Forum Japon

 

[ S'enregistrer ]   [ Rechercher ]    [ Liste des Membres ]    [ Groupes d'utilisateurs ]   [ FAQ ]  
[ Connexion ]   [ Mes messages privés ]   [ Profil ]
Le policier japonais n'a rien a envier au policier français

Recherche Rapide :
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    ForumJapon.com Index du Forum -> Faits de Société
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
zooglub
Ceinture Verte
Ceinture Verte


Inscrit le: 30 Sep 2003
Messages: 265
Points: 300

MessagePosté le: 29 Juil 2005 10:24    Sujet du message:

 Ce message n'a pas encore été noté.
Répondre en citant

putaniase les modo, la c`est du flood, sans conteste, allez hop on m`efface les trois derniers messages !!! Very Happy
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Shiro
3eme Dan
3eme Dan


Inscrit le: 11 Déc 2004
Messages: 706
Points: 6091
Pays, Ville: Japon

MessagePosté le: 29 Juil 2005 10:44    Sujet du message:

 Ce message n'a pas encore été noté.
Répondre en citant

zooglub a écrit:
putaniase les modo, la c`est du flood, sans conteste, allez hop on m`efface les trois derniers messages !!! Very Happy


Question Question Question

HS Embarassed mon Cher Zooglub, je pense que les fautes de frappe sont admissibles. Moi aussi, je suis une expat depuis bien longtemps et quand je ne sais plus, je reverifie ma grammaire et de temps en temps, je dois te l'avouer mon dictionnaire.

Je suppose que tu es tres occupe mais n'oublie tout de meme pas ton francais car je pense que c'est une belle langue et de plus, je ne connais pas ta situation mais si un jour tu dois revenir en France, tu auras tout oublie et c'est bien dommage. ( Moi aussi j'ecris avec des fautes d'orthographe mais j'essaie le plus possible d'eviter )

Sans rancune Wink HS

Et si nous revenions a nos moutons " Le Policier japonais............ " Laughing
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
fasa
2eme Dan
2eme Dan


Inscrit le: 24 Déc 2004
Messages: 888
Points: 3368
Pays, Ville: Londres, westminster

MessagePosté le: 29 Juil 2005 11:56    Sujet du message:

 Ce message n'a pas encore été noté.
Répondre en citant

Oui surtout que vous avez rien dit sur mon dernier article je boude moi Wink
_________________
Fasa, de retour et hargneux


Dernière édition par fasa le 04 Aoû 2005 12:14; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Shiro
3eme Dan
3eme Dan


Inscrit le: 11 Déc 2004
Messages: 706
Points: 6091
Pays, Ville: Japon

MessagePosté le: 29 Juil 2005 12:31    Sujet du message:

 Ce message n'a pas encore été noté.
Répondre en citant

fasa a écrit:
vous avez rien dit sur mon dernier article je boude moi Wink


Wink Voila, je suis la Laughing Pour ma part, je pense que ce derapage
( Embarassed ben oui, il a derape ) existe partout. Je suppose que la presse ne nous en fait pas part. C'est tout.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Doudou
Ceinture Verte
Ceinture Verte


Inscrit le: 23 Avr 2005
Messages: 39
Points: 277
Pays, Ville: Paris

MessagePosté le: 04 Aoû 2005 11:59    Sujet du message:

 Ce message n'a pas encore été noté.
Répondre en citant

fasa a écrit:
La police japonaise est tellement parfaite que :
Citation:

OSAKA — Un lieutenant de police agé de 49 ans a été jeudi pour avoir abusé d'une suspecte lors d'un interregatoire au commissariat de police dans une affaire de drogue, d'après la prefecture de police.


Source: ici


fasa a écrit:
Oui surtout qyue vous avez rien dit sur mon dernier article je boude moi Wink


Meuh si on va te répondre Fasa Very Happy . Je vais même répondre à droite à gauche, parce que il y a beaucoup à dire.

Je pense comme Shiro, c'est du pareil au même, il y a des tarés dans tous les pays. Mais au Japon il y a beaucoup moins de délits qu'en France, par conséquent on entend beaucoup plus parler des policiers fançais, étant donné qu'ils ont plus d'affaire à traiter.

Pour répondre aux gens qui aiment casser du flic et qui ont une image désagréable de la police française, je sais bien qu'il y a parfois des bavures et que certains fonctionnaires outrepassent leurs droits, mais il n'est pas normal de généraliser aussi vite.

