Forum Japon

 

[ S'enregistrer ]   [ Rechercher ]    [ Liste des Membres ]    [ Groupes d'utilisateurs ]   [ FAQ ]  
[ Connexion ]   [ Mes messages privés ]   [ Profil ]
7 CHOSES QUE JE M’ENNUIE SUR LA VIE DANS LA CAMPAGNE JAPONAI

Recherche Rapide :

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    ForumJapon.com Index du Forum -> Le Japon sur le Net
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Anou
Ceinture Blanche
Ceinture Blanche


Inscrit le: 12 Mai 2017
Messages: 1
Points: 0

MessagePosté le: 12 Mai 2017 13:36    Sujet du message: 7 CHOSES QUE JE M’ENNUIE SUR LA VIE DANS LA CAMPAGNE JAPONAI

 Ce message n'a pas encore été noté.
Répondre en citant

Quand je suis arrivé au Japon il y a deux ans pour travailler, j’ai été placé dans une petite ville dans la préfecture d’Ibaraki Sud. Inutile de dire, avant d’arriver, j’étais assez inquiet. Aprèstout, ma seule expérience avec la « campagne » (ou « inaka ») a été une brève interaction avec une vache à l’été 1998.

Bien que quand je vivais là, j’ai imploré de voir un bâtiment plus grand que deux étages de haut, maintenant que j’ai vécu à Tokyo pour plus d’un an, il y a beaucoup dechoses au sujet de la campagne que j’ai vraiment manquer.

Sauf les mille-pattes et les guêpes. Ils peuvent y rester.

L’absence de files d’attente
Il n’est pas tellement que je suis ennuyé le montant et la durée des files d’attente (même s’ils ne justifient pas de plaintes) mais plutôt qu’il y a des files d’attente pour tout. Magasin de ramen au hasard : file d’attente. Toilettes : sept files d’attente. Entréepour entrer dans un festival : modifier votre adresse et valider votre nouvelle résidence.

Dans l’inaka, simplement à cause qu’il y ait moins de monde, des files d’attente ne sont pas vraiment une chose.

Quand je suis arrivé à la ville, le concept de chaises à l’extérieur d’un restaurant pour les gens de s’asseoir sur était complètement étranger à moi. J’ai supposé que chaque magasin a été tout simplement avoir une petite vente d’yard et que Tokyo avaitune abondance de chaises en bois. La seule file d’attente, que j’ai vécu à la campagne a été lorsque j’attendais mon bento d’être réchauffés.

Les points de vue
Voici mon avis de mon ancien appartement dans l’inaka :



Pas génial, je sais. En fait, il ressemble à la couverture d’un article de National Geographic sur les bâtiments suspects. Cependant, parfois le point de vue pourrait ressembler à ceci :

Vue sur la campagne japonaise

Ou encore ceci :

Vue sur la campagne japonaise

Cela ne veut ne pas pour dire que Tokyo n’est pas sans son point de vue spécial. LeSkytree pendant la nuit et la rivière Sumida au printemps ont une certaine magie pour eux.

Cependant, ils souvent ne peuvent pas comparer à ce que la campagne doit offrir. Je m’ennuie toujours scrutant l’horizon et de voir une mer de rizières avec les montagnes bleues en arrière-plan. Maintenant, tout ce que je vois est une mer d’anciennes épuisé, assis à l’extérieur de la station en attente pour le premier train.

Le peuple
Je ne dis pas que les gens de Tokyo ne sont pas aimables. Ni tout le monde dans lacampagne est le summum de la bienséance. C’est juste que Tokyo personnes dégagent toujours ce regard « grincheux parce que je suis occupé ». Ils font toujours des choses affaires animé. Vous pouvez dire par leur entreprise, adapter et comment ils sont toujours à la hâte pour réunions d’affaires animé et occupés businessy-businesschoses. Est-ce que j’ai dit affaires assez ?

