Forum Japon

 

[ S'enregistrer ]   [ Rechercher ]    [ Liste des Membres ]    [ Groupes d'utilisateurs ]   [ FAQ ]  
[ Connexion ]   [ Mes messages privés ]   [ Profil ]
Festival. Quinze films de yakusas ce mois-ci sur Ciné Auteur.

Recherche Rapide :

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    ForumJapon.com Index du Forum -> Cinéma et Littérature du Japon
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Max
Modérateur


Inscrit le: 24 Nov 2003
Messages: 769
Points: 10559

MessagePosté le: 03 Mai 2004 07:34    Sujet du message: Festival. Quinze films de yakusas ce mois-ci sur Ciné Auteur.

 Ce message n'a pas encore été noté.
Répondre en citant

Source: Libération

Mafia nipponne à l'honneur

CINécinéma AUTEUR, 15 h 40. «Le Mouchoir rouge»,
de Toshio Masuda.

Programmation acérée, ce mois-ci, sur CinéCinéma Auteur avec un festival yakusa. Un genre pas très fréquentable qui connut dans les années 60 et 70 son âge d'or au Japon sans en franchir les frontières. Il montre une génération perdue dans l'après-guerre d'un pays en plein bouleversement, entre héritiers des samouraïs et mauvais garçons romantiques.

Le Mouchoir rouge, tourné en 1964 par Toshio Masuda, raconte la déchéance d'un inspecteur de police vertueux de Yokohama, meurtrier involontaire du père de la femme qu'il aime. Le vrai responsable de ce drame est son meilleur ami, lui aussi inspecteur, qui a basculé dans le camp de la Mafia. Un récit d'une noirceur à la David Goodis, tourné en extérieur dans les ruelles sordides de Yokohama, entre maisons de bois vouées à la démolition et immenses chantiers qui préfigurent le Japon moderne. Ici, pas de chorégraphie de combat ni lyrisme folklorique, mais des sales bastons de rue dans la boue et le sang.

Tout le mois de mai, Ciné Auteur diffuse une quinzaine de films de cet acabit dont quelques merveilles nihilistes et sombres de Kenji Fukasaku, l'auteur de Battle Royale. A lire sur le site de la chaîne, le très bon dossier de Stéphane Berbérian, éminent spécialiste du genre et programmateur de cette série

A voir également le site de cinecinema :

Cinecinema

Repères sur les gangs Japonais

L'Ère Tokugawa (1600-1867). Les samouraï errants (les Batamono-yakko), désoeuvrés, se convertissent au banditisme. Ils luttent contre les machi-yakko, les ancêtres des Yakusa, divisés en deux groupes : les Bakuto (les joueurs) et les Tekiya (les trafiquants).
Le terme de Yakusa (huit-neuf-trois) vient du mot Bakuto. Huit-neuf-trois étant une main perdante dans un jeu de cartes traditionnel...

À partir des années 50, le mythe romantique du Yakusa s'impose dans la culture nippone.
Les exploits des mafieux sont au centre d'un nouveau genre à part entière.

Le film de « Yakusa », qui dépeint souvent la fracture sociale japonaise, aux apparats plutôt nostalgiques, connaît deux véritables âges d'or : l'après-guerre, caractérisé par l'occidentalisation et la modernisation du Japon, puis les dernières années de récession, marquées par un pessimisme sur l'avenir.

En ces périodes incertaines, le statut des Yakusa évolue, de celui de délinquant, à celui de dernier défenseur héroïque des valeurs traditionnelles, héritier de nobles chevaliers hors-la-loi, tout en restant prisonnier de son image d'appartenance à un groupe en guerre contre la société nouvelle.
Les Yakusa suivent un code de l'honneur (courage, altruisme, détermination), celui du samouraï idéalisé, refusant tout compromis avec leurs éthiques personnelles, dessinant ainsi leur propre mythe, entretenu par des écrivains populaires. Si les chevaliers hors-la-loi d'antan protégeaient les citoyens du pouvoir, de nos jours, les Yakusa, (en enrôlant exclus sociaux, bandits et petits criminels dans des gangs hiérarchisés et disciplinés), les protègent des étrangers vivants sur leurs terres, en particulier des soldats américains indisciplinés.
Profitant que les films de samouraï se formalisent, se fanent, le Yakusa endosse le rôle du samouraï moderne. Les Studios de la NIKKATSU, mais aussi LA TOEI (les deux grands rivaux sur ce terrain) et la DAEI, ont enfanté de nombreux opus yakusa (par exemple, 29 en 1969), révélant des personnages sacrificiels, prêts à abandonner joies, amours et loyauté à leurs gangs.

Il faut naviguer sur ce site, il est vraiment très interresaant.
J'essayerais d'avoir la liste des films présentés ce soir.

Par contre, je suis décu car je ne pourrais pas les voir vu que je n'ai pas cinecinema Crying or Very sad
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
ToMach
6eme Dan
6eme Dan


Inscrit le: 29 Sep 2003
Messages: 2618
Points: 22899

MessagePosté le: 03 Mai 2004 12:35    Sujet du message:

 Ce message n'a pas encore été noté.
Répondre en citant

Citation:
Yakusa

Le terme correct est Yakuza

Citation:
les Tekiya (les trafiquants)

Les Tekiya 的屋 ne sont pas des "trafiquants" mais des camelots, des marchands itinerants qui vendent tout et n'importe quoi sur les foires et marches, le tout saupoudre d'un boniment.

Citation:
En ces périodes incertaines, le statut des Yakusa évolue, de celui de délinquant, à celui de dernier défenseur héroïque des valeurs traditionnelles, héritier de nobles chevaliers hors-la-loi, tout en restant prisonnier de son image d'appartenance à un groupe en guerre contre la société nouvelle.
Les Yakusa suivent un code de l'honneur (courage, altruisme, détermination), celui du samouraï idéalisé, refusant tout compromis avec leurs éthiques personnelles, dessinant ainsi leur propre mythe, entretenu par des écrivains populaires. Si les chevaliers hors-la-loi d'antan protégeaient les citoyens du pouvoir, de nos jours, les Yakusa, (en enrôlant exclus sociaux, bandits et petits criminels dans des gangs hiérarchisés et disciplinés), les protègent des étrangers vivants sur leurs terres, en particulier des soldats américains indisciplinés

On est bien d'accord qu'il s'agit de l'image donnee aux yakuza par le cinema, la realite etant bien eloignee de cet ideal dore: les yakuza sont de dangereux bandits, point.
_________________
Ça m'amuse de regarder passer les cons - indisponible
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    ForumJapon.com Index du Forum -> Cinéma et Littérature du Japon Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB 2.0.16 © 2001, 2002 phpBB Group (Traduction par : phpBB-fr.com)