Regard sur le Japon
Regard sur le Japon
Regard sur le Japon
[ S'enregistrer ]   [ Rechercher ]    [ Liste des Membres ]    [ Groupes d'utilisateurs ]   [ FAQ ]  
[ Connexion ]   [ Mes messages privés ]   [ Profil ]

Article 9 de la Constitution

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum index -> Faits de Société
Voir le sujet précédent / Voir le sujet suivant  
Auteur Message
kojigabro
Ceinture Blanche
Ceinture Blanche


Inscrit le: 21 Juil 2004
Pays, Ville: France, Bordeaux

Envoyer un message privé Voir le profil de l'utilisateur
Article 9 de la Constitution
Note du Post : 3.5   Nombre d'avis : 2

Bonjour , je suis inconnu sur ce forum car c'est le premier post que je laisse, j'espere que tout ce passera bien dans ce forum , j'espère en apprendre toujours plus sur le japon comme tout le monde et partager mes connaissances sur le sujet.
J'ai rapidement terminé mon introduction sur moi meme, maintenant parlons de mon theme qui est l'article 9.

Je lis plus ou moins régulièrement The Economist, un hebdomadaire Americain, et la semaine derniere je suis tombé sur un petit dossier de 4 pages sur la politique étrangère du japon.

Il s'agit de l'article 9 de la constitution.
Peut etre certains ne le savent pas encore, mais le japon a été interdit de toute intervention armée a l'extérieur de son territoire depuis la fin de la Seconde G.M. , ceci pour mener une politique dite pacifiste.
Jusque la, toutes les interventions de l'armée japonaise n'avaient que des buts humanitaires.
Koizumi est actuellement en train de remettre cet article en question qui empeche au japon de participer activement a une guerre. Notons que le Japon a participé (toujours a des fins humanitairs) à la guerre en Irak, mais, a cause des hotages japonais a du intervenir plus serieusement.

La suppression de cet article signifierait que le japon pourrait intervenir activement dans une guerre, ou en déclarer une en cas de menace pressentie.

Pourquoi veut il remettre cet arcticle en question ?
2 causes :
La premiere est le fait de la présence américaine sur le territoire japonais. Exactement je ne sais plus, mais c'est le pays qui compte le plus grand nombre de bases américaines sur son territoire. Donc le Japon veut se sentir plus indépendant vis a vis des forces armées. Cela dit , il y aura toujours un lien de dépendance économique.
La deuxième raison concerne un pays : La Corée du Nord. Ce pays est de plus en plus menaçant a l'égard du Japon : bateau espions, kidnappings & disparitions, survols de missils au-dessus du territoire japonais, developpement des armes enrichies en uranium appauvri.
En décembre 2001 un scandal a éclaté lorqu'un bateau espion nord coréen a coulé dans la mer en territoire chinois, apres avoir été touché 24heures plus tot sur le territoire japonais. ( = les chinois ne voulaient aucunement etre concerné par cette affaire, et voulaient se débarasser du bateau, me semble t il ).


Donc la remise en cause de cet article est très importante, car cela voudrait dire que le Japon pourrait agir plus concrètement a l'égard de la Corée du Nord. Ne vivrait on pas dans les prochains mois/années un genre de guerre froide?
Car certes l'Allemagne, qui est dans le meme cas que le Japon en ce qui concerne l'influence militaire, n'est plus menacée depuis la fin de la Guerre froide USA/URSS, mais suite a la fin de la guerre de Corée (1953-1956 si mes souvenirs sont bons) et la division du pays, cela a créé un antagonisme toujours régnant actuellement entre le communisme et le capitalisme (Corée Nord/ Corée Sud-USA- Japon). Donc contrairement a l'Allemagne, le japon a de quoi se sentir menacé...

Cela dit, si le japon se débarasse des bases américaines sur son territoire, il sera d'autant plus faible et "menaçable" le temps de pouvoir se monter une armée plus puissante. Donc la présence américaine pourrait dussuader la corée d'une quelconque attaque.

Sur le plan économique, le Japon aimerait maintenir le maximum d'accords commerciaux qui tiennent actuellement avec les pays d'asie. (notament avec la chine et les USA aussi).

Que pense la population ?
plutot favorable a la suppression de l'article 9.