On a toujours tendance à ne retenir que les histoires qui leurs sont défavorables (quand bien même elles ne sont pas légion), et à se focaliser sur celles-ci. Pour ma part j'ai eu plusieurs fois affaire à eux (4 fois) et je suis toujours tombé sur des gens très courtois, quand bien même c'était moi qui était en infraction (quand j'étais petit j'ai piqué un jeu vidéo au Virgin du coin Embarassed , et je me suis fait arrêter par le vigile. J'ai fait pénitence depuis :p). Si déjà les gens étaient un peu plus partiaux, les choses iraient beaucoup mieux. On va dire que je généralise, mais casser du sucre sur le dos des flics c'est à la mode en France. Après il ne faut pas s'étonner si ils le vivent mal et si certains se mettent à devenir agressifs. Faut un peu se mettre à leur place.

Un exemple tout simple et on ne peu plus éloquent, c'est celui de l'image du policier à la télévision; combien de fois ai-je entendu un public crier "hhhooouuuuu" parce que un candidat a dit qu'il était policier? (ça marche aussi pour les fonctionnaires des impôts...). Tout cela ça finit par créer un climat malsain, et ça se transforme en cercle vicieux. A la limite tu es mieux vu si tu es voyou notoire que flic, et ça ce n'est pas normal.

Je pense réellement que la grogne à l'encontre de la police vient principalement de cet esprit très présent en France qui consiste à gueuler contre les lois quand elles sont régulatrices (certains de mauvaise fois diront "repressives"). Exemple : l'installation des radars automatiques sur les routes courant 2004 ; à priori, le type qui respecte les limitations de vitesse n'a pas à s'en inquiéter. Par contre celui qui va trop vite le doit, et c'est normal. Pourtant cette mesure a été très impopulaire en France, beaucoup de gens ont crié au scandale, avec comme principal argument que ce n'était qu'un moyen supplémentaire de lever des impôts. En gros, si on ne respecte pas le code de la route on ne devrait pas avoir d'amende. D'ailleurs mon frère s'est fait flasher à 10Km/h au dessus de la limite autorisée, 110Km/h. Bien sûr il était furieux, et disait qu'ils devraient laisser une marge de plus ou moins 10Km/h. Seulement, qaund je lui ai rétorqué que si il avait roulé à 100Km/h au lieu de 110 il aurait eu droit à sa marge de 10, la seule chose qu'il a trouvé dire c'était que 100Km/h c'était lent !!!!!

Et c'est pareil pour nombre de choses. Les français sont râleurs, c'est bien connu ^^. Cette défiance perpétuelle envers les autorités est problématique et ne facilite pas les relations policier / quidam.

Mais oui, il faut lutter contre les bavures volontaires, et ça c'est le rôle de la justice, pas de la police. Un policier qui sort du droit chemin est avant tout fautif devant la justice, pas devant la police. Au pire, tapez sur le système judiciaire français qui est totalement grippé, ce sera plus constructif.

Sinon, en vrac :
1- Ceux qui disent qu'il y a trop de policiers en France ont beau jeu de gueuler, mais ils sont bien contents de les voir quand ils ont des problèmes, et face à l'augmentation constante des délits, ce n'est pas un luxe. Et en plus, ça crée de l'emploi Very Happy
2- Je n'avais jusqu'alors jamais compris les femmes qui s'excitaient à la vue d'un militaire / pompier en uniforme (Il faut dire que les uniformes féminins français ne sont pas très aguichants). Je dois dire que je les comprends après avoir vu le post de Frédéric en page 3 Shocked . Ils devraient mettre des filles aussi jolies sur leurs guides touristiques, ça donnerait encore plus envie d'aller au Japon Very Happy
3- H.Y. a raison quand il dit qu'un commissariat a été littéralement envahi à Paris par une bande de jeunes des cités, aux alentours du 14 juillet. A la suite de l'interpellation d'un de leurs amis en infraction, ils ont pris d'assaut le poste de police, et l'affaire ne s'est réglée que grâce à l'intervention des CRS (je n'ai pas réussi à trouver d'article relatant cet évenement sur internet, c'est trop vieux).
4-
OneMoreTime a écrit:
Bon avant tout je voulais revenir sur un petit détail :

H.Y a écrit:
Les prises d'assaut de commissariat, le 14 juillet, par les bandes de délinquants qui ont brûlés plus de 400 voitures le prouvent.