Une fois que vous avez passé les regards des gens dans la campagne, j’ai souvent trouvé à être extrêmement agréable. J’ai m’une fois a offert nourriture et fruits quandj’ai déménagé tout d’abord à l’inaka par une femme au hasard qui a frappé à ma porte. Mon voisine seulement interaction qui se passe à Tokyo est un maladroit Bonjour dans l’ascenseur.

Pas de trains bondés
Où dois-je commencer même sur ce coup ? Nous avons tous été là – pressé jusqu’en quelqu'un dans le train, vous laissez une empreinte de visage sur leur costume siprofonde que les archéologues étudieront il en 1000 ans.

Dans la campagne, je ne pense pas que j’ai jamais vu plus de deux personnes à bord du train ; était le conducteur et l’autre, ma réflexion. À Tokyo, les trains sont éternellement bondés. Je suis convaincu que certaines personnes monter sans arrêt toute la journée, pour qu’ils puissent passer vers le bas de l’histoire légendaire de la façon dont ils ont « obtenu un siège » un jour sur la ligne Yamanote line à leurs petits-enfants.

Dans la campagne, je ne pense pas que j’ai jamais vu plus de deux personnes à bord du train ; était le conducteur et l’autre, ma réflexion.
Les événements
Bien que les événements de Tokyo sont parties égales ampoulés comme ils sont beaux, ils n’ont pas l’ambiance de la communauté qui les événements de la campagneavaient à offrir. Plusieurs fois, moi et les amis ont donné des occasions de prendre la scène pour aider avec et le spectacle dans les festivals. On vous donne pas vraiment la même chance à Tokyo. Dans la campagne, semaines avant l’événement, le village entier a été repris avec préparation comme l’ensemble de la communauté s’est réunis pour les rendre très spécial.

La rareté des distributeurs automatiques
À Tokyo, chaque coin de rue a au moins 100 distributeurs automatiques. Ils ont unevue commune. Toutefois, dans l’inaka, vous n'êtes pas saturé dans leur brillant « acheter ME » lumière à un tel point. En fait, je pense que j’ai seulement eu à voir un oudeux près de notre station.

Je m’ennuie le moment magique que le fait de voir une distributrice m’a donné. Ils étaient un plaisir rare de tomber sur. Leur lueur blanche perçant le ciel nocturne, montrant du doigt vous pour assister à ce curieux goodies qu’ils avaient à l’intérieur.C’était comme repérer un animal rare dans une plaine au clair de lune. Maintenant, ils semblent plus comme des pigeons.

Immersion linguistique
Dans la campagne, vous trouverez souvent vous-même levée dans des situations oùvous n’aurez aucun le choix, mais de parler japonais. À Tokyo, j’ai 1 million de classes différentes à choisir d’apprendre le japonais ; dans l’inaka y en a pas. Je m’ennuie le défi et l’annonce

Bon voyage
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
eve
Modérateur


Inscrit le: 20 Sep 2003
Messages: 2435
Points: 26642
Pays, Ville: Tokyo

MessagePosté le: 13 Mai 2017 04:15    Sujet du message: Re: 7 CHOSES QUE JE M’ENNUIE SUR LA VIE DANS LA CAMPAGNE JAPONAI

 Ce message n'a pas encore été noté.
Répondre en citant

Anou a écrit:
Les points de vue
Voici mon avis de mon ancien appartement dans l’inaka :



Pas génial, je sais. En fait, il ressemble à la couverture d’un article de National Geographic sur les bâtiments suspects. Cependant, parfois le point de vue pourrait ressembler à ceci :

Vue sur la campagne japonaise

Ou encore ceci :

Vue sur la campagne japonaise

Ca ne nous dérange pas que tu cites du texte d'un blog ici, mais par contre, pense à réinsérer tes liens et images !!

Sinon, j'ai déplacé ton article dans la section "Sur le net" car je ne crois pas qu'il y ait de lien avec l'actu éco/pol.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    ForumJapon.com Index du Forum -> Le Japon sur le Net Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB 2.0.16 © 2001, 2002 phpBB Group (Traduction par : phpBB-fr.com)