Effet a l'échelle mondiale...
Le Japon a moins de chances d'obtenir un siege permanent au sein du conseil de sécurité de l'ONU (à vérifier si c'est bien la probable suppression de l'article 9 qui en est la cause).


Etiez vous au courant de cette affaire ?
Moi je ne l'ai appris que la semaine dernière en lisant ma revue...
j'attends vos réactions !
_________________
respecte autrui comme tu aimerais qu'il te respecte
Revenir en haut
  Répondre en citant   21 Juil 2004 01:37
ginneko_chan
Ceinture Bleue
Ceinture Bleue


Inscrit le: 31 Juil 2004
Pays, Ville: Japon, Kawagoe Saitama Pref.

Envoyer un message privé Voir le profil de l'utilisateur
Note du Post : 5   Nombre d'avis : 4

Bonjour Kojigabro.

Hmm.. c'est une question assez delicate et pour le moment,
personne n'essaie de vous repondre.. OK, je me lance.

Comme vous avez deja mentionne, l'article 9 de notre Constitution nous interdit de s'armer et participer a la guerre, plus exactement, elle nous interdit d'exercer 集団的自衛権 le droit de l'autodefense " collective ", c'est a dire, notre Constitution ne nous permet pas de deployer l'armee japonaise a l'etranger, meme en tant que force de l'ONU ainsi que la force alliee. Pour le moment l'activite de la force d'autodefence japonaise se limite a la reconstruction apres les degats comme les temblement de terre, les typhons et a participer a la PKO( Peace Keeping Operations ) de l'ONU qui date de 1992 au Cambodge et aussi au Rwanda en 1994 pour le but humanitaire.

En ce qui concerne le deploiement en Irak, on a cree un nouveau code appele イラク特別措置法 signifiant Code special pour le traitement vis a vis de l'Irak. Ce code controverse qui durait 4 ans a ete adopte en juillet 2003. Ce fut justment le moment ou on a discute beaucoup sur comment recuperer ceux ayant ete enleves par des agents secrets de la Coree du Nord. Pour l'opinion public a l'epoque, certains pensaient que ca aurait ete inevitable que le Japon deploie son armee d'autodefence en Irak car on n'a plus qu'a compter sur les Etats Unis pour regler des problemes avec la Coree du Nord. ( par exemple l'editorial du Yomiuri Shinbun a ete comme ca ) D'autre personnes pensaient qu'il ne fallait jamais la deployer en Irak.

Pour " reviser " l'article 9 dans notre Constitution ou non, ( Ne vous trompez pas, il ne s'agit pas de " supprimer " l'article 9 ) c'est plutot
les Etats Unis qui le souhaite.
Dans l'article de l'Asahi Shinbun ( le 13 aout ), j'ai trouve un article sur l'entretien avec Colin Powell, secretaire d'Etats des Etats Unis.

Selon lui " Nous avons toujours soutenu le Japon pour qu'il obtienne un siege permanent du Conseil de Securite de l'ONU. Les Japonais tiennent beaucoup a l'article 9. Je comprends bien combien il vous est cher et je comprends aussi pourquoi cet article existe. Mais si le Japon veut jouer un role important dans la societe internationale et assumer sa responsibilite en tant que pays qui occupe un siege permanent du Conseil de Securite, l'article 9 tel qu'il est doit etre examine si on le revise ou non.
Mais s'il s'agit de la revision ou de la modification, c'est une question dont la decision doit absolument etre prise par les Japonais. Les Etats Unis ont aucun intention d'exprimer leur opinion."

Cela peut s'interpreter que les Japonais sont obliges d'apporter sa contribution " du sang " , pas celle de " monnaie " pour l'obtenir. Probablement le gouvernement japonais et les haute sfonctionnaires du Ministere des Affaires Etrangeres tiennent beaucoup a un siege pernament. Mais j'ai l'impression que la plupart des Japonais n'y tiennent pas, plutot ils ne s'y interessent pas du tout.

D'apres un sondage d'opinion menee par l'Asahi Shinbun en avril, ceux qui sont pour la revision ( dans l'article que j'ai lu, ce n'a pas ete precisement l'article 9, mais la revision de notre Constitution en general ) atteint plus de 50 % pour la premiere fois. Plus jeunes, plus de gens sont pour la revision. Mais la generation qui connait la seconde guerre mondiale est tout a fait contre la revision.

