Forum Japon

 

[ S'enregistrer ]   [ Rechercher ]    [ Liste des Membres ]    [ Groupes d'utilisateurs ]   [ FAQ ]  
[ Connexion ]   [ Mes messages privés ]   [ Profil ]
Licence Langage et Littérature Japonaise obtenue au Japon. Oui, mais après ?

Recherche Rapide :

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    ForumJapon.com Index du Forum -> Japon pratique
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
ruze
3eme Dan
3eme Dan


Inscrit le: 08 Juin 2004
Messages: 866
Points: 7512
Pays, Ville: On l'appelait Edo ...

MessagePosté le: 07 Sep 2012 08:45    Sujet du message: Licence Langage et Littérature Japonaise obtenue au Japon. Oui, mais après ?

 Ce message n'a pas encore été noté.
Répondre en citant

Hello!

J'arrive bientôt à la fin de ma licence (学士) passée à Nihon Daigaku et je me pose plusieurs questions.

Travailler au Japon n'est pas vraiment mon objectif actuel pour plusieurs raisons : la lassitude vis-à-vis du train de vie japonais, le total manque de vie privée dû aux heures de travail, mon envie d'explorer un autre pays etc. C'est donc pour ça que je ne compte pas trouver un emploi ici. Je suis très motivé pour travailler, mais dans un autre contexte.

Une licence en lettres, même si obtenue dans une université privée au Japon, à sans aucun doute peu de valeur sur le marché du travail, à défaut de me tromper. Si j'ai choisi ce département (国文学科), c'est avant-tout parce que je souhaite depuis un grand nombre d'années devenir traducteur/interprète de japonais (et accessoirement d'anglais). Bien-sûr, et Eve ne me contredira certainement pas, on ne devient pas traducteur du jour au lendemain, et pas aussi facilement. Malgré tout, mon but est de tout de même trouver un travail en rapport avec ce domaine.

Je prévois de me marier l'année prochaine, et pour l'instant j'envisage 2 choix :
-Partir travailler à Los Angeles
-Retourner en France

Los angeles.
Je me suis beaucoup renseigné et je sais maintenant qu'il y a du boulot à LA. Cependant, trouver un employeur qui accepte de s'occuper des formalités et frais d'un visa travail pour étranger est une opération périlleuse. Comme ici c'est FJ, je ne vais pas m'attarder sur LA, étant trop hors-sujet, mais si jamais vous avez des informations précieuses sur les débouchés éventuels là-bas, je suis preneur.

En France.
Je me suis posé la question, et plusieurs emplois me viennent à l'esprit. Par exemple, travailler dans une maison d'édition de mangas/animés. Quelles sont les chances pour un étudiant fraîchement diplômé d'une université japonaise de trouver du travail chez Glénat ? Pour être le plus concret possible Wink
Ensuite, travailler en traducteur freelance n'est vraiment pas une bonne solution pour le moment, souhaitant me marier donc, et m'installer en couple, un travail stable est ce que je recherche le plus.
Enfin, intégrer une entreprise de commerce entre le Japon et la France. C'est certainement le choix le plus plausible.
Quelles sont, encore une fois, mes chances pour ce dernier choix ?
Travailler avec la langue japonaise est vraiment ce que je recherche le plus actuellement, même si je me doute que mon premier emploi sera à mi-chemin avec mes envies. Quel genre de compagnies recrute des nouveaux diplômés ? Toshiba ? Toyota ? Il n'y a pas beaucoup d'informations sur leur site malheureusement.

J'ai également pensé à ça pour les Etats-Unis, aurais-je plus de chance de trouver un emploi dans une entreprise de commerce ? (日米貿易?)

Je suis un peu perdu donc n'hésitez pas à m'éclairer de vos informations Smile
_________________
« Do you want to stay here in crazy town, or help me rescue the geek? » Sawyer, Lost 05.03
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail
Maitre K
Administrateur
Administrateur


Inscrit le: 20 Sep 2003
Messages: 2699
Points: 25951
Pays, Ville: Nishinomiya

MessagePosté le: 09 Sep 2012 10:41    Sujet du message:

 Ce message n'a pas encore été noté.
Répondre en citant

Citation:
Je me suis posé la question, et plusieurs emplois me viennent à l'esprit. Par exemple, travailler dans une maison d'édition de mangas/animés. Quelles sont les chances pour un étudiant fraîchement diplômé d'une université japonaise de trouver du travail chez Glénat ?


Peut-être que tu devrais poser la question à Flo, le fondateur du forum. Il a bossé dans le domaine, il fait de l'édition, donc il doit avoir une bonne idée de la façon dont cela fonctionne actuellement.

Sinon faire ton shushoku au Japon dans une grosse multinationale puis obtenir après 2 ou 3 ans un poste dans une de leur succursale à l'international pourrait aussi être une solution.
_________________
I'm so gifted at findin' what I don't like the most
So I think it's time for us to have a toast
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
eve
Modérateur


Inscrit le: 20 Sep 2003
Messages: 2449
Points: 26658
Pays, Ville: Tokyo

MessagePosté le: 09 Sep 2012 17:26    Sujet du message:

 Ce message n'a pas encore été noté.
Répondre en citant

Salut,

Je vais répondre légèrement à côté de la question, mais te donner mon avis franchement. Je pense que c'est un peu dommage de ne pas vouloir travailler même un peu au Japon. Pour moi l'intérêt principal d'un diplôme japonais est justement sa valeur sur le marché japonais (et éventuellement, la possibilité de pouvoir entrer dans une "grande entreprise" pour y apprendre sur le tas, même avec un diplôme sans rapport - une façon de faire discutable, mais...).
Mais je ne sais pas trop quel était ton projet en entrant à NichiDai.