Pris au hasard sur le net :

Le monde.fr a écrit:
Dans la nuit du mercredi 13 au jeudi 14 juillet, plus de 200 voitures ont été incendiées, en marge des bals populaires de la fête nationale, entraînant quelque 70 interpellations.


On passe du simple au double... Et j'ai pas entendu parler de prise d'assaut, mais bon. Bien entendu, 200 voitures brûlées, c'est 200 voitures de trop ! Mais la façon dont cette phrase est tournée et l'information biaisée qu'elle relaye ne fera pas avancer le schmilblik - c'est pas encore la guerre civile...


Effectivement j'ai entendu certaines sources qui parlaient de 200 voitures, et d'autres de 400 voitures, va savoir. Mais quand tu dis que ce n'est pas encore la guerre civile, je ne suis pas d'accord : ça l'est pour les gens qui habitent les cités où la police ne vient plus. Quand les autorités laissent le contrôle de ces endroits à des bandes, la nuit en tout cas, c'est carrément une situation d'insurrection. C'est bien gentil de dire que tout ne va pas si mal, mais tu ne dirais pas la même chose si tu étais à la place des gens qui y habitent. Mets toi à leur place : pas assez d'argent pour déménager, si tu sors avec un signe quelconque de richesse on te détrousse, si tu sors tout court tu ne sais pas si tu vas rentrer entier, et si tu as l'audace d'économiser durant 10 ans en te privant pour t'acheter une voiture, tu prends le risque de la voir partir en fumée le 14 juillet ou le jour du nouvel an, incendiée par une bande de potentats locaux. Quand aux armes, tout le monde sait que ça circule, et voilà les engins.
5- Zooglub fais comme moi quand tu doutes de l'orthographe d'un mot : utilise Google, tu tapes simplement le mot et tu regardes si ça marche. Je dois dire que moi aussi j'ai souvent la flemme d'aller chercher le dictionnaire ^^.
6- Je suis fatigué, on verra pour la suite plus tard Wink
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
OneMoreTime
Ceinture Bleue
Ceinture Bleue


Inscrit le: 16 Juin 2005
Messages: 10
Points: 546
Pays, Ville: Hokuriku

MessagePosté le: 05 Aoû 2005 15:40    Sujet du message:

 Note du Post : 3   Nombre d'avis : 1
Répondre en citant

Doudou a écrit:
C'est bien gentil de dire que tout ne va pas si mal, mais tu ne dirais pas la même chose si tu étais à la place des gens qui y habitent.


Qu'est-ce que je peux répondre à ça...
Non, c'est vrai, je n'ai jamais habité en banlieue parisienne genre qui craint, j'ai même eu la chance de grandir dans la cambrousse du Sud de la France (avant d'aller habiter à Paris quelques années plus tard). Mais le coin d'où je viens est aussi celui où le Front National a obtenu le plus gros score au second tour de l'élection présidentielle de 2002, avec dans la prefecture du département pas moins de... 33 pourcents. Et presque le même chiffre pour le bled où j'ai grandi, où il ne se passe pourtant pas grand chose... Voilà la raison pour laquelle je me méfie souvent du discours alarmiste auquel on a bien souvent droit, qui effraye les petits vieux en milieu rural : "pas de ça chez nous !". Mais c'est vrai, je ne suis pas à la place de ces gens. Mea maxima culpa.

Bref. Pour revenir à nos moutons, j'ai demandé à pas mal de Japonais (que je connais plus ou moins bien) ce qu'il pensaient de leurs fonctionnaires, et ce que j'en ai conclu se rapproche en fait plutôt de ce que disaient Roban Corpo ou Shiro quelques pages plus tôt : même si l'image est pas aussi mauvaise qu'en France (où comme tu le dis on y va un peu fort), c'est quand même pas la gloire. Il y a un peu le côté "ces gars-là ont pas inventé la poudre" (qu'on retrouve d'ailleurs chez nous). J'ai pas eu droit aux même type d'histoire qui arrivent en France - un truc à la Japonaise, les mecs s'adresseront visiblement à toi toujours super poliment (En france, combien de fois tu te fais tutoyer sans raison...), plutôt à des petites anecdotes, style contrôle de vélo où les gars insistent un peu trop (genre y s'ennuient... d'ailleurs ça m'était sorti de la tête mais ça m'est arrivé à Kyôto, où j'étais avec une copine française, grande, assez classe, et on avait tous les deux bien perçu ça comme une bonne occasion pour les deux policiers de se rincer l'oeil en douce), ou très souvent le coup des Omawari-san qui s'y mettent à cinq pour trouver sur un plan le bâtiment qui se trouvait être celui jouxtant le Kôban...

