Forum Japon

 

[ S'enregistrer ]   [ Rechercher ]    [ Liste des Membres ]    [ Groupes d'utilisateurs ]   [ FAQ ]  
[ Connexion ]   [ Mes messages privés ]   [ Profil ]
La réforme fiscale adoptée, le gouvernement en déroute

Recherche Rapide :

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    ForumJapon.com Index du Forum -> Economie et Politique
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
So-chan
Ceinture Marron
Ceinture Marron


Inscrit le: 18 Déc 2010
Messages: 341
Points: 1225
Pays, Ville: Tokyo

MessagePosté le: 04 Juil 2012 10:25    Sujet du message: La réforme fiscale adoptée, le gouvernement en déroute

 Ce message n'a pas encore été noté.
Répondre en citant

Le premier ministre japonais, Noda Yoshihiko en avait fait son engagement politique : la réforme fiscale a enfin été adoptée.

Cette dernière a pour objectif de réduire la dette japonaise. Sa mesure emblématique est le doublement de la TVA, la faisant passer à 10% progressivement d'ici 2015. Cette mesure devrait permettre d'augmenter les recettes de 13500 milliards de yens (170 milliards de dollars) par an d'ici à 2015, tandis que le deficit du Japon est actuellement de 564 milliards de dollars par an.

De plus la réforme prévoit hausse de l'impot sur le revenu pendant 10 ans, hausse de la taxe d'habitation pendant 5 ans, une surtaxe pour l'impot sur les societes pendant 3 ans, vente d'actifs, reduction du poids de la Kokkai (baisse des salaires des parlementaires, reduction du nombre de sieges, baisse des salaires des fonctionnaires), hausse de plusieurs taxes comme celles sur l'alcool et le tabac... Le gouvernement japonais veut egalement lever des fonds supplementaires en vendant les participations dans Japan Tobacco et Tokyo Metro.

Cette réforme, bien qu'allant dans la bonne direction pour réduire la dette s'avère etre insuffisante. D'autres réformes devront etre menées.

Le projet a été adopté par la chambre basse du Parlement - 363 voix contre 96 -, grâce à la principale formation d’opposition du Parti Libéral Démocrate (PLD) et au Komeito.
Cependant 57 députés du PDJ, parti au pouvoir, ont voté contre dont le puissant Ozawa Ichiro et l'ex premier ministre japonaise Hatoyama Yukio.
Ozawa a décidé de quitter le PDJ, suivie par quarante députés de la chambre basse et 12 de la chambre haute.
Cette défection portera le nombre de députés du PDJ de 289 à 249 à la chambre basse, qui en compte 480. Deux des députés de la chambre basse seraient cependant revenus sur leur décision.

Ozawa a explique que l’augmentation des impôts va affaiblir la consommation, et représente un « trahison » du manifeste sur lequel le parti a été élu lors de la dernière élection. « Il s’agit d’une trahison contre le peuple, qui aurait raison de nous qualifier de menteurs, » a déclaré Ozawa après le vote, en promettant de tout faire pour contrecarrer l'adoption du projet de loi par la chambre haute. Il serait meme question de former un nouveau parti politique.

Cette defection pourrait soit encourager d'autres députés à faire de meme, progressivement soit, et c'est ce que les experts pensent plus probable, renforcer le pouvoir de Noda au sein d'un PDJ ressoudé après le départ des éléments perturbateurs.

Le chemin reste cependant jonché d'obstacles pour la premier ministre : en Septembre il devrai faire face à des élections internes au parti pour désigner le président et donc le premier ministre (tous les 2 ans). En tout cas, s'il n'a pas déjà convoquer des élections anticipées : la Chambre haute est entre les mains de l'opposition et le nombre de députés PDJ à la chambre basse a baissé : la majorité devra donc de plus en plus collaborer avec l'opposition si elle veut continuer à gouverner.

Si Noda ne convoque pas d'élections anticipées, elles auront lieu comme prévues durant l'été 2013.

La question donc se pose de savoir qui va l'emporter. Il est fort probable que le PDJ soit écrasé aux élections. Mais est ce que cela veut pour autant dire que le PLD et son allié Komeito obtiendront la majorité ?
Les gouverneurs de Tokyo et d'Osaka ont l'intention de former un parti national qui pourrait emporter plusieurs sièges. Le pire à craindre serait le morcellement de la Kokkai (parlement japonais) alors que pour mettre fin à la crise politique, il faudrait une majorité confortable et un premier ministre qui rassemble son parti.
_________________
Praying for Japan
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Herikutsuya
4eme Dan
4eme Dan


Inscrit le: 30 Juil 2007
Messages: 294
Points: 8192
Pays, Ville: Rokko Island , Kobe entre 2 hotels

MessagePosté le: 10 Aoû 2012 15:49    Sujet du message:

 Note du Post : 4   Nombre d'avis : 1
Répondre en citant

Apparemment , la loi sur la hausse de la T.V.A à été adoptée hier.Ozawa a raison si l'on se réfère au passé. En effet , la T.V.A avait été augmentée en 1997 ce qui avait eu pour conséquence une baisse de la consommation des ménages.D'après le gouvernement Noda , cette hausse de la T.V.A de 5 à 10 % sur 3 ans permettrait de dégager des recettes dont 20 % du montant serviront à améliorer le système de santé et à augmenter la capacité d'accueil des crèches, le reste permettra de maintenir les retraites et de garantir les soins aux personnes âgées ( Voir l'article ci-dessous ) .Bref , en ce qui nous concerne , en 2015 , pour 3000 yen dépensés au supermarché , ça ne sera plus 150 mais 300 yen qui iront directement dans les caisses de l'état.À titre personnel , je trouve toujours que la TVA est un impôt bien plus injuste que celui sur le revenu puisque les personnes aux faibles revenus seront autant touchées que celles aux hauts revenus.Or , il me semble que l'augmentation de la TVA touchera tous les produits notamment les produits alimentaires.Dans un souci d'équité , il m'aurait semblé d'ailleurs plus judicieux d'augmenter uniquement la T.V.A sur les produits qui ont un certain coût comme l'électroménager par exemple ( Je ne prêche d'ailleurs pas pour ma paroisse ).Maintenant , on peut tenir le discours inverse et se réjouir que l'on tente enfin quelque chose même impopulaire pour essayer de résorber la dette " colossale "bien qu'il y ait eu un précédent fâcheux.En tout cas , j'attends de voir les résultats pour juger de cette action car je ne veux pas faire de procès d'intentions ; j'espère qu'elle sera salutaire pour l'économie japonaise.Sur la plan politique , Noda qui jouait sa tête là-dessus si je puis dire se trouve renforcé en survivant à la Motion de censure d'hier.



Citation:
ECONOMIE
Le Japon va doubler les taxes sur la consommation
L'Expansion.com avec AFP, publié le 10 Août 2012 à 12:54

Depuis le fiasco de 1997, les japonais hésitent à augmenter les taxes sur la consommation. Mais la dette publique est devenue trop lourde. Il faut donc trouver de nouvelles recettes.

Le Parlement japonais a approuvé vendredi le doublement de la taxe sur la consommation d'ici 2015 pour contenir la dette colossale du Japon et garantir la pérénité du système de protection sociale. En échange du soutien des conservateurs dont il avait besoin pour faire voter cette loi, le Premier ministre de centre-gauche, Yoshihiko Noda, s'est engagé à dissoudre la Chambre des députés et à organiser des élections législatives "dans un proche avenir".

Un relèvement historique
Le doublement de la taxe sur la consommation au Japon ne suffira pas pour réduire le niveau colossal de la dette du pays, mais servira à financer les besoins sanitaires croissants d'une population vieillissante. Cette loi va faire passer la taxe sur la consommation, appliquée sur le prix de la plupart des produits et services au Japon, de 5% à 8% en avril 2014 puis à 10% en octobre 2015. Instauré en 1989 à hauteur de 3%, cet impôt indirect n'avait été augmenté qu'une seule fois jusqu'à présent, à 5% en 1997, entraînant au passage un recul important de la consommation des ménages. Cette expérience avait traumatisé la classe politique de l'Archipel et mis un terme à l'utilisation de ce levier. Sauf que depuis, la situation financière du Japon n'a cessé de se détériorer.

La nouvelle hausse de la taxe sur la consommation devrait générer pour l'Etat un surcroît de recettes fiscales de 13.500 milliards de yens par an (135 milliards d'euros), alors que le pays fait face à un important déficit budgétaire - 8,4% du produit intérieur brut en 2012 (contre 9,9% pour les Etats-Unis, 8,7% pour la Grande-Bretagne, 4,5% pour la France et 1,1% pour l'Allemagne d'après l'OCDE). Officiellement, les autorités souhaitent que d'ici à 2020, les dépenses de l'Etat ne soient pas supérieures à ses recettes, avant la prise en compte du paiement des intérêts de la dette (soit une résorption de son "déficit primaire").

Une dette publique record équivalente à 200% du PIB
Mais d'après les études officielles, la hausse de la taxe ne devrait qu'aider à réduire le déficit primaire aux alentours de 3% du produit intérieur brut (PIB) d'ici à 2020, et non à le combler. Elle ne suffira donc pas pour réduire l'énorme dette publique du Japon, qui dépasse les 200% du PIB de la troisième puissance économique mondiale, une proportion record parmi les pays développés. Grâce à la taxe, cette dette devrait simplement augmenter plus lentement.

Dans le détail, le gouvernement prévoit que 20% des recettes tirées de l'augmentation de la taxe serviront à augmenter la capacité des crèches et à améliorer le système de santé au sens large. Les 80% restant seront dépensés pour maintenir le niveau des retraites et garantir les soins aux personnes âgées, de plus en plus nombreuses. Les personnes âgées de 65 ans et plus représentaient en octobre dernier 23,3% de la population, un niveau sans précédent qui fait du Japon l'un des pays les plus vieux de la planète. L'augmentation de la population senior entraîne mécaniquement une progression des dépenses de santé. Cette situation est d'autant plus délicate que les naissances sont en déclin (1,39 enfant par femme en moyenne en 2011), ce qui entraîne une diminution de la population en âge de travailler et de financer la protection sociale.