La revision de notre Constitution exige une procedure tres stricte. D'abord pour avoir un referendum special, il faut que la proposition doive etre adoptee a la Chambre Basse et a la Chambre Haute avec une approbation de deux tiers de tous les membres de chaque Chambre
( je ne parle pas du quorum ) , et puis, la revision necessite plus de 50 %d'approbation parmi tous les votes dans ce referendum. Dans ce cas, ceux qui sont contre la revision ne manqueraient jamais d'aller voter alors qu'en general les jeunes ne s'interessent pas aux suffrages.
En juillet, nous avons eu une election de la Chambre Haute, mais le sujet de la revision de la Constitution n'a pas forcement interesse les Japonais. Plutot, on a parle beaucoup du systeme de la pension.

Personellement, je suis tout a fait contre la revision. Parce que une fois revisee, il se peut que le gouvernement l'intereprete a sa guise. et j'en ai peur.

Pour l'attaque au Japon par la Coree du Nord, nous sommes optimistes d'une certaine facon. Savez-vous que ce pays a ete surnomme " Axe du Mal " par Bush ainsi que l'Irak ? L'attaque au Japon n'est pas autre chose que de donner un pretexte au Etats Unis pour attaquer ce pays.
Nous sommes sure qu'ils le comprennent bien. ^^;;

Voila mon intervention. J'espere que mon poste vous permettra un peu d'eclaircir vos questions.

Cordialement
Ginneko-chan
Revenir en haut
  Répondre en citant   14 Aoû 2004 16:25
Matt1313
Ceinture Orange
Ceinture Orange


Inscrit le: 09 Aoû 2004
Pays, Ville: France, Lille

Envoyer un message privé Voir le profil de l'utilisateur
Note du Post : 4   Nombre d'avis : 1

En effet, si le Japon est une puissance mondiale sur bien des plans, il reste malheureusement un "nain politique" pour la simple raison qu'il est resté sous la tutelle des Etats-Unis sur le plan militaire.
Il parait tout à fait normal, aujourd'hui, presque 60ans après la seconde guerre mondiale que le Japon se demande si oui ou non il doit garder cette dépendance vis-à-vis de l'oncle Sam.
Personnellement, même si cela ne concerne pas étant donné que je ne suis pas citoyen japonais mais étant citoyen du monde j'ai bien le droit de donner mon avis sur un amendement qui pourrait remettre en cause les relations internationales actuelles, j'ai donc deux visions à propos de la modification de cet article.
La première étant la suivante : si l'article 9 n'est pas modifié, le Japon sera toujours sous la domination des USA d'une certaine manière (et cela n'est pas une très bonne chose lorsqu'on voit qui ils élisent !!!) et n'aura toujours aucune influence sur la politique internationale. En outre, le Japon continuera de subir... (même s'il s'en est plutôt bien sorti jusque là Smile )
Deuxième vision : une modification de l'article 9 pourrait entraîner des abus, ne serait-ce que par manque d'expérience... Et ce n'est pas une bonne chose notamment vis-a-vis de la situation actuelle avec la Corée du Nord...
Je ne puis donc donner un avis clair et reste mi-figue, mi-raisin. Une solution envisageable serait de règler le problème avec la Corée du Nord pour modifier l'article 9 dans un cadre de paix. Mais qui sait lorsque cette affaire sera réglée ? Et qui peut prévoir un climat de paix ?
Affaire à suivre...
Revenir en haut
  Répondre en citant   14 Aoû 2004 18:00
eve
Modérateur


Inscrit le: 20 Sep 2003
Pays, Ville: Tokyo

Envoyer un message privé Voir le profil de l'utilisateur
Note du Post : 4   Nombre d'avis : 1

Merci pour ces precisions Ginneko.

Pour repondre au post initial, comme l'a dit Ginneko, la revision ou non de l'article 9 de la constitution est un sujet recurrent de debat politique et mediatique. Les pour : Yomiuri shinbun, les contre : Asahi shinbun.