En gros, je dirais qu'il y a pas de mépris comme en France, mais pas non plus un profond respect ici.
_________________
Peinture, sculpture, culture... Mais je vois dans le fond la nourriture !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Poltermok
Ceinture Verte
Ceinture Verte


Inscrit le: 28 Fév 2006
Messages: 28
Points: 373
Pays, Ville: Away...

MessagePosté le: 17 Mai 2007 06:03    Sujet du message:

 Ce message n'a pas encore été noté.
Répondre en citant

Bon je relance un peu avec cette histoire en une du Japan Times (si ca vous fait chier de tout lire en anglais, je fais un petit resume a la fin :

Citation:
Poor police work in '92 death let Obara off hook, victim's family claims

Wealthy property developer Joji Obara's sensational acquittal last month in the 2000 slaying of Lucie Blackman stunned her native Britain, but his life sentence for the serial rapes of nine other women and the 1992 death of Australian Carita Ridgway came as no surprise to Carita's loved ones, who feel that had police "properly investigated" Obara, she would have been his last victim.

Ridgway, however, was only linked to Obara after his October 2000 arrest, when several female victims reportedly came forward with their own accounts of blacking out for hours or days at the home of a wealthy man using several aliases but generally fitting Obara's description — evidence that would help build a case against Obara.

Carita's family said they urged police 15 years ago to investigate the person who was with the young woman when she fell ill: an enigmatic, nervous man calling himself "Nishida," who, according to a family statement, dropped her off at a hospital and later resurfaced after her death, telling the parents, "I loved your daughter and wanted to spend much more time with her."

But despite repeated pleas for an inquiry into Nishida, the family said police ignored, and even harassed, them, meanwhile apparently never seeing fit to arrange an autopsy following 21-year-old Carita's death. Local and municipal police, prosecutors and hospital officials refused to speak to The Japan Times about the case, citing privacy concerns.


Years later it would become painfully clear that key opportunities were missed. "Nishida" would turn out to be none other than Obara. And, according to Carita's then-fiance, a sample of Carita's liver kept in Japan would be found to bear traces of chloroform.

Carita was unconscious, on life-support and near death in a Tokyo hospital when her mother, Annette Foster, and fiance, Robert Finnigan, touched down in Japan on Feb. 19, 1992, with father Nigel Ridgway arriving soon afterward. Her skin had turned a bright yellow from liver failure and doctors expected the worst. She died 10 days later from what was diagnosed as hepatitis E.

At the family's request, doctors took a sample of her liver to perform a biopsy. The results were promised by March 9 but were never received, according to a statement by the family. Hospital staff arranged a wake, and on March 2 she was cremated, as is the custom in Japan.

"On reflection, the family realize that (we) should have insisted on an autopsy, tests for sexual assault and the liver biopsy results — but (we were) too overcome with grief and tiredness to think straight," the statement said.

Ridgway, who was already somewhat worldly and who had never had any serious health problems, had arrived in Japan three months earlier to live with her older sister, Samantha, an English teacher who worked near Kichijoji Station in western Tokyo. Her mother noted that Carita started traveling at age 17, counting Nepal, Mexico and the United States among her many destinations.

Eager to start saving toward a life with her fiance, she tried to find work as an English teacher at a time when the economy was slumping. When that didn't pan out, she took a job at the Ayakoji hostess bar in Tokyo's neon-lit Ginza district.

She had hoped to work for a few months to cover her drama school tuition back in Sydney and to help put Finnigan through law school.

"She was a good student, she liked school and had many friends," her mother, Foster, wrote in a recent e-mail from Australia.

Then on Feb. 15, 1992, she agreed to take a drive with Nishida, a client of the club who liked to flaunt his wealth, taking in Kamakura, Kanagawa Prefecture, before proceeding to his condo in nearby Zushi, according to the ruling by the Tokyo District Court last month.