Source : http://m.lexpansion.com/economie/le-japon-va-doubler-les-taxes-sur-la-consommation_323840.html
_________________
L'abus de faux rhum est nuisible a la sante !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Zoda
Ceinture Orange
Ceinture Orange


Inscrit le: 03 Aoû 2012
Messages: 31
Points: 119
Pays, Ville: France, Nantes

MessagePosté le: 10 Aoû 2012 16:44    Sujet du message:

 Ce message n'a pas encore été noté.
Répondre en citant

Je trouve aussi bien dommage que la TVA ne soit pas pondérée suivant le type de produit. Si les pauvres doivent moins bouffer à cause de ça, on la voit vite "l'injustice" de la taxe.
Après bon, 10% ça reste quand même un taux très bas pour un pays dit "riche" ça devrait pas tout chambouler non plus ?
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Maitre K
Administrateur
Administrateur


Inscrit le: 20 Sep 2003
Messages: 2697
Points: 25951
Pays, Ville: Nishinomiya

MessagePosté le: 10 Aoû 2012 16:56    Sujet du message:

 Note du Post : 4   Nombre d'avis : 1
Répondre en citant

Citation:

Je trouve aussi bien dommage que la TVA ne soit pas pondérée suivant le type de produit. Si les pauvres doivent moins bouffer à cause de ça, on la voit vite "l'injustice" de la taxe.


Autant sur le principe je suis d'accord avec le fait d'avoir une TVA adaptée, autant dans la forme, quand on y réfléchit, c'est difficile à mettre en place. Ou exactement tracer la ligne entre les produits "de luxe" et le reste ? Pour certaines choses, on sera assez vite d'accord, on pourra aussi trouver des centaines d'exemple ou la ligne est assez floue. Et connaissant le Japon, il seraient capable de nous pondre deux ou trois commissions chargée de définir quel produit pour quel taux, avec multiples réunions ou il ne se passe rien, et au final dépenser tous les gains supplémentaire de la TVA rien qu'en frais d'administration. Rolling Eyes


A part ça, augmenter la TVA ok, mais si c'est pour continuer à dépenser plus que l'on ne gagne, ça ne sert à rien. J'espère donc que l'augmentation des recettes sera accompagnée d'une baisse des dépenses vraiment efficace, et pas un cirque médiatique comme les fameux 仕分け qui ont suivi la prise du pouvoir du Minshuto et qui étaient juste la pour faire croire au citoyen que le clientélisme et copinages de tous genres étaient fini, alors que dans la réalité peu de choses ont changé.
_________________
I'm so gifted at findin' what I don't like the most
So I think it's time for us to have a toast
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
So-chan
Ceinture Marron
Ceinture Marron


Inscrit le: 18 Déc 2010
Messages: 341
Points: 1225
Pays, Ville: Tokyo

MessagePosté le: 10 Aoû 2012 22:32    Sujet du message:

 Ce message n'a pas encore été noté.
Répondre en citant

La réforme fiscale vient d'etre adoptée à la Chambre Haute de la Kokkai, suite à un accord avec le Jiminto et le Komeito (partis d'opposition). Le premier ministre Noda s'est engagé à organiser des législatives "dans un proche avenir".
Rappelons que les prochaines élections législatives devraient faire s'effondrer le Minshuto (parti au pouvoir).

La TVA a pour but de limiter la progression de la dette japonaise. Les fonds dégagés doivent aussi permettre de financer de nouvelles places de crèche, d'améliorer le système de santé, de payer une partie des retraites et de prendre en charge leurs dépenses de santé.

Cette hausse de la TVA a été saluée par le FMI et les agences de notation qui appellent cependant à aller plus loin "sans étouffer la croissance japonaise" (trouver un juste équilibre).
Les prochaines législatives devraient sans doute remettre le Jiminto au pouvoir, qui semble aujourd'hui unie derrière les anciens koizumistes. Ces derniers ont toujours lutté contre le clientélisme et souhaitent réduire les dépenses de l'Etat.
_________________
Praying for Japan
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Akinoshima
Ceinture Verte
Ceinture Verte


Inscrit le: 02 Juil 2010
Messages: 75
Points: 344

MessagePosté le: 10 Aoû 2012 22:46    Sujet du message:

 Ce message n'a pas encore été noté.
Répondre en citant

il me semble qu'en ce moment les deux partis le plus importants ne sont pas d'accord sur le terme "dans un proche avenir". Pour le PDJ ça peut aller jusqu'en mars de l'année prochaine. Sacré Ozawa, il va finir, encore une fois, par faire revenir le PLD au pouvoir.
_________________
Etranger en France et étranger au Japon, étranger même chez moi, bref fils du monde.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    ForumJapon.com Index du Forum -> Economie et Politique Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB 2.0.16 © 2001, 2002 phpBB Group (Traduction par : phpBB-fr.com)