Une eventuelle revision, bien qu'elle semble a plus ou moins long terme inevitable, sera difficile du point de vue de la procedure comme l'a dit Ginneko. Aussi, l'echeance a tendance a etre repoussee et le gouvernement trouve plutot des compromis reglant le probleme a court terme, comme la mesure prise pour l'Irak.

Les Etats-Unis ont la-dessus une politique un peu contradictoire : ils font tout pour pousser le Japon a reviser la constitution, tout en se gardant de se dire ouvertement en faveur de ca. Apparemment ils ne veulent pas porter la responsabilite de cette revision...

Citation:
Pour l'attaque au Japon par la Coree du Nord, nous sommes optimistes d'une certaine facon. Savez-vous que ce pays a ete surnomme " Axe du Mal " par Bush ainsi que l'Irak ? L'attaque au Japon n'est pas autre chose que de donner un pretexte au Etats Unis pour attaquer ce pays.
Nous sommes sure qu'ils le comprennent bien. ^^;;


Bien sur, et d'ailleurs la Coree du Nord evite de proferer les menaces trop directes et se perd en actions assez contradictoires, style "un pas en avant, un pas en arriere", entre les petites demonstrations de bonne volonte et les demonstrations de fermete et de menace (comme l'envoi d'un missile au-dessus du Japon en 1998 ou les manoeuvres militaires).


A moi de poser une question : quelle est l'origine de l'article 9 ? Qui l'a redige, qui l'a souhaite ?
Revenir en haut
  Répondre en citant   14 Aoû 2004 18:23
Matt1313
Ceinture Orange
Ceinture Orange


Inscrit le: 09 Aoû 2004
Pays, Ville: France, Lille

Envoyer un message privé Voir le profil de l'utilisateur
Note du Post : 4   Nombre d'avis : 1

La Constitution actuelle du Japon date de la fin de la Seconde Guerre mondiale. Le 6 mars 1946, le gouvernement révéla les grandes lignes de la Constitution, votée le 3 novembre 1946 et en vigueur le 3 mai 1947.

L'article 9 de la Constitution suscite souvent de l'étonnement à l'étranger, et des conflits au parlement japonais. En effet, le Japon s'était engagé à ne plus entretenir d'armée. Néanmoins, la guerre de Corée d'abord, la guerre froide ensuite, et finalement la volonté de reconnaissance sur la scène internationale ont poussé le Japon à se doter d'une armée non officielle. Celle-ci porte l'euphémisme de FAD (Force d'autodéfense) pour ne pas être en violation flagrante avec la Constitution.

Voici un extrait de la Constitution :

Chapitre II.Renonciation à la guerre

Article 9. Aspirant sincèrement à une paix internationale fondée sur la justice et l'ordre, le peuple japonais renonce à jamais à la guerre en tant que droit souverain de la nation, ou à la menace, ou à l'usage de la force comme moyen de règlement des conflits internatioaux.

Pour atteindre le but fixé au paragraphe précédent, il ne sera jamais maintenu de forces terrestres, navales et aériennes, ou autre potentiel de guerre. Le droit de belligèrance de l'État ne sera pas reconnu.

Cet article stipule en effet que le Japon renonce à jamais à la guerre.

La question en suspens reste de savoir ce qu'il en est de la défense.
En effet, certains interprètent cet article comme interdisant totalement au Japon de maintenir une force armée, la Force d'Auto-Défense constituant donc une violation de cet article.
Pour d'autres l'article n'interdit pas le maintien d'une force d'auto-défense, tant qu'elle n'est pas utilisée pour l'attaque.

Les débats ont été ravivés lors de l'intervention sous mandat de l'ONU (laquelle ??) à laquelle le Japon a apporté un soutien logistique. En effet, soutenir une offensive, argumentaient certains, était équivalent à faire la guerre, et donc interdit par l'article 9. Un autre problème majeur se posait en cas d'attaque sur les forces japonaises: pouvaient-elles légitimement contre-attaquer, alors qu'elles ne défendaient pas le territoire japonais lui-même ?
Revenir en haut
  Répondre en citant   14 Aoû 2004 18:56
frederic
4eme Dan
4eme Dan


Inscrit le: 16 Mai 2004
Pays, Ville: Tokyo

Envoyer un message privé Voir le profil de l'utilisateur
Envoyer l'e-mail
Ou lala
Note du Post : 5   Nombre d'avis : 2