It was here, the court ruled, that Obara drugged her with chloroform, then videotaped raping her before dropping her off at the Tokyo hospital with a vague claim to staff that she fell sick after eating shellfish. He identified himself as Nishida before quickly departing.

According to family members who spoke with The Japan Times, Carita's parents had a brush with Obara a day after she died, when they were invited to meet him at a Tokyo hotel — a meeting that her father said police were aware of but did not attend. Identifying himself as Nishida, Obara had come forward as the last person to spend time with Carita.

No one in the family had ever heard of him, but Nishida claimed to be in love with her and said she had eaten bad shellfish during their date, ultimately causing her liver to fail.

Foster recalled that Nishida appeared "quite nervous" during his conversation with her and Nigel, her husband at the time. Sitting across a coffee table, he sweated profusely and frequently mopped his face with a handkerchief. He also handed the parents a diamond necklace and ring that he said he had planned to give Carita. The parents kept the jewelry "as keepsakes," Foster wrote.

By this time, Samantha's suspicions about the man were mounting.

On Feb. 17, before Carita's death, Nishida phoned Samantha to tell her he had taken Carita to a hospital and had her treated for food poisoning.

Samantha's doubts grew when she found out he had not more fully identified himself at the hospital or left a phone number. He even rebuffed her repeated requests on the phone to provide more information about himself.

Samantha and her mother asked police to investigate Nishida. Looking back on that time, the family and Finnigan feel police were strangely reluctant to do so, even though he was the only person who knew the circumstances under which Carita fell ill. Instead, police leveled accusations of malfeasance against Samantha and at one point even Carita herself, the family said.

"Here we were trying to get an investigation into our daughter's death, and we were faced with this sort of behavior from people whose job it is to protect us," Foster wrote in the e-mail. "It added to our grief."

On Feb. 24, during one of her visits to the hospital where her sister lay comatose, Samantha contacted police and told two Musashino Police Station detectives her misgivings about Nishida, having her Japanese boyfriend at the time interpret as they spoke.

"We asked them to find this man called Nishida and told them the name of the club Ayakoji where she had apparently met him," Samantha wrote in a recent e-mail. In her own discussions with police, Foster, too, asked them to question the man.

The next time Nishida phoned, Samantha insisted that he directly call police and speak with them. Her boyfriend then called police and told them to expect Nishida's call.

Rather than follow up on this lead, the two detectives instead began accusing Samantha's boyfriend of dealing drugs and Carita of overdosing on drugs he provided — claims the family denounced. For his part, Finnigan said, "She certainly would never take any drugs. . . . She was quite conservative in that respect." But the more Samantha pressed for an investigation, the more police became aggressive toward the family.

According to Samantha, after the death, Nishida also offered to deposit 1 million yen in her bank account — "he said toward funeral costs, airfares etc." At first ambivalent, she said she finally agreed in the hopes that a deposit equivalent to more than $ 1,000 would leave a paper trail.

(After his arrest, Obara would pay Lucie Blackman's father 100 million yen in "condolence money." The Ridgways received an offer of half that but have adamantly rejected it.)

The name "Nishida" did appear on Samantha's bank book, but it was of no use: Samantha said she later learned that the man had not been required to show identification when making the transfer.

The boyfriend told Samantha he was beginning to suspect some kind of yakuza involvement and urged her to go easy.

"The truth is, we felt more threatened and intimidated by the police than by the soft-spoken man who called himself Nishida and appeared to be concerned about us," Samantha wrote.

It would be years, however, until the family's hunch regarding Obara was tragically confirmed to be spot on.


Enfin bref, c'est une condamnation a la prison a vie pour un violeur en serie haut place qui s'appelle Obara. En 1992, une de ses victimes, qu'il a drogue a mort avant de la violer, est une Australienne appelle Ridgway. Sa famille a demande une autopsie dont aucun resultat n'a ete communique. Obara, souhaitant s'excuser du meurtre de leur fille, a contacte la famille pour des entrevues, mais la police, alertee, a prefere accuser la soeur de trafic de drogue (accusant la morte d'overdose).

Bref, une grosse incompetence, assez louche (possible pression d'Obara sur la police)...