Pour être traducteur JP/FR, de nos jours je pense que les diplômes ne sont pas ce qui compte le plus, c'est bien le niveau en japonais et surtout en français (style, grammaire/ortho) qui comptent énormément. Et ça c'est une chose que beaucoup de gens négligent...
Les traducteurs freelance, leurs clients demandent rarement à voir leurs diplômes. Mais c'est facile de se "griller" auprès d'un client.
Perso, je trouve qu'on voit une nette différence entre les gens qui ont étudié la traduction et ceux qui ont juste appris à parler une langue et "s'improvisent" traducteurs. Mais il y a aussi des gens qui ont fait les études et sont médiocres, et inversement.

Le marché manga est en régression/stagnation en France, donc ce n'est peut-être pas ce qu'il y a de plus prometteur. Les traducteurs ne sont pas très bien payés chez certains éditeurs ; tu ne peux pas facilement vivre de ce genre de revenus surtout au début (pas assez de boulots), et il y a déjà beaucoup de traducteurs pour assez peu de travail. C'est bouché, en gros.
La littérature, c'est encore pire (le rendement est moins bon encore) et moins facile à intégrer (puis le nombre de parutions est vraiment dérisoire par rapport aux gens qui en font).
Après, pour le milieu manga, il y a le coup de chance, le "bon moment/bon endroit" (un poste qui se libère), mais sans expérience tout de même, je pense que ça c'est pas forcément évident. Il y a 10-15 ans les maisons d'édition FR embauchaient un peu n'importe qui ayant de vagues notions de japonais, mais aujourd'hui beaucoup d'entre elles ont des personnes parlant japonais en interne et sont capables d'évaluer réellement le niveau des traducteurs. Ce qui est bien pour ceux qui ont un bon niveau bien sûr. Wink

A priori tu recherches la stabilité et ton profil voudrait "logiquement" que tu commences ta carrière au Japon, pour moi, tandis que partir aux USA ça te lance justement sur quelque chose d'un peu "incertain", en te faisant perdre l'occasion de faire shûshoku katsudô. Evidemment on peut tous se lasser ou changer d'idée en cours de route, mais c'est peut-être un peu dommage de t'être donné tout ce mal avec le diplôme japonais pour ne pas complètement "profiter du résultat" ?
Tu peux aussi partir à l'étranger dans le cadre d'un travail japonais.
Je ne sais pas trop quel genre de profil recherchent les entreprises US qui veulent des Français, mais est-ce le meilleur timing pour te lancer là-bas ? Pour rentrer en France ?
Si j'étais un recruteur en France lisant ton dossier, je me demanderai pourquoi tu as voulu quitter le Japon juste après tes études.

Après tu peux aussi prospecter un peu partout et voir ce qu'on te proposera... Idea peut-être qu'une offre intéressante dans un des pays t'aidera à te décider.

(Evidemment cet avis n'engage que moi...)


(EDIT : plein de petits ajouts en cours de post.)
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
teyubi
Ceinture Verte
Ceinture Verte


Inscrit le: 26 Nov 2008
Messages: 29
Points: 333

MessagePosté le: 11 Sep 2012 21:42    Sujet du message:

 Note du Post : 3   Nombre d'avis : 1
Répondre en citant

Bonsoir Ruze,

je me souviens de tes premiers posts ici, et de t'avoir rencontré une fois à Tokyo lors d'une rencontre FJ (j'avais un autre nom ici, il est vrai)
Tu semblais fasciné par le Japon et vouloir y faire ta vie. Si je compte bien (les archives de fj m'y aident bien Wink ), ça va faire pas loin de 8 ans que tu nous parles du Japon, et 6 ans que tu y es.
Tu parais las de la vie que tu mènes et tu passerais bien à autre chose. Je peux tout à fait le comprendre, tu as sans doute passé le cap de l'émerveillement béat. Perso - je viens de faire le compte - avec mes 23 voyages au Japon pour un peu moins de 1 an de présence cumulée sur l'archipel, je suis un "débutant" face à toi. Vrai que la magie n'est plus la même que lors de mes quelques premiers voyages. Mais y a toujours au Japon quelque chose qui me fait y revenir, y a deux semaines par exemple.

A L.A. tu évoques du travail. En relation avec tes compétences en japonais?

Pour la France, je ne sais pas dans quel secteur (autre que la traduction) tu pourrais postuler, mais tu dois savoir que l'économie n'est pas au mieux de sa forme. Dans le domaine de la BD, le manga garde une certaine forme et peut être une piste. Ceci dit, il doit y avoir pas mal de concurrence avec tout ces gens qui parlent le japonais maintenant! Et je ne pense pas que ça donne la stabilité que tu recherches...
Pour le reste, les compagnies japonaises installées ici en France ne sont pas pour la plupart dans une période d'expansion.

Je rejoins donc Eve sur le conseil de démarrer au Japon, fort de ton bagage fraichement acquis. Avec un objectif de mobilité clairement annoncé.

Bon courage à toi, et amitiés.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    ForumJapon.com Index du Forum -> Japon pratique Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB 2.0.16 © 2001, 2002 phpBB Group (Traduction par : phpBB-fr.com)