Forum Japon

 

[ S'enregistrer ]   [ Rechercher ]    [ Liste des Membres ]    [ Groupes d'utilisateurs ]   [ FAQ ]  
[ Connexion ]   [ Mes messages privés ]   [ Profil ]
Conference En souvenir de Jean-Jacques Origas le mardi 4 novembre a la MCJP

Recherche Rapide :

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    ForumJapon.com Index du Forum -> France Nippone
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Michael_Voyageur
Administrateur
Administrateur


Inscrit le: 21 Sep 2003
Messages: 2578
Points: 47643
Pays, Ville: Paris, France - Tokyo, Japan

MessagePosté le: 26 Oct 2003 21:55    Sujet du message: Conference En souvenir de Jean-Jacques Origas le mardi 4 novembre a la MCJP

 Note du Post : 4   Nombre d'avis : 1
Répondre en citant

Salut,

Parmi les nombreux membres du site, je pense qu'il y en a quelques un qui ont etudie ou qui etudient actuellement a l'INALCO.

Ceux la connaissent certainement le nom de Jean-Jacques Origas qui fut un professeur eminent de japonais a cet institut, ceux qui comme moi ont etudie sous son enseignement ne pourront sans doute jamais l'oublier.

La Maison de la Culture du Japon (MCJP) organise une conference en souvenir de Jean-Jacques Origas qui sera tenue par Tôru Haga, président de l'Université d'Art et de Design de Kyôto , Mardi 4 novembre à 18h30.

L'entree est libre sur reservation, voir les details sur la page de la MCJP :

http://www.mcjp.asso.fr/psept2003/conferences/origas.html

_________________
Michael_Voyageur

Live as if you were to die tomorrow
Learn as if you were to live forever...


Dernière édition par Michael_Voyageur le 03 Nov 2003 00:13; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur Yahoo Messenger
tampopo
2eme Dan
2eme Dan


Inscrit le: 21 Sep 2003
Messages: 78
Points: 3438

MessagePosté le: 26 Oct 2003 22:02    Sujet du message:

 Note du Post : 4   Nombre d'avis : 1
Répondre en citant

Pour plus d'informations sur le livre dont il est question dans le lien proposé par Mickael voir ici.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
remuka
7eme Dan
7eme Dan


Inscrit le: 22 Sep 2003
Messages: 2422
Points: 27072
Pays, Ville: Tokyo, Setagaya-ku

MessagePosté le: 27 Oct 2003 02:06    Sujet du message:

 Ce message n'a pas encore été noté.
Répondre en citant

Ah oui tien j'avais vu ça sur le programme de la MCJP Smile
Je n'ai pas eu la chance d'avoir des cours avec ce grand monsieur de la japonologie, vu que j'entre juste en licence cette année, mais je le regrette...
J'espère qu'il y a encore des places, j'avoue que je suis curieux.
_________________
Sucre. | Candyland.jp
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Fuse
6eme Dan
6eme Dan


Inscrit le: 29 Oct 2003
Messages: 348
Points: 18646
Pays, Ville: Paname

MessagePosté le: 03 Nov 2003 00:10    Sujet du message:

 Ce message n'a pas encore été noté.
Répondre en citant

Il est vraiment dommage qu'on ne puisse pas venir malheureusement à cette commémoration.

Pour autant, nous aurons une pensée pour lui. Il a apporté tant de choses dans l'enseignement du japonais en France (sans parler qu'il était lui-même très sympathique).


Fuse
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Michael_Voyageur
Administrateur
Administrateur


Inscrit le: 21 Sep 2003
Messages: 2578
Points: 47643
Pays, Ville: Paris, France - Tokyo, Japan

MessagePosté le: 09 Nov 2003 02:24    Sujet du message: Hommage à Jean-Jacques Origas (1937-2003)

 Note du Post : 5   Nombre d'avis : 1
Répondre en citant

Suite à cette conférence, voila un article en Hommage à Jean-Jacques Origas qui est paru dans La lettre la bibliotheque, publication de la Maison de la Culture du Japon (numero de printemps 2003).

Je reviendrais par la suite sur la conférence en elle meme.




Hommage à Jean-Jacques Origas (1937-2003)

par Christophe Marquet (Maitre de conference à l'INALCO)

Jean-Jacques Origas nous quittés le 26 janvier 2003. Le vide qu'il laisse parmi ses collègues et ses étudiants est à la mesure de la place qu'il occupait en France dans le milieu des études japonaises. Il était véritablement l'âme et la mémoire du département de langue et civilisation japonaise de l'INALCO.

Dès l'age de 22 ans en 1960, Jean-Jacques Origas s'était tourné vers l'étude du japonais, après avoir obtenu sa licence d'enseignement de Lettres classiques et été reçu major à l'agrégation d'allemand. Les cours d'Etiemble à la Sorbonne - qui firent entrer la littérature d'Extrême-Orient à l'Université -, l'amitié qu'il noua à l'Ecole normale supérieure avec le premier étudiant japonais admis comme pensionnaire, Abe Yoshio -le grand traducteur de Baudelaire-, mais aussi sa passion pour le cinéma japonais, l'avaient orienté vers cette voie inattendue.