La question est : la police s'est-elle seulement revelee incompetente, ou y a-t-il eu des pressions? Rien dans l'article ne parle de ca, mais bon, on peut se poser la question. La police aurait-elle aussi tendance a accuser tres facilement les hotesses, percues comme etrangeres et droguees? Y a-t-il eu une part de prejuge tres fort la-dedans? Ou les policiers ont-ils recus des consignes de "barrer" l'affaire? Je sais pas si vous avez des avis sur la question.
_________________
"Dans le galet d'une rivière est inscrite toute la marche de l'univers" (Okuizumi Hikaru, Les Pierres)
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Risu
Ceinture Orange
Ceinture Orange


Inscrit le: 23 Mai 2006
Messages: 3
Points: 120
Pays, Ville: Osaka

MessagePosté le: 18 Mai 2007 06:51    Sujet du message: La police au Japon

 Ce message n'a pas encore été noté.
Répondre en citant

J'estime qu il ne faut pas generaliser la police nippone et la comparer a la police francaise, il y a des incompetents partout. Mais particulierement dans cette affaire ou peut etre il y a eu pression car meme les medecins legistes n ont pas fait leur boulot et ont vite fait signe les docs de cremation par la famille. Obara a pu faire pression sur la police et les doc. Mais qu'il aie eu prejuge parce qu elle etait etrangere cela est fort probable, car "certains " associent plus facilement la drogue aux etrangers. C'est fort dommage car cela aurait pu eviter toutes ces affaires.
Hier la police a bien mis des heures a recuperer le pauvre gars blesse par balle , c est sur la police japonaise ne fait pas face a ce genre d'affaires tous les jours, ce qui montre d'un autre cote la surete du Japon.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
akasuna
Floodeur


Inscrit le: 11 Mar 2007
Messages: 18
Points: -353
Pays, Ville: Lyon

MessagePosté le: 18 Mai 2007 17:12    Sujet du message:

 Note du Post : 1   Nombre d'avis : 4
Répondre en citant

J'ai tous lu
Après avoir assisté au scenes, j'ai l'impression que les policiers japonais sont plus prudents et ils preferent de mettre la barrière et ils attendent plutot de forcer le tas. je trouvee qu'ils perdent trop de temps...ca pemet aux fuyard de fuir !
Mais en tous cas ils sont bien organisé, quand les policiers mettent des barrières, ils ont fait ca un peu de temps, et ils appellent des renforts qui arrivent au bout de 10min ! Shocked
C'est mlon avis perso.

Avec les flics japonais, il faut savoir rester sur le sgardes, meme s'ils sont souriant et poli, ils peuvent etre tordu des fois genre si tu es naif ou tune parles pas japonais meme tu n'a rien fait; comme tu es étranger, il va en profiter de te mettre dans affaire sale quand les flics n'arrivent pas trouver le coupable comme ca le rapport est réglé.
Ce qi m'est arrivé au Japon pour la 1ere fois m'accusé de voler et vandaliser un restaurant Confused Et pourquoi je vandalise un resto moi ????
a tel heure et a tel endroit alors je suis resté dans la maison avec le père de ma pote. Heureusement que le pere est un cadre haut place et a fait taire aux flics ! à l'époqueje ne parlais pas du tout le japonais.
Et depuis a chaque fois les flics m'adressent je leur répond poli mais ferme pr les faire comprendr je ne suis pas naif ou un povre étranger ki ne connait rien au japon !

LEs flics francais ?
Je pense que c'est le problème d'organisation, il y a certains commissariat ou il y a trop de policer et il manque de place pour accueillir tout le monde et d'autre il y a peu de policiers...
Pusi ils ne connaissent pas assez le terrain, ils mettent du temps pr aller à tel endroit....
Puis les policiers, je ne les apprécie pas ils ne me respectent pas et ils me traitent comme la merde alors pourquoi je le respecterai. ILs aiment bien de faire ch*** à ceux qui ne sont pas blancs !
A l'époque de Vigipirate en 2002, j'étais dans la gare d'Amiens avec ma tante, le train train à tel heure comme on est arrivé tot, on attend une heure avant le départ. et à 20 metres de ma tante et moi, un peloton de flics, 8 dont deux femmes, ils ne bougent meme pas sinon ils discutent entre eux.
Quand on decide daller au quai, les flics se mettent à bouger et se mettent autour de moi et un de leur demande :
Bonjour, controle carte d'identité ?
Hein Pourquoi ?
Parce qu'on controle des identité c'est vigipirate Monsieur
Ah ouai vous foutez ma gueule ou koi ? ca fait une heure je suis ici avec ma tante, vous n"avez pas bougé !
Quand je leur ai dis que c'est ma tante ils ont grand yeux ouvert comme ca Shocked parce que ma tante est normande Eh oui je suis adopté par la famille Normande !
C'est au moment qu'on va au quai vous avez décide de controler la carte didentité et Pourquoi seulement moi ??? Hein ?
il n'a pas répondu et
Exucez moi mais je donne ma carte didentié a ceux qui font leurboulot et non controle de couleur de peau si vous avez un probleme allez voir mon avocate ici présente ( ma tante, c'est vrai ! )
Puis ma tante a haussé sa voix apparement elle n'a pas apprécie le geste des policiers
LEs flics se sentent humilié et tous le monde les regardes avec mépris
tant mieux