Attention, il ne faut pas tout confondre, le fait que le Japon soit dépendent militairement des Etats-Unis et l'article 9 de la constitution n'ont aucun rapport. L'accord militaire qui lie les Etats-Unis au Japon est le traité de sécurité Nippo-Américain (Nichibei anzen hoshou jouyaku 日米安全保障条約 ou plus simplement Anpo 安保) qui ne concerne pas l'article 9. D'ailleurs la constitutionalité de ce traité (en contradiction avec l'article 9) à fait débat et la renouvellement de ce traité en 1960 et 1970 à crée des manifestations monstres au Japon.

D'un côté il y a l'article 9 et de l'autre la réalité contemporaine. Le Japon possède une armée en bonne et due forme, une des plus moderne au monde mais il n'avait toujours pas le droit (malgrès tout les détournement fait à l'article 9 depuis sa création) d'intervenir sur un champ de guerre à l'étranger jusqu'à cette seconde guerre en Irak.
Le lien militaire qui lie les Etats-Unis au Japon ou la "dépendance" économique du Japon face aux Etats-Unis sont des leurres faciles pour critiquer l'article 9 (qui n'est d'ailleurs pas en cause puisqu'il s'agit plutot de l'Anpo) et demander une révision de la constitution mais il s'agit en grande partie de manoeuvres politique.


Je m'explique, l'article 9 est critiqué aussi bien par les Etats-Unis et ce dès les années 50 que par la droite dure conservatrice japonaise et nostalgique de la constituion de Meiji. Pour les Etats-Unis c'était tout simplement pour s'assurer une aide militaire en asie face à la montée du communisme. Pour la droite dure, c'est tout simplement redonner au Japon sa puissance notamment en asie afin de reconstruire "la sphère de cooprospérité en asie" (avec pour centre et moteur le Japon) qui à été stoppé net par la défaite du Japon en 1945.

Maintenant dans ce débat sur l'article 9, du côté japonais les partisants d'une révision de la constitution tirent toutes leur munitions sur l'article 9 qu'ils accusent d'être à l'origine de quasiment tout les "problêmes" (dépendance militaire, dépendance économique, faiblesse diplomatique, "déchéance" du grand Japon, etc...), leur but n'est pas vraiment l'article 9 mais la constitution en elle-même jugée trop démocratique. Pour donner quelques exemples, l'ancien premier ministre Mori avait fait éclater un scandale en faisant référence à la constitution dans un discours, il avait en fait fait référence à la constitution de Meiji (sick), dans le même genre le fameux manuel révisioniste présentait la constitution de Meiji (ou le rôle de l'empereur et son culte est prédominant) comme un exemple de bon gouvernement.

Cependant la population japonaise et de nombreux hommes politiques (essentiellement de gauche mais aussi beaucoup de droite, les libéraux) se sont longtemps et fermement opposé à l'abandon de cet article et se sont battus pour que la constitution reste en l'état. Le débat sur la réforme de la constitution (par le prétexte de l'article 9) n'est pas récent et revient périodiquement dans le débat national depuis plus de 50 ans. Koizumi a l'air déterminé à la mener à bout avant de se faire éjecter de son siège de premier ministre (il est sur la scelette) comme nombre de ces prédécesseurs, qui ont cependant tous échoués devant l'opposition politique ou populaire à cette révision. Réussira-t'il ? personnellement je ne le souhaites pas mais j'ai peur que les japonais d'aujourd'hui (par ignorance du passé, désinteressement ou sensibilité aux prétextes nationalistes) soient prèt à l'accepter.


Enfin dernier point, d'un point de vue militaire, les principales menaces qui visent le Japon ne viennent pas simplement de la Corée du Nord (dont la menace est réelle mais pas si importante que cela) mais surtout des ennemis traditionnels du Japon que sont la Russie (ex-URSS) et la Chine (communiste) qui ont des potentiels militaires (et donc une influence) bien au délà de la simple Corée du Nord.

Voilà, en résumé.
Revenir en haut
  Répondre en citant   15 Aoû 2004 02:37
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum index -> Faits de Société Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Développé par phpBB 2.0.16 © 2001, 2002 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com