce qu'il y a plus de monde dans les villes , ca favorise donc les rencontres.
Il est bien plus facile de preserver l'anonymat dans les villes alors qu'a la campagne tout a tendance a se savoir et qu'on risque la mise au pilori en cas de mauvaise conduite vu certaines mentalites.
Or , au Japon , les chiffres montrent bien que la population se concentrent bien plus dans les villes.
De plus , il est relativement aise d'y faire des rencontres puisque la vie nocturne dans les villes japonaises se passe du Lundi au Dimanche et que les lieux de debauche se trouvent generalement en plein centre-ville ( Kita-shinshi a Osaka , Kitano a Kobe , etc... ).
De meme , on gagne plus sa vie quand on travaille dans les villes ce qui peut permettre d'entretenir une maitresse ou bien encore un amant.
Apres meme s'il est marginal , il y a le phenomene des mutations ou le mari doit parfois resider tres loin de sa famille parfois meme pendant des mois ce qui laisse le champs libre a ce dernier ou bien a sa femme de pouvoir passer la soiree ou l'apres-midi avec qui elle veut.
Attention , je ne dis pas que les hommes mutes vont forcement etre infideles ni les femmes qui attendent le retour de leur mari ou vice-versa , j'ai seulement l'impression que cela peut etre propice a l'infidelite.
Un homme ou une femme qui place la fidelite comme valeur supreme de la relation de couple ne fait dans la plupart des cas aucune incartade et , pour moi , je ne pense pas que des couples fideles et tres amoureux depuis belle lurette soient exceptionnels au Japon.
Certains parlent du Japon comme du pays de la tentation ( Pachinko , distributeurs de cigarettes a tous les coins de rue , filles parfois faciles dans les discotheques , quartier Roppongi , publicites partout , bars a hotes et a hotesses , etc...) , ne faut-il y voir qu'un cliche lourdingue ?
D'apres mon experience et ca ne veut strictement rien dire , j'ai remarque que certaines Japonaises n'avaient aucun scrupule parfois a faire du rentre-dedans a un homme marie et encore plus s'il etait juste en couple,celui-ci qu'il soit etranger ou japonais de repondre parfois a ses avances.
Bien sur , cela doit arriver en France aussi et certainement bien plus frequemment que je ne le crois mais vivant a la campagne ou sortant dans une ville moyenne quand j'etais etudiant ( Amiens en l'occurence ) , j'ai ete beaucoup moins souvent temoin de ce genre de situation , cependant je sais qu'au Japon je vis parfois dans une realite biaisee puisque j'ai tendance a frequenter des endroits ou regne la superficialite.
Maintenant , il y a une chose qui se fait beaucoup moins au Japon qu'en France , c'est de vivre pendant quelques temps en concubinage avant de se marier.
Je crois pourtant qu'il n'y a pas meilleur moyen pour connaitre reellement son ou sa partenaire et eviter des desillusions futures en cas de mariage parce que , dans tel cas de figure , on peut savoir si l'on est capable d'accepter les defauts de son ou sa partenaire.



Un mea culpa : J'en ai honte mais j'ai ete infidele avec une japonaise.Je lui ai avoue.Resultat immediat et bien merite : Elle m'a foutu a la porte de chez elle.
2 mois apres , elle m'ecrivait un mail dans lequel elle reclamait mon retour.
J'ai su ce jour-la a quel point je m'etais comporte en salaud.
_________________
L'abus de faux rhum est nuisible a la sante !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
ElectronLibre
Modérateur


Inscrit le: 20 Oct 2007
Messages: 1454
Points: 16361
Pays, Ville: Jiyuudenshirando

MessagePosté le: 26 Fév 2008 14:47    Sujet du message:

 Ce message n'a pas encore été noté.
Répondre en citant

Herikutsuya a écrit:
Un mea culpa : J'en ai honte mais j'ai ete infidele avec une japonaise.Je lui ai avoue.Resultat immediat et bien merite : Elle m'a foutu a la porte de chez elle.
2 mois apres , elle m'ecrivait un mail dans lequel elle reclamait mon retour.
J'ai su ce jour-la a quel point je m'etais comporte en salaud.