C'est quoi ca ?? c'est ca le controle de flics ??? c'est pas etonnant qu'il y a probleme de sécurité en France, les soi disant terroristes peuvent passe en France quand ils veulent ! les blancs vous pouveez promenez avec des grenades et des kalackonov ou meme canabis ils ne vont pâs te controler !
Et encor c'est tous les jours que je vois ca rien a voir avec les flics japonais !

LA vie d'un flic n'est pas facil ??? dans ce cas pouquoi il veut etre flic ????
Puis fallait pas les traiter les blacks, les arabe et les autres comme de la merde. le respect on connait entre nous mais jamais avec eux ! dsl
Pusi c'est eux qui ont commencé, en nous accusant sur des délits qui n'ont rien a voir dans els années 70 80 et mtn les jeunes de banlieue se vengent... aujourd'hui ils sont assez malin

la racaille n'a pas d'origine, n'a pas couleur de peau fixe et encor mois leur origine ethnic ! Tant qu'ils ne changent pas je ne les respecterai pas!
Bon Avec sarko comme président, ils vont passer la mode de répréssion en mode répression * 10 !

LEs scotland yards, c'est les flics que j'apprécie, ils ne distinctent pas la couleur de peau. En plus ils sont très sociale ! c'est un cas rare dans le monde...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
ruze
3eme Dan
3eme Dan


Inscrit le: 08 Juin 2004
Messages: 867
Points: 7532
Pays, Ville: On l'appelait Edo ...

MessagePosté le: 18 Mai 2007 17:24    Sujet du message:

 Note du Post : 3   Nombre d'avis : 1
Répondre en citant

Un petit effort sur l'orthographe... c'est vraiment dur pour les yeux Sad

Citation:
Bonjour, controle carte d'identité ?
Hein Pourquoi ?
Parce qu'on controle des identité c'est vigipirate Monsieur
Ah ouai vous foutez ma gueule ou koi


Citation:
C'est quoi ca ?? c'est ca le controle de flics ???


Faut vraiment arrêter de se foutre des gens!! Au lieu d'être aggressif directement et commencer à être grossier, pourquoi ne pas montrer tout simplement ses papiers?
Je pense que tu y gagnerai plus à jouer le jeu et leur clouer le bec en montrant que tu es clean, plutôt que de tout de suite lancer un drama...
Je me suis fais controllé plusieurs fois en France, et quoi de meilleur que de fermer sa gueule, montrer ses papiers et marcher au loin normalement.
Franchement c'est ce genre de "plaintes" qui me mettent hors de moi...

Je suis au courant qu'être de couleur est loin de faciliter les rapports avec les forces de l'ordre française, mais pourquoi ne pas essayer d'être plus malin que celui en uniforme?
Attention je ne généralise pas et parle des contrôles de papiers, pas de toute la merde qu'on a droit en général avec interpellation inutile, accusations sans preuves, bavures due à l'alcool/au racisme.
Je n'assimile pas les 2 situations mais ne peux m'empêcher de rappeller aux gens, qu'ils soient black blanc ou beurre, qu'être aggressif pour un un "simple" contrôle d'identité ne fera pas avancer les choses.

Voilà c'est dit Mad
_________________
« Do you want to stay here in crazy town, or help me rescue the geek? » Sawyer, Lost 05.03
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    ForumJapon.com Index du Forum -> Faits de Société Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivante
Page 5 sur 7

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB 2.0.16 © 2001, 2002 phpBB Group (Traduction par : phpBB-fr.com)