Après un bref passage sur les bancs des Langues'O, J.-J. Origas partit dès 1961 pour Tokyo afin d'y entreprendre des recherches sur le roman japonais entre la fin du XIXe et le début du XXe siècle, en vue de rédiger un doctorat de littérature comparée.
Admis à l'Université de Waseda, il y approfondit sa connaissance de la littérature de Meiji. Son premier essai, rédigé au Japon à la fin de son séjour (1964), porte sur le style des oeuvres de jeunesse de Môri Ôgai et reste un repère essentiel pour l'étude de cet écrivain majeur du Japon moderne.
J.-J. Origas ne se départira plus de son attachement à Ôgai et cette année encore il avait choisi pour préparer les étudiants à l'agrégation de japonais, le récit "Maihime"...

D'autres études importantes suivront, sur Natsume Sôseki, Tsubouchi Shôyô ou Masaoka Shiki. Leurs titres sont déjà un enchantement : "Kumode no machi" ("La toile d'araignée" de la ville), "Yoru no naka no sûji" (Chiffres dans la nuit), "Shasei no aji" (La saveur des croquis).
D'une écriture vivante et surprenante, ces textes savoureux révèlent une sensibilité rare et emportent l'adhésion du lecteur par le caractère pénétrant de leurs analyses. Bien loin du style des études académiques ils évoquent plutôt la proximité de René Char ou de Julien Gracq, écrivains chers à son coeur.

De retour en France en 1964, J.-J. Origas fut nommé l'année suivante maître-assistant à l'Ecole nationale des langues orientales vivantes, puis Professeur titulaire dès 1969. Il investit une grande partie de son énergie dans la réforme de l'enseignement du japonais, alors que les effectifs ne cessaient d'augmenter d'année en année.
J.-J. Origas poursuivit tout au long de sa carrière, pendant près de 40 ans cette oeuvre de formation des étudiants au structure élémentaire de la langue japonaise -dans le cours de syntaxe qu'il avait conçu pour la 1ere année-, parallèlement à ses recherches sur la littérature moderne.
Ce travail fut accompli avec une volonté inébranlable, bien que dans des conditions matérielle difficiles. "Nous savions malgré les difficultés contingentes qu'il nous fallait afronter, et dont beaucoup subsistent encore, que nous aurions à mener de front la pratique quotidienne de l'étude (ou de l'enseignement) et l'effort de recherche, dans sa rigueur et dans sa nouveauté", rappelait-il en 1992, en introduction au 1er numéro de la revue Cipango, à la création de laquelle il avait oeuvré au sein du Centre d'étude japonaises de l'INALCO.
J.-J. Origas a aussi dirigé, avec une grande exigence etet un soin extraordinaire, plus d'une centaine de travaux de recherche (maitrîse, DEA et doctorats) sur la littérature et d'autres domaines de la culture du Japon moderne, comme l'histoire de l'art, l'éducation, la langue ou le cinéma.

Très attaché aussi au développement du japonais dans le secondaire, il avait participé activement en 1984 à la mise en place d'une agrégation de langue et de culture japonaise, dont il assura à de nombreuses reprises la préparation et la présidence du jury.

Au Japon -où il était admiré de ses collègues-, J.-J. Origas dirigea plusieurs programmes de recherche sur la littérature moderne, à l'invitation de l'institut national de littérature japonaise de Tôkyô (Kokuritsu kkokubungaku kenkyû shiryôkan) de 1991 à 1992, et du Centre de recherche international sur la culture japonaise (Kokusai Nihon bunka kenkyû sentâ) de Kyôto en 1996. Il s'attacha alors à étudier l'art de l'"essai au fil du pinceau" (zuihitsu) à l'époque de Meiji -genre dans lequel il voyait l'une des originalités de la production littéraire de cette époque- et l'oeuvre de Tokutomi Roka à l'aube du XXe siècle, écrivain dont il révéla l'importance, malgré le relatif oubli dans lequel il était tombé.

J.-J. Origas eut aussi le souci de fournir à un public plus large des repères sur la littérature du Japon. Et l'on peut dire que par son enseignement et ses écrits, il a largement contribué à donner une vraie place à la littérature du Japon moderne dans la culture française. L'aboutissement de ce travail fut la rédaction du "Dictionaire de littérature japonaise" (PUF, 1994): oeuvre collective, elle réunit près de 80 spécialstes, dont une grande partie était ses anciens étudiants...

Sa contribution considérable à l'enseignement de la langue et de la littérature japonaises a été saluée par la remise du prix spécial de la fondation du Japon (1988), du titre de Commandeur des Palmes Académiques (1990) et de l'ordre du Trésor sacré (1998).

Malgré l'épreuve que lui influeait la maladie, il poursuivit sans relâche son travail d'enseignement et de recherche, préoccupé par chacun de ses étudiants et traçant encore des perspectives pour l'avenir. Ainsi, en 2001 il participa à la fondation du Centre d'étude japonaise d'Alsace et en assura la présidence.

J.-J. Origas fut un immense pédagogue, chaleureux et passioné, un maître généreux, qui sut transmettre sa passion à nombre de ses étudiants. Nous lui en sommes infiniment redevables.
_________________
Michael_Voyageur

Live as if you were to die tomorrow
Learn as if you were to live forever...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur Yahoo Messenger
neptune75
Ceinture Blanche
Ceinture Blanche


Inscrit le: 14 Aoû 2006
Messages: 892
Points: 23
Pays, Ville: paris

MessagePosté le: 10 Déc 2016 01:31    Sujet du message:

 Ce message n'a pas encore été noté.
Répondre en citant

Merci.

Cette conférence a-t-elle été filmée et enregistrée?
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    ForumJapon.com Index du Forum -> France Nippone Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB 2.0.16 © 2001, 2002 phpBB Group (Traduction par : phpBB-fr.com)