Mais tu es un salaud. Laughing Laughing Laughing qui a la franchise de le dire et qui essaye de lutter contre au point de se sentir mal. En fait, tu crois que tu es un salaud...

Un salaud a bonne conscience, il peut même donner dans le cynisme pour conforter cette bonne conscience.

Comme tout être humain, homme ou femme, tu as eu un moment de faiblesse, pour lequel j' t'aurais bien botté les fesses mais je ne vivais pas ta situation... donc! Et puis, d'ailleurs, je ne sais pas comment j'aurais réagi à ta place après avoir commis une infidélité. Je crois que j'aurais fait comme toi! Et j'aurais passé une grande partie de ma vie restante à payer pour ça, vu que je suis marié et que cette infidélité s'appelle, dans ce cas précis, un adultère.

Ton "... je m'étais comporté en salaud." m'intéresse.

Plus exactement, peux-tu expliciter les différents facteurs qui peuvent pousser un homme à, comme tu dis, se comporter en "salaud"? Les différents facteurs de part et d'autre, je précise, puisque l'on est salaud envers quelqu'un.
_________________
"Chez un homme politique, les études c'est quatre ans de droit, puis toute une vie de travers."
(Coluche)
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
shikalover
5eme Dan
5eme Dan


Inscrit le: 03 Oct 2006
Messages: 1531
Points: 15108
Pays, Ville: Prypiat

MessagePosté le: 26 Fév 2008 15:26    Sujet du message:

 Ce message n'a pas encore été noté.
Répondre en citant

Electron Libre a écrit:
Plus exactement, peux-tu expliciter les différents facteurs qui peuvent pousser un homme à, comme tu dis, se comporter en "salaud"? Les différents facteurs de part et d'autre, je précise, puisque l'on est salaud envers quelqu'un.
Hey oh, Electron Libre, il veut connaitre les histoires d amours et d infidelites de Herikutsuya!
Je vais faire ma philosophie de comptoir!
Le sentiment de "salaud", c est de la culpabilite. Culpabilite parce qu on a franchi la limite que notre conjoint nous impose mais aussi la limite que l on s impose tout seul comme un grand.
Ce qui nous pousse a franchir la limite c est le besoin (faut que ca sorte! L autre veut plus!), le narcissisme (je lui plais, j suis un bon! Ahh la tentation), la fin de la magie amoureuse (je l ai oublie celui la dans mon premier post) ou parce que les limites a l infidelite qu on s impose ne sont pas les memes que celles de notre conjoint. Mais dans le dernier cas, le sentiment "je suis un salaud" n apparait pas forcement...
Mais en fait, est ce que ca rentre dans la categorie "Japon" ca?
_________________
Aux Etats-Unis, il y avait Steve Jobs,
En France, il y a toujours Paul Emploi.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sariputra
Ceinture Verte
Ceinture Verte


Inscrit le: 23 Jan 2008
Messages: 7
Points: 376
Pays, Ville: France, Cachan

MessagePosté le: 26 Fév 2008 20:38    Sujet du message:

 Note du Post : 2   Nombre d'avis : 2
Répondre en citant

ElectronLibre a écrit:


Ton "... je m'étais comporté en salaud." m'intéresse.

Plus exactement, peux-tu expliciter les différents facteurs qui peuvent pousser un homme à, comme tu dis, se comporter en "salaud"?


HAHAHA!

oui oui ce n'est pas votre responsabilité, ce n'est pas vous mais les situations qui vous poussent, bien sûr!
_________________
Les paroles vraies ne sont pas séduisantes. Les beaux discours ne sont pas véridiques. Le sage n'argumente pas. Le discoureur est un charlatan. L'intelligence n'est pas l'érudition. Le savoir n'est pas la connaissance. Le sage se garde d'amasser. En se dévouant à autrui, il s'enrichit. Après avoir tout donné il possède davantage. Le tao est inépuisable. Le sage agit sans rien attendre en retour.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    ForumJapon.com Index du Forum -> Japon Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivante
Page 2 sur 9

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB 2.0.16 © 2001, 2002 phpBB Group (Traduction par : phpBB-fr.com)